Docteur Mops

Aristoocrazy ou comment conquérir le royaume par l'ADN

Aristoocrazy ou comment conquérir le royaume par l'ADN

Lors du salon d'Essen, c'est l'occasion de croiser plein de jeux. Des jeux très mainstreams et d'autres un peu beaucoup moins. Parmi les petits cachés, on se dit que c'est tant mieux pour certains mais vraiment dommage pour d'autres.

Dans cette gamme de "cabinet de curiosité" nous avons promis de vous présenter "Aristoocrazy" de Jiri Mikolas (dont nous aimons bien le côté déjanté) des éditions Jiras Games en provenance directe de Tchéquie. Rassurez-vous les règles ne sont pas qu'en langue locale. Elles sont disponibles en anglais ou en allemand. Pour le français, il faudra attendre une bonne âme ou un éditeur local intéressé.

Le ton décalé est déjà donné par le visuel goguenard de la boîte.

Default


Le jeu vous invite à conquérir le royaume par la fourberie ou les armes avec votre famille de la haute noblesse. Jusqu'ici pas de quoi se taper sur les cuisses, tout cela semble assez peu original.

Là où les choses prennent leur saveur c'est que votre famille est composé de personnages avec des caractéristiques particulières et que pour en avoir d'autres, il va falloir se reproduire. Attention quand même. Des membres très proches peuvent vite donner naissance à des tarés. Rien qu'à voir les illustrations, on se doutait déjà un peu.

Un petit aperçu ?

Le plateau de jeu représente le royaume tant convoité. On y trouve des régions dans lesquelles les personnages vont pouvoir prendre place avec des emplacements de cartes de 1 à 3.

Les personnages sont figurés sur des cartes spéciales. Il y en a 10 possibles par famille. Leur sexe est aussi indiqué pour les cas où la chose ne serait pas trop évidente. Trois emplacements permettent d'y mettre des jetons Capacités.

Parmi les capacités disponibles vous trouverez des compétences de combats (Arc, Épée, Magie), des compétences de gestion (Bravoure, Gouvernance, Éducation), agriculture, argent, chance et débilité. Si! si !

La reproduction dans la soie

Les nouveaux personnages arriveront en jeu par le biais des rencontres. Il faut pour cela un monsieur et une madame sauf si vous avez joué la carte "4% d'alcool". Ne m'en demandez pas plus merci...

Default


Le fiston ou la fifille héritera de certaines des compétences de ses parents. Pour cela vous tirerez 3 dés à 6 faces (puisque papa+maman = 6 caractéristiques) et hop ! Comme il est impossible d'avoir deux fois la même caractéristique, si vous tombez deux fois sur la même, la progéniture se verra octroyer la caractéristique Débilité. plus les parents se ressemble plus le risque est élevé donc. En plus la Débilité c'est très moyen comme compétence.

Pour les personnages neutres, on utilisera des dés spéciaux pour déterminer leurs capacités.

Comment gagne t-on ?

Vous avez dans le jeu des cartes d'Objectifs. Pour une partie vous en piocherez 12 aléatoirement. Le jeu durant exactement 12 tours, il y aura un nouvel Objectif par tour. Ex. : le joueur majoritaire en région reçoit 1 point de victoire, le second; une carte action. Idem avec la famille la plus éduquée, ou la plus nombreuse.

En fin de partie, le joueur a la tête du plus grand nombre de points de victoire sera le vainqueur.

La vie, la mort, toussa

Vos personnages ne sont pas immortels. Il possèdent des points de vie symbolisés par des jetons. Un perso peut perdre des points de vie quand : il perd un combat, il use d'une de ses capacité, il est mal nourri, il se prend une vilaine carte action d'un concurrent jaloux comme Épidémie ou Poison.


La conquête

Les conquêtes se font en déplaçant vos personnages dans les régions. On peut débarquer dans une région neutre, occuper celle d'un copain qui est parti faire autre chose ou envahir une région occupée ce qui se soldera par une baston.

Ces bagarres se résolvent avec les capacités militaires des personnages présents. Vous choisissez en secret un jeton de capacité de combat par round. On révèle et cela marche comme le chifoumi : l'arc bat l'épée qui bat la magie qui bat l'arc qui bat l'épée qui bat la magie qui bat l'arc... Enfin vous voyez.

Avant les combats, les persos peuvent apprendre de nouvelles capacités de combat si un de leur collègue peut leur apprendre (dis donc c'est génial cet engin à corde ! Tu me fais voir ?). Cette capacité disparaitra après le combat.

Oui mais comment ça se passe un tour ?

Le tour d'un joueur est simple. S'il le désire, il peut déplacer tous ses persos. Un perso ne se déplace que dans une région adjacente.

Plutôt que de se déplacer, les personnages peuvent utiliser une de leur capacité.

Bref chaque perso ne fait qu'une chose dans un tour.


Une fois de plus, vous savez tout ou presque.

"Aristoocrazy"
Un jeu de Jiri Mikolas
Illustré par Pavel PATA Talas
Publié chez Jira's games
Pour 2 à 4 fin de race dès 12 ans
Public Connaisseurs bizarres
Durée moyenne estimée de partie : 75 min
Disponible uniquement en boutique d'import et (anglais ou allemand) dans les 40€

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Comments (9)

Default
Prospero
Prospero

@modo: oups ! Désolé de ma bévue ...

Ma mère va être contente d'apprendre qu'elle vend des jeux de société... :-)

XRippe
XRippe

J'adore le concept !

Si le jeu est aussi réussi qu'il en a l'air, ça promet.

J'aime bien aussi "faire un enfant à l'autre sans lui demander son avis". Un viol quoi. Je ne sais pas ce que vont penser de cette idée ceux qui ne jouent pas à Earth reborn à cause de la torture...

Question : à avoir les illustrations, il n'y a pas de texte sur les cartes. Est-ce à dire que seules les règles sont en anglais/allemands et donc qu'on peut jouer si quelqu'un explique le jeu ?

Prospero
Prospero

Merci :-) pour le coup je viens de l'acheter chez MA MERE où il est disponible !

(modo : pas de nom de boutique)

Markid
Markid

Là où y a du gène, y a du plaisir en perspective... Hop, dans la wishlist !

Bon, puisque tout ceci n'est qu'une histoire de famille, vous n'avez plus qu'à jouer l'entremetteur, Dr Mops... vous devez bien connaître un éditeur ou deux ?! ;-)

Kristoff
Kristoff

Ce jeu doit ab-so-lu-ment être édité en français avec une jolie partie présentée par Monsieur Phal et le docteur Mops... sinon j'arrête de respirer et je me fâche tout rouge.

C'est cruel de donner aux gens des envies qu'ils ne peuvent assouvir...

Greatmasterofjeux

Wouaw...vous allez nous en ramener d'autres comme ça d'Essen ? Parce que la, la barre est très haute...je trouve aussi le principe génial...est-ce qu'il y a du texte sur les cartes ou sur les élements?....parce que la, sinon, je fonce direct

Docteur Mops
Docteur Mops

Cher sangohan357, vous avez raison. Cela méritait d'être cité. Ce garçon a vraiment un bon esprit ;)

sangohan357
sangohan357

Je suis désolé mais je me dois de préciser que lorsque l'on gagne un combat on peut :

- Soit taper bêtement sur l'autre

- Soit faire un enfant à l'autre sans lui demander son avis

Ça m'a valu un bon gros fou rire sur le salon !

Le parrresseux

Le principe est génial !

Je ne connaissais pas M. Mikolas.

Ses autres jeux ont l'air bien originaux aussi.