By : k1_oeil | Thursday, October 14, 2004 at 6:35 PM
skrol29
skrol29
Et bien, en voilà une réponse "trollesque". :evil:

Tu pourrais au moins indiquer ce que tu cites.
Il semblerait que ce soit un article du CNRS
http://www.sg.cnrs.fr/daj/3propriete/auteur-part4.htm

Le Code de la Propriété Intellectuelle donne effectivement une définition juridique d'une "oeuvre composite", elle est quand même assez spécifique. Mais ça ne rend pas "Faux" mon explication (espèce de "Visiteur", va).
Si cela te perturbe, tu n'as qu'a remplacer "composite" par "composée" dans mon texte.
My top
No board game found
Tric Trac
Tric Trac
Le Code de la Propriété Intellectuelle, en effet :D

Art. L. 113-2.
Est dite de collaboration l'oeuvre à la création de laquelle ont concouru plusieurs personnes physiques.
Est dite composite l'oeuvre nouvelle à laquelle est incorporée une oeuvre préexistante sans la collaboration de l'auteur de cette dernière.
Est dite collective l'oeuvre créée sur l'initiative d'une personne physique ou morale qui l'édite, la publie et la divulgue sous sa direction et son nom et dans laquelle la contribution personnelle des divers auteurs participant à son élaboration se fond dans l'ensemble en vue duquel elle est conçue, sans qu'il soit possible d'attribuer à chacun d'eux un droit distinct sur l'ensemble réalisé .

Tu parlait de protection des composants d'un jeu : j'imagine que tu ne parlait pas de protection contre l'humidité, les outrages du temps ou la voracité des souris ;)

Visiteur :D
cberg50
cberg50
Sujet parallèle mais néanmoins intéressant (texte en anglais, login nécessaire mais contenu gratuit) :

http://www.gamasutra.com/features/20041 ... h_01.shtml

Relancer la créativité des studios de jeu vidéo avec un système proche de celui des studios de cinéma et donc de droits d'auteurs pour les games designers :

I propose that, under the New Studio Model, the visionaries own their IPs and earn royalties based on it. In turn, the publisher would have rights to publish games based on that IP until it passes on a first-look option to produce a game for a specific period of time. Again, this is akin to how Hollywood operates. Producers and studios often purchase the rights to produce films based on original IP (books, for example) for a fixed period of time. The writer retains the rights to the original IP. Kubrick and Nicholson be damned; Stephen King will always ultimately own The Shining.


a++ cb
My top
No board game found
Tric Trac
Tric Trac
Un lien indispensable effectivement.

:lol:

______