Critique de Conspiracy

Critique de Conspiracy
arthelius


On passe à une version plus transportable d’Abyss, presque de (grosse) poche, avec Conspiracy, le jeu de cartes stand alone, qui se suffit à lui-même. Est-il parvenue à faire aussi bien que son grand frère, voire mieux ? C’est que ce que nous allons voir tout de suite !


L’île des hommes poissons


On va mélanger les deux paquets de cartes et les poser au centre. À côté on dépose le compteur de perles et ses 2 jetons, enfin chacun prend une série de 5 jetons différents. À son tour le joueur aura le choix entre deux actions : prendre 1 à 3 cartes du paquet et en poser une dans sa pyramide sénatoriale, en partant de gauche à droite et de haut en bas, pour ainsi former une pyramide inversée où la première rangée comportera 5 cartes. La seconde possibilité sera de prendre l’intégralité des cartes de l’une des 5 défausses (une par couleur dans le jeu) et de les déposer dans sa pyramide. Une fois, cela fait, si la ou les cartes comportent des effets, on les appliquera. Ainsi on trouvera des Clés, 2 seront nécessaires pour piocher 1 à 3 cartes Lieu et n’en garder qu’une ou pour prendre l’une déjà disponible, Perles pour avancer sur la piste et ainsi gagner ou conserver la majorité pour gagner 5 points en fin de partie, et autres effets immédiats de pioche ou de déplacement. De plus, chaque couleur de carte la plus puissante accueillera le jeton correspondant afin de marquer des points à la fin de la partie, qui interviendra lorsqu’un joueur aura posé la 15e carte de sa pyramide. On comptera alors les points octroyés par chaque couleur, les points des lieux, et enfin pour le plus grand groupe de cartes adjacentes de même couleur (même sur plusieurs rangées) chaque carte rapportera 3 points. Le joueur avec le plus de points remporte la partie. C’est vraiment simple.

 

Tric Trac


Pourquoi j’ai eu la jaune ?


Oui lorsque j’ai vu toutes les boites disponibles, j’étais déçu d’avoir la jaune que je trouve la moins jolie. Mais qu’importe, car ce qui compte, c’est le jeu à l’intérieur. Et pour ceux qui ne comprendraient pas pourquoi je parle de plusieurs boites, c’est parce que pour Conspiracy, Bombyx a de nouveau proposé plusieurs boites comme pour Abyss. À vous de voir laquelle à alors votre préférence. Sinon la qualité graphique est au rendez-vous, et cela, malgré le changement d’illustrateurs, même si je dois avouer que j’ai tout de même une légère préférence pour Xavier Collette. Les icônes sont compréhensibles, le tout se range très bien, malgré l’absence de thermo habituel dans cette gamme, bref c’est du tout bon !

 

Tric Trac


Lorsque l’expérience parle


Hé oui, dès les premières parties, on ne pourra qu’apprécier le talent des deux auteurs, Bruno Cathala et Charles Chevalier qui une fois n’est pas coutume, nous font encore bénéficié de leur savoir faire en nous proposant un jeu complet et fin. Le tout est équilibré avec des pouvoirs intéressants qui pourront faire basculer le tout à votre avantage, et des points qui se grappilleront au fur et à mesure, au gré des risques que vous prendrez avec la pioche. Certes, il y a du hasard, mais celui-ci est juste là pour affiner le tout et apporter un peu de surprise, car il est largement contrebalancé par la présence des défausses. Ce hasard se sentira d’ailleurs un peu plus à 4 joueurs, mais le jeu reste équilibré et la configuration à 2 sera tout aussi agréable. Vous pourrez d’ailleurs y jouer avec un large public, à partir de 8 ans, pour des parties assez courtes de 30 minutes. Conspiracy propose des parties moins longues mais pas moins intenses que celles de son grand frère. La durée de vie sera assez bonne, même si les tactiques ne seront pas très nombreuses, le tout étant présent dès les premières parties, on aura vite fait de jouer les opportunistes. Le thème quant à lui ressort très bien, il faut dire que je ne suis pas insensible à la thématique ou plutôt à son utilisation graphique.

 

Tric Trac

Tric Trac


Ne passez pas à côté


Le titre résume bien mon avis, ne passez pas à côté ! Conspiracy est un très bon jeu, rapide, simple mais intéressant, à la portée de la plupart et possédant une forte attraction sur les joueurs, assez pour donner envie d’y rejouer régulièrement. Si vous avez aimé Abyss, vous aimerez Conspiracy, car on retrouve les mêmes mécaniques et sensations, les pouvoirs uniques des factions en moins. Et si vous n’aimez pas Abyss, je ne suis pas un inconditionnel du jeu par exemple, mais pourtant j’ai beaucoup aimé Conspiracy, vous devriez pouvoir accrocher sans mal à ce petit jeu qui sort efficacement son épingle du jeu. Un très bon jeu assurément ! 
 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments

Default