Winzenschtark!

Colt Express : les bandits au pouvoir !

Colt Express : les bandits au pouvoir !

1899. L'aurore du siècle de la modernité vitupère encore de ses derniers braillements sauvages, par l'entremise de bandits faméliques au fin fond de l'Ouest américain. Mais qui sont-ils, ces bandits ? Que font-ils ici, en ce train promesse de rapines ? Quels hasards de la vie les ont poussés dans les retranchements hors de la loi ? Bon sang de bois, qu'est-ce qui les locomotive ?Tric Trac

 

Il était une grande histoire dans l'Ouest

Colt Express, vous connaissez probablement. Le jeu de bordel organisé de Christophe Raimbault sorti chez Ludonaute, auréolé de multiples prix (dont l'As d'Or 2015) n'est plus à présenter. Si pourtant toute fois quand même, vous avez raté la correspondance ludique, on ne peut que vous inviter à prendre plaisir à découvrir la chose ici, là, ou icelui. L'univers et les mécaniques du jeu s'ouvrant à de multiples idées et modules, comme autant de propositions cinématoludique de western, ces dernières années ont vu fleurir deux grosses et sympathiques extensions : Chevaux & Diligence et Marshall & Prisonniers, sans compter d'improbables mais évidents goodies comme la DeLorean.Tric TracPour 2018, pas de grosse extension prévue, mais plutôt un florilège de petites surprises donnant chair et corps aux bandits, les pions que nous incarnons lors des parties. En effet, cette année est marquée par une envie de développer le background, de mettre en lumière et en avant les personnages de la saga ludique, pour le plaisir de l'imaginaire comme du jeu. Ainsi, c'est tout d'abord un album de Bande Dessinée, narrant le passé et expliquant la présence des personnages dans le train, que l'on a vu fleurir l'an passé dans le microcosme express. Sans être incroyable, l'album comporte tout de même quelques surprises et un retournement de situation sympathique à la fin, qui en font un petit plus fort sympathique à parcourir. Auto-édité par Ludonaute, l'album est trouvable dans quelques librairies spécialisées, ainsi que sur le site des Ludonautes (ou sur leur stand lors de leurs vadrouilles ludiques de festival).

Tric Trac Tric Trac

 

L'IA, les brutes, et les variantes

Partant du postulat et des objectifs de chaque protagoniste de cet album (ceux du jeu de base), l'éditeur et l'auteur ont développé 6 mini-extensions, 6 modules propre à chaque personnage, offrant à chacun une IA retorse de PNJ. Chaque IA offre son propre défi, ses nouvelles règles, et ses modification de jeu et de déroulé de partie.

Tric Trac Tric Trac

Ghost rend la valise de la locomotive plus juteuse, mais court après avec virulence, au risque de remporter la partie s'il s'enfuit avec. Cheyenne tire tous azimuts des flèches empoisonnées, et il sera obligatoire d'empocher une fiole d'antidote et vous soigner de chaque flèche avant la fin de la partie, autrement c'est en corbillard que vous quitterez la gare. La présence de Belle ajoute myriades de diamants dans les wagons, mais si elle rend un tel apanage de richesse fort tentant, elle saura vous attirer rapidement à elle et vous voler les bijoux des mains. Tuco, porté par son tempérament de feu, souhaite en découdre et déclenchera de nombreux combats dans les wagons, vous déplaçant contre votre gré, mais vous aurez tout intérêt à le provoquer pour le pousser dans les griffes du shérif. Django posera de la dynamite partout, et il vous faudra le tenir à l'œil pour ne pas la voir exploser dans votre tronche (car ça, ça pique sévère). Doc, enfin, outre déclencher une étonnante mécanique de pari avec d'impromptues parties de poker, saura aussi vous ralentir en bloquant vos actions à coups de revolver bien visés (mais toujours en faveur du joueur lui ayant imposer en dernier le respect, faisant de Doc un fort utile allié de circonstance avec qui s'acoquiner).

Tric Trac Tric Trac

On vous conseille, à l'instar des Ludonautes, de ne jouer qu'une seule mini-extension à la fois, histoire de profiter de son apport ludique à fond, ainsi que de la fluidité de ses exactions (les IA sont en effet fort bien calibré et joue leur tour très rapidement). Ces 6 petits modules apportent un plus, tantôt à vos réflexions, tantôt au bordel ambiant, et renouvellent en toute simplicité le jeu de base. Le choix de séparer ces 6 petits modules évite la sortie d'une grosse boîte pleine d'air, et permet, à moins que vous ne soyez atteint de collectionite, de sélectionner uniquement les variantes qui vous plairont. Chacun des modules bandit apporte en effet une vraie approche différente, et n'attiseront de la même manière toutes les papilles ludiques.

Tric Trac

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (9)

Default
Vinterland
Vinterland
Bonjour,

Merci, mais pourriez-vous svp traduire "IA" et "PNJ"? Ca rend difficile la compréhension de l'article si l'on ignore ce que cela signifie... Merci.
Monsieur Guillaume
Intelligence Artificielle et Personnage Non Joueur... qui cherche trouve ! 😊😇😊
Vinterland
Vinterland
Ok, merci Guillaume, il faut donc comprendre, si je comprends bien, que ce ne sont pas des personnages que l'on joue, mais des personnages autonomes qui jouent tout seul, c'est bien ça? Leurs actions ont donc un impact sur l'ensemble des "vrais" joueurs qui ont une intelligence naturelle (du moins leur souhaite-t-on)? Merci!
Foxyjam
Foxyjam
Du coup, doit-on comprendre que ça améliorera le jeu à 2 ou 3, ou que ça lui donnera plus d'intérêt??
Winzenschtark!
C'est un avis personnel, mais je trouve en effet qu'à la fois le challenge propre à chaque personnage, couplé à la simple présence d'un ennemi quelque peu imprévisible et rançonnable rend en effet le 2-3 joueurs délectablement plus épicé. =)
Hinashi
Hinashi
C'est vraiment super comme concept. Hâte de mettre la main sur ces petites extensions.

J aurais une petite question à poser : est ce qu'il est possible de jouer avec ces extensions ensemble? Je veux dire par là chaque joueur par exemple à une extension. Ou ce n'est pas jouable du tout?
Quinarbre
Quinarbre
Comme Germain l'explique, ce sont des IA, qui jouent donc le personnage à la place d'un humain.
Donc si tu mets toutes les extensions, le jeu joue tout seul !
Remarque ça peut être drôle à essayer pour voir, ou bien en jouant le shérif contre tout ce petit monde avec l'extension Marshal & Prisonniers. Y'aura bien un jour un fou pour essayer ça et nous faire un compte-rendu de partie...
marcandou
marcandou
C'est précisé dans les règles que les extensions ne peuvent être joués ensemble, ni avec les autres extensions Marshall ou diligence.
Winzenschtark!
J'ai tenté quelques confis à 2 IA.
Tout ne marche pas, il y a quelques combos rigolotes, mais l'on perd tout de même l'intérêt à la fraîcheur de chacune.