Docteur Mops

Avé, le yam's romain pour mettre des bâtons dans les dés

Avé, le yam's romain pour mettre des bâtons dans les dés

La numérotation romaine nous la retrouvons encore pour écrire les siècles, des chapitres et quelques autres exceptions qui sont ainsi rehaussées de l’antique gloire de cette langue morte en beauté. Si le latin fut la langue véhiculaire ce n’est pas par ces qualités (par ailleurs indiscutables) mais parce que c’était la langue des puissants. Le français l’a poussé un peu dans le fossé avant d’être lui même détrôné par l’anglois du nouveau monde. Peut-être dans l’avenir sera t-il poussé lui aussi par l’hindi, l’arabe ou le chinois ?
 

9061f3d4416ec1d1ed662de742e0ede8eac1.jpe
Les vrais dés romains ont des points
 

Le seul truc qui cloche un peu avec le latin c’est la numérotation. Esthétiquement c’est assez parfait même si les fameuses lettres n’en étaient pas au départ mais des signes qui ressemblaient et que l’on a transformé en lettres lors de la réforme de -… d’il y a longtemps. Alors ce qui n’est pas pratique c’est qu’on ne peut pas vraiment calculer en numérotation latine ou du moins c’est beaucoup plus complexe qu’avec la numérotation dite arabe. Il s’en moquaient les latins puisqu’ils comptaient avec des abaques et que seul le résultat était ensuite inscrit.

Il se trouve que c’est justement cette difficulté qui a donné à Johannes Krenner et David Parlett, l’idée d’un jeu ou plutôt d’une variante du Yams mais avec des chiffres romains.

 

67810986660f91fd0dd8f3898f5c9d9e874d.png

 

Nous avons donc chacun une petite fiche de note que nous allons devoir remplir en fonction du tirage de dés.

Pour remporter une partie d’Avé, il faut être celle ou celui qui cumule le plus grand score.

Il va falloir pour cela être le premier à remplir ses sept cases.

 

À notre tour nous allons lancer un dé. Oui un seul pour le moment. Chacun des 6 dés disponible nous donnera un résultat de I, V ou X.

Si nous le désirons, nous pouvons lancer un autre dé et ainsi de suite : le but est de composer le plus grand chiffre romain possible mais valide. Rassurez-vous, une aide de jeu est disponible pour nous indiquer les possibilités.

On voit donc que quand nous avons déjà tiré un V, en tirer un autre ne permet de créer aucun chiffre romain valide. On est dans la mouisum !

Avé est un jeu de stop ou encore et si nous tirons un dé qu’on ne peut pas placer, nous perdons notre tour.
 

9e855337b77eff781f22566f4c09527d33ec.png

 

Une fois notre tirage satisfaisant, nous écrivons sa valeur sur notre feuille de score sachant que les valeurs doivent se suivre par ordre croissant de la première à la septième case. Voilà qui va nous compliquer un peu l’existence…

Imaginez que nous avons un tirage de I, X et V et que nous arrêtons là parce que le V rend un nouveau tirage trop risqué. Nous pouvons alors faire XIV (14) ou XVI (16). Nous pouvons choisir ce qui nous arrange le plus. Dans un cas comme dans l’autre, le résultat n’est pas très élevé nous allons le marquer en case 2 ou 3.

Plus la partie avance plus il sera difficile de caser ses résultats.

 

Oui mais alors ça va durer des heures ?

Non car nous avons à notre disposition 6 cartes. Chacune nous octroie un pouvoir spécial qui va nous aider à jouer.

Le souci c’est que chaque pouvoir n’est utilisable qu’une seule fois par partie et que chaque pouvoir non utilisé nous rapportera un bonus de 5 points en fin de partie.

On ne peut utiliser une carte action que quand nous avons « raté » un jet.

 

Liste des pouvoirs :

  1. Relancer tous ses I
  2. Relancer tous ses V
  3. Relancer un dé au choix
  4. Ignorer le résultat d’un dé
  5. Noter en score un résultat déjà utilisé (mais devant ou derrière, il doit donc rester une place de libre)
  6. Réutiliser un des pouvoirs ci-dessus

26f5a055ff07c5498afb2add3dce63551e17.png

The Endum

La ou le premier qui réussit à remplir sa septième case de score met fin à la partie.

Chacun additionne ses cases plus éventuellement le bonus de cartes actions non jouées et le plus le fort est le plus fort !

C’est simple comme un jeu de dé. À noter que sans L, il sera impossible de faire un 42. Idem avec 38 parce qu’il n’y a que 6 dés.

Et comme conclurait le professeur Rollinus : Avantagum errare passilium genilii ! Ce qui ne veut rien dire mais fait style.

 

 

 

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Avé
Avé
2-6 10+ 30´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar
Yams / Yahtzee
Yams / Yahtzee
2-10 10+ 30´
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Magic Bazar

Comments (2)

Default
Ingalls
Ingalls
Les dés sont jetés...
goupil
goupil
Tempora mori, tempora mundis recorda.