arthelius

Critique de Pontu

Critique de Pontu


Il était une fois des petits lutins pris dans une histoire de ponts. Et ces petites créatures allaient bien avoir besoin de votre aide pour s’en sortir. Un jeu champêtre, tout de bois vêtu, avec des petits lutins à l’intérieur de la boite.


Pont y es-tu ?


On place tous les ponts sur le plateau puis chaque joueur va jouer une couleur de lutins. À 4 joueurs, on ne jouera qu’avec 2 lutins au lieu de 3. Il sera d’ailleurs possible de jouer en équipe à 4. On place alors ses lutins où on le souhaite sur les emplacements circulaires du plateau. À son tour, le joueur doit obligatoirement déplacer l’un de ses lutins en passant par un pont. Ensuite, le joueur retire un pont où il le veut. Bien sur un lutin ne peut se déplacer que s’il y a un pont, et il est interdit pour eux de cohabiter sur une même case. Le but étant d’être le seul à pouvoir encore déplacer l’un de ses lutins à son tour de jeu, et donc de bloquer les autres. Une variante propose de soit retirer un pont soit de le faire tourner d’un quart de tour autour de la case circulaire. C’est aussi simple que cela !

 

Tric Trac


Le plat de la boite


Pontu est un jeu en bois fait à la main, autant vous dire qu’il y a du travail derrière. Il sera donc inutile de pester ou de rechercher la similitude parfaite entre les pièces, certaines étant parfois un peu de biais ou moins creusés, ce qui fait le charme du fait-main. Ce qui n’empêche pas Pontu de bénéficier de petits lutins bien mignons, et d’un plateau massif vert et beige. Le tout tient dans une boite plate qui ne prendra pas de place, quant aux règles elles sont proposées dans beaucoup de langues dont le Ch’ti et le Catalan (mais où est le breton ?) Dommage que les drapeaux soient aussi pixélisés. Une édition qui sent la passion.

 

Tric Trac


Les power rangers de la forêt


Pontu ressemble beaucoup à Quivive, un jeu de chez Gigamic assez ancien où l’on doit retirer des jetons en bois afin d’isoler les autres. De même qu’il ressemble beaucoup à mes yeux à No where to go, un jeu Morning Player. Du coup cela a pas mal influencé mon jugement, car certes, il n’est pas possible de connaître tous les jeux lorsqu’on créé, tout comme il devient difficile d’être original avec le nombre de sorties qu’il y a chaque année, mais cela à tout de même une influence sur le joueur. Pour autant Pontu à son charme, il propose un jeu très simple, idéal pour découvrir les jeux de stratégie avec un jeune public ou des personnes jouant très peu. Surtout, que l’aspect bois fait-main ajoute à son charme. Jouable de 2 à 4 joueurs, à partir de 6 ans pour des parties de 10 minutes.


Il est très compliqué de se faire une place dans la pléthore de jeux de stratégies qui existent, surtout que dans cette catégorie beaucoup sont en bois pour des questions de pratique et de productions on ne peut plus logique. Et les joueurs aguerris seront moins enclins à lui laisser une chance, car de loin, il ressemble à d’autres jeux du même style. Pour autant chaque jeu est unique, et à ce titre il faut toujours laisser sa chance à un jeu, car chacun à son public, tout est question de goût. 

 

Tric Trac


Le bois toute une tradition ludique


Pontu n’est pas un coup de cœur pour moi, il faut dire que je deviens avec les années assez exigeant envers les jeux en bois que j’aime beaucoup. Comme dit l’adage qui aime bien châtie bien. Pour autant Pontu saura séduire le public qu’il vise, les jeunes joueurs ou les joueurs occasionnels et à ce titre, il fera un joli cadeau original que l’on ne trouve pas partout.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (4)

Default
Nydhyana
Nydhyana
Monsieur Arthelius,

J’aime bien lire tes critiques de jeux, car souvent cela me les fait découvrir. Cependant, c’est la deuxième fois que, les connaissant au moins un peu, je me trouve chagriné par certains de tes propos. Un peu comme quand un on lit un article de journal sur un évènement auquel on a participé et on se dit : « Non mais là ce ne sont pas les élus de la municipalité qui ont permis le succès de l’après-midi jeux, ce sont des bénévoles de la bibliothèque et des initiatives personnelles d’habitants de la commune ». Bref, on sera d’accord, peu importe, c’est le bon déroulement de l’évènement qui a compté et comptera dans les souvenirs.

Sauf que dans ton passage « Pontu ressemble beaucoup à […] , mais cela a tout de même une influence sur le joueur », cela a aussi une influence sur ton(tes) lecteur(s). Il serait donc de bon ton que les éléments mis en avant soient vrais, on va dire validés par une majorité, et ne dévalorisent pas à tort un protagoniste cité. Je n’ai joué ni à Pontu, ni à Quivive. Je ne peux donc que dire que Quivive est un jeu de Francis Pacherie, édité par Gigamic en 1998. Pontu est un jeu auto-fabriqué-édité par Graine de Créa (Nicolas Delclite) en 2012, présenté à Panazol les 22-24 octobre 2011. Nowhere to Go est un jeu de Hank Atkins, édité par Educational Insights en 2012.

Le trophée Flip jeunes éditeurs a été attribué en 2012 à Pontu. Le label EducaFLIP a été attribué en 2015 à Pontu. Aujourd’hui Paille Edition distribue le jeu Pontu. A priori, ces jurys et éditeur n’ont vu d’autre ressemblance dans Pontu que celle avec un jeu original qui mérite d’être mis en avant, par un trophée, un label et une distribution.
arthelius
arthelius
Même si je en l'indique pas à chaque fois dans mes articles (ça m'arrive) mais ce que j'écris reflète ce que je ressens, mais aussi ce qu'on dit les autres joueurs qui ont joué avec moi. Et là justement les joueurs connaissaient aussi Quivive car je l'ai, du coup pour moi la ressemblance était là.

Après le fait qu'il ai reçu un prix ou qu'il soit édité ne change rien au fait qu'il puisse ressembler ou plutôt faire penser, je trouve ça plus juste comme terme, à un autre. Combien de jeux sortent alors qu'ils ressemblent à un autre ?
Comparer un jeu à un autre permet aux lecteurs, de voir à peu près à quoi il ressemble, ça ne le dessert pas. D'ailleurs en ludo on utilise souvent la comparaison, les joueurs le font et les ludothécaires le font aussi, ça permet de mieux visualiser et de rassurer aussi.

Mais peut être ai-je mal compris le propos. Pontu est sympa mais dans cette catégorie, jeu de stratégie en bois auto-fabriqué, j'en préfère d'autres, et il n'y a aucun mal à ça. Après si je ne donne pas mon avis ça devient une simple présentation.

En tout cas c'est cool de lire des commentaires sur mes articles, de voir des réactions ça fait toujours plaisir :)
shada
shada
Bonjour,
J'ai lu avec intérêt ton article sur "comment se faire éditer". Tu dis à juste titre que j'ai intérêt à envoyer la présentation de mon jeu là où il correspondra bien à la ligne éditoriale. Seulement voilà, je ne connais pas grand chose aux éditeurs. Bien sûr, je peux aller chercher dans un magasin, mais je me dis que toi qui as l'air de bien connaître ce monde, tu pourrais p-ê me faire gagner beaucoup de temps ! Est-ce qu'éventuellement tu m'appellerais au 06 10 78 79 56 ?
Merci !

Shada
arthelius
arthelius
N'hésite pas à m'envoyer un MP, j'y répondrais.