This game has been added to the database at Jan 26, 2014

edition 2014

Standalone 8 extensions 2 editions
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Amazon
By : DABA | Wednesday, February 27, 2019 at 8:23 AM
DABA
DABA
Bonjour,

il y a quelques temps je me suis procuré les contrées de l'horreur et depuis il tourne pas mal. mais avec mon groupe de jeu on arrive pas vraiment à tisser une histoire, un récit sur l'ensemble des événements du jeu. on fait lire la carte du joueur actif par un autre pour mettre un peu plus d'ambiance et même si le texte des cartes est plaisant on n'arrive pas à en tirer une cohérence globale. 
est ce que vous avez des petits trucs pour développer l'aspect narratif où c'est plutôt le jeu qui est comme ça (ou encore on manque d'imagination)? 

merci.  
My top
No board game found
Zemeckis
Zemeckis
c'est plutot le jeu qui est comme ça. L'aspect narration est limité aux Contrées de l'Horreur. Si cela est important pour toi, regarde plutot du coté de Horreur à Arkham JCE (en restant dans le même thème). Ou Horreur à Arkham v3, même si pas encore essayé, il parrait que c'est déjà plus narratif.
marvelarry
marvelarry
L'aspect "histoire qui se suit" vient des cartes Recherches et des cartes Mystères des Grands Anciens. Des thèmes, des noms et des endroits récurrents font qu'on a l'impression d'une histoire, sinon cohérente, au moins globale.
Par la suite, des extensions ajouteront des cartes Aventures qui renforceront l'aspect narratif en racontant une histoire sur trois (ou quatre ?) chapitres.

Pour ma part, j'ai réellement ressenti cette immersion avec Les Montagnes Hallucinées, si on joue Les Choses Très Anciennes, puisque le jeu nous oblige à aller sur le plateau supplémentaire à cause d'événements moyennement heureux pour l'Humanité et à nous équiper pour les contrer.

Sinon, parfois, le hasard fait qu'avec les jets de dés et les cartes Rencontres ou Conditions, des liens peuvent être faits entre les différents résultats pour créer une certaine cohérence. Par exemple, un personnage qui "n'arrête pas" de devenir Amnésique ou qui perd ses Alliés de façon récurrente. Là, c'est aux joueurs de s'emparer de ces coïncidences pour ajouter de la narration ou pas puisque le jeu ne le nécessite pas pour fonctionner.
DABA
DABA
merci pour les réponses. 
pour ma part je trouve que les cartes mythes et recherche se combinent mal entre elles pour favoriser une histoire. quand je joue je suis plus pris par l'aspect stratégique (quelles sont les priorités: portails, monstres, mystères...) que par l'aspect narratif. Avant d'acheter le jeu, j'ai pas mal parcourus les avis sur le jeu et apparemment certains évoquaient l'aspect narratif et donc je me demandais si ça venait de mon fait. 

il y a sûrement un effort à faire à chaque action (plutôt que de dire je vais me ravitailler, inventer une histoire sur un antiquaire que l'on va visiter en ville). 

 
My top
No board game found
studiordl
studiordl
Zemeckis dit :c'est plutot le jeu qui est comme ça. L'aspect narration est limité aux Contrées de l'Horreur. Si cela est important pour toi, regarde plutot du coté de Horreur à Arkham JCE (en restant dans le même thème). Ou Horreur à Arkham v3, même si pas encore essayé, il parrait que c'est déjà plus narratif.

Je confirme que Horreur à Arkham Version 3 a un aspect narratif très bien rendu, du coup j'aurai du mal à aller vers les contrées maintenant...

DABA
DABA
ce qui me gêne (mais bon je ne l'ai pas essayé) c'est l'aspect rejouabilité des scénarios. est ce qu'on est pas dépendant des extensions (un peu comme les demeures de l'épouvante). 
My top
No board game found