This game has been added to the database at Oct 11, 2016

edition 2016

Standalone 2 extensions
Frais de port ajustés en fonction du montant total et/ou de votre abonnement.
By : pingouin | Saturday, January 19, 2019 at 1:36 AM
Default
pingouin
pingouin

Après un Prologue rapide mais tout en douceur, la route du Tour se poursuit en Vendée par une petite excursion de 185km autour de la charmante bourgade de Saint-Fulgent popularisée par Philippe Katerine.

2ème étape : Mouilleron Saint-Germain - La Roche-sur-Yon


Tric Trac
Les coureurs sont encore au stade de l'observation, puisque ce sera une nouvelle étape de plaine sans difficulté notable : le sprint intermédiaire sera relevé à Beaulieu sous la Roche (village bien connu pour ses fameuses anguilles) puis un deuxième point sera attribué dans la côte de Pouzauges (PK1), avant l'arrivée à La Roche-sur-Yon*


Tric Trac
Les rendez-vous de l'étape sont :

    SI : franchissement de la jonction d-b
    PK1 : franchissement de la jonction G-k
    PK2 : pas de PK
    PK3 : pas de PK
    PK4 : pas de PK




La ligne de départ est constituée (avant placement de vos coureurs) ainsi :

Tric Trac

Notae pour les jeunes et les étourdi.e.s :
  • la disposition diffère légèrement du Prologue
  • S est le sprinter Eco (équipe Poumon), l'imprévisible Stefano Sovedeso
  • R est le rouleur Eco (équipe Poumon), l'inusable Raymond Coquiveille
  • P1 et P2 sont les deux coureurs de l'équipe AsPhalte (pour cette course, c'est une nouvelle fois Peggy Soussey-Marieh et Pierrick Rack). Pour cette équipe vous pouvez interchanger sprinter et rouleur, ça n'a aucune importance.
  • Pour l'annonce du résultat final (et éventuellement des résultats intermédiaires), contentez-vous d'annoncer "Poursuivant" si c'est P1 ou P2 qui était en tête.
(De la même manière, utilisez les couleurs qui vous plaisent. Les verts et noirs ne sont ici que par convention)
 
CONSIGNE IMPORTANTE
AU DEPART, votre deck doit inclure autant de Carte Fatigue que mentionné (en semi-caché, juste avant votre numéro de dossard) en vis-à-vis de vos coureurs en page 1 du topique général. Sauf erreur de ma part, c'est à jour.
Nota : plusieurs coureurs ont un nombre de CF différent de ce qu'ils ont annoncé, c'est normal et dû à leur position particulière à l'arrivée du Prologue. Si vous avez l'impression d'une erreur, faites moi signe discrètement, je vous expliquerai.


La variante de l'échappée est autorisée pour cette étape (cf. la variante sur le sujet général).
Elle permet d'accéder à la cinquième case après la ligne de départ (1ère case de la tuile f)
Je rappelle que vous faites le choix d'une éventuelle échappée après placement de vos coureurs. Et qu'en cas d'échappée(s), les cases vides ne sont pas complétées (pas d'aspiration).



Météo : nous sommes en Vendée. Quelques nuages font leur apparition, un peu de vent. Rien de trop gênant à ce stade.

Règle spéciale : pas de règle spéciale.


Vos comptes rendus sont diffusables sur le présent topique.
Je vous remercie par avance d'y éviter, dans toute la mesure du possible, toute mention du nombre de tours et du nombre de cartes Fatigue accumulées.

Vos résultats sont à transmettre au plus tard le samedi 2 février 2019 à 00:59 heure de mon PC (01/02/19 23:59 Lisboa time).

Pour ce faire, vous utiliserez cet éblouissant formulaire, et je rappelle quelques consignes importantes :
  • répondez pour vous, donc... avec votre pseudo (bien sûr)
  • n'oubliez pas de cocher la case "s'est échappé"... si c'est le cas**
  • concernant le nombre de tours, le plus simple est a priori de compter les cartes jouées. Attention toutefois pour les éventuel.le.s échappé.e.s !
  • pour les coureurs qui sont restés dans le Gruppetto (= n'ont pas couru cette étape), NE REMPLISSEZ PAS le champ "Nombre de tours". Vous êtes en revanche obligé.e.s de cliquer sur l'un des boutons de la ligne d'arrivée (c'est comme ça)
  • pour les coureurs qui ont RALLIE le Gruppetto en cours d'étape, sélectionnez l'option "G" dans le menu déroulant du nombre de tours. Vous êtes aussi tenu.e.s de cliquer sur n'importe quel bouton de la ligne, mais ne vous inquiétez pas ça n'a aucune incidence. Vous devez toujours déclarer le nombre de CF dans votre deck+défausse après retrait du coureur.
N'oubliez pas de vérifier le nombre de tours et de CF sur le page de validation, c'est important !
Si problème : mail/MP me


Le classement final de l'étape sera dévoilé peu de temps après la clôture, et peu avant le lancement du Contre-la-Montre de Cholet, lui-même prévu le 2 février, jour de la Chandeleur**
Si tous les résultats me parviennent avant la date limite, je ne me gênerai pas pour avancer le calendrier (La probabilité reste faible...)

Si jamais vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter via MP - ou mail pour celles et ceux qui ont opté pour cette solution.




*Note du PC Course : le concepteur de l'épreuve a très légèrement confondu départ et arrivée, du coup la position des points de RDV est pour le moins fantaisiste... désolé pour la gêne occasionnée :) mais je n'ai pas estimé que le réalisme valait le coup de tout bouleverser

** non, ça n'a rien à voir



 
My top
No board game found
Vicen
Vicen
C'est cool d'avoir en parallèle la photo satellite du vrai tracé :)
Super travail @Pingouin, ça en jette !

 
My top
No board game found
Vicen
Vicen
Concernant le design du stage, y a quelque ressemblance avec l'autre si ce n'est que tout est en mode "miroir", si je puis dire.

Le fait d'avoir de quoi dérouler en plat avant le sprint, puis que les descentes préfigurent aux montés dans le mini col, tout ça fait que j'ai trouvé cette course beaucoup + simple à gérer que la précédente.

D'autant + que les bots de ma table ont cette fois ci moins joué l'anti jeu (bien au contraire).

Et vous, avez vous trouvez l'étape plus facile, plus difficile ou kif kif ?
My top
No board game found
Nakorlecavalierbleu
Nakorlecavalierbleu
Après une première étape où l'équipe Bécaen est complètement passé au travers à cause du faux rythme des bots et de la mauvaise coordination de l'équipe, cette étape fut bien plus réussie.
L'équipe asphalte et l'équipe poumon ont mené grand train sur ce début d'étape au point de se détacher et de remporter le sprint intermédiaire sans toutefois prendre trop d'avance. Mais ayant dépensé beaucoup d'énergie tandis que les Bécaen en avait gardé sous la pédale, l'équipe a pris les commandes de la course, le sprinteur prenant le relais de l'équipier épuisé d'avoir suivi le rythme effréné des bots.
Les Bécaen ne lâcheront plus la tête de la course passant la côte de Pouzauges en profitant des descentes pour s'économiser pour le sprint de la fin d'étape mais ne cachant pas leur inquiétude de revoir l'équipe poumon dans l'arrière de leur roue alors qu'ils pensaient avoir fait définitivement le trou avant la côte. 
Mais ne se laissant pas démonté par ce retour inattendu, lassant leurs dernières forces dans la bataille, Roulta Bécaen finit devant d'une courte tête devant les bots, Sita Bécaen le sprinteur venant mourir juste derrière la ligne d'arrivée, totalement exténué mais satisfait du travail fournit et de voir son leader couper la ligne en tête.
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Vicen dit :Concernant le design du stage, y a quelque ressemblance avec l'autre si ce n'est que tout est en mode "miroir", si je puis dire.

Le fait d'avoir de quoi dérouler en plat avant le sprint, puis que les descentes préfigurent aux montés dans le mini col, tout ça fait que j'ai trouvé cette course beaucoup + simple à gérer que la précédente.

D'autant + que les bots de ma table ont cette fois ci moins joué l'anti jeu (bien au contraire).

Et vous, avez vous trouvez l'étape plus facile, plus difficile ou kif kif ?

Oui c'est en miroir, et clairement ça change complètement la perspective de jeu.
Le passage des bosses est une vraie saleté, car en gros celui qui entre en tête a de très bonnes chances de sortir en tête aussi, et ce sans gros efforts. Ce genre de profil ne me plaît pas plus que ça...

Ma course proprement dite a été difficile, j'ai eu droit à une équipe AsPhalTe assez méchante (alors que les fantômes avaient été plutôt aphasiques pendant le Prologue). Compte tenu du contexte, je m'en tire vraiment bien.

My top
No board game found
TaiGooBe
TaiGooBe
Après un excellent prologue de l'équipe ZIC, les regards étaient tout naturellement tournés vers Roberto Cana et Sandro Faurcé, la nouvelle recrue après le départ en retraite de Santana Ranzabal.
Domi Steck arrivera t-il à emmener ses coéquipiers aussi bien qu'il la fait la veille dans le prologue...?


Tric TracDès le départ et sous les ovations, Sandro Faurcé se porte au devant du peloton, fier de son maillot jaune-rouge.

Tric TracMais il est vite calmé et repris par l'équipe Asphalte dans les faubourgs de Saint-Florent-des-Bois.

Tric TracStephano Sovedeso se porte alors en tête...

Tric TracMais les Asphalte veillent au grain...alors que Domi Steck remonte et se place dans la roue de Peggy Soussey-Marieh.

Tric TracA l'approche du Sprint Intermédiaire de Beaulieu sous la Roche, Stephano Sovedeso porte une violente accélération...

Tric TracEt l'emporte aisément !

Tric TracTric TracIl est ensuite rejoint par son coéquipier Raymond Coquiveille et n'arrive cependant pas à se mettre dans sa roue.

Tric TracAlors que l'équipe ZIC reste bien à l'abri...

Tric TracTric TracRaymond Coquiveille empoche les points du classement de la montagne.

Tric TracA la sortie du village de Pouzauges les coureurs sont relativement regroupés et Roberto Cana se sent alors des fourmis dans les jambes et s'apprête à porter son attaque...

Tric TracAttaque qui s'avérera payante puisqu'il sera juste talonné par Sandro Faurcé, auteur d'un sprint dont il a le secret !

Beau comportement de l'équipe dans son ensemble même si l'attaque finale aurait pu (dû) être portée un peu plus tôt.
 
My top
No board game found
sgtpepere
sgtpepere
Le départ de mon équipe sur les premiers tours s'est vite compensé. Notre équipier n'a pas toujours été d'un grand secours mais a pu occasionnellement nous offrir un peu d'aspiration. Au final, même si le sprinter finit sur les genoux, le rouleur quand à lui, termine dans un dernier effort. Maintenant, au repos. :)

Les photos du reportage ici: https://www.instagram.com/p/Bs0za-9AT2f/
pourfendeur912
pourfendeur912

Le départ est donné. Emile Jeudé sera le soutien du jour des 2 leadeurs Sebastien Voiladu et Roberto Granpié

Stephano Sovedeso mene le train.

Premiere attaque de l’equipe AsPhalTe  et Raymond Coquiveille prend le large.

Raymond Coquiveille continue de creuser l’écart et le peloton est emmené par Stephano Sovedeso avec dans sa roue Roberto Granpié et Emile Jeudé qui fait le taff, permettant aux coureurs poumon et à Sebastien Voiladu de garder un bon rythme.

Nous voici dans la ligne droite du SI et toujours Raymond Coquiveille en tête…

C’est à ce moment que Sebastien Voiladu remonte le peloton, avec Roberto Granpié dans sa roue. Il faut un 9 maintenant pour remporter le sprint inter et le 9 sort…

Mais c’était sans compter sur ce vieux briscard de Coquiveille, qui en a encore sous la pédale avec son braquet de 7 et coiffe au poteau Sebastien Voiladu.

Apres l’effort fourni, les 2 coureurs de tête relachent un peu la pression et sont rejoint bientôt par le peloton, emmené par Roberto Granpié qui se positionne en embuscade en vue du prochain checkpoint.

Après cette courte pause, la course est maintenant relancée et c’est Roberto Granpié qui est au coude à coude avec Raymond Coquiveille avec en ligne de mire les quelques points du classement grimpeur…

Alors que les 2 coureurs de tête abordent la 1ere difficulté de l’étape, Peggy Soussey Marieh et Emile Jeudé sont distancés et ne peuvent plus pretendre une quelconque place au classement

Roberto Granpié est maintenant en bonne position pour gagner les points du maillot à pois, mais il le paie un peu cher avec un 6. Gageons qu’il va bientôt le regretter…

Et oui comme on pouvait s’en douter, et bien que la victoire d’étape était tout à fait envisageable sur cette main, Roberto Granpié est victime d’un coup de mou et laisse partir les concurrents.

C’est son équipier Sébastien Voiladu qui tire son épingle du jeu et termine en tête de cette étape.
 

Roberto Granpié quant à lui termine 5eme derriere Pierrick Rack, Raymond Coquiveille et Stephano Sovedeso

Download PDF


 
My top
No board game found
mikebye
mikebye
Bonjour

impossible pour moi d'accéder aux récapitulatifs des CF de la 1ere étape.
J'ai regardé dans la liste des coureurs dans le sujet Saison3: Le tour de France mais c'est peut être ailleurs.

Merci d'avance pour votre réponse.
My top
No board game found
pingouin
pingouin
mikebye dit :Bonjour

impossible pour moi d'accéder aux récapitulatifs des CF de la 1ere étape.
J'ai regardé dans la liste des coureurs dans le sujet Saison3: Le tour de France mais c'est peut être ailleurs.

Merci d'avance pour votre réponse.

C'est "caché" afin de préserver un peu de fluff
Il faut surligner la ligne de tes joueurs, et le chiffre qui apparaît AVANT le numéro de dossard correspond au nombre de CF

[edit : la question le méritant, j'ai rajouté un exemple dans la FAQ]

My top
No board game found
Default
mikebye
mikebye
Merci maintenant que je le sais ça saute au yeux.
My top
No board game found
Vicen
Vicen
pingouin dit :
Vicen dit :Concernant le design du stage, y a quelque ressemblance avec l'autre si ce n'est que tout est en mode "miroir", si je puis dire.

Le fait d'avoir de quoi dérouler en plat avant le sprint, puis que les descentes préfigurent aux montés dans le mini col, tout ça fait que j'ai trouvé cette course beaucoup + simple à gérer que la précédente.

D'autant + que les bots de ma table ont cette fois ci moins joué l'anti jeu (bien au contraire).

Et vous, avez vous trouvez l'étape plus facile, plus difficile ou kif kif ?

Oui c'est en miroir, et clairement ça change complètement la perspective de jeu.
Le passage des bosses est une vraie saleté, car en gros celui qui entre en tête a de très bonnes chances de sortir en tête aussi, et ce sans gros efforts. Ce genre de profil ne me plaît pas plus que ça...

Ma course proprement dite a été difficile, j'ai eu droit à une équipe AsPhalTe assez méchante (alors que les fantômes avaient été plutôt aphasiques pendant le Prologue). Compte tenu du contexte, je m'en tire vraiment bien.

C'est vrai que le premier arrivé dans la première descente fini sans problème premier à la fin du col. Limite ce col aurait pu rapporté zéro point, mais un point symbolique c'est pas si différent. De mon côté c'est le Rouleur Eco qui la passé en tête (et quelque part temps mieux car il m'a protégé du vent).

Pour être honnête comme c'est pas le tout premier point du col, sont importance est vraiment moindre. Si je me suis battu sur le premier col lors du prologue (Séléné 2nde), c'est car ce petit point permettait d'endosser le maillot à pois même si ce n'est que temporaire, ça fait toujours plaisir.

Si je ne m'abuse normalement en cas d'égalité, c'est le porteur qui conserve le maillot.

My top
No board game found
Janabis
Janabis
Vicen dit :

C'est vrai que le premier arrivé dans la première descente fini sans problème premier à la fin du col.

Grosse erreur !
J'ai réussi à griller l'équipe asphalte au grand complet, & pour mon plus grand plaisir, alors qu'elle avait entamé la côte côte-à-côte.
Mon résumé ... quand j'aurai plus de temps.

Vicen
Vicen
@Janabis : félicitations.

Perso ma sprinteuse a bénéficié des deux descentes, et le bot rouleur eco que de la première, mais derrière il lui suffisait d'un 4+ (sachant que le rouleur eco n'a que trois 3 et que certains étaient sans doute déjà passés). D'un point de vu proba y avait donc très très peu de chance qu'il ne l'emporte pas.

Au final me débarrasser de 2 fatigues pour 10 de mouvement en deux rounds (vitesse max), m'importait + que le gain d'un hypothétique unique point du Grand Prix de la Montagne. Alors oui, je me bat aussi pour la combativité, et j'ai laissé filer 13 pts (PK et différentiel de fatigue) mais derrière, je me suis assuré de pas louper les précieux 100pts (en étant tête du final sur table individuelle).

Pour rappel, le Dossard de la Combativité est en quelque sorte une mesure de vos réussites face aux bots de votre tables. C'est un classement annexe, qui est moins interactif au niveau du calcul pour l'attribution des points (alors qu'à l'inverse le classement des maillots s'avère lui très imbriqué aux résultats des autres joueurs). Mais d'un point de vue communautaire, ça fait plaisirs de partager nos victoires contre ses vilains bots qui nous ont mis la misère lors de la saison 2.
My top
No board game found
Janabis
Janabis
J'avoue ne pas trop comprendre comment fonctionnent les points (je fais confiance à l'organisation pour cela) & me contente juste d'essayer d'être devant quand il le faut/je le peux. Là, j'avais fait le même calcul que toi concernant la gestion de la descente & j'ai effectivement été chanceux, en plus cela ne m'a rien coûté, mais je me suis vengé du sprint précédent qui s'était joué d'un boyau. Mon seul regret, c'est juste de ne pas avoir attaqué plus tôt & surtout de ne pas sortir mon 9 au bon moment. Une chance sur cinq de le rater ... & je l'ai raté :(
pingouin
pingouin
*** MESSAGE DE SERVICE ***

Un.e représentant.e de l'équipe SODA est appelé.e au PC Course.
Un MP l'attend - urgence modérée mais quand même.

Merci de votre attention

*** FIN DES MESSAGES ***
My top
No board game found
domino2258
domino2258
Victorieux lors du prologue, c'est confiants et déterminés que les coureurs de l'équipe GAN1998 se sont présentés sur la ligne de départ de cette 2ème étape, ralliant Mouilleron à La Roche-Sur-Yon.
 Tric Trac


Rapidement, Pierrick Rack lance les hostilités, et tente de s'échapper. Attentif, c'est Eric Chanteur qui fait le travail pour ramener le peloton et ses leaders.

Tric Trac

Poursuivant sur sa lancée, Pierrick Rack insiste. Cette fois-ci, c'est Romain Durand qui fait l'effort. Visiblement, le vainqueur de la veille possède encore des jambes de feu!!

Tric Trac

A l'approche du sprint intermédiaire, Stefano Sovedeso se découvre et lance le sprint de loin, de trop loin peut-être...

Tric Trac

...et c'est finalement Peggy Soussey-Marieh qui s'impose, devant Romain Durand et le sprinteur de l'équipe Poumon. A l'arrière du peloton, Sébastien Moncassin reste dans la rue de son équipier, et semble préparer un coup.

Tric Trac

A l'approche de la seule difficulté de la journée, l'équipe Asphalte prend la course en main et fait le forcing pour faire exploser le peloton. Eric Chanteur et Raymond Coquiveille sont les premières victimes de cette accélération.

Tric Trac

Dans la côte de Pouzauges, personne n'est en mesure de suivre le duo Peggy Soussey-Marieh et Pierrick Rack (la première passe en tête au sommet de la côte). L'équipe GAN1998 tente de limiter la casse, accompagnée de Stefano Sovedeso.

Tric Trac

A quelques kilomètre de l'arrivée, Romain Durand se donne corps et âme pour son sprinteur, afin de l'amener dans un fauteuil sous la flamme rouge.

Tric Trac

Alors que Stefano Sovedeso coince, Sébastien Moncassin lance son sprint de très loin. Payant ses efforts, l'équipe Asphalte ne peut rien faire contre le retour des coureurs de Domino2258. C'est à la photo finish que l'on départage le podium de cette seconde étape : victoire de Sébastien Moncassin, devant Peggy Soussey-Marieh et Romain Durand.
Tric Trac

Domino2258 : "Malgré quelques difficultés rencontrées en début de course (NDLR: problèmes mécaniques l'ayant énormément retardé), Séb n'a pas paniqué et a pu bénéficier d'un gros travail d'Eric! Ensuite, c'est Romain qui a tout donné pour le ramener dans les derniers kilomètres. Au final, Sébastien avait encore suffisamment de jus pour les passer sur la ligne!! C'est juste énorme ce que fait l'équipe en ce début de Tour!!! Les gars sont décomplexés, et même si c'est leur première participation, ils y vont à fond! J'espère que ça va continuer comme ça!"
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Bravo et merci, monsieur Dominique Briochin-Nivernais
(un concurrent sérieux pour monsieur cemi59, dis donc...) 

*** ANNONCE GÉNÉRALE ***

Suite à un échange tout à fait cordial avec un gentil coureur, je me suis permis de rajouter un point à la FAQ relatif au comptage des CF.
Celles et ceux qui ont un doute, une question ou état d'âme sur le sujet peuvent me contacter par MP

*** FIN DE L'ANNONCE ***
My top
No board game found
Nakorlecavalierbleu
Nakorlecavalierbleu
j'avoue ne pas avoir compris ce nouveau point de la FAQ.
Il faut donner le nb de fatigue qu'il reste dans le deck du coureur à la fin de l'étape ou la somme de celles qui sont dans le deck et de celles qui sont dans la défausse (qui ont donc été jouées au cours de l'étape)?
My top
No board game found
pingouin
pingouin
C'est juste un problème de vocabulaire.

Les cartes Fatigue que tu as jouées ne vont pas dans ta défausse.
Les cartes jouées sont écartées du jeu (c'est écrit dans la règle, et même dans la règle officielle... je me suis fadé une recopie intégrale pour éviter tout malentendu)

La défausse à Flamme Rouge, c'est l'empilement des cartes que tu n'as pas jouées lorsque tu en choisis une parmi 4. Le deck, c'est la pioche. Lorsqu'il est vide, il est régénéré par la défausse.

 
My top
No board game found
Default
Nakorlecavalierbleu
Nakorlecavalierbleu
ah ouais, c'est vachement subtile quand même
Bon ben je suis dans les clous alors  ça me rassure
My top
No board game found
pingouin
pingouin
*** MESSAGE DE LA COMMISSION DE COURSE ***


L'équipe qui a posté ses résultats ce matin 22/01 à 9:21 (heure française) est priée de se rapprocher du PC Course

Merci de votre attention

 
*** FIN DU MESSAGE ***
My top
No board game found
lessteph
lessteph
Ca y est, le départ est donné, pour cette deuxième étape, qui emmènera les coureurs de Mouilleron Saint-Germain à La Roche-sur-Yon. Petite promenade de 185 km à travers la campagne vendéenne.

Une fois n'est pas coutume, dès l'entame, une attaque secoue le peloton. Cette fois-ci, c'est l'équipe AsPhalTe qui lance les hostilités. Et c'est bien entendu Peggy Soussey-Marieh décide de partir seul.

Tric Trac
Mais la réaction ne se fait pas attendre, derrière. On connait les motivations et les capacités de ce coureur. Le peloton est ramené dans la roue du coureur de tête, sous l'impulsion de Stefano Sovedeso et Raymond Coquiveille.

Tric Trac
Puis le train se met en route. Les équipes se mettent en ordre de bataille pour tenter de placer leurs coureurs les plus rapides en vue du sprint intermédiaire.

Tric Trac
Au terme de la première heure, déjà 46 kilomètres ont été parcourus. La tête du peloton imprime une vitesse élevée pour empêcher les éventuels baroudeurs de sortir. A ce rythme-là, nul doute qu'il y aura des cassures.

Tric Trac
A l'approche du sprint intermédiaire, les équipes AsPhalTe et Poumon continuent leur folle chevauchée. Richard Avoile, qui était resté jusque-là bien au chaud dans le peloton, pointe le bout de son nez pour essayer de disputer les points du SI.

Tric Trac
Avec un léger vent de 3/4 arrière, il lance le sprint, dépasse Stefano Sovedeso et Raymond Coquiveille et revient à hauteur de Pierrick Rack

Tric Trac
...pour venir échouer à une longueur de Peggy Soussey-Marieh, qui a magnifiquement résisté aux assauts venus de l'arrière.
Comme on pouvait le pressentir, un coup de bordure a coupé le peloton en deux groupes.

Quelques kilomètres plus loin, au pied de la seule et unique difficulté du jour, le peloton se regroupe et ce sont désormais les coureurs de l'équipe
lesstephRichard Avoile et Sophie Fonfec, qui ont pris le commandement. Ce sera un test pour eux, pour leur premier Grand Tour.

Tric Trac
Et malgré son inexpérience, Sophie Fonfec démontre qu'il faudra tout de même compter sur elle. Elle passe le col en tête, juste devant Peggy Soussey-Marieh et son coéquipier Richard Avoile. Derrière, l'étape est probablement déjà terminée pour leur porteur d'eau et les coureurs de l'équipe Poumon, un peu en-deça aujourd'hui…

Tric Trac
Portée par son élan, et bénéficiant d'une bonne réserve d'énergie, Sophie Fonfec s'impose très largement devant le public vendéen.

Tric Trac
Richard Avoile vient apporter à l'équipe lesteph son premier doublé, qui, nous l'espérons, en amènera d'autres sur les routes françaises. Peggy Soussey-Marieh complète le podium, et perd de précieuses secondes sur cette jeune équipe prometteuse.

Tric Trac
C'était un réel plaisir de commenter pour vous cette deuxième étape, ponctuée d'un magnifique doublé Bleu-Blanc-Rouge. Il est temps pour moi de rendre l'antenne. A vous les studios!
 
My top
No board game found
antonynoh
antonynoh
Tric Trac
My top
No board game found
pingouin
pingouin

Je m'autocite - mais ce n'est pas uniquement dû de mon ego surdimensionné
 
*** MESSAGE DE LA COMMISSION DE COURSE ***


L'équipe qui a posté ses résultats ce 22/01 à 9:21 (heure française) est priée de se rapprocher du PC Course

Merci de votre attention

 
*** FIN DU MESSAGE ***

 

My top
No board game found
pingouin
pingouin
AH ben mince, j'avais oublié de poster mon CR, dites donc... tout fout le camp, ma bonne dame...


Alors, l'histoire drôle de cette étape c'est que je l'ai faite une première fois en piétinant allègrement ma propre règle de l'échappée... Ma sprinteuse favorite parvenant à prendre la tangente avec une seule carte...
Donc le CR ci-après correspond à la vraie course, celle faite avec les bonnes règles

L'équipe AlcaTorda prend la départ dans une configuration un peu baroque, portant ses deux leaders devant. Quelle drôle d'idée me direz-vous ? Nos micros espions cachés dans le peloton nous permettent de reconstituer le feuilleton. En fait, Staska et Rico se disputaient la faveur d'une échappée, sur l'air de "ouais, mais j'suis plus en forme que toi", ce qui vous situe un peu le niveau.
Il a apparemment fallu l'intervention d'un Jimini Circket convaincant pour leur rappeler que la 3ème étape était un contre-la-montre et qu'il était peut-être préférable de s'épargner un peu.

(Bon OK, en vrai c'est surtout que le tirage de l'un était nase, et la main de l'autre un peu coûteuse pour une simple échappée sans beaucoup de garanties à part la fatigue... L'expérience de la partie "pour rien" précédente a un peu pesé aussi...)

Tric Trac
  • Eh les gars, je veux bien vous aider mais c'est plus facile si vous me laissez devant
  • Junior, retourne à ton bac à sable et laisse les grands travailler, tu veux ?
  • Grmpf

Le peloton s'ébranle donc tranquillement, mais l'équipe AsPhalTe ne tarde pas à porter son attaque, sans doute désireuse de rattraper un Prologue un peu quelconque.
Les Noirs attaquent, attaquent, et attaquent encore, provoquant une cassure nette que la seule timide tentative de Raymond Coquiveille ne viendra pas troubler.

Tric Trac
  • rhoo, chouf les panneaux publicitaires, c'est trop de la balle
  • ouais, mon gars, et si ça se trouve c'est de la propagande subliminale pour le futur As d'Or
  • Naaaan... tu crois ?
  • Ben tiens, tu n'imagines pas le nombre de jurés qui lisent les comptes rendus du TDF...
  • Bon, les baltringues, on essaie de rattraper les gros lourds devant ou on continue à philosopher ?
  • Hein, quoi ? OH m***

Malgré les remous du peloton, l'échappée tient bon, et le jalon du sprint intermédiaire approche sans que nul ne semble en mesure de le disputer aux AsPhalTe. Sans doute suite à un échange de haute tenue dont ils ont le secret, Staska Kowalski adresse un amical signe du majeur à Rico Lamiré et place une de ces accélérations qui ont fait son succès pour revenir à hauteur des échappés. Juste au bon moment ?

Tric Trac
  • Salut les losers ! Vous y croyiez vraiment à votre escapade ?
  • Gnn ?...
Tric Trac
  • Eh ben oui...
  • Grmpf...

Peggy Soussey-Marieh montre un gros tempérament en portant une attaque monstrueuse au moment fatidique. Du coup les rouge se regroupent dans le peloton et reprennent quelques vifs échanges stratégiques...


Et c'est finalement l'équipe Poumon qui prend l'initiative d'une contre-attaque, car eux ont bien perçu le danger que représente les collines très roulante de Pouzauges. Ils reviennent sans coup férir à hauteur de la jeune sprinteuse de AsPhalTe qui donne quelques signes de fatigue... Rico Lamiré, guettant le bon coup en vieux renard, s'incruste dans l'offensive,

Tric Trac
  • Bonjour bonjour ... Excusez-moi, je ne suis pas du coin. Pour La Roche-sur-Yon, c'est bien par ici ?
  • Bouge de là, tocard


Tric Trac
  • Oh mais c'est pas mal ce chemin... La miss a l'air de connaître la route, on la suit, d'ac ?
  • Mais c'est pas vrai, jamais il nous lâche, celui-là ?
  • Oh, Rico, arrête de frimer... et puis je suis seule avec Pierrick Rack maintenant

Après la statu quo de Pouzauges et à la Flamme Rouge, Poumon attaque encore pour étouffer toute velléité de AsPhalte. Mais le roublard de l'AlcaTorda reste bien au chaud entre les deux leaders avant le final...

Tric Trac

Et finit par l'emporter, sur une légère défaillance de Sovedeso dans la dernière ligne droite...

Tric Trac
  • Le tocard vous salue bien bas !
  • Arrête, je vais vomir...


Et Staska Kowalski profite de la confusion sous la Flamme Rouge pour rattraper tout le monde et bénéficier d'aspirations opportunes...

Ce n'était pas le scénario idéal, mais un résultat pour le moins inespéré compte tenu du rythme imposé par les fantômes.
Un gros coup de chance sur la fin, on ne va pas cracher dessus, la compétition est encore longue...
My top
No board game found
Rwain
Rwain
Etape finie à l'instant. Pour cette fois, je vais être bref :

Début compliqué puisque j'avais pour objectif majeur de diminuer la fatigue de Rivenque, avant de le faire attaquer pour qu'il vise le PK. Sauf que rien ne s'est passé comme prévu. Malgré une bonne dose de fatigue dans le deck, je démarre avec 0 fatigue en main... Résultat, je dois temporiser plus que prévu pour diminuer les fatigues. Pire que ça, les enchaînements entre mes decks ne se déroulent pas du tout comme prévu, et souvent je n'ai pas les cartes qu'il faut pour faire du petit train d'aspiration. Pendant ce temps, Asphalte se lance à fond en démarrant avec 6 / 7 / 7 / 6 / 6... Là aussi, c'est le drame, puisque les trous se creusent et aucune aspi n'est gagnée.
Je me retrouve avec une équipe Asphalte loin devant, les poumons en embuscade et les miens à la traîne.

Je finis par abandonner l'idée de reposer Rivenque et le lance à l'attaque. Beaucoup trop tard pour qu'il puisse faire quelque chose. 
Sans surprise, les Asphalte trustent les récompenses du sprint et du PK. Sans surprise aussi, ils baissent drastiquement de rythme dans la fin du parcours, enchaînant leurs faibles cartes (3 / attaque jouée dans la montée / 4 / 3 / 4 / 5), ce qui permet à Rivenque de revenir dans la dernière portion et de l'emporter.
Mauvaise nouvelle pour la course au maillot à pois, mais bonne nouvelle, la victoire d'étape va lui permettre de rester assez bien placé chez les combattifs.

Pour le chrono par contre, on va encore prendre beaucoup de temps dans la vue. Je sens que l'objectif majeur du contre-la-montre par équipe sera juste d'arriver avec 0 fatigue à l'étape 4.
Une question d'ailleurs : des points sont-ils en jeu dans les divers maillots au cours du CLM par équipe ?
pingouin
pingouin
Rwain dit :Une question d'ailleurs : des points sont-ils en jeu dans les divers maillots au cours du CLM par équipe ?

Uniquement pour le maillot vert (20 points pour le vainqueur du CLM, & so on)

Comme il n'y a pas d'adversaire sur table, la notion de 1er au PK n'a pas de sens, pas davantage que la combativité.

En ce qui concerne le PK1 de E2 n'aie pas trop de regrets, il n'y avait qu'un seul point en jeu. 
Pour la montagne les choses sérieuses commencent en mai...

My top
No board game found
cirdec0774
cirdec0774
Étape terminée ce soir. Le compte rendu demain si tout va bien. A ce propos, j'ai remarqué dernierement que toutes mes photos uploadées depuis le téléphone sont à 90° sur le site (alors que depuis un ordi non...) si quelqu'un sait comment faire, je suis preneur ! 
My top
No board game found
sunkart
sunkart
Rapport de course de la team VelOcc :
Echec complet sur cette deuxième étape où l'idée était d'être plus agressif dès le départ. Pas de chance, les premières possibilités stratégiques ne permettaient pas de le faire.
Rapidement, une attaque de l'équipe Asphalte faisait mal au peloton, le tout couplé à un très bon relaie de la part des Poumons et une petit erreur tactique de VelOcc (ben oui, quand on sait pas compter on perd des cases). Néanmoins, Scotty Speedy a tenté de jouer le Sprint Intermédiaire échouant à un cheveu (une case) des Asphalte tout ça à cause d'une autre erreur tactique (quand on compte pas les cartes et les cases restantes).

La fin d'étape fut un calvaire pour les VelOcc n'arrivant pas à recoller les 2 autres équipes, elle finit très loin.
My top
No board game found
Default
Janabis
Janabis
"Notre ami O'Goulo est aujourd'hui à La Roche sur Yon.
Picol ? Vous êtes en direct. C'est à vous.


"OUI, OUI, OUI. C'est la folie ici. Le jeune Sibanaj est à 5 mètres de moi, mais il m'est impossible de l'approcher tant ses tifosi se pressent autour de lui. Heureusement pour lui, le staff de la GiBiCi le protège tant bien que mal tant la cohue est forte."

"Pouvez-vous au moins nous faire un résumé ?"

"Oui, oui. Alors c'était parti très très vite sous l'impulsion de Pierrick Rack qui a porté une attaque fulgurante afin de marquer les points du sprint intermédiaire."
Tric Trac

"Mais derrière lui, le jeune héros du jour ne l'entendait pas de cette oreille & comptait bien les lui disputer. C'est donc en vue de la ligne verte qu'il porta une brillante attaque lui permettant de se positionner sur le porte-bagage du premier attaquant du jour."

Tric Trac
"Aaaaaah ! Je peux vous dire que nous ne nous sommes pas ennuyés aujourd'hui & le spectacle était de toute beauté.
Jugez plutôt : Il a fallu avoir recours à la photo finish pour départager le sprint ! Il n'a manqué qu'un boyau au jeune Sibanaj pour qu'il ne croque l'expérimenté Rack sur la ligne.
C'est d'ailleurs probablement le tournant de la course.
J'étais aux côtés de Gianabis, le directeur sportif de la GiBiCi, quand son poulain s'est relevé déçu de ne pas avoir pu griller son adversaire. Vous auriez dû l'entendre jurer & lui souffler dans les bronches. Je ne comprends pas l'italien, mais il n'a pas du lui raconter que des contes pour enfants. Une erreur à mettre sur le compte de la jeunesse selon lui.
"

Tric Trac
"En effet, s'il avait poursuivi son effort comme l'espérait son manager, il aurait pu filer vers une victoire en solitaire. Mais ce léger temps mort aura permis au peloton de revenir sur les échappés juste au pied de l'ascension du jour.
L'équipe Asphalte semblait alors reprendre le contrôle de la course & verrouillée son issue, mais, vexé, Sibanaj, encore lui, leur jouera un mauvais tour dans les derniers mètres du col. Au grand dam de ses partenaires Ranabis & Cannabis
bloqués par une équipe Poumon en manque d'inspiration. Il aurait même pu fausser compagnie à tous ses petits camarades en haut du col s'il n'avait pas eu un souci de dérailleur, l'empêchant de passer la grosse plaque afin de nous gratifier d'un magnifique sprint dont il a le secret.
"

Tric Trac
"Mais qu'à cela ne tienne, il ne manque pas de ressources & nous avons eu droit à un sprint massif qu'il a contrôlé tout seul, comme un grand qu'il est en train de devenir. Soyez-en sûrs !"

Tric Trac
cirdec0774
cirdec0774
Tric Trac
Dès le départ, Stefano Sovedeso de l'équipe Poumon attaque mais le peloton revient sur lui au bout de la ligne droite.

Tric Trac
Après le premier virage, c'est au tour de Raymond Coquiveille de l'équipe Poumon d'attaquer à son tour.

Tric Trac
Après le deuxième virage, le regroupement est fait. Pour l'heure, les coureurs de l'équipe ONZE ont pu rester à l'abri dans le peloton.

Tric Trac
Au sprint intermédiaire, c'est Laurent Roulafond de l'équipe ONZE qui place une attaque mais l'équipe Poumon ramène le peloton sur lui immédiatement...

Tric Trac
Raymond Coquiveille s'échappe à nouveau dans le secteur vallonné. Il décroche les points du grand prix de la montagne. L'équipe Asphalte mène la chasse.

Tric Trac
Les coureurs de l'équipe ONZE négocient bien ce secteur piégeux, ils enchainent les montées et les descentes idéalement.

Tric TracA l'approche de la ligne, Bernard Savavite lâche les chevaux et termine seul en tête. Derrière l'équipe Asphalte mène le sprint du peloton. Laurent Roulafond termine 4ème. L'équipe Poumon qui a animé cette étape termine seulement 5ème et 6ème.
My top
No board game found