This game has been added to the database at Oct 11, 2016

edition 2016

Standalone 2 extensions
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
By : pingouin | Saturday, June 15, 2019 at 6:38 PM
pingouin
pingouin
Avant-propos

Il y a toujours des TTiens qui ne donnent pas des masses de nouvelles... Bion, je vis avec, hein... mais attendre le dernier moment pour savoir à quoi m'en tenir, c'est pas toujours top
Si vous savez que vous aurez du mal voire une réelle impossibilité à faire la course, je ne vous demande pas un mot signé de vos parents ni même aucune excuse mais si vous pouvez : prévenez-moi. Je n'en prendrais pas ombrage (diable, ce n'est qu'un jeu), je ne suis pas là pour vous juger ou distribuer des mauvais points, par contre toute information est bonne à prendre pour m'organiser (attendre l'heure limite pour rien et improviser des CR au milieu de la nuit n'est pas une passion dévorante)

Avant-propos bis & IMPORTANT

Une question pertinente ET légitime a été posée suite aux résultats de l'étape 10. S'en suit un échange courtois et posé entre spécialistes et autres concernés, entre lesquels je pourrai trancher quand il faudra mais j'aimerais autant le faire sur la base des avis émis par tout le monde. Ou le plus grand nombre, disons.

J'aimerais donc que vous, là, qui lisez, donniez votre avis sur la question suivante : Sur une échelle de "je suis complètement d'accord" à "je suis complètement contre" en passant par "je m'en fous, je suis suisse", comment juges-tu les 3 propositions suivantes :
A) Il faut réformer la méthode de classement des PK et des SI, et ce rétroactivement depuis le début de l'épreuve
B) Il faut réformer la méthode de classement des PK et des SI, à partir de l'étape 10 puisque c'est là que les gros points ont commencé à être marqués
C) On ne change rien jusqu'au bout, et le taulier se démerde pour trouver la meilleure idée pour la prochaine fois en fonction des téraoctets de données qu'il nous extorque à chaque fois.
Vous devez répondre pour chacune des trois propositions (et non pas en choisir une seule), si possible sur le topic pointé ci-dessus.

J'attendrai le verdict pour diffuser les classements par points à l'issue de l'étape 11
Mais svp ne tardez pas trop, certains joueurs pourraient légitimement attendre le résultat avant de lancer leur étape 12...

NB : pour ceux que ça intéresse, la méthode retenue pour la clôture du débat est celle du jugement majoritaire. Je n'exclus pas les décisions dictatoriales pour trancher in fine le sujet, mais d'abord je consulte. De grands hommes politiques ont fait pareil avec un Grandébat ! Blague à part, la publicité des réponses devrait m'éviter des choix douloureux.
NB2 : ne sous-estimez pas ma capacité à prendre une décision. Mais le but de la manip ici c'est de rassembler...

 
12ème étape : Bourg Saint Maurice - L'Alpe d'Huez
lancée par anticipation

Après l'incroyable démonstration de force de XXXXXXXXXXXXXX*, l'étape du jour s'attaque donc à un monument de la compétition : la redoutable ascension de l'Alpe-d'Huez et ses mythiques 21 virages

* tu me prends vraiment pour une truffe ?
Tric Trac
Les coureurs redescendent sur Bourg-Saint Maurice où sera donné le départ d'une étape bien difficile...
Arrivés à Moutiers, les coureurs bifurquent vers l'ouest pour affronter la première légende du jour, qui culmine à 2000m au Col de la Madeleine (pk1)... après quoi il faudra affronter une vertigineuse descente jusqu'à Saint-Jean-de-Maurienne où sera relevé le sprint intermédiaire... avant "Le Mur", c'est-à-dire l'enchaînement du col de la Croix-de-Fer et l'ultime ascension vers l'Alpe-d'Huez (pk2)


Tric Trac


Les rendez-vous de l'étape sont :
  • PK1 : milieu (col) de la tuile L (25 pts au 1er jusqu'à 1pt au 12ème)
  • SI : franchissement de la jonction m-o
  • PK2 : franchissement de la jonction E-g (45 pts au 1er jusqu'à 1pt au 12ème)
  • PK3-4 : pas de PK.

Nota : le PK2 est LE rendez-vous du Tour pour le Grand Prix de la Montagne. Pas d'autre occasion de marquer autant de points...


Nota aux heureux possesseurs du goodies officiel

une erreur toute aussi officielle s'est glissée dans le tracé du goodies (tuile B inversée). N'abîmez pas vos tuiles en essayant de le respecter, et suivez donc le tracé ci-dessus.

La ligne de départ est constituée (avant placement de vos coureurs) ainsi :

Tric Trac
ERRATUM
NON, PAS 7/11 MAIS 9/11
(je corrige proprement quand je peux)

Notae :
  • GIANRICARDO ONMORENMENTI recule et les ASPHALTE reculent... allez savoir pourquoi ???
  • la variante de l'échappée est autorisée. A vous de juger si ça vaut le coup sur une étape de ce genre ; les coûts à engager sont précisés sur la grille. Une échappée permet de se positionner sur la 4ème** case de la tuile d
** en comptant de la ligne de départ, hein...

 
CONSIGNE IMPORTANTE
 
AU DEPART, votre deck doit inclure autant de Cartes Fatigue que mentionné (en semi-caché, juste avant votre numéro de dossard) en vis-à-vis de vos coureurs en page 1 du topique général. Sauf erreur de ma part, c'est à jour pour tous les participants de l'étape 11 avant ce jour 18:00, et SVP fiez-vous à ces éléments par défaut, j'ai ajusté les éléments pour tenir compte des évènements de la 11ème (arrivée, Gruppetto...)

 
.....Météo.....
Le temps change vite en montagne...

Et là, ben.... il fait beau


Vos comptes rendus sont toujours vivement encouragés sur le présent topique.
Et je sais, je n'ai pas produits les miens les deux dernières fois... j vais réparer ça presque tout de suite...

Je vous remercie par avance d'y éviter, dans toute la mesure du possible, toute mention du nombre de tours et du nombre de cartes Fatigue accumulées.
 
Vos résultats sont à transmettre au plus tard le samedi 29 juin 2019 à 00:59 heure de mon PC (28/06/19 23:59 Lisboa time).
Oui, je raccourcis encore. Mais je vois un peu plus loin et commence à envisager la clôture de E13 encore un peu avant, histoire de me ménager des vacances tranquilles.
au pire, on peut rallonger un peu si nécessaire...

Pour ce faire, vous utiliserez ce formulaire, et je rappelle les consignes principales :
  • répondez pour vous, donc... avec votre pseudo
  • concernant le nombre de tours, le plus simple est a priori de compter les cartes jouées. Attention toutefois pour les éventuel.le.s échappé.e.s !
  • pour les coureurs qui sont restés dans le Gruppetto (= n'ont pas couru cette étape), NE REMPLISSEZ PAS le champ "Nombre de tours" (promis, je n'oublie pas) Vous êtes en revanche obligé.e.s de cliquer sur l'un des boutons de la ligne d'arrivée (c'est comme ça)
  • pour les coureurs qui ont RALLIE le Gruppetto en cours d'étape, sélectionnez l'option "G" dans le menu déroulant du nombre de tours. Vous êtes aussi tenu.e.s de cliquer sur n'importe quel bouton de la ligne, mais ne vous inquiétez pas ça n'a aucune incidence. Vous devez toujours déclarer le nombre de CF dans votre deck+défausse après retrait du coureur

N'oubliez pas de vérifier le nombre de tours et de CF sur le page de validation, c'est très important (surtout qu'on risque de réformer les SI/PK) !!!
Si problème : mail/MP me

Le classement final de l'étape sera dévoilé peu de temps après la clôture, et peu de temps avant le lancement de ma 11ème étape, elle-même prévue le 29/06/2019

Si jamais vous avez des questions ou un souci, n'hésitez pas à me contacter via MP - ou mail pour celles et ceux qui ont opté pour cette solution.

 
Bonne course à tou.te.s !
My top
No board game found
Vicen
Vicen
Vicen
Vicen
@Pingouin : manque l'image de la grille de départ pour faire l'étape de façon anticipée.
Même si pour le coup, j'imagine nombreux seront ceux qui voudront sans doute attendre d'en savoir + sur le système de départage retenue avant de se lancer.
pingouin
pingouin
Vicen dit :@Pingouin : manque l'image de la grille de départ pour faire l'étape de façon anticipée.
Même si pour le coup, j'imagine nombreux seront ceux qui voudront sans doute attendre d'en savoir + sur le système de départage retenue avant de se lancer.

Tu as raison !!!
Erreur réparée... mais bon...

Toutes mes confuses

My top
No board game found
Vicen
Vicen
Merci.

Aller j'y vais, peut importe le tie-break pour moi, ma stratégie de course sera adapté aux deux cas.

Séléné part très fort et emmène le peloton pour qu'il imprime un rythme soutenu. Rhéa profite de ceci pour être aspiré sans pour autant trainer la patte. Dans le col la sprinteuse imprime un rythme de 4.5, suivit sans problème par les autres l'allure moyenne de 5 de Gionricardo malgré son sprint à 7 le place à hauteur de Séléné de la Fratrie, mais c'est insuffisant et la Louve emporte ce duel dans le premier col.

Chacun profite de la très longue décente pour garder un rythme soutenu. Mais la sprinteuse divine anticipe le sprint un peu tôt, en prenant les devants.  Elle est forcé de ralentir l'allure et le peloton revient aussi tôt avec une poursuite (2/9). Mais c'est elle qui fini par régler le sprint de belle manière.

Rhéa Dopter est la seule à suivre à peu près mais ne recolle pas tout à fait. Ainsi Séléné parvient en tête au pied du col de l'Alpe d'Huez avec une légère avance sur Rhéa, elle même légèrement en avance sur les autres. Les deux cyclistes de l'équipe D20, ne relâchent pas le rythme jusqu'à la vue du sommet.

La Louve Séléné franchit donc magistralement ce col hors catégorie. Il ne lui reste plus qu'à passer la ligne d'arrivée toute proche, mais n'en a plus les jambes. Tandis que sa coéquipière en capacité de la franchir depuis le col peine à conclure également. Elles sont aux coudes à coudes juste devant la ligne... et les poursuivants aux fesses (ramenant le peloton avec eux). Séléné sentant le danger fait alors rapidement signe à Rhéa de la doubler pour pouvoir prendre sa roue et assurer le coup.

Suspense !
pingouin
pingouin
Well
J'ai fait ma course hier après l'orage
Une course de pure folie...

je réserve ici pour le CR
vous ne perdez rien pour attendre
My top
No board game found
Vicen
Vicen
Je me rappelle plus si j'ai saisie le formulaire avant de faire mon compte rendu ^^'
Dans le doute j'en renvoi un.

Je suis pas passé loin d'un exploit de ouf !

Il m'aurait juste fallu piocher le 3 parmi les cinq cartes de ma pioche... pas de bol c'était la dernière carte du talon.
Un poil déçu que mes deux cyclistes finissent leur mouvement juste devant la ligne, alors qu'elles avaient le potentiel de finir.
(que 8 et 16 secondes de perdues, mais tout de même, pour les points du maillot vert ça change tout, heureusement le barème est moindre en montagne)
antonynoh
antonynoh
Question subsidiaire: sait on déjà s'il y aura une autre journée de repos ? 
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Pour être tout à fait franc, a priori je n'en sais rien.
Au départ, cette option ne faisait pas partie du schéma (raison pour laquelle je ne l'avais pas évoquée en décembre-janvier)

La décision de poser une journée de repos après E9 était la fruit d'une réflexion personnelle improvisée, considérant l'état général du peloton, la difficulté prévisible de pas mal de participants de gérer les pavés avant 3 étapes de montagne un peu costaudes. Je ne voulais pas que certain.e.s se sentent trop largué.e.s par cette série d'obstacles.

Le "réalisme" suggérerait une journée off avant E16.
Les étapes 13 à 15 me semblent toutefois relativement plus tranquilles et, après une première expérience de la montagne, on peut aussi considérer que tout le monde est à même de gérer l'arrivée dans les Pyrénées...

Pour ce qui me concerne, je n'ai pas envisagé mes courses sur l'hypothèse d'une journée de repos (à part E9, bien sûr... enfin, comme tout le monde, quoi...).

Mais comme ta question est parfaitement légitime, je me dois d'y répondre ; je pense qu'il n'y a pas grand'monde qui ait couru E10 et E11 en faisant ce pari*. Je dirais donc : non, il n'y aura pas de journée de repos.
Les étapes dites "de transition" devraient donc sagement être envisagées comme telles...


* NB : si des participants me contredisent en m'expliquant qu'ils "avaient compris que", etc, je veux bien les entendre
My top
No board game found
antonynoh
antonynoh
Simon Sox decide de tenter une échappée, qui passe.
Rejoint puis dépassé par Raymond coquivieille, il s'accroche jusqu'à la longue descente
Derrière chacun fait les efforts nécessaires pour se placer derrière Sox et bien qu'il ne pédale pas, personne ne prendra le relais, ce qui le fatigue tout de même. Coquivieille lui ne ménage pas ses efforts et décroché le Si. 
Tous les concurrents se regroupent pour grimper le dernier col, et Sox s'accroche mais perd quelque peu de terrain au profit de son équipier Rooky, plus frais. Sur la ligne coquivieille emmène la troupe, Rooky collé à sa roue, Sox fournissant un dernier effort pour rester bien placé 

Sox a pris plus de risque sur cette étape(sans connaître le résultat de la photo finish de l'étape 11)
Plaisant de sortir de sa zone de confort, en espérant que le résultat soit là ! 
My top
No board game found
antonynoh
antonynoh
Merci pour ta réponse 
Le savoir à l'avance me permettrait de ne pas "m'economiser" sur une étape, ce que j'avais fait lors d'une étape précédente. 
 
My top
No board game found
Vicen
Vicen
@antonynoh : je crois que tu as compris de travers. Pingouin semble dire qu'il ne souhaite pas inclure la seconde journée de repos.
 
antonynoh dit :Sox a pris plus de risque sur cette étape(sans connaître le résultat de la photo finish de l'étape 11)
Plaisant de sortir de sa zone de confort, en espérant que le résultat soit là ! 

Tandis qu'absolument tout les autres joueurs espère que ce sera là l'occasion de lui grappiller de précieuses secondes.

pingouin
pingouin
Mes posts et mes phrases trop long.ue.s me perdront moi-même, un jour ou l'autre


Bien sincèrement, je ne pense pas que le choix d'antonynoh sur cette étape ait une vraie importance sur sa fatigue à moyen terme.

D'abord parce que s'économiser sur une étape de ce genre c'est juste prendre le risque de laisser s'envoler le grimpeur, qui a une capacité que les autres n'ont pas - se contenter de prendre sa roue est donc, à mon sens, une erreur stratégique.
Tenter une échappée, c'est du panache. Sur ce genre de profil, ça se tente.

Par ailleurs, les étapes qui suivent sont relativement paisibles - pas de la grosse descente, mais paisibles quand même. Donc pour se remettre d'un gros effort, c'est jouable.

Cela étant, je sais que nous devons craindre le pire sur l'étape 14
My top
No board game found
antonynoh
antonynoh
non mai j'avais tout bien compris pas d'inquiétude 
l'étape récup je la voyais plutôt entre les deux parties montagne, c'est à dire la prochaine course. mais s'il y avait eu en plus un repos, je n'aurais pas tenté de récupérer.
 
My top
No board game found
Janabis
Janabis
enlightened
À deux coups de la fin de fin, je dois tout remélanger. Si je sors autre chose qu'un deux, j'ai course gagnée avec un joli temps à la clef. Quatre fatigues seulement dans le deck, cela devrait passer large ... mais non, je pioche mes quatre cartes fatigue. Mes adversaires n'en profitent pas assez, maigre consolation, mais ce sont 40 secondes de perdues ...

Résumé plus en détails la prochaine fois ..  
Syr99
Syr99
La ligne de départ est constituée (avant placement de vos coureurs) ainsi :

Tric Trac
On est d'accord qu'une erreur s'est glissée dans l'image ci-dessus : ce n'est pas 7/11 mais bien 9/11 qu'il faut lire !
Syr99
Syr99


Bon Ray Ussyr, décide de passer à l'offensive dès le début de l'2tape, espérant juste être épaulé par un compère d'échappé. Malheureusement, il va se retrouver très vite esseulé en tête de course.
Tric Trac

Néanmoins, il décide de poursuivre son effort et passe la 1ère difficulté du jour en tête. A l'arrière, Gianricardo Onmorémanti à l'air dans un jour sans car il est décroché dès les 1ers lacets !!

Tric Trac
Dans la descente, un problème technique va ralentir Ray Ussyr et c'est à ce moment-là que ces principaux concurrents décident de passer à l'offensive !! L'équipe Syr99 va essayer de revenir sur la tête de course. Pendant ce temps là le Grimpeur de l'Equipe Poumon est en train de vomir sur la bas-côté !

Tric Trac
L'équipier se sacrifie, mais n'arrive pas à ramener ces leaders sur la Tête de course, Pauline Gerrand-Sabot ayant attaqué juste avant l'ascension de l'Alpe d'Huez !

Tric Trac
Derrière la Leader qui commence à montrer des signes de fatigue, l'entente n'est pas au beau fixe et malheureusement personne n'arrivera à la rejoindre !!

Tric Trac
A noter que Syr Ose , pour s'excuser de l'étape précédente où il a tasser son leader, le laisse passer pour qu'il grapille perde moins de temps...

Bon encore un course à "chier" de mes coureurs. A chaque fois je fais le mauvais choix et je me fais sanctionner direct avec des attaques coordonnées de mes concurrents qui m'empêchent de bénéficier de l'aspiration !
frown
Sinon le Grimpeur n'a sorti que ces petites cartes sur les 3 quarts de la course !! C'est la 1ère fois que je le vois largué comme ça !
broken heart





 
pingouin
pingouin
Syr99 dit :
La ligne de départ est constituée (avant placement de vos coureurs) ainsi :

Tric Trac
On est d'accord qu'une erreur s'est glissée dans l'image ci-dessus : ce n'est pas 7/11 mais bien 9/11 qu'il faut lire !

Toutafé

Quel boulet
indecision

(je parle de moi, bien sûr)

My top
No board game found
Janabis
Janabis
Du coup, maintenant Syr99 fait attention à tout, moi je n'ai même pas fait attention ^^

Par contre, je me trouve actuellement au sommet de l'Alpe d'Huez pour accueillir l'équipe GiBiCi.

"Alors Gianabis, satisfait de vos petits protégés ?
Hé ! Pour soûr ! Ils ont montré beaucoup dé maîtrisé & de sang-froid, même s'ils se sont oun po trop découvert, on peu touiours mieux faire, maaaa, c'est l'expérience qui rentré.

En effet, son équipe a plutôt bien géré sa course, nous allons voir cela avec le résumé de course. Mais O'Goulo étant toujours sur la moto aux côtés de Canabis, le jeune neo-pro de la squadra italienne, quelque part dans l'ascension, c'est moi qui vais m'y coller.

&, à l'inverse de ce à quoi ils nous avaient habitués, pas d'attaque aujourd'hui pour la GiBiCi, ni pour quiconque d'ailleurs. Gianabis m'avait confié en début d'étape que cela permettrait ainsi à son protégé espagnol de rester dès le départ aux avant-postes, car aujourd'hui, chaque case allait compter double ! Vous verrez à la fin du résumé à quel point il ne croyait pas si bien dire !

Contre toute attente, c'est le sprinter slovène Sibanaj qui mène le train en tête de peloton, mais cette étape est taillée pour le grand GianRicardo, il le sait bien &, dès les premiers lacets du col de la Madeleine, il décide d'assumer son statut & s'échappe pour un grand raid en solitaire. Relançant à chaque virage, il creuse rapidement l'écart, mais les Poumons alliés aux GiBiCi gèrent.

Tric Trac
Une fois le sommet passé, Onmorementi n'en reste pas là & relance encore & encore, faisant une descente de folie, à la limite de la rupture, évitant de peu la chute à deux reprises.
Mais nous n'en sommes qu'au début de l'étape & derrière lui, c'est au tour de Pierrick Rack de prendre des risques &, au bénéfice de la plaine, rejoint rapidement le fuyard du jour.

A ce moment-là de la course, la GiBiCi est la grande perdante du jour, mais heureusement pour elle GianRicardo n'apprécie pas vraiment le retour d'un rival dans sa roue & l'entente est mauvaise entre les deux hommes.
C'est donc Ranabis qui ramène le peloton & avec dans sa roue son sprinter qui fournira l'effort parfait pour coiffer tout le monde au poteau à Saint-Jean de Maurienne !

Tric Trac
Regroupement général au pied de la Croix de fer, la montée vers l'Alpe d'Huez s'annonce dantesque !

Très vite, Ranabis montre qu'il faudra compter sur lui. Coup de bluff ou pas, personne ne conteste sa position. C'est lui qui gère l'ascension. Sibanaj surveille depuis l'arrière la moindre tentative d'attaque & cela se bouscule pour garder les meilleures positions, d'ailleurs, depuis le début de l'étape, Raymond Coquiveille est passé maître en la matière, gênant à plusieurs reprises ses adversaires de par son positionnement dans le peloton.

L'équipe Poumon se tient prête à réagir, en embuscade. Tout le monde attend le moment où Onmorementi portera son attaque qui s'annonce fulgurante ...
& c'est groupé que le peloton entame l'ascension du grand col.
Nous voilà dans les premiers lacets, Ranabis accentue le tempo ... bientôt le virage hollandais & ...
Oh la la !!!
Incident mécanique pour Ranabis !!! & au même moment, GianRicardo qui décroche !!! Il a la tête des mauvais jours !!! & ce sont les Poumons qui attaquent !!!
Mais Ranabis réussi a débloquer son dérailleur &, aidé par une poussette hollandaise, s'arrache pour rester dans le coup !

Si ! C'est parce qu'il allait attaquer qu'en changeant de braquet Ranabis a eu cet incident, il se sentait très en forme & espérait finir en solitaire ... c'est dommage, ma, c'est le sport !

Merci Gianabis pour cette précision.
& c'est au coude-à-coude que Ranabis & Pierrick Rack franchiront le sommet.
Sans se relever, c'est jusqu'à l'arrivée qu'ils produiront tout deux leur effort, finissant au bord de l'asphyxie.

A l'heure qu'il est, ils n'ont toujours pas récupéré & les commissaires de courses viennent tout juste de valider le passage en tête de Ranabis au sommet de l'Alpe d'Huez, mais nous sommes toujours en attente du résultat de la photo finish pour la victoire d'étape ...

Tric Trac
On vous tient au courant dès qu'on a plus de nouvelles ! ;)"
Vicen
Vicen
@Janabis : le peloton c'est l'équipe Asphalte (mais c'est pas très grave), désolé pour la confusion qu'occasionnent les initiales (on songera à rebaptiser le nom de l'équipe en team ECO, dans les saisons à venir).
Vicen
Vicen
J'ai oublier de préciser dans mon CR que Séléné est complétement amorphe suite à la course. Les courbatures vont être une véritable "torture" (que fait Genève ?!)
Janabis
Janabis
Oui, je venais à l'instant de voir mon erreur (qui n'est pas la première, ni la seconde oO) en parcourant les classements, d'où mon passage ici pour justement corriger mon compte-rendu, mais bon, maintenant que j'ai été démasqué, je ne m'embête pas, il suffit juste de se fier aux couleurs & pas aux noms ^^. Je signale juste que j'ai constamment employé "Poumon" par erreur au lieu de "Asphalte" ... désolé :$
Peut-être que sur les Champs-Elysées j'arriverai enfin à savoir quelle équipe est laquelle & qui les composent !? (J'ai toutefois bien compris que les initiales des coureurs sont les mêmes que leur caractéristiques) :D
Vicen
Vicen
@Pingouin : du coup quels sont les scores minimaux pour chaque PK avec l'intégration du plancher ?
pingouin
pingouin
Tu as raison, il faut que j'officialise, sous peine d'être accusé de magouille

La talon est égal au nombre de cases de montée du pk considéré
Donc de 2 à 12 points ( ce qui rend l'Alpe d'Huez particulièrement attractif, mais je ne pense pas que qui que ce soit ait attendu cela pour le tenter... vu la distance à l'arrivée, je suppose que tout le monde aura fait de son mieux pour déboucher en tête...)

Et sauf, bien sûr, pour les arrivées en côte, puisqu'au final "tout le monde participe" (à vrai dire, pour le coup je n'ai pas finalisé le barème de l'étape 17)
My top
No board game found
sprigan
sprigan
Course pas trop mal géré, même si il reste un peu de jus dans les mollets de mon Rafi, qui me permet de penser qu'il y avait mieux à faire.

La course démarre sur un rythme moyen, Soizic se projette très vite vers l'avant au pied de la première montée pour pouvoir se retrouver à l'aise au milieu du peloton dans les descentes à venir. Rafi quant à lui s'économise, un peu trop car à la sortie du col, il est bon dernier, décroché du peloton, derrière mon domestique.

Tout en profitant des descentes pour s'économiser, mon équipe joue des aspirations pour se retrouver à nouveau réuni en queue de peloton, celui-ci distancé par un rouleur Eco en jambe qui, après avoir décroché le pk1, prend l'échappée à son compte.

Soizic choisi alors d'accélérer sans s'économiser davantage dans la descente. Il va essayer de glaner le Sprint Intermédiaire. Devant sur cette ligne droite, il va avoir l'occasion de se l'approprier mais il refuse une nouvelle accélération de peur tout d'abord de trop se fatiguer seul devant avant la fameuse montée, et surtout il sait qu'il va falloir être costaud si il veut figurer en bonne place à l'arrivée. Résultat, son manque de panache bénéficie au grimpeur qui remporte d'un chouia ce SI. Pari perdu. Je n'aurai définitivement pas le bon flaire pour les SI...

Soizic ralentit un peu donc, confiant mais intimidé par l'ascension qui l'attend. Ce qui n'est pas le cas de Rafi qui sort le grand jeu dans cette dernière partie de course avec deux accélérations successives, pour se retrouver à l'avant garde en bas du col de l'Alpe d'Huez.

S'en suit une montée fantastique que même le grimpeur Eco pourtant dans la course suit avec difficulté. Rafi remporte le Pk2. Derrière Soizic n'est pas en reste, et les forces économisées sont jetées dans cette bataille du sommet. Il talonne le grimpeur Eco mais un Poursuivant revient bien.

Dans le dernier coup de pédale, Rafi sort vainqueur de cette étape, suivit du grimpeur Eco, mais la surprise vient de Soizic bon troisième dans le même tour que son coéquipier.

Le bémol vient donc d'un Rafi qui aurait pu boucler cette étape avec un tour de moins, je pense à cause d'un départ de course beaucoup trop sur la retenue de sa part. Mais je me dis que cela aurait pu être bien pire alors il aura quand même du dessert au diner.
Janabis
Janabis
Petite question à Pingouin : Est-ce que tu sais à peu près à quelle fréquence tu reçois les résultats ?
Je veux dire, est-ce que tu en reçois un quart des les premiers jours, un autre quart au bout d'une semaine & la dernière moitié dans les dernières 48 heures ? Ou est-ce plutôt un peu tous les jours sans discontinuer ? Ou encore les trois-quarts dans les deux-trois premiers jours, rien pendant dix jours & le dernier quart dans les dernières 24 heures ?
Non, parce que le taux de compte-rendus croustillants va en diminuant & du coup, l'attente se fait de plus en plus longue entre deux étapes :D
pingouin
pingouin
@Janabis
oui, j'ai même un super graphique très éclairant disponible chez moi
si je ne rentre pas trop tard ce soir je vous le publie

[edit : c'est fait ici]

(pour le CR, je suis en retard en effet)
My top
No board game found
mikebye
mikebye
Etape effectuée pour l'équipe VVSC avec une belle victoire de mon rouleur Romain Cocotte qui se détache dans les derniers kilomètres .
My top
No board game found
pingouin
pingouin
### ANNONCE GENERALE ###

Je rappelle que la clôture est prévue cette nuit (de vendredi à samedi)
Donc merci aux "retardataires" silencieux de faire le nécessaire - ou a minima de me prévenir


 
### FIN DE L'ANNONCE ###
My top
No board game found
sunkart
sunkart
Merci du mail de rappel ...

Les VélOcc terminent l'étape avec presque tous les objectifs atteints :
- Scotty Speedy gagne le sprint intermédiaire en plaçant les bonnes attaques dans la descente malgré une attaque des Asphalt
- Il servira d'ouvreur dans la dernière montée à Raoul Rouli mais le duo a été frileux en début de montée permettant au rouleur des Poumons d'accrocher la roue de Raoul et de lui passer devant au PK2 mais ça ne l'empêchera pas de remporter la victoire

Dommage pour le PK2 mais au moins nous avons la victoire d'étape et le SI :)
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Arrivée décalée de quelques heures suite à deux gentilles demandes
(et vérification de l'innocuité sur les autres, aussi)

Mais la 13ème est lancée par anticipation,

ET LES DELAIS SONT TRES COURTS POUR CETTE 13ème,
NE TARDEZ PAS
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Flash Spécial

TOUR DE FRANCE

12ème étape : Bourg-Saint-Maurice - L'Alpe d'Huez

Les coureurs ont manifestement passé une belle nuit fraîche à Bourg-Saint Maurice, et c'est sous un soleil éclatant qu'ils se rassemblent derrière la ligne de départ. Aujourd'hui est un jour spécial car la 12ème étape se clôture par l'ascension d'un des mythes du Tour : l'Alpe d'Huez !

C'est une vraie étape de grimpeurs, où il est vraiment possible de creuser des écarts et où, par conséquent, bien des stratégies peuvent être envisagées.

La première ascension est proche et si l'on n'est pas surpris de voire une première tentative d'échappée dès le premier kilomètre, c'est sa composition qui sidère le public comme les coureurs : derrière le jeune Salvatore Spicatto (qui semble avoir obtenu un bon de sortie de son leader Renato Rubato) et l'inusable Ray Ussyr, ce n'est rien moins que Simon Sox qui prend la roue !!! Incroyable : le maillot jaune tente un "coup", sans aucun équipier, alors que la montagne ne lui a pas été très favorable jusqu'à présent. Veut-il frapper les esprits au moment le plus inattendu pour assommer définitivement la concurrence ?

S'il comptait sur un effet de sidération ou sur la fatigue de ceux de ses adversaires aux avant-postes des deux dernières étapes, il en est clairement pour ses frais car, au bout de quelques minutes d'échanges vigoureux au sein du peloton, Staska Kowalski et Séléné de la Fratrie bondissent avec un petit groupe de poursuivants déterminés.

En pointe de la contre-attaque, elles avalent les kilomètres de la première ascension à une allure ahurissante ! Les échappés sont très, très vite rattrapés et, à voir la hargne des deux sprinteuses dans leur effort à les dépasser, elles semblent même prêtes à tout pour humilier le maillot jaune. Les lacets s'enchaînent à un rythme démentiel... et Simon Sox craque complètement ! Le souffle presque coupé, il lâche les secondes à vue d'oeil, alors que les deux néo-grimpeuses virevoltent en tête, sur un train que seul Ray Ussyr parvient à suivre vaille que vaille !

Au Col de la Madeleine, l'explication est rude entre les 3, et l'on sent que chacun gamberge sur la meilleure stratégie. Kowalski pense à consolider son maillot devant de la Fratrie qui peut encore jouer sur presque tous les tableaux et peut ondc chercher à s'épargner... et Ray Ussyr vise certainement autant la victoire d'étape qu'un col symbolique, aussi renommé fut-il !

Tric Trac
Et au petit jeu du poker menteur, c'est Staska Kowalksi qui l'emporte ! Depuis sa "révélation" des Glières, on ne l'arrête plus !

Derrière, le peloton a complètement explosé. Richard Rivenque, en pointe d'une équipe de poursuivants, se fait une nouvelle fois damer le pion à La Madeleine où il perd encore une dizaine de points dans un petit sprint qu'il aurait tout aussi bien remporter.


La descente dans la vallée de la Maurienne est un grand morceau de bravoure ! Les grimpeurs de tête font le choix raisonnable de s'économiser, et ils sont bien promptement rattrapés... Arrivés dans la vallée, c'est un groupe entier de sprinters qui s'est regroupé pour le sprint intermédiaire. Une occasion en or pour Séléné de la Fratrie de retrouver "son" maillot vert avec seulement 12 points de retard sur un Simon Sox à présent bien en difficulté... Les sprinters accélèrent... mais le souffle est un peu court pour les montagnards du jour, et c'est Sylvain Coeur qui passe la ligne le premier

Tric Trac
Ironie du "sort", Séléné n'est mesurée que 6ème, ce qui la laisse virtuellement encore à 2 points de la tête du classement !
Il n'est de toutes façons pas temps de remâcher les frustrations, car le monstre du jour est encore devant ! La route s'élève à nouveau, vers le Col de Croix de Fer puis les fameux 21 virages !

Et la première ascension est terrible ! Les sprinters lâchent les uns après les autres, Kowalski et de la Fratrie semblent déterminées à tenir ensemble jusqu'au bout et ne cèdent pas un décamètre à leurs adversaires. Seul Salvatore Spicatto semble vouloir d'accrocher au col de la Croix de Fer... les deux lionnes ne semblent prêtes à rendre les armes malgré une fatigue prononcée... mais dans la transition via Saint Pierre d'Allemond, un groupe de contre-attaque digne des plus belles heures du Tour se constitue, clairement dirigé par Rafi Fété Fifimple (idéalement placé en embuscade au Général) et un Raymond Tada revanchard du maillot à pois.
Bien plus frais et, sur ce type de profil, bien plus expérimentés, ils refont implacablement leur retard sur le trio de tête, qui n'a plus qu'une maigre minutes d'avance avant l'attaque des 21 virages. Contre toute raison, Kowalski et de la Fratrie se serrent les coudes et redoublent d'effort, assez peu relayées par Spiccatto qui semble miser sur les poursuivants...

...et ce qui devait arriver, arriva : elles sont rattrapées dans l'ascension, et leurs chasseurs sont impitoyables ! Raymond Tada, Ricardo Ideglasson et Romain Cocotte sont les plus agressifs et multiplient les attaques et escarmouches

Et soudain, au 13ème virage, alors que la lutte semblait virer à la bataille de chiffonniers jusqu'au bout de l'effort, c'est Romain Cocotte qui produit une accélération lunaire qui laisse tout le monde sans réaction...

Tout le monde, ou presque, car Raymond Tada tente de prendre sa roue... mais le jeune rouleur (dont on se souvient la jolie victoire pleine d'opportunisme à Roubaix !) ne cède pas un pouce de terrain, et non seulement Tada ne parvient pas à la rattraper mais il est même frappé d'une terrible fringale qui lui fait perdre la précieuse avance qu'il avait arrachée à Kowalski et De la Fratrie, elles-mêmes aux prises avec des rouleurs plus frais et plein d'ambitions...

La fin de l'ascension est fidèle à sa réputation, et les organismes commencent à montrer leurs limites... des coureurs décrochent clairement, et d'autres s'illustrent : derrière Romain Cocotte, décidément dans une forme éblouissante, c'est Pauline Gerrand-Sabot qui attaque dans les derniers virages, avec l'inattendu Rissolé dans sa roue. Spicatto et Idéglasson essaient desuivre, mais le rythme est trop élevé pour eux compte tenu des efforts qu'ils ont déjà fourni...

Tric Trac

A l'arrière la situation est encore plus difficile. Simon Sox ne s'est pas remis de l'ascension du col de la Madeleine et tente de finir l'étape comme il peut, mais les secondes défilent...

Et la 12ème étape se conclut donc par une impressionnante victoire de Romain Cocotte, sa deuxième du Tour et pour la deuxième fois sur une arrivée mythique !

Tric Trac
Les suivants arrivent un peu comme ils peuvent... outre Cocotte, dont le brillant succès lui ouvre droit à un terrible mano-a-mano avec Roulta Bécaen pour le maillot blanc dans les prochaines étapes, les deux vainqueurs du jour sont Staska Kowalski (qui consolide son maillot à pois et s'assure de le conserver jusqu'aux Pyrénées) et... Rafi Fété Fifimple, qui a finement joué le coup et porté l'estocade au bon moment. Il reprend plus de 30" au maillot jaune et s'installe à la seconde place du général !


Seule Séléné de la Fratrie finit la course avec une certaine amertume : aux avant-postes toute la journée, elle cède dans l'ultime montée face à Rin Durain et Raymond Riton, et ne peut revêtir le maillot vert pour 2 malheureux petits points...

Ne manquez pas la prochaine étape vers Valence !
My top
No board game found