Critique de Pitchout

Critique de Pitchout
arthelius


Rien ne va plus, l’ordre et le chaos s’affronte dans Pitchout. À la tête de quelle équipe serez-vous propulsé dans ce terrible affrontement de pichenettes ? Seul le sort pourra en décider. En attendant, que diriez-vous d’un peu de lecture ?


En certaine envie de crier des noms d’attaque


On joue sur une surface de 80 cm de côté, en plaçant 2 blocs de chaque côté, devant les joueurs et le cinquième au centre, puis chacun place ses jetons devant lui dans sa zone. Ensuite, à son tour, on joue le pion que l’on souhaite, le but étant d’éjecter le capitaine adverse de la zone ou tous les pions adverses. On applique alors le pouvoir du pion si celui-ci touche un adversaire. Si un obstacle bouge, il reste là où il est, et s’il sort de la zone, il revient le tour d’après. Toutes les manières de faire des pichenettes sont autorisées. On joue en deux manches gagnantes. Et en cas de doute sur les règles, une FAQ est proposée.


Le jeu propose des règles avancées, où vous pourrez choisir 5 ou 7 pions parmi les 8, de plus après une victoire, l’adversaire peut décider de bannir un pion élite.

 

Tric Trac


3D ou rien


Impressionnant ! C’est le mot qui met venu en tête en découvrant ce jeu, enfin surtout le matériel, qui est vraiment hyper bien pensé. On a une tour à construire/déplier en 3D dans laquelle vous allez ranger les pions dans des compartiments. Rien ne bouge tout a une place (sauf les 2 jetons Golem), et la forme est vraiment sympa. Quant aux pions, ils disposent d’un petit dôme à l’intérieur qui permet ainsi de faire ressortir le jeton glissé à l’intérieur sans l’abîmer, c’est vraiment bien vu. Le tout se rangeant dans un sachet en toile, qui aurait été encore plus beau avec une belle impression avec le nom du jeu, dessus. Une très belle édition qui montre qu’un beau matériel, c’est important.

 

Tric Trac


Coool !!!


Pitchout est un jeu de pichenettes (rassurez-vous, je n’ai pas reçu de prix Nobel pour cette phrase). Avec donc ce que cela implique de sensations liées à cette mécanique : des déceptions lors de pichenettes ratées, de joie lorsqu’un pion touche un adversaire, sans oublier les « oohh » et les « aahhh » ou les potentiels moments de rage et de joie vocaux. Bref si vous aimez cette ambiance, Pitchout saura vous gâter et si vous n’aimez pas ça, hé bien, je ne saurais que vous conseillez de le tester, car avec ses obstacles et les pouvoirs des personnages, le jeu reste tendu et intéressant tout en proposant des matchs rapides qui appellent forcément à une revanche. Mon épouse, qui n’est pas fan du genre, n’a pas rechigné à faire plusieurs parties. Je vous assure que c’est un gage de qualité pour le jeu. D’ailleurs dans le ressenti, il me fait pas mal penser à Micro Mutants (même s’il s’agissait de puces). Vous pourrez naturellement y jouer avec des enfants, à partir de 7 ans selon la boite, avant selon moi, quitte à retirer les pouvoirs par exemple, pour des parties de 10 minutes. La boite indique aussi 2 joueurs, mais il sera facile avec les règles avancées de jouer à 4, en équipe. Le thème est anecdotique, même si la petite histoire colle bien, mais ça ne gêne pas. Après en ce qui concerne la durée de vie, ça dépendra de votre amour du genre ou pas, si vous aimez malmener de pauvres pions, Pitchout vous plaira. De plus, les pouvoirs sont bien pensés et pimentent vraiment le jeu.

 

Tric Trac


On y reviendra


Pitchout est un jeu vraiment sympa, si vous aimez les jeux de pichenettes vous savez ce qu’il vous reste à faire. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à tenter l’aventure, car il en vaut la peine, de plus il y a une chance qu’il plaise et si vous avez des enfants, alors là, je pense que vous allez faire des heureux.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments

Default