8050
réponses
125
followers
By : barbi | Monday, October 2, 2017 at 10:06 AM
Default
Ouquevoussoyez
Ouquevoussoyez
Pour ma part.

Azul est revenu sur la table après de longs mois d’absence. Et cette première version est toujours un vrai petit bonheur !
Je préfère largement y jouer à deux du fait d’avoir bien plus de contrôle sur la partie.
Ce qui me permet d'embêter directement madame qui s'écroule malgré un début de partie très intéressant pour elle.
Je démarre lentement, mais je finis avec deux lignes, une couleur là où madame, n'a jamais pu confirmer un début tonitruant et se contente d'une simple colonne.

Quant à la deuxième partie. je fais tous pour que ça ligne de 5 carreaux mette du temps à se remplir, ce qui lui prendra 3 tours. Entre temps je l'oblige à prendre des lignes dont la couleur ne peut-être posée sur son plateau lui faisant perdre pas mal de point. Je n'hésite pas à perdre des points afin de rester premiers joueurs et pouvoir anticiper tous les coups de sa part et lui faire perdre « du temps ». Au final j'ai joué très agressivement cette seconde partie et je remporte la partie aisément et rapidement malgré plusieurs tentatives de me bloquer de ma dame (par défaut). Bien qu'elle réussit à avoir une couleur


Deux parties de Foothills également.
Pour un jeu expert à deux joueurs, c'est vraiment une bonne trouvaille. Ce système de carte avec une action principale et une secondaire accessible suite à l'utilisation de la première, s'avère vraiment agréable. Le moyen de marquer des points sur le plateau (limité) mais également grâce à nos cartes que l'on sort du « jeu » pour la remplacer par une autre s'il y en a encore de disponible permet d'instaurer une tension. Nous obligeant par exemple si on fait le choix d'envoyer une carte dans la pile de score sans pouvoir la remplacer, de jouer avec une carte action de moins. Il faudra avoir constamment un œil sur le jeu adverse afin de ne pas être pris de vitesse. Temporiser est par moment une très bonne chose, presque une nécessité mais en abuser peut rapidement être une erreur.

Sachant que le jeu bloque régulièrement des actions et autres au fur et à mesure que la partie avance et que la fin peut-être assez abrupte, on optimise comme on peut sa vision à court et à long terme.

Sur les deux parties, je rentabilise au maximum le nombre de points donné par des passagers (« ressources du jeu ») qui donne un demi point chacun et qui est une condition de scorer également efficacement avec du deux pour un point. Bref sur les deux fois je suis seul sur ce créneau et je vais maximiser cet apport de point dans tous les sens.
Un titre opportuniste, interactif diablement prenant et riche pour un jeu expert à deux joueurs.

Une vraie réussite. A l'Allemande jusqu'aux illustrations…

Pour finir un Lorenzo el magnifico.

Après avoir pas mal joué à Grand Austria Hotel et Newton ces derniers temps, nous sommes revenus à notre premier amour.

Une merveille de tension, de justesse, de « trop peu pour tout faire ».
Le genre de jeu qui m'a fait dire : Les dés ? Quelle chiasse sauf quand c'est bien fait. Bref, ça ne veut rien dire mais Lorenzo est une vraie merveille ! Encore et toujours.
My top
No board game found
Jeannot la Pinte
Jeannot la Pinte
Ouquevoussoyez dit :Pour finir un Lorenzo El Magnifico.
Une merveille de tension, de justesse, de « trop peu pour tout faire ».
Le genre de jeu qui m'a fait dire : Les dés ? Quelle chiasse sauf quand c'est bien fait. Bref, ça ne veut rien dire mais Lorenzo est une vraie merveille ! Encore et toujours.

Dans mes bras!

loïc
loïc
En effet, un excellent jeu un peu passé sous les radars
My top
No board game found
Jeannot la Pinte
Jeannot la Pinte
Excellent jeu certes! Mais de là à dire qu'il est passé sous les radars ;)
 
grissom87
grissom87
Jeannot la Pinte dit :
Ouquevoussoyez dit :Pour finir un Lorenzo El Magnifico.
Une merveille de tension, de justesse, de « trop peu pour tout faire ».
Le genre de jeu qui m'a fait dire : Les dés ? Quelle chiasse sauf quand c'est bien fait. Bref, ça ne veut rien dire mais Lorenzo est une vraie merveille ! Encore et toujours.

Dans mes bras!

Dans les miens !!!

My top
No board game found
el payo
el payo
loïc dit :
Harry Cover dit :La dernière partie de TM où on m'a obligé à Drafter, j'ai pris les cartes au hasard sans regarder les mains qui passaient. Je l'ai emporté :)
bon ça remonte à 2 ans. mais j'ai l'impression d'avoir vu bien plus de joueurs finir par abandonner le draft que finir par l'adopter. Plus tu connais le jeu, moins le draft est utile, c'est piur cela que c'est une variante
mais bon chacun joue comme ça lui plait

désolé pour le HS

Par chez nous, les réticents au draft, après quelques branlées sur les stratégies un peu plus fortes mais contrables au draft, ne sont pas prêt de revenir au non draft. Ah, t'as fait 45 PV en Jupiter, c'est cool... ;-)

On te parle amusement et/ou adaptabilité, et toi tu nous réponds performance.
Aucun doute que tu nous défoncerais tous si à une partie tu draftais ton jeu et nous non. Mais tu gagnerais en puissance ce que nous on gagnerait en sensations de jeu.

Efficacité ≠ amusement.
Performance ≠ plaisir.
Contrôle ≠ réflexion.
etc.

christophej2
christophej2
Découverte de Maracaibo hier soir à 4 joueurs pour une partie de 2h je crois. Je ne connaissais pas du tout. On reconnait bien la patte de Pfister.
On trouve de la tension un peu partout, sur l'avancée du bateau, de l'explorateur, sur les pistes des 3 nations. Plein de choses à faire, des efforts partagés et d'autres non, des revenus de thunes, de PVs, bref choix multiples.
Après un 1er tour de tatonnement ou je teste un ptit peu de tout (4 tours dans le jeu seulement), je décide de me concentrer sur la piste d'exploration qui rapportent pas mal de PVs, thunes et autres bonus immédiatement et je traînerais mon explorateur jusqu'au bout sans trop de difficulté.
Mes 3 adversaires se concentrent surtout sur les batailles et donc les nations.
Avant le décompte final, je dois avoir 40 pts d'avance sur mes 3 adversaires mais avec le scoring de fin avec les nations, je me fais coiffer au poteau. Nous étions 3 joueurs à scorer autour de 170 pts et le 4eme un peu en retrait.
Partie bien agréable, ca donne envie d'y revenir.

Ensuite, Trails of Tuscana à 4 joueurs pour une partie de 20 min, un ptit Roll&Write sans dé mais avec des cartes.
Très simple, rapide et amusant.
Un Welcome to like mais encore plus simple et tout aussi fun.
A essayer pour les fans du genre
fdubois
fdubois
Ah ! Enfin un retour qui parle de la viabilité d'aller au bout de la piste exploration. Décidément, ce Maracaibo semble être une réussite en tout point.
Dexter269
Dexter269
christophej2 dit :
Ensuite, Trails of Tuscana à 4 joueurs pour une partie de 20 min, un ptit Roll&Write sans dé mais avec des cartes.
Très simple, rapide et amusant.
Un Welcome to like mais encore plus simple et tout aussi fun.
A essayer pour les fans du genre

Je suis une grande fan de Welcome to... au point d'avoir toutes les extensions. J'ai joué à Trails of Tuscana à Essen et j'ai trouvé ça sans plus. Sympa, mais rien d'exceptionnel.

kakawette
kakawette
fdubois dit :Ah ! Enfin un retour qui parle de la viabilité d'aller au bout de la piste exploration. Décidément, ce Maracaibo semble être une réussite en tout point.

Je te confirme que c'est tout à fait viable si tu parviens à te construire un moteur autour de cette stratégie, autant que pour le reste.

My top
No board game found
Default
loïc
loïc
el payo dit :
On te parle amusement et/ou adaptabilité, et toi tu nous réponds performance.
Aucun doute que tu nous défoncerais tous si à une partie tu draftais ton jeu et nous non. Mais tu gagnerais en puissance ce que nous on gagnerait en sensations de jeu.

Efficacité ≠ amusement.
Performance ≠ plaisir.
Contrôle ≠ réflexion.
etc.

Une partie du plaisir de jeu vient du fait de se battre pour la victoire. Si tu joues à un jeu sans essayer de gagner, il y a un déséquilibre qui se crée dans la partie et qui n'est amusant pour personne.
Donc, je ne te parle que de plaisir, puisque, si la victoire est un but, elle n'est pas une fin en soit. Si le tableau que tu montes est systématiquement perdant, le plaisir est aussi moins là. Le plaisir vient du fait de faire quelque chose qui marche. Alors, évidemment, parfois tu vas essayer un truc, ça va foirer et tu te seras amuser. Mais tu sais que tu ne rejoueras pas ça parce que ça ne sert à rien dans le jeu.
Et je ne peux pas drafter avec des joueurs qui ne draftent pas, puisque le draft est une mécanique d'interaction.
Donc, je te parle bien de plaisir de jeu inclue dans le principe que tu joues dans l'espoir de gagner même si la finalité est de prendre du plaisir. Mais je pense qu'à n'importe quel jeu, si tu gagnes tout le temps parce que tes adversaires n'ont pas réussi à saisir les subtilités du jeu, tu vas vite passer à un autre jeu. Parce que le plaisir vient du fait que tout le monde essaye de gagner.

My top
No board game found
Docky
Docky
fdubois dit :Ah ! Enfin un retour qui parle de la viabilité d'aller au bout de la piste exploration. Décidément, ce Maracaibo semble être une réussite en tout point.

J'en avais déjà "parlé" en relatant une partie solo que j'avais gagnée avec l'exploration. Et sur quelques rares actions, j'avais picoré pour par exemple ne pas trop me faire larguer sur les autres domaines de décompte final.

Le Zeptien
Le Zeptien
loïc dit :
el payo dit :
On te parle amusement et/ou adaptabilité, et toi tu nous réponds performance.
Aucun doute que tu nous défoncerais tous si à une partie tu draftais ton jeu et nous non. Mais tu gagnerais en puissance ce que nous on gagnerait en sensations de jeu.

Efficacité ≠ amusement.
Performance ≠ plaisir.
Contrôle ≠ réflexion.
etc.

Une partie du plaisir de jeu vient du fait de se battre pour la victoire. Si tu joues à un jeu sans essayer de gagner, il y a un déséquilibre qui se crée dans la partie et qui n'est amusant pour personne.
(...)  Parce que le plaisir vient du fait que tout le monde essaye de gagner.

D'autant plus que essayer de gagner, cela fait partie intégrante de la plupart des règles de jeux, même implicitement. Ne pas essayer de gagner, quelque part, c'est ne pas respecter les règles (lire dans les paragraphes "but du jeu" par exemple) et ça peut aussi gâcher le plaisir des autres.
Ne pas parvenir à gagner par contre, ce n'est pas grave du tout, à partir du moment ou tu as pu donner un peu de fil à retordre aux autres joueurs en essayant de faire quelque chose et que tout le monde s'est bien amusé... Le type qui dit, souvent en cours de partie d'ailleurs, qu'il fait n'importe quoi, qu'il s'en fout parce que de toute façon il a perdu, et blablabla est le genre de gugusse que j'évite  ensuite : non seulement ils ont mauvais esprit, mais en plus il dévalorise le jeu, la partie, et les efforts des autres.

Même dans les jeux coopératifs, l'idée d'essayer de gagner, de contrer les obstacles produit par le jeu, de trouver des réponses aux  cartes évènements, etc... est importante : je ne m'imagine pas des joueurs pratiquant Robinson Crusoé ou Runebound en se disant "Si on perd on s'en fout, faisons n'importe quoi..." parce que justement, cela perdrait tout sens en étant ni aventureux, ni marrant. 

 

My top
No board game found
Mister Nico
Mister Nico
Jouer pour gagner est une règle implicite à la base de tout jeu de société (ou presque). Mais cela ne veut pas dire que le plaisir qu'on obtient en jouant à un jeu provient de cette compétitivité. Pour certains, oui, mais en soi, le but de gagner peut aussi être une base, un prétexte pour jouer et s'amuser sur d'autres points.
Il y a des jeux où quelqu'un peut être nulle à un jeu, savoir qu'elle n'a aucune chance contre tel ou tel joueur, et qui pourtant tire un immense plaisir à jouer à ce jeu pour d'autres raisons.

Personnellement, j'adore Bunny kingdom, et même si contre certains je peux me faire écraser car ils se seront donnés à fond et moi moins, je tire principalement mon plaisir en draftant et en admirant les illustrations de lapin sur toutes les cartes, et en regardant le beau plateau de jeu se remplir de petits lapins colorés.
 
Le Zeptien
Le Zeptien
Mister Nico dit :Jouer pour gagner est une règle implicite à la base de tout jeu de société (ou presque). Mais cela ne veut pas dire que le plaisir qu'on obtient en jouant à un jeu provient de cette compétitivité. Pour certains, oui, mais en soi, le but de gagner peut aussi être une base, un prétexte pour jouer et s'amuser sur d'autres points.
Il y a des jeux où quelqu'un peut être nulle à un jeu, savoir qu'elle n'a aucune chance contre tel ou tel joueur, et qui pourtant tire un immense plaisir à jouer à ce jeu pour d'autres raisons.

 

Pas que, ça c'est vrai, mais ça y participe aussi, avec naturellement d'autre paramètres qui font que l'on prend plaisir à jouer. 

Pour le second exemple, je suis moins convaincu, parce qu'alors, qu'en est-il du plaisir de jeu des autres ? J'avais un copain qui étais mauvais aux Echecs, mais qui prenait plaisir à jouer contre moi. Lui s'amusait bien, il finissait toujours par un "la prochaine fois je t'aurais!" avec un grand sourire, mais... il me laissait souvent une pièce en prise par étourderie, mettait des plombes à jouer un coup évident ou forcé, je lui plantais régulièrement des fourchettes de cavaliers et même de pion, et...
... je m'emmerdais quoi. J'osais pas lui dire mais voilà... tout ça parce qu'en fait, il cherchait pas à s'améliorer, juste à se fixer le challenge de tenir le plus longtemps possible avant de perdre... et de rigoler de ces défaites. Bon, je l'aimais bien mais quand même...

My top
No board game found
Proute
Proute
Une partie de Tumblin'dice, à 3. Sans draft.
loïc
loïc
Mister Nico dit :Personnellement, j'adore Bunny kingdom, et mns.ême si contre certains je peux me faire écraser car ils se seront donnés à fond et moi moins, je tire principalement mon plaisir en draftant et en admirant les illustrations de lapin sur toutes les cartes, et en regardant le beau plateau de jeu se remplir de petits lapins colorés.

[Mode connard ON]
Faudrait essayer sans draft, tu y arriverais peut être mieux
yes[Mode connard OFF]

My top
No board game found
MasterMindM
MasterMindM
loïc dit :
Mister Nico dit :Personnellement, j'adore Bunny kingdom, et mns.ême si contre certains je peux me faire écraser car ils se seront donnés à fond et moi moins, je tire principalement mon plaisir en draftant et en admirant les illustrations de lapin sur toutes les cartes, et en regardant le beau plateau de jeu se remplir de petits lapins colorés.

[Mode connard ON]
Faudrait essayer sans draft, tu y arriverais peut être mieux
yes[Mode connard OFF]

Je pense par contre qu'objectivement le draft permet d'optimiser le nombre de carte qui passe dans tes mains lors de la partie. C'est donc a priori la meilleure configuration possible pour pouvoir observer un maximum d'illustration de près sans qu'elles soient masqués par les doigts boudinés et gras des adversaires.

Ah oui le quota hier j'ai joué à... Bah c'était pas hier, mais on a fait une partie de Dice Forge à 3 il y a pas longtemps, en ajoutant quelques cartes de l'extension mais sans les modules supplémentaires (que nous ne maîtrisons pas).

Une grande ours toujours aussi forte, presque trop. Avec trois exemplaires, ça devient ensuite un jeu de bowling pour essayer de déloger un maximum d'adversaire. En tout cas, toujours conquis par ce jeu, une montée en puissance par la forge des dés qui ne rallonge pas les tours de jours, la dose de hasard suffisante pour permettre les prévisions des bookmakers d'être chamboulées, un chouette jeu.

Le simple fait de mettre de nouvelles cartes permet déjà d'appréhender le jeu différemment. Un léger regret qu'il n'existe pas d'exploit permettant de débloquer une capacité de payer une seconde action non plus en soleil mais en lune (ou un équivalent), qui casserait complètement la grosse dépendance vis à vis des éclats solaires. L'occasion de faire travailler sa propre imagination pour inventer deux trois cartes sympathiques (un dragon !!!! :D )

My top
christophej2
christophej2
fdubois dit :Ah ! Enfin un retour qui parle de la viabilité d'aller au bout de la piste exploration. Décidément, ce Maracaibo semble être une réussite en tout point.

Ca me semble parfaitement jouable.
J'ai mal profité de la piste car j'ai avancé trop vite et j'ai tiré un trait sur pleins de bonus intéressants.
Il vaut mieux se déplacer plusieurs fois pour cumuler mais il y a finalement peu d'actions pour le faire alors j'ai tracé. (j'avais un +3). Ca rapporte 4 pts par pallier passé en 1er et 10 pts au bout. C'est pas mal mais ca ne suffit pas.
Je crois que certaines cartes te donne la possibilité de te déplacer et certaines quetes aussi.
Les stratégies semblent tourner pas mal autour des combos de cartes et je m'en suis apercu trop tard, je n'ai pas assez fait tourner mon deck. Je me suis contenté de celles que j'avais qui n'avaient pas l'air mal mais j'ai découvert des cartes bien plus intéressantes plus tard dans la partie. Elles m'auraient bien aidées. Notamment via les symboles qui activent des revenus de PV et or.

Bref, y'a encore de la marge.

Janabis
Janabis
loïc dit :
el payo dit :
On te parle amusement et/ou adaptabilité, et toi tu nous réponds performance.
Aucun doute que tu nous défoncerais tous si à une partie tu draftais ton jeu et nous non. Mais tu gagnerais en puissance ce que nous on gagnerait en sensations de jeu.

Efficacité ≠ amusement.
Performance ≠ plaisir.
Contrôle ≠ réflexion.
etc.

Une partie du plaisir de jeu vient du fait de se battre pour la victoire. Si tu joues à un jeu sans essayer de gagner, il y a un déséquilibre qui se crée dans la partie et qui n'est amusant pour personne.

Juste pour corriger ce qui me semble être une bête erreur d'interprétation, étant potentiellement du même avis qu'El payo, il ne me semble pas avoir lu quelque part qu'il (El payo) ne jouait pas pour gagner ... c'est juste le chemin pour y parvenir qui est différent.

Ce n'est pas parce qu'on cherche l'amusement, le plaisir & la réflexion en opposition à l'efficacité, la performance & le contrôle qu'on ne cherche pas à gagner. Pour ma part, je préfère largement le premier chemin, cela m'est plus enrichissant & gratifiant je trouve. Je m'adapte au jeu pour gagner plutôt qu'adapter le jeu à moi pour gagner.
Jouer contre des joueurs qui connaissaient la moindre virgule des cartes d'un jeu & qui en quelques minutes ont établi dans les moindres détails tout le déroulé de la partie qu'ils vont jouer, c'est pas très amusant. Je fuis ce genre de jeu & de joueurs.
(Petit moment de jubilation, lorsqu'avec ma femme à un festival on s'installe sur une table & deux joueurs demandent à nous rejoindre. OK. L'un d'eux s'extasie déjà en disant qu'il connaît le jeu par coeur & que depuis sa première partie, & seule défaite, il y est devenu imbattable. En effet, on se sent très vite ridicule. Selon lui, on ne joue pas assez vite, on joue mal, toujours à faire de mauvais choix, etc ... Bref, ma femme qui est à côté de lui en a vite assez de ses remarques & lui tourne le visage. On joue tant bien que mal &, lorsque mon dernier tour arrive, je prends mon temps pour essayer d'optimiser au maximum mon coup. Cela l'énerve, mais pas autant que ma victoire, pour un petit point. Ni merci, ni caca prout, il se lève & nous laisse ranger la boîte seuls. Ma femme déteste le jeu maintenant, mais est très fière que je lui ai rabaissé son caquet ^^)




Sinon, hier j'ai joué une partie de Mystères ? à 5, partie un peu longuette & pas immémorable.
Nous n'y avons pas retrouvé le plaisir de nos premières parties, malgré quelques moments assez drôles & sympathiques, probablement à cause de la fatigue on va dire.
C'est sympathique, pour passer le temps, mais il en faut beaucoup du temps, parce qu'attendre 21 minutes que sa femme ait fini de compléter son mystère, c'est long ...
+

& je découvre enfin Deep sea adventures. Deux parties à 5 & 4 joueurs.

Comme on est nombreux à découvrir on se laisse noyer lamentablement. Première manche au fond du gouffre, deuxième manche un peu moins profondément, dernière manche, après les avoir bien n****, je suis seul à pouvoir refaire surface, mais j'échoue à une case du sous-marin :(
Maintenant qu'on a mieux compris le jeu, on remet cela, mais les dés ne voulant pas m'aider à embêter mes voisins, on se retrouve tous embêté. Re-belote dans la manche suivante, sauf que là, les dés seront avec mes adversaires. Tout le monde peut refaire surface, mais tout le monde doit faire un double trois pour y arriver, tout le monde y arrive !!! Sauf moi qui fait un double un :( Dernière manche, obligé de tenter le tout pour le tout, histoire de revenir dans la course à la victoire, je finirai riche, très riche ... mais très noyé aussi.
Heureusement que le jeu est rapide, parce que s'il était plus long, il serait bien moins drôle.
+

Default
Janabis
Janabis
OUPS !
grissom87
grissom87
Barrage
je finis 2 sur 4  20 points derrière le premier , avis une Partie parfaite pour moi...j'ai fait tout logiquement sans m'énerver...Le Pied...j'ai pousse le vainqueur dans ses retranchements lol...
My top
No board game found
elshaka
elshaka
Jeannot la Pinte dit :
Ouquevoussoyez dit :Pour finir un Lorenzo El Magnifico.
Une merveille de tension, de justesse, de « trop peu pour tout faire ».
Le genre de jeu qui m'a fait dire : Les dés ? Quelle chiasse sauf quand c'est bien fait. Bref, ça ne veut rien dire mais Lorenzo est une vraie merveille ! Encore et toujours.

Dans mes bras!

Ah ça fait toujours plaisir de voir ce genre de commentaire sur Lorenzo. J’adore ce jeu. Même s’il ne sort pas beaucoup chez moi.

grissom87
grissom87
elshaka dit :
Jeannot la Pinte dit :
Ouquevoussoyez dit :Pour finir un Lorenzo El Magnifico.
Une merveille de tension, de justesse, de « trop peu pour tout faire ».
Le genre de jeu qui m'a fait dire : Les dés ? Quelle chiasse sauf quand c'est bien fait. Bref, ça ne veut rien dire mais Lorenzo est une vraie merveille ! Encore et toujours.

Dans mes bras!

Ah ça fait toujours plaisir de voir ce genre de commentaire sur Lorenzo. J’adore ce jeu. Même s’il ne sort pas beaucoup chez moi.

Un Chef d'œuvre du jeu de des a l'italienne 

My top
No board game found
Jeannot la Pinte
Jeannot la Pinte
grissom87 dit :
elshaka dit :
Jeannot la Pinte dit :
Ouquevoussoyez dit :Pour finir un Lorenzo El Magnifico.
Une merveille de tension, de justesse, de « trop peu pour tout faire ».
Le genre de jeu qui m'a fait dire : Les dés ? Quelle chiasse sauf quand c'est bien fait. Bref, ça ne veut rien dire mais Lorenzo est une vraie merveille ! Encore et toujours.

Dans mes bras!

Ah ça fait toujours plaisir de voir ce genre de commentaire sur Lorenzo. J’adore ce jeu. Même s’il ne sort pas beaucoup chez moi.

Un Chef d'œuvre du jeu de des a l'italienne 

Par contre j'ai réellement du mal à le considérer comme un "jeu de dé", c'est un pur jeu de placement d'ouvriers non ? Les dés sont pour moi seulement une variable d'ajustement des manches mais il existe tant de façon de contourner un mauvais lancer (pouvoir des personnages, pouvoir des leader, serviteurs...) et leur lancers sont tellement rares (6 lancers en tout et pour tout) que je ne le considère pas en tant que tel.

Chez nous il sort très souvent, il est d'ailleurs le premier couché sur mon 10*10 de cette année 😀.
Je viens d'ailleurs d'acquérir l'extension "Pazzi Conspiracy" pour renouveler un peu les cartes et les pouvoirs.

grissom87
grissom87
Jeannot la Pinte dit :
grissom87 dit :
elshaka dit :
Jeannot la Pinte dit :
Ouquevoussoyez dit :Pour finir un Lorenzo El Magnifico.
Une merveille de tension, de justesse, de « trop peu pour tout faire ».
Le genre de jeu qui m'a fait dire : Les dés ? Quelle chiasse sauf quand c'est bien fait. Bref, ça ne veut rien dire mais Lorenzo est une vraie merveille ! Encore et toujours.

Dans mes bras!

Ah ça fait toujours plaisir de voir ce genre de commentaire sur Lorenzo. J’adore ce jeu. Même s’il ne sort pas beaucoup chez moi.

Un Chef d'œuvre du jeu de des a l'italienne 

Par contre j'ai réellement du mal à le considérer comme un "jeu de dé", c'est un pur jeu de placement d'ouvriers non ? Les dés sont pour moi seulement une variable d'ajustement des manches mais il existe tant de façon de contourner un mauvais lancer (pouvoir des personnages, pouvoir des leader, serviteurs...) et leur lancers sont tellement rares (6 lancers en tout et pour tout) que je ne le considère pas en tant que tel.

Chez nous il sort très souvent, il est d'ailleurs le premier couché sur mon 10*10 de cette année 😀.
Je viens d'ailleurs d'acquérir l'extension "Pazzi Conspiracy" pour renouveler un peu les cartes et les pouvoirs.

Oui tu as raison , écoute mon podcast 88 sur ludo Le Gars.fr...

My top
No board game found
grissom87
grissom87
https://www.ludolegars.fr/grissom-87-podcast-n088/
My top
No board game found
elshaka
elshaka
Jeannot la Pinte dit :
grissom87 dit :
elshaka dit :
Jeannot la Pinte dit :
Ouquevoussoyez dit :Pour finir un Lorenzo El Magnifico.
Une merveille de tension, de justesse, de « trop peu pour tout faire ».
Le genre de jeu qui m'a fait dire : Les dés ? Quelle chiasse sauf quand c'est bien fait. Bref, ça ne veut rien dire mais Lorenzo est une vraie merveille ! Encore et toujours.

Dans mes bras!

Ah ça fait toujours plaisir de voir ce genre de commentaire sur Lorenzo. J’adore ce jeu. Même s’il ne sort pas beaucoup chez moi.

Un Chef d'œuvre du jeu de des a l'italienne 

Par contre j'ai réellement du mal à le considérer comme un "jeu de dé", c'est un pur jeu de placement d'ouvriers non ? Les dés sont pour moi seulement une variable d'ajustement des manches mais il existe tant de façon de contourner un mauvais lancer (pouvoir des personnages, pouvoir des leader, serviteurs...) et leur lancers sont tellement rares (6 lancers en tout et pour tout) que je ne le considère pas en tant que tel.

Chez nous il sort très souvent, il est d'ailleurs le premier couché sur mon 10*10 de cette année 😀.
Je viens d'ailleurs d'acquérir l'extension "Pazzi Conspiracy" pour renouveler un peu les cartes et les pouvoirs.

Tu as récupéré où Pazzi Conspiracy ?

el payo
el payo
Ah mince je me suis mal exprimé et on me ressort les évangiles !










 
znokiss
znokiss
Neta Tanka hier, ma 4ème partie en multi (j'ai du faire 6 parties en solo l'an dernier), avec cette fois 3 débutants pour lesquels le Pillards de la Mer du Nord testé la semaine dernière était le jeu le plus velu. Madame Li, le charpentier et le viking.

Ils ont adoré, et moi aussi je me suis éclaté. 


On ne dirait pas comme ça. Un bête jeu de pose d'ouvrier avec un petit twist (les liaisons entre emplacements qui permettent, si on se débrouille, de faire 5 actions avec 3 bonhommes...), pas de grosse montée en puissance ou de moteur à mettre en route, non. Juste de la ressource à gérer pour fabriquer des trucs et optimiser le tout..

Je l'avais échangé contre Architectes du Royaume de l'Ouest, acheté à la suite de Pillards mais jamais sorti (car à l'époque, mon groupe d'habitués peinait déjà sur Pillards et Keyflower...). Au final, un jeu où on optimise sa petite sauce sans trop se tirer dans les pattes à s'emprisonner des ouvriers, ça me va très bien aussi. D'ailleurs, la phase de pose des nomades est pas mal interactive dans le genre, les liaisons étant quand même le coeur du jeu. 


Perso, j'ai attaqué la cuisine pour chopper le pouvoir de copie, puis j'ai développé mon camping, tout comme madame Li.

Le Viking est parti sur le totem direct, avant de s'éparpiller un peu plus pour finalement faire de l'artisanat de qualité. Le charpentier a pécloté un peu puis a fait lui aussi de l'artisanat, avant de faire une remontée fulgurante sur le totem dans les derniers tours (3 ensembles de 5 points chacun, + les 8 du "classement totem"), ce qui lui permet de dépasser le Viking sur la fin.

Au final, je remporte la partie à 3 points d'avance en terminant ma nourriture et mon camping en entier. Pas touché à l'artisanat mais j'ai tout de même fait un petit bout de totem. 

L'envie d'en refaire une dès demain soir nous titille déjà.



A noter que normalement, avec mon groupe du jeudi et les nouveaux Madame Li et le charpentier, on partait plutôt sur du Wonderful World, mais au final, le charpentier a très peu accroché : "faut juste faire des kubes en plastique, en fait".
Là, le Neta Tanka avec son thème champêtre tout joli lui parle beaucoup plus. Idem pour Pillards avec les mignons butins et le plateau coloré.
A voir comment on s'organise, puisqu'on avait la campagne d'IWW sous le coude..



 
Default
Cowboy Georges
Cowboy Georges
Proute dit :Une partie de Tumblin'dice, à 3. Sans draft.

Je suis fan :D

My top
No board game found
Jeannot la Pinte
Jeannot la Pinte
elshaka dit :
Jeannot la Pinte dit :
grissom87 dit :
elshaka dit :
Jeannot la Pinte dit :
Ouquevoussoyez dit :Pour finir un Lorenzo El Magnifico.
Une merveille de tension, de justesse, de « trop peu pour tout faire ».
Le genre de jeu qui m'a fait dire : Les dés ? Quelle chiasse sauf quand c'est bien fait. Bref, ça ne veut rien dire mais Lorenzo est une vraie merveille ! Encore et toujours.

Dans mes bras!

Ah ça fait toujours plaisir de voir ce genre de commentaire sur Lorenzo. J’adore ce jeu. Même s’il ne sort pas beaucoup chez moi.

Un Chef d'œuvre du jeu de des a l'italienne 

Par contre j'ai réellement du mal à le considérer comme un "jeu de dé", c'est un pur jeu de placement d'ouvriers non ? Les dés sont pour moi seulement une variable d'ajustement des manches mais il existe tant de façon de contourner un mauvais lancer (pouvoir des personnages, pouvoir des leader, serviteurs...) et leur lancers sont tellement rares (6 lancers en tout et pour tout) que je ne le considère pas en tant que tel.

Chez nous il sort très souvent, il est d'ailleurs le premier couché sur mon 10*10 de cette année 😀.
Je viens d'ailleurs d'acquérir l'extension "Pazzi Conspiracy" pour renouveler un peu les cartes et les pouvoirs.

Tu as récupéré où Pazzi Conspiracy ?

Au même endroit que je t'avais répondu sur le forum
😁😁


Tric Trac