Docteur Mops

Blake & Mortimer - Witness, le prochain Ystari est un OLNI

Blake & Mortimer - Witness, le prochain Ystari est un OLNI

Default

Voici donc annoncé le prochain jeu des éditions Ystari et c’est toujours une nouvelle attendue par les connaisseurs tant l’éditeur français a su asseoir une image de créateur de jeux un peu touffus mais qui nous titillent les neurones dans le sens que nous aimons bien.

Alors vous risquez d’être un peu surpris. Un peu parce qu’Ystari a quand même déjà emprunté quelques chemins de traverse par le passé mais surpris néanmoins car ce Blake & Mortimer – Witness s’annonce très ouvertement comme un OLNI (Objet Ludique Non Identifié).

Default

Normalement tout le monde connaît Blake & Mortimer, la célèbre bande dessinée de Edgar P. Jacobs, créée en 1946 puis reprise en 1987 après son décès d’abord par Bob de Moor puis toute une palanquée d’artistes Bd suivant les pas du maître.

Default

Le prochain album à paraître sera Le Bâton de Plutarque en décembre prochain. Il sera signé par Yves Sente (scénario), André Juillard et Étienne Schréder. Ce sera donc le vingt-troisième album.

Le jeu sera donc associé à la parution de ce nouvel album et sera donc disponible à la fois dans les boutiques de jeux puis dans certaines librairies.

Default

Alors coup commercial ? Oui mais non. Blake & Mortimer – Witness est un jeu signé de Dominique Bodin que vous connaissez peut-être déjà pour son intéressant Vitrail publié en 2006 chez Cocktail Games. À l’origine, le jeu n’est pas thématisé spécifiquement dans le monde de Jacobs. C’est un jeu d’enquêtes et c’est l’écriture de Dominique Bodin qui donna à Ystari l’idée d’un thème situé dans les années 50. Et puis pour plaisanter, dans les brainstorming qui accompagnent le travail d’édition, Blake & Mortimer sont évoqués. Oui et donc pourquoi pas ? Et si c’était possible ? L’éditeur part donc à la rencontre des ayants droits et… C’est possible et d’autant plus que s’annonce l’arrivée du nouvel album.

Witness devient donc alors Blake & Mortimer – Witness. Une licence un peu exigeante mais qui, bien que rendant le travail plus méticuleux (il faut réécrire l’ensemble des énigmes et faire approuver les situations pour la cohérence avec l’univers) passionne auteur et éditeur.

DefaultDefault

Mais alors que contiendra cette boîte ?

Du point vue du matériel, Blake & Mortimer – Witness ressemble beaucoup à Sherlock Holmes Detective Conseil, un jeu réédité chez Ystari. À la fois par le matériel constitué de différents livrets mais aussi la présence d’enquêtes. N’allez pas croire pour autant que les jeux sont similaires car ce sont là les deux seules ressemblances.

Le cœur du jeu est constitué d’un livret d’enquêtes (64), réparties suivant différentes difficultés. Quatre carnets d’indice (Blake, Mortimer, Nasir et Labrousse) car nous allons tenir le rôle de chacun d’eux. C’est là d’ailleurs une des premières spécificité de ce jeu : il est prévu pour quatre joueurs, ni plus ni moins.

Le reste du matériel est constitué de divers éléments comme de mystérieuses tuiles Chuchotements, des tuiles personnages, une troublante Marque Jaune et un bloc-notes. Le jeu étant, au moment où j’écris ces lignes, en production nous n’avons travaillé que sur une maquette.

DefaultDefault

By Jove ! Damn’it !

Autant vous dire qu’après la lecture des règles j’étais bien en peine de vous expliquer quelles sortes de sensations étaient mises en avant dans une partie. Les règles sont très simples mais où était donc la clé de compréhension ? Où est le moteur du plaisir ? Là, il m’a fallu attendre d’avoir un rapport de partie et d’avoir pu y jouer pour commencer à comprendre la subtilité de la chose. Un Olni ! Je vous avais prévenu.

Tout commence par une distribution à chacun des quatre joueurs de leur carnet d’indice perso. Les joueurs s’entendront alors pour choisir une des énigmes du livret d’enquêtes. Mieux vaut commencer par les premières pour les novices car la difficulté ira progressant.

DefaultDefault

Comme dans son prédécesseur, Sherlock, un joueur lira la situation de départ à tous les joueurs. Ne comptez pas que je vous prenne un exemple, je ne gâcherais pas le plaisir de la découverte. Sachez seulement qu’une énigme basique consistera en un meurtre irrésolu avec un cadavre et des suspects. Mais pas que… Ça vous le découvrirez vous-mêmes.

Une fois que chacun a bien compris le début de l’histoire, direction son livret d’indice à la page correspondant à l’énigme. Comme dans Petits Meurtres & Faits divers, les joueurs possèdent tous, en fonction de leur rôle, un livret personnel. L’indice ou les indices qui y sont donnés sont personnalisés et personne ne possède les mêmes.

Chacun prend donc connaissance en secret de son indice. Imaginons que notre indice soit « Le professeur MacMops mangeait hier soir des sushis en compagnie d’une femme dont je n’ai pu apercevoir le visage ». On pourra parfois y trouver également des indices visuels.

DefaultDefault

Bon alors, en fonction de mon histoire, je me doute déjà si MacMops est impliqué ou, au contraire, hors de cause. Notez bien qu’à ce moment l’ensemble des indices est connu mais chacun ne possède qu’un morceau du puzzle. Même si nous connaissons le thème et quelle sorte d’indices sont données, nous ne connaissons pas les trois questions qui nous serons posées au final. Il faut donc ne rien négliger et ne pas se focaliser uniquement sur ce qui peut nous paraître l’essentiel.

Default

Le tour de jeu va désormais se dérouler en quatre tours. Pendant le premier, deux joueurs vont aller chuchoter leurs indices à deux autres. Pas le droit de montrer, il faut causer.

On se retrouve donc avec deux joueurs connaissant deux indices et deux qui n’en connaissent qu’un.

Au tour suivant, ce sont deux nouveaux joueurs qui doivent informer deux autres.

Attention ! Un joueur qui possède déjà plusieurs indices doit tous les donner.

DefaultDefault

Tout cela paraît extrêmement basique mais le jeu se révèle plus fin qu’il n’y paraît à la simple lecture des règles. C’est dingue comment une info peut se transformer quand elle passe par plusieurs bouches, plusieurs oreilles et plusieurs cerveaux. C’est le principe du téléphone arabe sauf qu’ici il s’agit d’être concis et précis.

Pendant ces tours d’échanges d’informations il est interdit de prendre des notes. Voilà que notre mémoire va être également mise à l’épreuve. Pas de souci pour les premières énigmes mais il va falloir se concentrer un peu plus par la suite.

Enfin, nous avons réuni les quatre indices. C’est maintenant que nous pouvons prendre des notes. Ouf ! Il est temps de prendre connaissance des trois questions. En général : qui est le coupable mais on peut aussi parfois chercher qui a été la victime.

Default

Je sais qui est le coupable grâce aux indices de mes camarades, je sais où le professeur MacMops a rencontré Pamela Scorbut (c’est mon restaurant et j'ai ensuite appris le nom de la femme). C’est elle l’assassin. Ça aussi je l’ai appris des autres joueurs. La dernière question nous apprend qu’elle tue par le poison et de préférence dans un plat de …. Hahaha ! Je le sais aussi : des sushis ! Et là je vois trois têtes ahuries qui se demandent à quel moment nous avons parlé de nourriture… Heu… J’ai oublié de parler des sushis peut-être… Non mais… Enfin je ne pensais pas que c’était important… Tu es sûr que je ne t’ai rien dit à ce sujet ?

Bref. Tout le monde a répondu aux deux premières questions ce qui nous fait à raison d’un point par bonne réponse : 8 point. Je suis seul à avoir répondu à la dernière donc 9 points pour le groupe. C’est bien neuf point ! Pourquoi vous me regardez comme ça ?

Default

Normalement vous avez compris le principe mais je ne peux guère vous en dire plus sinon qu’il peut y avoir des surprises où le jeu peut prendre les joueurs à contre pied. Mais rien n’est jamais ni dissimulé.

Se pose donc naturellement la question de la rejouabilité. Disons qu’avec les 64 énigmes de la boîte, il y a de quoi passer un bon moment. Ensuite si vous avez une mémoire d’éléphant mutant, vous risquez de vous souvenir de toutes. Par contre un joueur qui a déjà joué pourra rejouer sans souci avec trois autres personnes différentes.

Le jeu sera présenté au salon d’Essen 2014 (15 octobre) puis en boutiques aux alentours du 15 novembre. Il nous en coûtera une trentaine d’euros. Les anglophones devront attendre décembre.

Pour les collectionneurs, faisons une petite clignette à Dominique Ehrhard et son Maître du Rayon, publié en 1998 chez Nathan.

Vous savez tout ou presque

Default


Blake & Mortimer - Witness
Un jeu de Dominique Bodin
Illustré par Edgar P. Jacobs
Publié par Ystari Games
4 à 4 joueurs
10 à 97 ans
Langue des règles: Française, Allemande, Américaine
Durée: 15 minutes (par énigme)
Prix: 30,00 €
Disponible Essen 2014 puis 15 novembre 2014


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Comments (13)

Default
Grunt
Grunt

@Arbre de vie: on tourne la Trictrac TV lundi prochain (13 Octobre), avec en effet 2 enquêtes faites pour l'occasion (et du coup ne rien dévoiler du jeu de base). J'espère que ça aidera à mieux saisir la particularité du jeu.

Grunt
Grunt

Français, anglais & allemand à Essen mais les quantités seront limitées. Sortie courant Novembre en France ensuite.

Imar
Imar

Je ne l'ai pas encore essayé, mais je dois reconnaitre que cet article très bien écris permet à la fois de comprendre en quelques lignes un jeu original et d'avoir envie d'y jouer.

Je l'achèterai à coup sûr à sa sortie !

Par contre, je n'ai pas compris : le jeu sortira en français à essen ou en anglais ?

Merci en tout cas.

ryo60
ryo60

Un très bon jeu que j'ai eu le plaisir d'essayer à Ludinord, un système de téléphone arabe très bien exploiter - 2 scénars joués (très différents) et environs 15 min le scenar...

Salmanazar
Salmanazar

Quand je lis ce type d'article, j'ai envie de crier " Vive la France ludique, vive la francophonie ludique".

Je vous laisse, j'ai mon Espadon garé en double file.

La Rouquine
La Rouquine

Découvert lors de Paris est Ludique : c'est fabuleux.

Tout le sel vient de l'effet "téléphone arabe" et de la distorsion des indices mais aussi des questions dont nous ne prenons connaissance qu'à la toute fin. Elles n'ont parfois aucun rapport avec ce qui vient d'être partagé et pourtant...

J'y ai pris beaucoup plus de plaisir qu'à Détective Conseil et il sera mien, assurément !

Arbre2vie
Arbre2vie

Hormis celle de Cannes, il y aura t-il une TTTV svp ?

Monsieur Phal

Cher Monsieur @Arbre2vie,

Pour cela, il faut que l'équipe prépare une énigme pour ça, une enquête spéciale, une qui n'est pas dans le jeu de base...

naok
naok

NOLNI NOLNI

Totoche
Totoche

Tiens, ça me rappelle que j'avais un jeu, il y a longtemps. Mais oui, le Maître du rayon.

Qu'en ai-je fait ?

jmguiche
jmguiche

Goddam !Cela peut être très amusant.

Et puis c'est Blake et Mortimer.

Donc c'est indispensable by jove !