86
réponses
13
followers
By : Dadoudou | Thursday, May 2, 2019 at 5:27 PM
pingouinal
pingouinal
damcart dit :
pingouinal dit :
damcart dit :
pingouinal dit :
damcart dit :[...] j'en suis même venu à le revendre sans l'ouvrir tellement ça m'a gonflé de voir tout ces problèmes référencés sur la règle.[...]

Comment être crédible dans son coup de gueule en disant qu'on n'essaie même pas les jeux avant de les condamner?

Moi aussi j'ai pris peur en lisant tous les avis négatifs sur les règles de Museum. Mais en l'essayant je me suis rendu compte qu'il est parfaitement jouable même si ces dernières sont effectivement perfectibles. Elles sont rapides à lire et permettent de jouer rapidement. Certes il peut y avoir quelques questions au fil des parties, mais pas plus que dans la plupart des jeux. Et quand je vois le niveau de mauvaise fois de certains dans le post en question (du genre "si ce n'est pas dit que je ne peux pas tricher, alors j'ai le droit"), je me dit que pour éviter tout risque, un éditeur devrait sortir une règle en 200 volumes énumérant tous les cas possibles pour éviter de se prendre un procès sur internet.

Je n’ai pas cité le jeu et ne l’ai pas condamné. C’est juste à cause d’un raz le bol un peu général que je l’ai revendu. 
J’ai trouvé les règles vraiment pas claires en les lisant.
Comment juger de la crédibilité de mon avis sans connaître les différentes expériences que j’ai pu avoir?
C’est très plaisant ce forum parfois...

Tu as confirmé plus bas que c'était bien Museum...
Et revendre un jeu sans l'essayer, c'est un peu le condamner non? D'ailleurs je ne comprends pas un ras le bol à propos d'un jeu avant même de l'avoir essayer. Une crainte à la rigueur en voyant les sujets affluer sur le forum, mais un ras le bol...
Concernant les règles pas claires, elles étaient déjà en draft sur la page du Kickstarter, il y a eu plusieurs vidéos dans la campagne et il n'y a pas eu de changement majeur à l'arrivée du jeu. Pourquoi l'avoir pris à ce moment-là alors?

D'ailleurs tu dis plus haut à Pit0780 que tu as commencé à lire les règles et qu'elles avaient un réel problème. Pourrais-tu détailler ce problème que tu as soulevé sans avoir essayé le jeu?

Et pour tes expériences de jeu, je suis bien désolé de t'avoir froissé. Mais si tu ne les notes pas dans ton post, je ne peux pas les connaître. Tu devrais donc nous donner le lien vers ta biographie ou noter à la fin de ton post initial que tu n'acceptes que les avis qui abondent dans ton sens au lieu de dire que tu voudrais avoir notre avis.

Je ne voulais pas condamner ce jeu. Aucun soucis pour les avis, c’est juste la façon de le dire parfois.
 

Mea culpa pour la façon alors. C'était plus taquin que méchant, mais à l'écrit ça se voit effectivement moins.  ;o)
Je reste cependant d'avis que c'est dommage de l'avoir revendu avant de le tester. Mais comme tu dis, je ne connais pas ta situation, tu as peut-être trop de jeu et a donc fait un choix.
Et pour répondre à la question initiale, je trouve effectivement qu'il y a régulièrement des loupés dans les règles, mais globalement ça ne m'empêche pas de jouer. Soit je compare à la règle anglaise, soit je fais marcher ma logique. Peut-être suis-je trop naîf ou indulgent, mais quand je joue, je n'ai pas envie de m'énerver contre un éditeur, je préfère profiter du jeu.

Nicky Larson
Nicky Larson
Le pire, peut être, c'est que ce soit accepté par la communauté et considérer comme faisant partie du process d'un jeu.
Imagine vous aller au cinéma avec des traductions foireuses, pas de vrai jeu d'acteur (de doublage j'entends)...

Alors oui je rejoins je ne sais plus qui, qui disait "mieux vaut rester sur de la VO".

Il ne faut, à mon sens, pas l'accepter et ce battre que pour les VF restent et soit correctement réalisées. Pas juste un bricolage de dernière minute.
KiwiToast
KiwiToast
En terme de règles bien écrites, c'est le travail d'Ystari que je regrette. Cet éditeur faisait des jeux "compliqués", mais rédigeait les règles tellement bien qu'ils en devenaient simples d'accès.
Dadoudou
Dadoudou
Nicky Larson dit :Le pire, peut être, c'est que ce soit accepté par la communauté et considérer comme faisant partie du process d'un jeu.
Imagine vous aller au cinéma avec des traductions foireuses, pas de vrai jeu d'acteur (de doublage j'entends)...

Alors oui je rejoins je ne sais plus qui, qui disait "mieux vaut rester sur de la VO".

Il ne faut, à mon sens, pas l'accepter et ce battre que pour les VF restent et soit correctement réalisées. Pas juste un bricolage de dernière minute.

C’est ce que j’aimerais faire mais comment?
(En fait j’ai ouvert ce post pour ça même si ce n’était peut être pas une bonne idée.)
 

My top
No board game found
arthiev
arthiev
Nicky Larson dit :Le pire, peut être, c'est que ce soit accepté par la communauté et considérer comme faisant partie du process d'un jeu.
Imagine vous aller au cinéma avec des traductions foireuses, pas de vrai jeu d'acteur (de doublage j'entends)...

Alors oui je rejoins je ne sais plus qui, qui disait "mieux vaut rester sur de la VO".

Il ne faut, à mon sens, pas l'accepter et ce battre que pour les VF restent et soit correctement réalisées. Pas juste un bricolage de dernière minute.

On ne peut qu'être d'accord, mais quand on voit certaines traductions officielles, dans des boîtes spécialisées dans la localisation, on peut se dire que le chemin est encore long...

Dadoudou
Dadoudou
pingouinal dit :
damcart dit :
pingouinal dit :
damcart dit :
pingouinal dit :
damcart dit :[...] j'en suis même venu à le revendre sans l'ouvrir tellement ça m'a gonflé de voir tout ces problèmes référencés sur la règle.[...]

Comment être crédible dans son coup de gueule en disant qu'on n'essaie même pas les jeux avant de les condamner?

Moi aussi j'ai pris peur en lisant tous les avis négatifs sur les règles de Museum. Mais en l'essayant je me suis rendu compte qu'il est parfaitement jouable même si ces dernières sont effectivement perfectibles. Elles sont rapides à lire et permettent de jouer rapidement. Certes il peut y avoir quelques questions au fil des parties, mais pas plus que dans la plupart des jeux. Et quand je vois le niveau de mauvaise fois de certains dans le post en question (du genre "si ce n'est pas dit que je ne peux pas tricher, alors j'ai le droit"), je me dit que pour éviter tout risque, un éditeur devrait sortir une règle en 200 volumes énumérant tous les cas possibles pour éviter de se prendre un procès sur internet.

Je n’ai pas cité le jeu et ne l’ai pas condamné. C’est juste à cause d’un raz le bol un peu général que je l’ai revendu. 
J’ai trouvé les règles vraiment pas claires en les lisant.
Comment juger de la crédibilité de mon avis sans connaître les différentes expériences que j’ai pu avoir?
C’est très plaisant ce forum parfois...

Tu as confirmé plus bas que c'était bien Museum...
Et revendre un jeu sans l'essayer, c'est un peu le condamner non? D'ailleurs je ne comprends pas un ras le bol à propos d'un jeu avant même de l'avoir essayer. Une crainte à la rigueur en voyant les sujets affluer sur le forum, mais un ras le bol...
Concernant les règles pas claires, elles étaient déjà en draft sur la page du Kickstarter, il y a eu plusieurs vidéos dans la campagne et il n'y a pas eu de changement majeur à l'arrivée du jeu. Pourquoi l'avoir pris à ce moment-là alors?

D'ailleurs tu dis plus haut à Pit0780 que tu as commencé à lire les règles et qu'elles avaient un réel problème. Pourrais-tu détailler ce problème que tu as soulevé sans avoir essayé le jeu?

Et pour tes expériences de jeu, je suis bien désolé de t'avoir froissé. Mais si tu ne les notes pas dans ton post, je ne peux pas les connaître. Tu devrais donc nous donner le lien vers ta biographie ou noter à la fin de ton post initial que tu n'acceptes que les avis qui abondent dans ton sens au lieu de dire que tu voudrais avoir notre avis.

Je ne voulais pas condamner ce jeu. Aucun soucis pour les avis, c’est juste la façon de le dire parfois.
 

Mea culpa pour la façon alors. C'était plus taquin que méchant, mais à l'écrit ça se voit effectivement moins.  ;o)
Je reste cependant d'avis que c'est dommage de l'avoir revendu avant de le tester. Mais comme tu dis, je ne connais pas ta situation, tu as peut-être trop de jeu et a donc fait un choix.
Et pour répondre à la question initiale, je trouve effectivement qu'il y a régulièrement des loupés dans les règles, mais globalement ça ne m'empêche pas de jouer. Soit je compare à la règle anglaise, soit je fais marcher ma logique. Peut-être suis-je trop naîf ou indulgent, mais quand je joue, je n'ai pas envie de m'énerver contre un éditeur, je préfère profiter du jeu.

Tu ne trouves pas ça dommage de devoir aller voir la règle en VO?
Après c’est peut être un manque de chance ces temps ci et je ne suis pas tombé sur les bons jeux mais j’ai vraiment l’impression que c’est de pire en pire.

Comme le dit Nicky Larson, si on ne dit rien et si les jeux se vendent, pourquoi certains éditeurs s’embêteraient à améliorer la traduction ou la rédaction des règles? (Puisque j’ai parlé également d’un jeu français)
 

My top
No board game found
Durtal
Durtal
C'est peut-être dû à cette jeune génération de joueur à qui il faut un produit parfait pour qu'ils puissent être satisfait. Si j'avais fait ça, j'aurais revendu des tas de jeux, comme Lancaster, Shogun, (tous les jeux Queen games en fait) et certains améritrash de Edge. La nouvelle génération n'a plus la patience de chercher sur internet les erratas et autres problèmes de traduction. 
Je peux le comprendre, mais je trouve qu'au contraire la qualité d'édition au niveau du matériel et de l'agencement des règles mais aussi de la traduction a augmentée ces dernières années on peut pas le nier.
Dadoudou
Dadoudou
Durtal dit :C'est peut-être dû à cette jeune génération de joueur à qui il faut un produit parfait pour qu'ils puissent être satisfait. Si j'avais fait ça, j'aurais revendu des tas de jeux, comme Lancaster, Shogun, (tous les jeux Queen games en fait) et certains améritrash de Edge. La nouvelle génération n'a plus la patience de chercher sur internet les erratas et autres problèmes de traduction. 
Je peux le comprendre, mais je trouve qu'au contraire la qualité d'édition au niveau du matériel et de l'agencement des règles mais aussi de la traduction a augmentée ces dernières années on peut pas le nier.

Pourtant il me semble que dans l’ensemble j’avais moins de soucis dans les années 2007 - 2012 (à part des exceptions bien sur).

My top
No board game found
Le Zeptien
Le Zeptien
jmguiche dit :
enpassant dit :Cette lecture me rappelle l'époque des règles allemandes traduites par OYA.
Une vraie rigolade.

Mais les petits jeunes ne connaissent pas.


Oya ne traduisait pas les règles, mais les re-ecrivait en français.

C'était sec, sans gras, sans fluff, sans exemple, sans illustration mais correct et plutôt clair. Le style sujet verbe complement est de loin le meilleur pour ce genre de littérature.

Moi j'ai plutôt du respect fait par Oya à l'époque.

Oui, j'ai toujours par exemple les règles de Jenseits von Theben ( devenu Thèbes suite à la VF) : deux feuillets recto-verso, suffisants pour jouer avec de bonnes règles. Après, ils ont pu se louper ailleurs, mais j'ai pas d'exemple en tête.

My top
No board game found
jmguiche
jmguiche
Durtal dit :C'est peut-être dû à cette jeune génération de joueur à qui il faut un produit parfait pour qu'ils puissent être satisfait. Si j'avais fait ça, j'aurais revendu des tas de jeux, comme Lancaster, Shogun, (tous les jeux Queen games en fait) et certains améritrash de Edge. La nouvelle génération n'a plus la patience de chercher sur internet les erratas et autres problèmes de traduction. 
Je peux le comprendre, mais je trouve qu'au contraire la qualité d'édition au niveau du matériel et de l'agencement des règles mais aussi de la traduction a augmentée ces dernières années on peut pas le nier.

Youppiiiie 
a plus de 60 ans je fais partie de la nouvelle génération !
merci bisou Durtal !

\mode vieux con ON
Personnelement, quand j’entend le français parlé par les youtubers populaires chez les jeunes et les textes des chanteurs de hip hop  je me dis que l’exigence  sur le texte c’est plutôt un truc de vieux
\mode vieux con OFF

...
...

enfin... j’vais essayer.

My top
No board game found
Dadoudou
Dadoudou
Il faut aussi noter du bon dans les récents: Res Arcana : Top.
My top
No board game found
Dexter269
Dexter269
pingouinal dit :
damcart dit :[...] j'en suis même venu à le revendre sans l'ouvrir tellement ça m'a gonflé de voir tout ces problèmes référencés sur la règle.[...]

Comment être crédible dans son coup de gueule en disant qu'on n'essaie même pas les jeux avant de les condamner?

Moi aussi j'ai pris peur en lisant tous les avis négatifs sur les règles de Museum. Mais en l'essayant je me suis rendu compte qu'il est parfaitement jouable même si ces dernières sont effectivement perfectibles. Elles sont rapides à lire et permettent de jouer rapidement. Certes il peut y avoir quelques questions au fil des parties, mais pas plus que dans la plupart des jeux. Et quand je vois le niveau de mauvaise fois de certains dans le post en question (du genre "si ce n'est pas dit que je ne peux pas tricher, alors j'ai le droit"), je me dit que pour éviter tout risque, un éditeur devrait sortir une règle en 200 volumes énumérant tous les cas possibles pour éviter de se prendre un procès sur internet.

[HS: on]
Je me permets de rebondir là-dessus car ce sont mes propos qui sont repris, mais sortis du contexte. Si j'ai dit cela, c'était en réaction à un autre commentaire que je trouvais absurde. Donc j'ai répondu par un exemple absurde. 
Et bon, concernant la mauvaise foi, on parle de celle des auteurs du jeu ? 
[HS: off]

enpassant
enpassant
Le Zeptien dit :

Après, ils ont pu se louper ailleurs, mais j'ai pas d'exemple en tête.

J'en ai un.
Default
Et aussi un jeu sur la mythologie nordique dont je ne me rappelle plus le nom.

Mais ça ne date pas d'hier.

My top
No board game found
jmguiche
jmguiche
damcart dit :Il faut aussi noter du bon dans les récents: Res Arcana : Top.

« L’ecole »Days of Wonder.

My top
No board game found
niamor78
niamor78
naoko dit :

A l'inverse, il y a des jeux dont on se dit que la rédaction des règles est juste parfaite. Exemple, bon certes il n'y a pas l'étape de traduction car l'éditeur est Français : neta tanka. je n'ai pas souvenir d'avoir déjà lu une règle aussi bien écrite, aussi limpide.

+1

My top
No board game found
Le Zeptien
Le Zeptien
enpassant dit :
Le Zeptien dit :

Après, ils ont pu se louper ailleurs, mais j'ai pas d'exemple en tête.

J'en ai un.
Default
Et aussi un jeu sur la mythologie nordique dont je ne me rappelle plus le nom.

Mais ça ne date pas d'hier.

Ah oui, chez Goldsieber spiele...  celui-ci également doit pas dater d'hier. Je connais l'auteur (Chocolatl par exemple), mais pas ce jeu là.

Un jeu sur la mythologie nordique ? J'en connais, mais traduit par Oya... non, je vois pas.  

My top
No board game found
Durtal
Durtal
jmguiche dit :
Durtal dit :C'est peut-être dû à cette jeune génération de joueur à qui il faut un produit parfait pour qu'ils puissent être satisfait. Si j'avais fait ça, j'aurais revendu des tas de jeux, comme Lancaster, Shogun, (tous les jeux Queen games en fait) et certains améritrash de Edge. La nouvelle génération n'a plus la patience de chercher sur internet les erratas et autres problèmes de traduction. 
Je peux le comprendre, mais je trouve qu'au contraire la qualité d'édition au niveau du matériel et de l'agencement des règles mais aussi de la traduction a augmentée ces dernières années on peut pas le nier.

Youppiiiie 
a plus de 60 ans je fais partie de la nouvelle génération !
merci bisou Durtal !

??

Ok.
C'est marrant comment certains arrivent à s'identifier dans un message qui ne leur était pas destiné et s'en offusque. 

Je vais mettre ça sur le compte de la vieillesse.

Bien l'bonsoir.

Nicky Larson
Nicky Larson
Durtal dit :
jmguiche dit :
Durtal dit :C'est peut-être dû à cette jeune génération de joueur à qui il faut un produit parfait pour qu'ils puissent être satisfait. Si j'avais fait ça, j'aurais revendu des tas de jeux, comme Lancaster, Shogun, (tous les jeux Queen games en fait) et certains améritrash de Edge. La nouvelle génération n'a plus la patience de chercher sur internet les erratas et autres problèmes de traduction. 
Je peux le comprendre, mais je trouve qu'au contraire la qualité d'édition au niveau du matériel et de l'agencement des règles mais aussi de la traduction a augmentée ces dernières années on peut pas le nier.

Youppiiiie 
a plus de 60 ans je fais partie de la nouvelle génération !
merci bisou Durtal !

??

Ok.
C'est marrant comment certains arrivent à s'identifier dans un message qui ne leur était pas destiné et s'en offusque. 

Je vais mettre ça sur le compte de la vieillesse.

Bien l'bonsoir.

Je ne pense pas qu'il l'ai mal pris, il te dit juste cela pour te montrer son désaccord.
Il ne faut pas te vexer, ce n'étais pas son but ce me semble.

Tu me fais penser (je parle de ton message) aux joueurs PC des années 80/90 avec MS-DOS et qui ont tous fait la gueule avec le passage à win95. Sois disant qu'il ne pouvait plus rien faire eux même etc..
Mais qu'on ce l'avoue une bonne fois pour toute, taper toutes les commandes, corriger les beugs innombrables etc... bah c'était quand même mieux et plus rapide sous 95 et 98 =)

Tu peux aimer les choses "artisanales" et avoir le gout de chercher et corriger les petites erreurs, je comprends. Sauf que tu peux aussi comprendre que d'autres (moi par exemple) aiment jouer et ne pas perdre 20ans à lire des règles mal agencées ou mal traduites (ou les deux).

Aminche
Aminche
Durtal dit :C'est peut-être dû à cette jeune génération de joueur à qui il faut un produit parfait pour qu'ils puissent être satisfait. Si j'avais fait ça, j'aurais revendu des tas de jeux, comme Lancaster, Shogun, (tous les jeux Queen games en fait) et certains améritrash de Edge. La nouvelle génération n'a plus la patience de chercher sur internet les erratas et autres problèmes de traduction. 
Je peux le comprendre, mais je trouve qu'au contraire la qualité d'édition au niveau du matériel et de l'agencement des règles mais aussi de la traduction a augmentée ces dernières années on peut pas le nier.
Je pense pas que sa soit une question de jeune génération, mais plutôt le contexte du marché qui a changé.
Les exigences de qualité ont évoluées : illustration, matériel et les règles doivent être irréprochable (du moins au plus proche) pour sortir de la vague de nouveauté actuelle. Face à cette masse de choix, le consommateur doit lui aussi être exigeant à travers ses critères, comme une traduction correct.

Meme « l’ancienne » génération aujourd’hui, a l’achat d’une nouveauté, je ne suis pas sûr qu’ils ont du temps a accordé à un jeu qui contient plusieurs défauts qui peuvent nuire à la compréhension ou plus grave au plaisir de jeu.

Je rajoute aussi que la gamme de prix a augmenter aussi. 40/50 euro en moyenne pour du jeu intermédiaire+, Aujourd’hui c’est un investissement qui merite un produit fini.

 
jmguiche
jmguiche
Durtal dit :
jmguiche dit :
Durtal dit :C'est peut-être dû à cette jeune génération de joueur à qui il faut un produit parfait pour qu'ils puissent être satisfait. Si j'avais fait ça, j'aurais revendu des tas de jeux, comme Lancaster, Shogun, (tous les jeux Queen games en fait) et certains améritrash de Edge. La nouvelle génération n'a plus la patience de chercher sur internet les erratas et autres problèmes de traduction. 
Je peux le comprendre, mais je trouve qu'au contraire la qualité d'édition au niveau du matériel et de l'agencement des règles mais aussi de la traduction a augmentée ces dernières années on peut pas le nier.

Youppiiiie 
a plus de 60 ans je fais partie de la nouvelle génération !
merci bisou Durtal !

??

Ok.
C'est marrant comment certains arrivent à s'identifier dans un message qui ne leur était pas destiné et s'en offusque. 

Je vais mettre ça sur le compte de la vieillesse.

Bien l'bonsoir.

Je ne m’offusque pas, je m’amuse.
T’es un poil soupe au lait et premier degré.
je vais mettre ça sur le compte de la jeunesse

plus sérieusement, on peut admettre un niveau un peu amateur pour les pionniers dans une industrie, mais on n’en est plus là. Le jeux de société est une industrie mature. Elle marge, elle produit en volumes. 
Ne pas être foutu de rédiger convenablement un fascicule de 15 pages quand on en tire des dizaines de milliers d’exemplaire, c’est un peu ridicule et parfois se foutre du client... ou se montrer d’une grande bêtise. On en arrive à l’absurdité qu’un petit éditeur travaille mieux que certain gros ! Une règle produite par un journal qui tire le diable par la queue (Vae Victis) est mieux foutue que celle d’un éditeur qui brasse des millions d’euros.

L’editeur de jeux n’est plus, depuis longtemps, un passionné qui rempli ses boîtes dans son garage en plus d’un « vrai métier ». C’est un industriel, qui fait bosser des chinois, fait se balader des containers sur des cargos géants, pour vendre aux usa et en Europe.
Ce n’est plus un « ami imaginaire » qui fait des jeux pour te faire plaisir. C’est un industriel qui veut ton fric. Comme tout ceux qui produisent des biens de consommation de façon industrielle. Il n’y a aucune raison d’etre indulgent avec lui. Il se doit de bien faire son boulot ! 
Je sais qu’il y a de « petits editeurs qui démarrent et tirent à 3000 exemplaires », mais les règles les plus pourries ne viennent pas de ceux là.

Franchement, pourquoi être plus indulgent vis à vis d’un industriel qu’un prof de français même laxiste le serai vis à vis d’un élève de première ?

personnelement, il m’arrive de faire des achats très impulsifs en me promenant dans une boutique. J’ai parfois remis des boites en rayon en me disant « une grosse boîte... une règle un peu riche... cet éditeur là... laisse tomber. »

My top
No board game found
Durtal
Durtal
jmguiche dit :
Durtal dit :
jmguiche dit :
Durtal dit :C'est peut-être dû à cette jeune génération de joueur à qui il faut un produit parfait pour qu'ils puissent être satisfait. Si j'avais fait ça, j'aurais revendu des tas de jeux, comme Lancaster, Shogun, (tous les jeux Queen games en fait) et certains améritrash de Edge. La nouvelle génération n'a plus la patience de chercher sur internet les erratas et autres problèmes de traduction. 
Je peux le comprendre, mais je trouve qu'au contraire la qualité d'édition au niveau du matériel et de l'agencement des règles mais aussi de la traduction a augmentée ces dernières années on peut pas le nier.

Youppiiiie 
a plus de 60 ans je fais partie de la nouvelle génération !
merci bisou Durtal !

??

Ok.
C'est marrant comment certains arrivent à s'identifier dans un message qui ne leur était pas destiné et s'en offusque. 

Je vais mettre ça sur le compte de la vieillesse.

Bien l'bonsoir.

Je ne m’offusque pas, je m’amuse.
T’es un poil soupe au lait et premier degré.
je vais mettre ça sur le compte de la jeunesse

plus sérieusement, on peut admettre un niveau un peu amateur pour les pionniers dans une industrie, mais on n’en est plus là. Le jeux de société est une industrie mature. Elle marge, elle produit en volumes. 
Ne pas être foutu de rédiger convenablement un fascicule de 15 pages quand on en tire des dizaines de milliers d’exemplaire, c’est un peu ridicule et parfois se foutre du client... ou se montrer d’une grande bêtise. On en arrive à l’absurdité qu’un petit éditeur travaille mieux que certain gros ! Une règle produite par un journal qui tire le diable par la queue (Vae Victis) est mieux foutue que celle d’un éditeur qui brasse des millions d’euros.

L’editeur de jeux n’est plus, depuis longtemps, un passionné qui rempli ses boîtes dans son garage en plus d’un « vrai métier ». C’est un industriel, qui fait bosser des chinois, fait se balader des containers sur des cargos géants, pour vendre aux usa et en Europe.
Ce n’est plus un « ami imaginaire » qui fait des jeux pour te faire plaisir. C’est un industriel qui veut ton fric. Comme tout ceux qui produisent des biens de consommation de façon industrielle. Il n’y a aucune raison d’etre indulgent avec lui.
Je sais qu’il y a de « petits editeurs qui démarrent et tirent à 3000 exemplaires », mais les règles les plus pourries ne viennent pas de ceux là.

Franchement, pourquoi être plus indulgent vis à vis d’un industriel qu’un prof de français même laxiste le serai vis à vis d’un élève de première ?

Désolé je pensais que tu avais mal pris ma remarque, difficile de deviner le ton employé sur un forum.


Dans le fond je suis d'accord, l'exigence sur la qualité augmente à mesure que le secteur se professionnalise, mais personnellement je trouve que globalement la qualité est là et qu'il y a moins d'erreur qu'avant. Il y a plus d'effort de ce côté là de la part des éditeurs même si j'ai l'impression que pour le contrôle qualité il y a de moins en moins de temps et de moyen. 

Nicky Larson
Nicky Larson
Je partage ton analyse jmguiche

C'est sans doute mieux - dans la version optimiste, mais j'en doute - mais ce qui est sur ce que cela n'augmente pas aussi vite que le secteur évolue. De ce point de vue il sont rester à l'époque des années 90