KmylleMuzo

[Cartographers] : Découvrez le royaume de Nalos !

[Cartographers] : Découvrez le royaume de Nalos !

Cartographers est un roll and write, ou plutôt un flip and write (car il s’agit ici de retourner des cartes et non de lancer des dés), qui se déroule dans l’univers de Roll player. Les joueurs incarnent des cartographes royaux missionnés par la reine pour explorer les terres septentrionales en vue d’une conquête future. Mais attention car ils pourraient bien tomber dans une embuscade !

Chaque joueur prend une feuille de parchemin devant lui et y indique son nom, son titre, sa devise et son blason (non, ça ne sert à rien à part pour le nom, hormis à vous immerger un peu dans le jeu 😉). Au centre de la table on place les cartes A à D et en-dessous d’elles une carte décompte de chaque type ; ce seront les objectifs à réaliser. On mélange les cartes exploration auxquelles on rajoute une carte embuscade. Enfin, les cartes saison sont placées en pile dans l’ordre, du printemps jusqu’à l’hiver ; elles indiquent quels objectifs seront scorés à la fin de chacune des 4 manches.

 

Cartographers

Mise en place de l'aventure

Lors de chaque manche, on retourne la première carte du deck d’exploration. Tous les joueurs doivent dessiner le type de terrain proposé (ils choisissent s’il y en a plusieurs) selon la forme donnée (idem, s’il y en a plusieurs, chacun choisit). La forme peut être tournée dans tous les sens et placée en miroir. Elle ne doit pas obligatoirement toucher une forme précédemment inscrite mais ne peut pas dépasser du parchemin ou recouvrir une montagne, les terres désolées ou une case déjà remplie. Si un joueur ne peut pas la dessiner, il remplit une unique case. Si un joueur a complètement entouré une de ses montagnes sur les 4 côtés, il gagne une pièce. Certaines formes à dessiner rapportent également une pièce.

Si la carte tirée n’est pas une forme mais une ruine, on tire une seconde carte exploration. Il faudra dessiner la forme et le type de terrain proposé sur une case ruine. Si un joueur ne peut le faire, il remplit une unique case n’importe où sur son parchemin. Enfin, si la carte tirée est une embuscade, chaque joueur passe son parchemin à son voisin qui va dessiner des cases monstres dessus selon la forme de l’embuscade. L’objectif est ici de bloquer un maximum son adversaire.

 

Cartographers

Les cartes exploration et embuscade

Une fois la carte résolue, on regarde la somme des valeurs des cartes exploration tirées en haut à gauche de chaque carte. Si elle égale ou dépasse celle indiquée sur la saison en cours, on procède au scoring de la manche. Autrement, on tire une nouvelle carte exploration.

Lors du scoring de fin de manche, chaque joueur note les points marqués pour chacun des 2 objectifs concernés pour la saison, ainsi que pour les pièces qu’il a collectées. Puis, il perd un point par case vierge adjacente à une case monstre. On remélange ensuite le paquet de cartes exploration auquel on ajoute une nouvelle carte embuscade et on passe à la carte de saison suivante. La partie continue ainsi jusqu’à ce que les 4 manches soient passées. Le joueur qui a le plus de points à la fin de la partie l’emporte et devient cartographe royal.

Ce qui est très agréable avec Cartographers, c’est que c’est le genre de jeu pour lequel ne se pose pas la question du nombre de joueurs : que vous soyez seul ou avec 10 personnes, vous allez pouvoir y jouer pour peu que vous ayez assez de stylos pour tout le monde. C’est donc un jeu que vous allez pouvoir sortir régulièrement. De plus, le mode solo propose un challenge assez important pour lequel réussir à avoir un score positif à la fin sera déjà une victoire en soi !

L’interaction est bien présente grâce aux cartes embuscades qui apportent un peu de chaos (ou une stratégie d’emmerdement de son adversaire, c’est selon). Il faut donc éviter de laisser trop de marge à ses adversaires sur notre parchemin pour placer les cases monstres et les placer judicieusement chez les autres pour leur faire perdre un maximum de points. D’autant plus lorsqu’aucune carte embuscade n’est sortie pendant les premières manches et qu’il y a donc plus de probabilités d’en piocher une !

 

Cartographers

Cartographie du royaume, une fois la mission de retour à bon port ^^

Les règles s’expliquent rapidement et les cartes objectifs sont plutôt claires, et en cas de doute un lexique à la fin du livret de règles lève les ambiguïtés. Pour renouveler le plaisir, le jeu comporte une mini-extension « compétences », des cartes supplémentaires dont les capacités peuvent être utilisées moyennant quelques pièces. Ces pièces ne seront plus comptabilisées pour le scoring intermédiaire mais les cartes compétences permettent de maximiser les points gagnés sur les objectifs.

Cartographers est donc un bon petit roll and write aux règles simples mais qui propose de bien se casser la tête pour placer ses formes, et comprenant juste ce qu’il faut d’interactions. Si en plus vous aimez le monde de Roll player, il n’y a plus à hésiter !

 

Fiche technique

Éditeur : Thunderworks games et Intrafin

Auteur : Jordy Adan

Illustrateurs : Lucas Ribeiro et Luis Francisco

Nombre de joueurs : 1 à 100 joueurs

Âge : 10+

Durée : 30-45 minutes

 

Et pour l’ambiance : I still haven't found what I'm looking for de U2.

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (4)

Default
Tomfuel
Tomfuel
tout comme Hypermoi, je suis passé à coté du "mouvement" roll&write, ça ne m'attirait pas du tout, mais là cette chouette carte et les illus me raconte un peu quelque chose, et merci pour l'article car ça me donne envie d'essayer ce jeu.
Je tempere un peu votre enthousiasme de l'expliquer au plus commun des mortels qui n'a pas quelques habitudes jeu tout de même.
Par exemple, je me vois deja surveiller du coin de l'oeil tata Chantal en train de dessiner un peu n'importe quoi, n'importe où.
KmylleMuzo
KmylleMuzo
Sur un première partie, il y a toujours des petites erreurs, c'est évident. Et puis avec des gens qui jouent moins souvent, l'objectif est plutôt que chacun s'amuse et la victoire est sans doute une donnée moins absolue qu'avec des joueurs plus réguliers ^^. Contente que l'article vous ait donné envie de l'essayer :)
Hypermoi
Hypermoi
Tiens, je n'ai jamais joué à un jeu de ce type, mais le concept a l'air sympa. Ceci dit, à 2, pas sûr que cela soit plus sympa qu'un Patchwork (que nous aimons tant à la maison dans le genre "placer des formes"...), et à plus, avec des potes, cela paraît un peu scolaire, non ? Ceci dit, je ne refuserais pas une partie pour voir. Merci pour l'article en tout cas, clair et bien illustré, comme souvent sur TricTrac.
KmylleMuzo
KmylleMuzo
Je dirais que c'est plus compétitif qu'un Patchwork où au final l'interaction se limite à récupérer les pièces de tissu, là une carte embuscade bien placée peut vraiment faire perdre beaucoup de points à l'adversaire. Pour l'avoir essayé à 2, cela fonctionne vraiment bien. Et merci pour votre retour positif sur l'article ! 😁