This game has been added to the database at Aug 14, 2012

edition 2012

106
réponses
0
follower
By : paul moud ubid | Sunday, March 25, 2007 at 6:07 PM
Default
scand1sk
scand1sk
paul moud'\ubid dit:
je dois vraiment rater qq chose !! :shock:
Imaginons deux joueurs A et B qui et ont accompli tous les deux 3 missions et ont récolté :
Joueur A : 5 blasons (bb cc d)
Joueur B : 4 blasons (a bbb)
Et les joueurs C& D sont à la ramasse (1 carte mission seulement) mais des blasons :
Joueur C : 6 blasons (dd ee ff)
Joueur D : 4 blasons (ccc d)
Jusque là, A bat B 22 à 21, non ?
Maintenant on compte les majorités :
A : 0
B : a : +1, bbb :+1 = +2
B bat A 23 à 22, uniquement à cause d’un mauvais tirage … où est sanctionnée la « prise de risque de la part du joueur qui a eu le moins de blasons » ?


Effectivement, dans ton exemple, on peut d'ores et déjà constater que C et D ont désespérément mal joué. Non seulement ils n'ont qu'une carte mission, mais en plus, il n'ont pas vraiment plus de blasons que A et B !

D'autre part, on peut considérer que A et B sont tout simplement à égalité en fin de partie. Une différence de 1 blason en fin de jeu ne peut être considérée comme résultant réellement d'un meilleur jeu de A dans un jeu aussi interactif que Louis XIV, compte tenu de plus du tirage de cartes tout au long de la partie. Le jeu tranche donc en faveur de B, au hasard certes, mais pas plus que ce dont a eu besoin A pour obtenir ce petit blason supplémentaire...

De plus, dans ton exemple, on peut supposer, étant donné l'écart de blasons entre A et B, que B a obtenu sa dernière carte mission "à l'arrachée", au dernier moment. Combiné à une grosse chance au tirage (parce que quand même, pour obtenir la répartition que tu indiques, il en faut), il a "pris un risque" en jouant un peu moins sur les blasons, en faisant tout pour compléter sa troisième mission, et il a été récompensé.

Pour finir, si le jeu avait été égal entre les 4 joueurs, C et D auraient du obtenir 10 blasons de plus pour être au niveau de A et B. Le souci, c'est qu'il paraît bien plus facile d'obtenir 2 missions que 10 blasons ! C'est ici qu'intervient la fonction de rééquilibrage du jeu : avec seulement 7 ou 8 blasons supplémentaires et par le jeu de majorités, C et D peuvent revenir au niveau de A et B, et ici la difficulté devient comparable.
Meeeuuhhh
Meeeuuhhh
Excellente analyse et réponde de M. scand1sk, qui achève de me convaincre que j'ai raison d'aimer ce jeu.
My top
No board game found
paul moud ubid
paul moud ubid
Ben oui, mais autant le jeu m’a convaincu (je l’ai acheté) autant votre argumentation me laisse (pour le moment) perplexe. Mon exemple est peut être tiré par les cheveux, voire extrême. Mais s’il est extrême, il n’y pas de problème de décompte, ou alors rarement. S(il ne l’est pas, le système de majorité ne sert à rien :


scand1sk dit:
D'autre part, on peut considérer que A et B sont tout simplement à égalité en fin de partie.
Une différence de 1 blason en fin de jeu ne peut être considérée comme résultant réellement d'un meilleur jeu de A dans un jeu aussi interactif que Louis XIV, compte tenu de plus du tirage de cartes tout au long de la partie.
.

ben si. Il est en tete. Il a un blason de plus. Si tu as un point de plus au Aventuriers du Rail, tu ne vas pas dire que B a gagné quand même parce que le tirage des cartes aurait pu lui être plus favorable ?
scand1sk dit:
Le jeu tranche donc en faveur de B, au hasard certes, mais pas plus que ce dont a eu besoin A pour obtenir ce petit blason supplémentaire...
.


dans ce cas, autant jeter un dé… :roll:
scand1sk dit:
Pour finir, si le jeu avait été égal entre les 4 joueurs, C et D auraient du obtenir 10 blasons de plus pour être au niveau de A et B. Le souci, c'est qu'il paraît bien plus facile d'obtenir 2 missions que 10 blasons ! C'est ici qu'intervient la fonction de rééquilibrage du jeu : avec seulement 7 ou 8 blasons supplémentaires et par le jeu de majorités, C et D peuvent revenir au niveau de A et B, et ici la difficulté devient comparable.


C’est peut être ça que je n’ai pas compris. Peux tu détailler ?
My top
loïc
loïc
paul moud'\ubid dit:
scand1sk dit:
Pour finir, si le jeu avait été égal entre les 4 joueurs, C et D auraient du obtenir 10 blasons de plus pour être au niveau de A et B. Le souci, c'est qu'il paraît bien plus facile d'obtenir 2 missions que 10 blasons ! C'est ici qu'intervient la fonction de rééquilibrage du jeu : avec seulement 7 ou 8 blasons supplémentaires et par le jeu de majorités, C et D peuvent revenir au niveau de A et B, et ici la difficulté devient comparable.

C’est peut être ça que je n’ai pas compris. Peux tu détailler ?



Ben dans ton exemple, C et D ont joué comme des quilles (ils se prennent une branlée). Donc, l'un des problèmes de ton exemple est là.
De plus, dans ton exemple B a le moins de blasons, donc il en perd un ce qui va peut être lui faire perdre sa majorité.

Ce système fonctionne très bien par rapport au but qu'il se fixe. En théorie, c'est bizarre, en pratique, ça marche.
My top
No board game found
Logan
Logan
loic dit:Ce système fonctionne très bien par rapport au but qu'il se fixe. En théorie, c'est bizarre, en pratique, ça marche.

Tout à fait d'accord avec loïc. C'est une idée tès bizarre qui m'avait vraiment choquée sur le principe lors de ma première partie. Mais à l'usage ça marche très bien et je n'ai jamais eu en pratique à me plaindre de ce système. Fait ce qu'ils te disent tous. Essaye plusieurs parties comme cela, et tu devrais trouver le système adapté. Si ce n'est pas le cas, la règle est facile à changer. Mais essaye d'abord.
scand1sk
scand1sk
paul moud'\ubid dit:
ben si. Il est en tete. Il a un blason de plus. Si tu as un point de plus au Aventuriers du Rail, tu ne vas pas dire que B a gagné quand même parce que le tirage des cartes aurait pu lui être plus favorable ?

Ben si : le tirage de cartes ne lui a pas été favorable pendant la partie, mais le tirage de blasons l'a été, c'est une sorte d'équilibrage... Évidemment, la situation inverse peut aussi se produire, mais il est bien connu que plus il y a de tirages hasardeux dans un jeu, moins le hasard global est important.

scand1sk dit:
Le jeu tranche donc en faveur de B, au hasard certes, mais pas plus que ce dont a eu besoin A pour obtenir ce petit blason supplémentaire...
.


dans ce cas, autant jeter un dé…

Le système de blasons a le mérite d'être moins artificiel (thématiquement, on gagne des points en prenant de l'influence sur une des grandes familles nobles de France), et de permettre un petit rééquilibrage détaillé dans le point suivant :

scand1sk dit:
Pour finir, si le jeu avait été égal entre les 4 joueurs, C et D auraient du obtenir 10 blasons de plus pour être au niveau de A et B. Le souci, c'est qu'il paraît bien plus facile d'obtenir 2 missions que 10 blasons ! C'est ici qu'intervient la fonction de rééquilibrage du jeu : avec seulement 7 ou 8 blasons supplémentaires et par le jeu de majorités, C et D peuvent revenir au niveau de A et B, et ici la difficulté devient comparable.

C’est peut être ça que je n’ai pas compris. Peux tu détailler ?


Une carte mission vaut 5 points. Pour réussir une carte mission, il faut obtenir deux objets. Pour obtenir un objet, il faut, en gros, être majoritaire sur un des personnages les plus convoités au cours d'une manche. Sinon, dans l'absolu, en fin de partie, un objet inutilisé = 1 blason.

Un blason vaut 1 point. Pour obtenir un blason, il faut, en gros, être majoritaire sur un des personnages secondaires.

Donc, toujours en gros, une mission - 2 blasons = 5 blasons.

Il est possible de jouer à Louis XIV en jouant une "stratégie blasons", en laissant un peu de côté les missions et les personnages centraux pour se consacrer aux personnages secondaires : bref, jouer une sorte d'influence "de l'ombre". Comme les personnages nécessaires sont moins convoités, il faut moins de pions d'influence pour les obtenir, on peut donc considérer que cette stratégie est un peu plus facile parce qu'il est dans l'ensemble moins risqué et moins coûteux de mettre des pions un peu partout autour du plateau que des grosses piles au centre. Les personnages nécessaires sont aussi plus versatiles : une carte par ci, un pion de reserve par là, on peut tout autant s'amuser à gêner les autres joueurs qu'à profiter soi même du jeu. Par contre, délaisser les personnages centraux, c'est aussi faire le jeu des joueurs qui auront choisi de s'y consacrer, qui devront mettre autant moins de pions pour y gagner les majorités. De plus, ces joueurs bénéficieront plus facilement des gros bonus alloués par les missions réussies.

De plus, il faut un nombre énorme de blasons pour valoir une carte mission ! Il faut pratiquement trois fois le nombre de blasons, et donc de majorités sur les personnages en cours de partie, pour espérer avoir autant de points qu'une stratégie basée sur les personnages centraux.

Je reprends ton exemple :

A : 3 missions (15 points) + 5 blasons (bb cc d) = 20 points
(soit 11 objets collectés pendant la partie)
B : 3 missions (15 points) + 4 blasons (a bbb) = 19 points
(soit 10 objets collectés)

Supposons maintenant que C et D aient à peu près correctement joué :
C : 1 mission (5 points) + 11 blasons (aaa b cc ddd e f) = 16 points
(soit 13 objets collectés)
D : 1 mission (5 points) + 13 blasons (aa bbb cc d eee ff) = 18 points
(soit 15 objets collectés)

Dans ce cas de figure, A gagne alors qu'il n'a pas collecté un grand nombre d'objets.

Prenons maintenant en compte les majorités :
A : c = +1 = 21 points
B : b = +1 = 20 points
C : a c d = +3 = 19 points
D : b c e f = +4 = 22 points

Ici, D, grâce au grand nombre d'objets récupérés et donc au grand nombre de majorités obtenues, parvient à passer devant A à l'arrachée. B a eu un tirage déséquilibré (3 identiques sur 4 tirés) et donc plutôt favorable, mais cela ne lui suffit pas à dépasser la troisième place.

Sans cette règle, les blasons ont beaucoup moins d'importance, ce qui revient à faire tourner le jeu uniquement autour des 4 personnages centraux, les autres étant alors au mieux des tremplins, au pire des pis aller. On met alors en exergue des stratégies bourrines du type "je mets ma grosse pile sur la Montespan et viendez-y voir", alors que les personnages extérieurs permettent des coups bien plus élaborés.
paul moud ubid
paul moud ubid
OK, c'est plus clair. faut que j'essaye, de toutes facons !
My top
Pyjam
Pyjam
paul moud'\ubid dit:Mon Top 5 :
1.Monopoly 2. Trivial Pursuit 3. Le Mot le Plus Long 4. Mille Bornes 5. Tigre & Euphrate

Enfin, quelqu'un qui redore le blason :oops: du Mille Bornes. :pouicbravo:

Pyjam.
My top
No board game found
scand1sk
scand1sk
En tous cas, tout ça m'a donné furieusement envie de ressortir le Louis XIV qui croupit dans l'armoire du club.

Vous croyez qu'on peut trouver la même profondeur et originalité dans un Palazzo ou un Augsburg 1520, histoire de compléter mon Étagère Alea ?
Ted Lapinus & Phoenix
Ted Lapinus & Phoenix
Ah ben moi ça m'a donné envie de rejouer à Mykerinos :mrgreen:
My top
No board game found