Monsieur Phal

Atalia, nouveau venu dans le ludique

Atalia, nouveau venu dans le ludique

Le monde du jeu tel qu’on l’aime est un secteur en plein développement. Vous le savez. Vous le sentez. On vous le dit. Nous parlons des « gros ». Nous parlons des entreprises qui se rachètent entre elles. Nous évoluons dans un secteur aux chiffres d’affaires avec plein de zéros. Mais le ludique comme on l’aime ce n’est pas que ça. C’est aussi, et surtout, plein de petits entrepreneurs qui ont envie de se lancer. Il y a des auteurs. Beaucoup. Il y a des éditeurs. Pas mal. Et, c’est plus rare, il y a des distributeurs.

Default
L'entrepôt de Millenium, distributeur Toulousain, en 2010.

La distribution.

Le distributeur est celui qui, dans la chaine, stocke les jeux dans ses entrepôts pour le compte de plusieurs éditeurs. Ce sont ses équipes qui contactent les boutiques afin de leur faire part des nouveautés qu’ils ont dans leur catalogue. Un distributeur a besoin d’un catalogue riche afin qu’une boutique passant commande puisse bénéficier d’un large choix, car plus il y a de choix, plus la boutique peut compléter une commande, ce qui permet d’arriver à des frais de port moindre, voire offert. Le distributeur va prendre une commission sur le prix de vente fait à la boutique, boutique qui appliquera à son tour un coefficient pour arriver au prix public. En général, et en France, un distributeur prend entre 20 et 30% du prix fait aux boutiques.

Default

Atalia

C’est le nom de ce nouveau distributeur. Atalia. Et le patron d’Atalia n’est pas un nouveau venu. Non. Il s’agit de Cesare Mainardi, une personnalité que vous connaissez forcément si vous surfez sur Tric Trac depuis quelque temps. Auteur de jeux, éditeur, voilà qu’il change de casquette et part pour une nouvelle aventure. Si vous avez été attentif au live depuis Essen, il nous avait annoncé son intention en Scoop dans la TT Tv. Et bien voilà, c’est officiel. Le communiqué de presse est envoyé et tout est en place.

Atalia est le seul distributeur de jeux en France qui ne soit pas également éditeur. Ainsi, au lieu de devoir immobiliser ses ressources dans le développement et la fabrication de jeux elle peut les concentrers pour faire connaitre les jeux des éditeurs qui leur font confiance grâce à de nombreuses actions de communication.

Elle sera notamment présente dans de nombreux festivals des jeux en France, à commencer par Cannes où elle aura un stand de 60m2 (du 27 février au 1er mars), suivi par Epinal (7 et 8 mars), Ludinord (28 et 29 mars), Issy-les-Moulineaux (11 avril), Toulouse (du 8 au 10 mai), "Paris est ludique" (13 et 14 juin)... et d'autres encore à définir.

Sa vocation c'est de proposer un catalogue au nombre de jeux restreint afin de les mettre en valeur comme ils le méritent. De cette façon les jeux ne sont pas noyés parmi un nombre trop important de références et Atalia peut guider ses boutiques clientes afin qu’elles s'y retrouvent plus facilement.

Les Jeux

Atalia a choisi ses jeux à partir d'une trentaine de références ramenées principalement du salon international d'Essen. Tous ces jeux ont fait l'objet de nombreux tests en ludothèques. La société a collaboré pour cela avec l'association "Jouez Le Jeu", la ludothèque de Briis-Sous-Forge et l’Espace Ludique Marcel Aymé d’Issy-les-Moulineaux.

« Coyote », « Loup-Garou pour une nuit », « Hoyuk », « Movie Trailer », « Sam la Pagaille », « Primiera » et « Dice Run ».

Nos Boutiques

L'activité commerciale d'Atalia ne commencera qu'en février, donc pour le moment il n'y a pas encore de boutiques clientes.

Atalia se concentrera initialement sur les boutiques spécialisées en France (et en Belgique pour une partie de son catalogue) ainsi que les nombreuses librairies ou boutiques de jouets qui complètent leur offre avec des jeux de société.

Voilà donc ce que nous prépare Atalia à qui nous souhaitons de réussir à s’installer dans un secteur qui revient de plus en plus concurrentiel, même au niveau de la distribution. Il faut dire que les poids lourds du secteur ne laissent pas énormément de place. Entre Asmodee, Iello, Millenium, Gigamic, Black Rock, Paille Editions… Il va falloir que ce jeune trouve sa place…

► La page Facebook d'Atalia, c'est par ici !

► Le site internet, c'est par là !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (13)

Default
Totoche
Totoche

Lors de la présentation d'un jeu, il me semble qu'il était venu sur une TTTV, non ?

Kerquist
Kerquist

M. Cesare est-il français ou italien ?

Comment ça se passe, la distribution en Italie ?

Atalia-jeux
Atalia-jeux

@Kerquist

Je suis un italien qui habite en France depuis 15 ans... Atalia ne distribuera qu'en France et Belgique!

Atalia-jeux
Atalia-jeux

@Monsieur Phal

Quand tu dis "Un distributeur a besoin d’un catalogue riche afin qu’une boutique passant commande puisse bénéficier d’un large choix", tu as raison. Cependant j’ai l’impression, aujourd’hui, d’assister à une massification de ces catalogues. Notre pari c'est d'avoir un catalogue qualitatif et suffisamment grand pour donner du choix aux boutiques, certes, mais pas trop grand afin de pouvoir les guider dans leur choix (explications, animations, etc.). De plus, grâce à cela nos éditeurs partenaires ont la garantie que leurs jeux seront bien mis en valeur.

Merci pour cet article! :-)

Docteur Mops
Docteur Mops

On aime tous se mettre des plumes donc...

Par contre la couv de Tilsit est à vomir. Et ça c'est l'avis d'un gars qui se met des plumes aussi. Donc...

Atalia-jeux
Atalia-jeux

@Docteur Mops

Lol, heureusement que je distribue la version d'Oliphante!

faidutti
faidutti

@ Martin - moi aussi, je joue à la version Tilsit, à cause des plumes, et je la trouve très réussie.

Martin Vidberg

Atalia > Eh bien, je vous souhaite que ça fonctionne car effectivement Coyote est un excellent jeu que je continue à défendre et à jouer (dans sa version avec des plumes de Tilsit qui était sans doute encore moins belle).
Ma remarque concerne surtout l'illustration de couve qui était peut-être dans la moyenne il y a plus de 10 ans, mais qui subit sans doute la comparaison avec les couvertures des jeux modernes. J'espère que cela ne desservira pas le jeu.
Notez que j'ai bien compris que vous étiez distributeur et que vous n'y êtes pas pour grand chose.

Rodenbach
Rodenbach

Ce qui m'intéresserait c'est de savoir quelle est la place qui sera accordée à la partie "talia" de "Atalia". On voit déjà dans la liste plusieurs jeux de Spartaco Albertarelli, est-ce juste le résultat d'un "rapprochement naturel" ou y-a-t-il une volonté plus particulière d'aller chercher des jeux en Italie ?

Atalia-jeux
Atalia-jeux

@Rodenbach

Ah, ah, bien vu. Atalia vient en effet d'Italia (Italie) et le A d'Amérique, car comme le dis Phal, les poids lourds du secteur ne laissent pas énormément de place mais pour se lancer il fallait bien proposer des jeux de qualité. Et alors où les chercher? Bah, là où il y en a, mais à condition qu'ils soient déjà en français. Beaucoup de jeux italiens sont naturellement édités avec le français dans les règles et sur la boite. C'est le cas, en particulier, des jeux de Spartaco Albertarelli, un grand monsieur du monde ludique d'outre Alpes, et ceux d'Oliphante qui collabore souvent avec ce même auteur, du coup 1/4 du catalogue initial sera signé par lui... A, d'Amérique car j'ai déniché des jeux américains mais en français qui ont fait un tabac à Essen et lors des tests en ludothèque...

Martin Vidberg

Faidutti > Ce qui est étrange c'est que le visuel renvoie à la première version du jeu (avec une couverture catastrophique, à mon avis difficile à vendre en France).
Gigamic a jeté l'éponge ?

Atalia-jeux
Atalia-jeux

@Martin Vidberg

Ca revient à une couverture colorée et gaie puisqu'il s'agit d'un party game. Ca reprend aussi les sujets de la première version, à savoir un Coyote et des indiens, mais les illustrations sont bien différentes et bien plus modernes que la version Tilsit. Le Coyote et les indiens se moquent du joueur qui s'est trompé, les indiens ont une plume numérotée sur la tête... c'est un peu comme dans le jeu... En ludothèque elles ont plu.

faidutti
faidutti

Coyote.... J'espère que l'on a de nouveau une belle édition avec de vraies plumes. Ce jeu est génial, mais la version de Gigamic était ratée.