Docteur Mops

Bioutifoul. For me, for me, formidable ?

Bioutifoul. For me, for me, formidable ?

Bioutifoul ! Formidabeule ! Innecrédibeule !

Le petit joueur porte bien son nom. Non, il n’est pas nain ou de petite taille. Non ce n’est pas un joueur mesquin qui râle à chaque défaite. (Encore que sur ce point je ne le connais pas assez bien pour pouvoir en juger)

Default

Le petit joueur c’est le nom d’une petite maison d’édition qui est associée intimement à une petite boutique nommée le Petit Peuple qui se trouve dans les rues de Metz.

Alors allons nous vérifier si l’adage que tout ce qui est petit est gentil ? Je n’irais pas jusque là et d’ailleurs cela irait un peu dans un sens qui n’arrangerais pas mes intérêts personnels. L’important est de savoir que dans quelques jours le deuxième jeu de ce micro éditeur sera disponible dans sa boutique mais aussi toutes celles qui auront décidé de participer à l’aventure aujourd’hui.

Deuxième jeu puisque le premier, vous vous en souvenez peut-être était le curieux et inattendu « Jack Bananas » qui est globalement très bien apprécié des joueurs s’exprimant sur Tric Trac avec une jolie moyenne de plus de 7/10. Et puis ce fut aussi l’occasion de découvrir le tout aussi curieux et intrigant talent de Sophie Gerl qui vient bousculer, elle aussi, le l’univers souvent un peu convenu de l’illustration de jeux de société.

Mais voyons donc un peu si ce « Bioutifoul » l’est autant que cela.

« Bioutifoul » nous emmène dans un monde imaginaire (mais inspiré du réel) de galeristes qui vont essayer d’influencer le marché de l’art et miser sur les bons poulains qui feront preuves du meilleur talent seront les plus rentables.

Default

L’art à la carte

Le jeu est un jeu de cartes. Il en comprend exactement 100. Ces cartes représentent les quatre artistes (imaginaires) héros du jeu, 24 tableaux qui leur sont attribués, 20 Expositions, 24 cartes Influences qui sont le cœur du mécanisme et 26 cartes de Lingots d’or qui représentent la monnaie du jeu.

Installons le monde

Sur la table on commence par exposer 6 œuvres et 6 expositions. C’est le marché.

Les quatre artistes sont disposés aléatoirement en ligne. Cette ligne est importante car elle indique la côte des artistes. Ces artistes seront côtés, dans l’ordre 4, 3, 2 et 1 Lingot.

Les cartes Lingots sont à portée de main. C’est la banque.

Chaque joueur reçoit 3 cartes Influence (pour modifier la côte des artistes) et 3 Lingot. Si tout ce qu’achète un joueur et sa richesse sont toujours visible, les cartes Influence resteront elles toujours secrètes. (Ou presque mais nous le verrons plus tard)

Et comment je gagne ?

Le but du jeu n’est pas d’être le plus riche mais le plus célèbre. On marquera des points de victoire en fin de partie :

  • 1 par expo
  • 1 de plus si on a exposé chacun des artistes
  • 1 pour chaque majorité d’un artiste dans ses expo.

DefaultDefault

Influençons !

Un joueur commencera toujours son tour en jouant de 1 à 3 cartes Influence. On ne peut jouer à son tour que des Influences qui concernent un seul artiste.

Une carte Influence permet de changer la position d’un artiste d’un cran soit en mieux soit en pire.

Les cartes Influence non utilisées seront données au joueur suivant. C’est important de garder ceci à l’esprit. Au début de son tour, un joueur qui possède plus de 3 cartes Influence doit défausser l’excédent avant de commencer son tour.

DefaultDefaultDefaultDefault

Dans la galerie

Une fois l’Influence modifiée, un joueur peut Acheter un œuvre, en vendre ou monter une expo. Chaque action coûte un point et le joueur en dispose de 3.

Comme on possède une toute petite galerie, on ne peut exposer que trois œuvres.

Quand on désire en acheter une, on la choisit parmi celles disponibles sur le marché et on paye en Lingot le prix indiqué par la côte de son auteur.

De même pour vendre, on choisit une des toiles présentes dans sa galerie que l’on vend à la côte en cours de son artiste.

Enfin monter une Exposition permet d’accumuler les précieux points de victoire. On choisit alors une des Expos visibles mais il faut pour cela pouvoir défausser deux cartes œuvres correspondant aux deux Artistes de la carte Expo. Il faut donc les avoir dans sa petite galerie…

Quand on a réussi à monter une expo, on pioche une carte Influence.

En fin de tour, le joueur actif prend une carte Lingot d’or pour le tour suivant. Les cartes qui ont été prises dans le marché sont remplacées par de nouvelles.

DefaultDefault

Et ça se termine quand ?

Quand la pioche de cartes Exposition est épuisée, on fait un dernier tout de table et on passe au compte des points de victoire.

Les Lingots accumulés ne servent plus à rien. Enfin presque parce qu’en cas d’égalité c’est le plus riche qui prend la victoire.

« Bioutifoul » est donc un petit jeu de cartes de majorité assez rapide. Une partie dure environ 30 minutes. À vous de voir si désormais vous voulez vous lancer dans le marché de l’art.


« Bioutifoul »
Un jeu de Pascal Notredame
Illustré par Sophie Gerl et Silvère Oriat
Publié chez le petit joueur
Distribution : Millennium (France)
Pour 2 à 6 joueurs
Public : Tout
Durée : 30 min
Prix conseillé : 13€
Disponible : aux alentours du 7 octobre en France
Langue : Français. (Règles disponibles dans d’autres langues plus tard)


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Les jeux dont on parle dans cette article

Comments (7)

Default
YoshiRyu
YoshiRyu

En lisant l'article, je me suis dit à la vu des images que ce jeu fait aussi une bonne recharge pour Dixit, on doit être nombreux à avoir fait ce parallèle.

Au passage, c'est amusant, je trouve que chaque "artiste" du jeu a son propre univers, elle est forte mademoiselle Sophie Gerl pour arriver à être quatre artistes différents.

Ludigaume
Ludigaume

Les illustrations sont magnifiques, bluffantes. Curieux d'y jouer.

Ludigaume
Ludigaume

Les illustrations sont magnifiques, bluffantes. Curieux d'y jouer.

serge meier
serge meier

L'exceptionnel Sophie Gerl, un grand talent. Je n'ai pas compris le mélange des genres complètement à l'opposé ? Le jeu et gentille, un de plus.

Martin Vidberg

Très chouettes illustrations en effet. Venant d'un petit éditeur c'est à souligner doublement :)

Docteur Mops
Docteur Mops

Cher Nrx, je me suis fait la même réflexion ^^

Nrx
Nrx

Intéressant, intéressant... j'aimerais bien essayer ! :) Aura t-on la chance d'avoir une petite TTTV de la chose ?

Au passage : j'aime beaucoup ce qu'a fait Sophie Gerl (elle pourrait sûrement faire de jolies choses pour une prochaine version de Dixit !).