arthelius

Critique de Raptors

Critique de Raptors

 

Lorsque deux grands noms du jeu de société français, Bruno Cathala et Bruno Faidutti se retrouvent sur une seule et même boite, il n’y a aucune raison de bouder son plaisir. Lorsqu’en plus le jeu vous propose de jouer avec des raptors, il y a de quoi vous donner le sourire d’entrée de jeu. Mais pour en savoir plus sur le jeu et connaitre mon avis sur celui-ci, vous allez devoir accepter de vous parer de votre plus belle tenue d’aventuriers et de plonger dans une jungle luxuriante. Que l’aventure commence !

 

Des dinosaures en boite

 

Dans cette boite vous trouverez 5 bébés dinosaures et leur maman, mais également 10 scientifiques  tous différents pour les figurines, les unes vertes et les autres blanches. De plus, vous jouerez sur 6 grandes tuiles réversibles, un côté jungle et un côté plus désertique. Chaque joueur disposera également de 9 cartes et aide de jeu aux couleurs de son équipe, qu’elle soit reptilienne ou humaine. Enfin divers jetons comme les balles et les incendies. Ajoutez à ceci des rochers à monter en 2 pans, et vous aurez la totalité du contenu de la boite, le tout illustré par Vincent Dutrait, avec son trait si caractéristique. Du très beau travail, aussi bien sur les figurines, qui sont très agréables à manipuler et vous plongent dans l’ambiance, que sur le reste du matériel, où un soin tout particulier a été apporté à chaque élément du jeu. De l’excellent travail !

 

0bde714a3485ddfe91e86c482bc66b23ca03.jpe

 

Deux camps opposés

 

Raptor vous propose une expérience asymétrique. L’un des joueurs jouant les dinosaures, qui devront parvenir à faire sortir sain et sauf 3 petits ou à éliminer tous les scientifiques, tandis que l’autre jouera ces derniers, qui auront pour objectif de toucher 5 fois la mère ou bien de capturer 3 petits. De plus, les actions offertes par les cartes seront différentes, tous comme les possibilités de chaque camp. À votre tour de jeu vous jouerez simultanément 1 carte, celle qui dispose de la plus petite valeur pourra effectuer son action, tandis que l’autre joueur pourra jouer autant d’actions que la différence de valeur entre les 2 cartes. Si l’un des joueurs joue une carte de 2 et l’autre 8, le second joueur pourra effectuer 6 actions. Voilà les règles de base sont ici, bien entendu les différents pouvoirs et quelques précisions viendront compléter le tout, mais l’essentiel est là. Simple, facile à comprendre et à mettre en pratique.

 

6528ac68f3f64a638541b858e4fc9a0cd54a.jpe

 

Une chasse en pleine jungle

 

Si vous aimez la licence Jurrassic Park nul doute que vous prendrez un certain plaisir à jouer à Raptor. C’est tout bête comme première impression sur un jeu, mais lorsque j’y ai joué c’est la première chose qui m’est venue à l’esprit. Seul face à mon adversaire, ma maman raptor aux aguets tandis que les vils scientifiques menaçaient mes petits. Quelques déplacements plus tard, 2 d’entre eux avaient déjà cessé de nous nuire. Il faut dire qu’avoir 6 actions dans un seul et même tour ouvre pas mal de perspectives. Mais les vils humains n’allaient pas en rester là. Très rapidement ils purent m’acculer et ainsi me séparer de mes petits, dont l’un d’entre eux ne tarda pas à se faire capturer. Les balles commençaient à s’accumuler dans ma peau résistante, et le sommeil commençait à me gagner. J’essayais de résister à mon adversaire, mais il faut bien l’admettre ce fut un en vain, car quelques tours plus tard, 3 de mes petits avaient été capturés, mettant fin à la partie.

 

ff849c49b9a96b7604e2bfc011f507bf03ec.jpe

 

En jouant les scientifiques, les sensations ne sont pas les mêmes, la vulnérabilité vous guette. Et vous devrez à sortir de nouveaux personnages très rapidement pour ne pas être pris de vitesse, tout en réussissant à éloigner la mère de ses petits. Pour cela le feu est assez efficace. Fort heureusement, la règle propose quelques conseils pour chaque camp, qui seront les bienvenus pour débuter sous les meilleurs auspices.

Pour ce type de jeu vous seriez en droit de vous demander si par hasard, un des camps n’aurait pas plus de chance de remporter la partie ou si ces derniers ne se ressemblaient pas trop. Je vous rassure de suite la réponse est non dans les deux cas. Les deux types de personnages sont réellement différents, que ce soit par leurs aspects, mais aussi leurs actions et leurs objectifs. Tout en offrant aux joueurs la même chance de gagner. Bien entendu vous pourriez développer une plus grande affinité pour l’un ou l’autre, mais cela n’aura à voir avec le taux de réussite.

 

9c05f541948ee76c99d3caa5ee9644314bdb.jpe

 

Attendre sa proie

 

Une partie est assez courte et étant donné l’asymétrie de celui-ci il sera facile d’enchainer deux parties à la suite en changeant de camp. Avec ses dispositions qui changent et le hasard (semi-contrôlé) des cartes, le jeu se renouvèlera très bien. Et n’est nullement dénué de tactiques, car en plus d’être un fin tacticien vous devrez également observer en permanence les cartes jouées par votre adversaire afin de tenter de deviner ce qu’il garde en main. Un peu de guessing viendra donc bouleverser le tout, pour le plus grand plaisir des joueurs, ajoutant au passage une couche de jeu et de prévision.

Les règles ne sont pas complexes, il sera donc aisé de mettre Raptor entre toutes les mains, surtout qu’en règle générale les jeux à 2 sont très appréciés pour initier de nouveaux joueurs. Aucune crainte donc sur l’accessibilité du jeu ni sa durée de vie.

 

bdf9465733385b84dcdfcfe18e522a070829.jpe

 

À la fin il ne doit en rester qu’un

 

Raptor parvient à entrer dans la grande famille, très sélective des jeux à 2, et cela, en proposant une expérience asymétrique originale et surtout bien équilibrée. De plus, l’édition du jeu est véritablement réussie, complétant alors parfaitement l’expérience qui tourne autour de la manipulation de ses petits dinosaures ou scientifiques. Rapide à jouer, mais assez profond et surtout très tactique, Raptor saura ravir un gros nombre de joueurs par ses nombreuses qualités.

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (5)

Default
DocGuillaume
DocGuillaume
Bonjour.

Les parties s'accumulent chez nous, avec de plus en plus de plaisir au fur et à mesure que nous maîtrisons les combos et la connaissance du deck de l'adversaire.

"Il est Raptor donc maintenant il devrait faire ça. Donc si je veux faire ça, il faut que je joue ça…"

La mère raptor est redoutable en début de partie (il m'est arrivé de gagner dès le 2e tour en éradiquant d'un coup les 4 scientifiques du plateau avec la carte n°9 ! Les erreurs de placement initial des scientifiques ne pardonnent pas ; on tire ainsi expérience des parties perdues et on corrige le tir immédiatement puisqu'on relance une partie dans la foulée !
Plus la partie avance et plus le joueur raptor s'affaiblit : la mère raptor est généralement ralentie par des balles et il y a de plus en plus de scientifiques qui sont difficiles à croquer car la mère est ralentie…
Il y a souvent un point de non retour pour le joueur Raptor, un moment où la partie bascule en sa défaveur, mais d'excellents retournements de situation nous surprennent et nous réjouissent !

Quant aux scientifiques, il montent en puissance progressivement : leur nombre augmente et la mère raptor est ralentie.

Le jeu est équilibré mais chaque joueur doit savoir exploiter ses atout au bon moment.

Quelques points stratégiques à prendre en compte selon mon expérience (ça n'engage que moi, hein !) :

RAPTOR :
— placement initial : placer la mère hors d'atteinte des tirs donc entre deux montagnes pour garder sont atout majeur de début de partie : sa vitesse.
— Placer initialement les jeunes raptors (tuiles carrées) plutôt au centre près de la mère et non près des sorties : ça oblige les scientifiques à s'enfoncer dans la map s'il veulent les endormir. Ils ont en effet 2 façons d'endormir : cartes (#1 et #4) et l'action d'endormissement depuis une case voisine.
— La mère raptor doit s'efforcer de croquer les scientifiques d'un même côté afin de s'y rendre (par une action de Déplacement ou Disparition #2 et #6) puis faire Appel de la mère (#1 et #4).

SCIENTIFIQUES :
— Placement initial : PAS DEVANT les sorties mais 1 à 2 cases à côté pour pouvoir bloquer le passage avec des Feux (#5 et #7), ce qui permet de rentabiliser l'effet de ces cartes Feux en début de partie.
— Essayer de créer une barrière avec les Feux et les montagnes, reliant les 2 grands côtés pour empêcher la mère raptor d'appeler ses petits depuis l'autre bout de la carte.
— Eviter de placer 2 scientifiques sur une même ligne et séparés d'une seule case : il suffirait à la mère de se placer entre les deux pour les croquer tous les 2 avec 2 points d'action.
— S'occuper d'un même jeune raptor avec 2 scientifiques si possibles : un qui l'endort et l'autre qui le capture, dans le même tour. Rappelons justement qu'un scientifique ne peut faire qu'une action agresse par tour : tirer ou endormir ou capturer.
— Essayer de toujours avoir un scientifique sur une tuile voisine d'un jeune raptor éveillé pour que l'effet des cartes #1 et #4 soit applicable.
— Mettre au moins 2 balles dans la mère raptor assez tôt pour la ralentir suffisemment. Une seule balle n'est pas un handicap fort, elle fait encore beaucoup de dégâts.

Vos conseils et suggestions sont les bienvenus !
J'adore ce jeu en tout cas et ne sous-estimez pas vos enfants !
Bonnes parties :)
arthelius
arthelius
Wahou je suis subjugué par ce commentaire :)
Bruno des Montagnes
Excellent analyse, DocGuillaume
tropicain
tropicain
Après 4 parties (c'est pas des masses, je sais), les scientifiques ont fait un carton plein chez moi. Je trouve qu'il est vraiment très difficile de faire s'échapper 3 bébés reptiles et les actions perdues à cette tâche empêchent d'en garder sous la patte pour aller dévorer de l'humain... Je vais m'atteler à me concentrer davantage sur cette piste même si je sais qu'il faudra également sauver mes petits des griffes de ces savants fous...
Qu'en pensent ceux qui ont plus de parties à leur actif?

P.S.: Merci pour cette belle critique! Le jeu est vraiment excellent et bien dans le thème!
arthelius
arthelius
J'ai fais 2 parties avec mon fils en inversant les rôles et je me suis fait battre 2 fois (je sais la honte), du coup je trouvais ça assez équilibré (en plus des autres parties bien sur), ou alors c'est moi qui suis mauvais.