arthelius

Critique de Planet

Critique de Planet


Sans forcément le crier sur tous les toits, on a tous un jour, voulu être Dieu, même pour 30 minutes. Créer et donner la vie comme on le souhaite. Faire prospérer un bout de terre pour y voir s’installer la vie. Excellente nouvelle, avec Planet vous allez pouvoir enfiler ses gants divins ! Mais voilà vous n’êtes pas seul à vouloir caresser ce rêve et en plus, vous allez avoir des objectifs à atteindre, à croire qu’être Dieu ne vous retire rien vos quotas de réussite imposée par la hiérarchie. Hé oui, ce n’est pas tous les jours faciles d’avoir des pouvoirs divins !


Une planète cubique


Chaque joueur va se munir d’un cœur de planète et reçoit une carte Objectif. Puis sur la table, on va déposer les tuiles Continent, en formant 10 piles de 5 tuiles. En dessous, on met 20 cartes Animal, tirées du paquet, répartis sur 3 lignes. À chaque tour, on va prendre la première pile de tuiles que l’on va étaler sur la table, puis en commençant par le premier joueur tout la monde va prendre une tuile qu’il va disposer sur sa planète. Les tuiles restantes sont mises au bout de la ligne pour former ne future nouvelle pioche au-dessus de la 11e carte. Dès que cette pile contient de nouveau 5 tuiles, on en créé une nouvelle avec les tuiles défaussées et ainsi de suite. 

Tric Trac


Le but pour chacun sera de remplir au mieux les conditions de sa carte Objectif qui s’articule autour d’un milieu naturel précis, tout en remplissant les conditions des cartes Animal afin de les remporter. On vous demandera d’avoir le plus de région d’un même type, la plus grande région d’un type en contact avec un autre ou la plus grande région d’un type sans justement avoir de contact avec une autre définie. Si plusieurs joueurs remplissent la condition à la fin d’un tour, on la met alors en bonus sur le tour suivant. Ces cartes rapportant 1 ou 2 points en fin de partie qui intervient à la fin du 12e tour, lorsque toutes les planètes sont complètes. On révèle et compte ses points à partir de sa carte Objectif, plus les cartes Animal gagnées, 1 point si l’animal à le même milieu naturel que celui de votre objectif, et 2 points s’il ne correspond pas. Le joueur avec le plus de points l’emporte.


Il existe 2 variantes, une pour débutant sans les cartes Objectif, et une seconde « Animaux surprise » où la moitié des cartes Animal sont posées face cachée. 

 

Tric Trac


Soyez aimant envers les aimants


Je ne vous cacherais pas que si la première fois, je me suis intéressé à Planet, c’était avant tout à cause de ses planètes qui avaient vivement attisées ma curiosité. Il faut dire qu’elles font envie, et sont vraiment impressionnantes quand vous ouvrez la boite et les avez en main. Et le fait que les tuiles soient aimantées rend la chose encore plus intéressante. Non, de ce côté-là, c’est vraiment réussi, vraiment ! Les cartes sont plus classiques, mais restent parfaitement lisibles et claires. L’édition est vraiment sympa et contribue en grande partie à l’intérêt du jeu et à son originalité.

 

Tric Trac


Une planète bien délimitée


La position dans le tour aura une grande importance, surtout avec les animaux en corrélation et un mauvais départ sera forcément préjudiciable. Il faudra donc avoir une vue d’ensemble, être tactique et compter un peu sur la chance quand même. Après ça reste hyper simple et limpide, même si départager les égalités sera la partie la plus ardue et redondante du jeu. Arriver à se positionner par rapport aux autres ne sera pas non plus forcément aisé, car même si on peut consulter leurs planètes, il devient parfois difficile de bien tout analyser. Mais Planet, reste un jeu familial original, du moins par son matériel complètement immersif et qui le fait sortir du lot. Y jouer avec des enfants sera simple et amusant, mis également avec des joueurs plus âgés pour des parties rapides, sans prises de tête. Un jeu très léger à partir de 8 ans, pour 2 à 4 joueurs et des parties de 30 minutes. Ce qui sera rapide. À deux le jeu sera plus simple, mais aussi plus tendu, tandis que le chaos sera bien sûr plus présent à 4. Le guessing est présent, même s’il reste assez léger. Enfin, la durée de vie est assez bonne, grâce au hasard, mais Planet ne possède pas de réelle courbe de progression. Et je terminerais par le thème, qui est comme vous en doutez très bien trouvé et utilisé, c’est d’ailleurs le gros point fort du jeu avec son matériel.

 

Tric Trac

Tric Trac


On n’a qu’une seule planète !


Planet interpelle vraiment avec son matériel accrocheur et original, après, c’est un jeu vraiment simple et que l’on peut qualifier sans mal de familial, car c’est clairement à ce public qu’il s’adresse en premier. Et est-ce un mal ? Certainement pas ! Par contre les joueurs les plus aguerris resteront peut-être sur leur faim à cause d’un hasard présent et d’une rejouabilité qui s’appuie beaucoup sur les offres de chaque tour, sans une vraie courbe d’apprentissage forte. Mais cela n’en fait pas un mauvais jeu, juste un jeu léger, qui se joue très vite et qui je l’espère ne sera pas oublié à la même vitesse.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

To be continued in bloggers news...

Comments

Default