Dinosaur World : On r'fait un p'tit tour ?

Par Monsieur Guillaume

Published on Dec 2, 2021 • Lecture 6 min. •  5602 vues

Dinosaur World : On r'fait un p'tit tour ?

Tric Trac

Est-ce que le dinosaure fait vendre ?

Dans le cinéma, à en juger par la saga qui a commencé en 1993 et dont le sixième volet devrait sortir en salles en 2022 avec Jurassic World : Le monde d'après, la réponse semble être "oui" ! Dans le jeu de société, il pourrait bien en être autant lorsque nous voyons qu'après Dinosaur Island en 2017, la campagne de financement participative de Pandasaurus Games, en septembre 2020, autour d'un nouvel opus et d'une version Roll-and-write, rassemblera plus de 10 000 participants

Retour et petite analyse sur ce deuxième ludico-dino-parc : Dinosaur World !

Tric Trac

Du côté des auteurs, on y retrouve Brian Lewis mais il passe de Jonathan Gilmour à David McGregor et Marissa Misura. Pour les illustrations, si on retrouve avec joie (pour ceux qui aiment) Kwanchai Moriya, Anthony Wocken laisse la place à Joe Shawcross et Andrew Thompson. Nous restons par contre sur un 2 à 4 joueurs (avec toujours la possibilité de jouer en solo) ; avec des parties qui atteignent facilement les 2 heures de jeu ; et si l'âge minimum indicatif est passé de 8 à 10 ans (mettons donc, de façon plus raisonnable de 10 à 12 ans), ce n'est pas pour rien ! En effet, Dinosaur World est plus complexe, plus tord-neurone, que son prédécesseur !

 

Alors, on ré-essaye, monsieur Crichton ? 

Votre objectif, une fois encore, est de construire un parc d'attraction centré autour des dinosaures que vous allez recréer à base de différents brins d'ADN (6 types différents). En plus de cette ressource particulière donnée par des dés, vous gérerez des meeples de différentes couleurs (différents spécialistes) à la façon "pose d'ouvrier" ainsi que de l'argent à dépenser (non, je ne le dirai pas) et des niveaux de sécurité à surveiller si vous ne voulez pas que vos visiteurs se fassent bouffer ! Normalement, là, pour ceux qui ont joué à Dinosaur Island, l'impression est d'une filiation très claire.

Tric Trac

 Impression renforcée par le déroulé d'un tour de jeu divisé en 5 phases : 

- La phase d'embauche où chaque joueur dans l'ordre du tour, récupèreront une carte indiquant 9 meeples aux différentes couleurs ;

- Une phase d'actions publiques où, en dépensant argent et/ou meeples, vous récupèrerez des brins d'ADN, des hexagones "parc à dinos" ou "attractions" ou "bâtiments spéciaux" parmi ceux qui sont proposés sur le plateau central. De façon logique, certains spécialistes (meeple vert = administrateur ; bleu = scientifique ; etc) vous accordent des bonus ou des réductions. Les brins rejoignent vos réserves sous forme de pistes de votre plateau personnel et les hexagones rejoignent votre parc. 

- Une fois que chacun a passé, votre argent et meeples restant vous permettront de réaliser des actions privées : amélioration de votre niveau de sécurité ou de vos jeeps "visiteurs", recombinaison d'ADN et création de dinosaures, récupération de fonds. Vous l'avez devinez, là encore, pour faire tout ça, il faut des ouvriers, des soussous, et là encore, les bonnes couleurs vous assurent bonus ou réduction. Chaque dinosaure rapporte des points de victoire mais augmente la dangerosité de votre parc. Logique, Patrick !

Tric Trac

- Différence forte d'avec le Dinosaur Island, il va maintenant falloir gérer le circuit que vos jeeps emprunteront avec les visiteurs. Suivant votre maximum de déplacement et en partant de l'entrée de votre parc, vous activerez les tuiles sur lesquelles vous vous déplacez pour générez de l'excitation... Si tant est que vous ayez bien prévu les éventuels ressources d'activations. Que votre jeep y passe ou non, les parcs à dinosaures, quant à eux, peuvent toujours générer de l'excitation... en échange d'un risque d'accident mécaniquement représenté par des lancés de dés de couleurs différentes suivant la dangerosité du dinosaure, herbivore, petit ou grand carnivore.

En ce qui concerne l'excitation, au moyen de minuscule (trop!) jeton numéroté, chaque attraction ou parc de dinosaure de votre parc activés, l'intérêt de ces derniers diminuera, vous poussant à investir sans cesse dans de la nouveauté... Presque glaçant de réalisme ! 

- Cinquième et dernière phase : Récupération des revenus en fonction de la qualité de vos jeeps "visiteurs", du niveau d'excitation atteint sur la piste... Et bien sûr, récupération d'accidents mortels si votre niveau de sécurité n'est pas suffisant comparé à votre niveau de dangerosité. 

Au bout de cinq tours, quelques points supplémentaires seront gagnés suivant vos réserves de liquidités. S'en suivra une comparaison des accidents mortels entre les joueurs : Celui qui en a le moins les défausse tous et chaque autre joueur en défausse autant. En fonction de ce qui reste aux autres joueurs, des points de victoires sont perdus. 

Tric Trac

Retour sur investissement des actionnaires

Il n'y a pas à dire, le jeu raconte parfaitement, et logiquement, ce qu'il permet de faire : Je choppe de l'ADN et c'est plus facile de faire des dinosaures avec des scientifiques. Les baroudeurs sont meilleurs pour assurer la sécurité de votre parcs mais avoir quelques administrateurs pour maximiser le prestige de vos investissements dans votre complexe hôtelier rentabilisera davantage ce dernier... Dépenser de l'argent pour améliorer vos jeeps, c'est encore mieux pour de grands tours dans vos parcs mais ceci signifie également que les visiteurs s'en lasseront davantage... Et que si la sécurité n'est pas au top, ça craint ! Bref, thématiquement, on peut facilement s'y plonger et s'y croire, et se re-faire son propre "Jurassic World" à la maison à chaque partie, ce qui est une force du jeu. 

Tric Trac

En terme d'interaction, on joue pas mal dans son coin, même si la phase de pose d'ouvriers permet de lever un peu le nez de son parc d'attraction pour aller chercher un peu de léger "tiens, t'auras pas cette tuile" ou "et hop, à moi les brins d'ADN rare...".

Maintenant, c'est du lourd... On pourrait même dire : "c'est de l'alourdit" ! Avec 9 meeples par tour, plus quelques éventuels bonus et de l'argent à en avoir besoin sans fin, des circuits de jeep à faire varier suivant vos tuiles aux placements bien anticipées... Vous allez bouillonner du ciboulot.

Mais est-ce qu'il y avait réellement besoin d'autant ? Est-ce que l'intérêt ludique, le plaisir des joueurs, se retrouvent multiplier parce qu'il y a 6 différents types d'ADN, alors que 2 ou 3 sembleraient donner le même plaisir pour moins d'embrouillaminis ? Est-ce qu'il y avait besoin de ces formules mathématiques autour de l'excitation de telle et telle attraction, de tel ou tel parc à ptérodactyles à base de : "la première bestiole rapporte 1 point d'excitation, plus 2 pour la deuxième, moins 2 parce que les visiteurs ont déjà visité deux fois l'endroit... Bon, maintenant, j'enlève le petit "2" et je mets un petit "3" pour la prochaine fois... Ouf, alors tuile suivante ! Ah ben celle-là, en plus, elle a un effet à déclencher, ça tombe bien j'ai gardé le spécialiste pour l'activer, par contre, ça va me faire perdre de l'excitation parce que ça fait 2 - 3... Bon, au prochain tour, il ne faut plus que je passe par là mais du coup, j'aurai plus cet effet bien pratique pour compenser l'argent que je n'avais pas pu dépenser dans la sécurité..."...

 

Tric Trac

Il faut malgré tout avouer que le matériel est à la hauteur, surtout avec les adds-on deluxe... Et que voir ces différents dineeples peupler votre parc, déplacer à l'intérieur de celui-ci vos jeeps, placer ces spécialistes, chacun avec sa forme évocatrice... ça le fait bien, c'est sûr ! Il faut également signaler qu'une fois passé l'apprentissage des icônes, des actions possibles et l'ordre de ces dernières (il faut être carré et bien ordonné, d'autant que plusieurs phases peuvent se faire en simultané, au risque d'erreurs ou de petites tricheries/déséquilibrages), une fois habitué à regarder où sont les éléments et comment tout ça marche ensemble, c'est bien sûr plus fluide, encore heureux !

Mais n'en demeure pas moins la question du "Tout ça pour ça... Et pour ce prix" (surtout si vous ajouter les éléments deluxe et les extensions)... Ou plutôt "Il y avait moyen de rendre ça aussi plaisant, tout en étant moins gourmand en temps et en salade de neurones... Parce que là, finalement, nous aurions pu faire deux parties d'autres jeux dans le même temps et nous amuser autant si ce n'est plus, non ?"... Question de points de vue, certainement !

Oh, j'ai oublier de vous dire, directement intégrés aux règles dans la boite de base sont présentées les trois extensions avec lesquelles vous pourrez jouer :

Le pack Hybrides vous apportera des dinosaures particuliers et excitants pour vos parcs... Mais souvent aussi plutôt dangereux... Même si vous ne les avez pas activés ! 

Tric Trac

Le pack Aquatiques, comme son nom l'indique, vous fera démarrer votre parc avec de beaux et gros aquariums... Et les dinos qui vont dedans ! Seulement, un aquarium, ça se salit à cause des algues qui poussent partout... Et les algues, c'est repoussant pour les visiteurs... même si les scientifiques pourraient bien en tirer quelques brins d'ADN supplémentaires. 

Tric Trac

Le packs Âge de glace verra enfin se croiser dans votre parc les dinosaures et les animaux préhistoriques tels mammouths laineux et tigres à dents de sabre. Appréciant d'être en hordes, les bonus de placement qu'ils accordent vous feront encore plus réfléchir à optimiser les placements de tuiles dans votre parc... Au prix, une fois encore, de dés Danger à lancer même s'ils n'ont pas été activé.

Tric Trac

Allez, tiens, pour le plaisir, une petite liste de jeux avec des dinosaures et consorts : Draftausaurus, Dinogenics, Gods love dinosaurs, Tiny Epic Dinosaurs, Demeter, RaptorUnmatched: Jurassic Park – InGen vs Raptors, Evo, Trias, Jurassic Snack et Brunch, Sos Dino, Jurassic Park : Danger ou Jurassik... et un à-venir : Dodo riding Dinos


Monsieur Guillaume

Comments (6)

Default
bobbylafraise
bobbylafraise
Y'a pas à dire les dinosaures ça le fait toujours.
goupil
goupil
J'AI DÉPENSÉ SANS COMPTER !! (... ah, ça soulage)
saroumanjs
saroumanjs
ça confirme ce que je pressentais, l'ile est plus essentiel que le monde, d'ailleurs c'est dommage qu'ils n'aient pas conserver la patte griffique neon retro 80'
AtomChris
AtomChris
Séduisant... Très séduisant...
Khazaar
Khazaar
Je crée la fiche hier après avoir reçu le jeu, et paf, ce matin, article de M. Guillaume. Quel timing aux petits oignons !
Proute
Proute
Oooooh, on dirait Haspelknecht avec des couleurs !!!