By : tigrou25 | Friday, February 22, 2019 at 5:22 PM
Default
tigrou25
tigrou25
Salut,

Après un certain nombre de parties de Flamme rouge, une certaine frustration est apparue pour les échappées. On ne va quasiment jamais au bout.

Pour y rémédier, avec les autres joueurs, on a imaginé le mécanisme suivants:
On a définit l'échappée comme un groupe de deux joueurs en tête isolé des suivants par deux cases ou plus.
Au moment de choisir la carte à jouer, les joueurs dans l'échappée montre leur carte respective pour leur coureur dans l'échappée.
Ils se mettent d'accord en secret sur la carte que chacun va jouer. Ca permet de prendre des relais (comme en vrai), de jouer à fond l'aspiration et enfin d'alterner les cartes fatigues.

Bon forcément, on n'est pas obligé de jouer la carte sur laquelle on s'était engagé :-)

Qu'en dites-vous ?

Tigrou
 
My top
No board game found
KiwiToast
KiwiToast
Je n'ai fais qu'une dizaine de parties, mais de mon coté je trouvais à l'inverse que la prise de risque était trop facilement récompensée. Sur une seul course, on peut partir devant totu seul et avoir une chance de gagner.

Sur un série de courses (en conservant la moitié de la fatigue), ça se compense.
My top
14 ans et +
9,2
29 avis
14 to 99 ans
9,2
58 avis
14 ans et +
9,2
47 avis
14 ans et +
9,3
67 avis
12 ans et +
8,4
408 avis
12 ans et +
8,7
39 avis
noisettes
noisettes
En vrai les échappées vont  très rarement au bout ...
My top
No board game found
greenangel
greenangel
Dans le cyclisme actuel, il est vrai que les échappées parties de loin vont rarement au bout, mais le jeu est censé se dérouler dans les années 1930. Et à cette époque elle réussissaient beaucoup plus souvent !
(Pas d'oreillettes, équipes moins bien organisées, différence de valeur plus importante entre les meilleurs et les autres...)
laugh
My top
No board game found
masel
masel
C'est dans les derniers km qu'il faut tenter la bonne échappée. Le jeu ne s'appelle pas Flamme Rouge pour rien...
My top
No board game found