This game has been added to the database at Oct 11, 2016

edition 2016

Standalone 2 extensions
By : pingouin | Monday, June 3, 2019 at 10:43 PM
pingouin
pingouin
Avant-propos

Si vous savez que vous aurez du mal voire une réelle impossibilité à faire la course, je ne vous demande pas un mot signé de vos parents ni même aucune excuse mais si vous pouvez : prévenez-moi. Je n'en prendrais pas ombrage (diable, ce n'est qu'un jeu), je ne suis pas là pour vous juger ou distribuer des mauvais points, par contre toute information est bonne à prendre pour m'organiser (attendre l'heure limite pour rien et improviser des CR au milieu de la nuit n'est pas une passion dévorante)


Avant-propos Bis

ATTENTION A LA METEO !!!
Règles spéciales !!!

 
11ème étape : Albertville - La Rosière

A l'issue de la spectaculaire 10ème étape, les protagonistes du Tour restent en Savoie pour le second épisode de la Montagne.
Si la maillot à pois a changé d'épaules, la position de Staska Kowalski est singulièrement fragile. En revanche, les leaders du classement général au temps sont solidement campés aux premières places. Qui sera en mesure de les faire vaciller ?

Au menu, cette 11ème étape est particulièrement courte, mais également difficile.

Tric Trac
Au départ de la douce Albertville, le tracé du jour s'élève rapidement par la montée de Bisanne jusqu'aux Saisies (pk1) puis, après une descente rapide sur Beaufort, la remontée par le lac de Reselend jusqu'au Cormet (pk2). Les coureurs basculeront alors vers la Tarentaise et sa vertigineuse descente jusqu'au sprint de Bourg-Saint-Maurice*... avant l'assaut final de La Rosière (pk3) puis l'arrivée*.

Tric Trac

Les rendez-vous de l'étape sont :
  • PK1 : franchissement (col) de la jonction G-P (25 pts au 1er jusqu'à 1pt au 12ème)
  • PK2 : milieu (col) de la tuile L (2 points au 1er, 1 pt au 2ème)
  • SI : franchissement de la jonction q-c*
  • PK3 : franchissement de la jonction N-k (25 pts au 1er jusqu'à 1pt au 12ème)
  • PK4 : pas de PK.

* pour les puristes : dans le vrai Tour 2018 le SI était relevé en début d'étape et le passage par BSM était particulièrement court... mais le tracé de Ryan Keane diffère assez nettement, je compose avec...


La ligne de départ est constituée (avant placement de vos coureurs) ainsi :

Tric Trac

Notae :
  • GIANRICARDO ONMORENMENTI et les ASPHALTE aux avant-postes... les 3/4 de victoire humaines en E10 sont mal accueillies...
  • la variante de l'échappée est à nouveau autorisée. A vous de juger si ça vaut le coup sur une étape de ce genre ; les coûts à engager sont précisés sur la grille. Une échappée permet de se positionner sur la 3ème** case de la tuile d
** en comptant de la ligne de départ, hein...

 
CONSIGNE IMPORTANTE
 
AU DEPART, votre deck doit inclure autant de Cartes Fatigue que mentionné (en semi-caché, juste avant votre numéro de dossard) en vis-à-vis de vos coureurs en page 1 du topique général. Sauf erreur de ma part, c'est à jour, et SVP fiez-vous à ces éléments par défaut, j'ai ajusté les éléments pour tenir compte des évènements de la 10ème (arrivée, Gruppetto...)

 
.....Météo.....
Tric Trac
Brouillard sur les cîmes !
Le temps change vite en montagne. A partir des Saisies et jusqu'à la Tarentaise puis vers La Rosière (tuiles G,P,f et L & N,k,o et u... altitude, donc) : lorsque vous prenez une fatigue, ajoutez-la sur le haut de votre pioche.


Vos comptes rendus sont toujours vivement encouragés sur le présent topique.

Je vous remercie par avance d'y éviter, dans toute la mesure du possible, toute mention du nombre de tours et du nombre de cartes Fatigue accumulées.
 
Vos résultats sont à transmettre au plus tard le dimanche 16 juin 2019 à 00:59 heure de mon PC (15/06/19 23:59 Lisboa time).
Oui, je raccourcis un peu mais concrètement il ne semble plus se passer grand chose le WE chez la plupart...
au pire, on peut rallonger un peu si nécessaire...


Pour ce faire, vous utiliserez ce formulaire, et je rappelle les consignes principales :
  • répondez pour vous, donc... avec votre pseudo
  • concernant le nombre de tours, le plus simple est a priori de compter les cartes jouées. Attention toutefois pour les éventuel.le.s échappé.e.s !
  • pour les coureurs qui sont restés dans le Gruppetto (= n'ont pas couru cette étape), NE REMPLISSEZ PAS le champ "Nombre de tours" (promis, je n'oublie pas) Vous êtes en revanche obligé.e.s de cliquer sur l'un des boutons de la ligne d'arrivée (c'est comme ça)
  • pour les coureurs qui ont RALLIE le Gruppetto en cours d'étape, sélectionnez l'option "G" dans le menu déroulant du nombre de tours. Vous êtes aussi tenu.e.s de cliquer sur n'importe quel bouton de la ligne, mais ne vous inquiétez pas ça n'a aucune incidence. Vous devez toujours déclarer le nombre de CF dans votre deck+défausse après retrait du coureur

N'oubliez pas de vérifier le nombre de tours et de CF sur le page de validation, c'est très important !
Si problème : mail/MP me

Le classement final de l'étape sera dévoilé peu de temps après la clôture, et peu de temps avant le lancement de ma 11ème étape, elle-même prévue le 16/06/2019

Si jamais vous avez des questions ou un souci, n'hésitez pas à me contacter via MP - ou mail pour celles et ceux qui ont opté pour cette solution.

 
Bonne course à tou.te.s !
My top
No board game found
Janabis
Janabis
La GiBiCi n'étant pas disponible c'est prochains jours, c'est tôt ce matin qu'elle a pris le départ de cette onzième étape entre Albertville & La Rosière. Ce qui n'était pas plus mal s'ils ne voulaient pas rentrer à leur hôtel avec la nuit.
Course plutôt satisfaisante compte tenu du cadenassage des équipes adverses jusqu'au Cormet. Après quoi, la course s'est bien débridée, pour le plus grand plaisir du directeur sportif italien & des spectateurs.
 
Compte-rendu plus tard si le temps me le permet. 
Nakorlecavalierbleu
Nakorlecavalierbleu
Nous voilà sur la ligne d'arrivée de cette première "vraie" étape de montagne. J'ai au micro Nakor, le directeur sportif de l'équipe Bécaen, qui va nous expliquer comment Roulta, le leader de l'équipe, a l'air aussi frais après les gros cols de la journée.
- "Et bien la stratégie était simple, envoyer Sita en avant pour servir de relais au duo équipier-leader. Il faut avouer que Roulta a passé la journée à faire la roue en queue de peloton pendant l'intégralité de l'étape, ce qui lui a permis de récupérer de la fatigue d'hier et de placer une belle attaque derrière le dernier col. Cependant insuffisant pour rattraper le coureur de chez asphalte qui a fait la course en tête toute l'étape. je suis content de mes coureurs, ils ont parfaitement appliqué la stratégie que nous avions décidée au briefing ce matin. J'espère pour Roulta que ça va le faire pour le maillot blanc."
Tric Trac
Tric Trac
Tric Trac
- "En revanche, Sita semble être un peu plus entamé. Comment le sentez-vous pour l'étape de demain, qui aussi difficile que celle d'ajourd'hui?"
- "bah, c'est vrai qu'il s'est pas mal employé aujourd'hui, mais je pense que s'il arrive à bien passer la première difficulté demain, il devrait pouvoir épaulé son leader une bonne partie de l'étape. Enfin demain est un autre jour..."
- "Merci d'avoir répondu à nos questions. A vous les studios pour le commentaire complet de cette étape."
My top
No board game found
antonynoh
antonynoh
course effectuée. peut être que mon rouleur aurait fait (un peu) mieux si je n'avais pas protéger mon sprinteur/leader. toujours l'effet leader... enfin je ne vais pas me plaindre ! 
allez je vais retourner faire qlq tours de piste.
My top
No board game found
Syr99
Syr99
Hello les concurrents, 
​​​​​​Après une 10eme étape très frustrante quand à son résultat [ passage en tete de chaque col par mon leader, victoire sur ma table et à l'arrivée une 33ème place anecdotique , seulement 2pts récupéré au maillot à pois, pour un max de fatigue (6)] , l'équipe Syr99 a le moral dans les chaussettes au départ de cette étape. 
 
Et dès le début de course, l'équipe n'est pas dans le bon tempo, avec un départ lent du peloton puis accélération soudaine aux abords du 1er col. Tout le contraire de mon équipe qui prends de la fatigue et ce fait distancer frown
Tric Trac
L'équipe cravache pour recoller pendant que Gianricardo Onmorémenti part pour tenter un exploit en  solitaire.
Tric Trac
La mésentente au sein du peloton permet au grimpeur fou de continuer sa démonstration malgré la débauche d'énergie de mon leader !
Tric Trac
Heureusement pour le suspens, Gianricardo sera repris dans la dernière ascension , qu'il franchira en tête épuisé (ne lui reste plus que des 3 dans son deck). Et c'est aussi au sommet que mes coureurs vont se disputer pour la victoire d'étape au lieu de s'entraider ! 
SyrOse tassant sans vergogne son leader aux abords du sprint final. J'ai merdé sur mes cartes jouées frown
Tric Trac
Au final, mon leader sera trop court d'une case et mon sprinteur qui voulait son dernier "9" pour coiffer tout le monde sur la ligne ne le piochera pas !! (1 malchance sur 5) !! Quand ça veut pas, ben y à pas grand chose à faire enlightened
Tric Trac 
Et au final victoire surprise de l'équipe Asphalte qui aura été emmené dans un fauteuil par les autres équipe !
 
Vicen
Vicen
J'ai super bien géré ma course avec ma Rouleuse (peu de fatigue et maitrise des choix).

Ma Sprinteuse, elle, a fait une course miraculeuse :
J'ai très bien géré le début de course, mais du fait d'être en tête dans le dernier col, Séléné subissait le brouillard (donc une fatigue venant automatiquement en main).

Je me contente d'une allure à 4 (aillant dépensé tout mes 5). D'ailleurs c'est une véritable aubaine de chopper mon dernier 4 pour finir le col (tout en défaussant trois deux au passage).

Sur le plateau le brouillard persiste (à polluer ma main d'une fatigue direct), il ne reste donc que trois cartes à piocher et le 9 se balade au milieu de cinq autres cartes. Soit encore une chance sur deux que survienne une terrible avarie. Tandis que pour la Rouleuse au même niveau, est assurée de piocher son sept (même avec le brouillard).

Je croise les fesses alors que Séléné sert les doigts...
Miracle, elle me sort un sprint final, c'est le soulagement !
et Rhéa bénéficie même de son aspiration.

Autant la performance de Rhéa est justifiée, autant celle de Séléné c'est joué à pile ou face*.
Malgré cette réussite de fortune, les résultats m'ont l'air d'être moyen. Le rythme ne m'a pas semblé rapide.


*(y avait tout de même 40 secondes en jeu (un tour), sur cet élément uniquement basé sur la chance. Mais Séléné risque tôt ou tard de payer sa fatigue, et je pense qu'à terme Rhéa va finir par reprendre le lead de l'équipe au niveau chrono. Et ce serait sans doute déjà le cas si je ne l'utilisais pas comme second soutien... va falloir que j'opère la transition).
Vicen
Vicen
Qui sont ceux qui vont confirmer (ou enfin révéler) leurs aptitudes à gravir les cols en Savoie ?
Marc Laumonier
Marc Laumonier
Asphalte fait la course en tête du début à la fin
Les Riton Brothers ont juste le temps de passer devant lui sur la ligne
sans trop se fatiguer ...
Course relativement lente ceci dit...
My top
No board game found
pingouin
pingouin
### MESSAGE GENERAL ###

Je rappelle que la clôture de la 11ème étape est prévue dans la nuit de samedi à dimanche.
CE samedi et (donc) CE dimanche.

et nous sommes mercredi : plus que pas longtemps.
 

surprise

### FIN DU MESSAGE ###
My top
No board game found
sunkart
sunkart
Les étapes de montagne se suivent et se ressemblent pour l'équipe VélOcc :
- Beau travail des Asphalt et Poumons empêchant Raoul Rouli d'accrocher le premier PK
- Scotty Speedy tient la roue de l'équipier et tente une attaque dans la grande descente pour le SI mais est contré par un attaque du rouleur Poumons et par celle des Asphalt
- Scotty s'est transformé en équipier pour Raoul dans la dernière montée mais les Asphalt en gardaient sous le pied et terminaient devant


Question règle en montée : dans le cas d'une montée de 3 cases (cas de la tuile L), si je suis au pied de la montée. Mon prochain coup sera bien limité à 5 ?
My top
No board game found
pingouin
pingouin
sunkart dit :Question règle en montée : dans le cas d'une montée de 3 cases (cas de la tuile L), si je suis au pied de la montée. Mon prochain coup sera bien limité à 5 ?

Quoi qu'il arrive : oui !

My top
No board game found
sunkart
sunkart
Ok, c'est un collègue qui m'a mis le doute quand on y a joué ensemble la dernière fois.
My top
No board game found
Rwain
Rwain
Course jouée cet après-midi pour ma part.

Les consignes sont claires : Rivenque doit s'échapper pour tenter un gros coup et essayer enfin de redonner un peu d'intérêt à notre tour de france calamiteux...
sauf que le malheureux se prend les pieds dans l'embrayage et manque l'échappée (pas 12 pts en main sur les cartes de départ)... résultat, il cravache pour reprendre son retard et tenter de passer dans les premiers avant le col. Il donne tout ce qu'il a, mais Onmorémenti aussi... le grimpeur poumon réalise une première montée de folie, il semble voler dans le col et rafle le premier PK. Argh... c'est raté.
Sur le plateau, il continue à fond de train, ce qui permet à Rivenque de s'économiser dans son sillage (petite consolation au fait d'encore passer à côté de gros points pour la montagne).
Derrière on parle même pas de Lajabert qui monte à petit train derrière son équipier...

Devant, Onmonrementi et Rivenque se font rattraper par (presque) tout le monde... mais Rivenque, voyant qu'Onmonrémenti est intouchable en montée aujourd'hui décide de lancer une attaque sur le plat... le grimpeur italien lui colle un temps au train avant de décrocher un peu...
Lajabert, lui, profite d'un coup de mou du peloton pour lâcher son équipier et revenir dans les roues. A peine recollé au peloton, il relance une nouvelle mine pour revenir sur les hommes de tête. Rivenque commence à être bien essoufflé après l'ascension en solitaire du Cormet (surtout qu'il n'a jamais été en mesure de gérer sa fatigue dans les descentes - c'est pourtant pas faute d'avoir des cartes fatigue à jouer dans les zones bleues... mais non, elles sortent pas !!! ), et il est heureux de voir son équipier lui faire économiser un peu de souffle dans le final.

Au final, les deux coyotes finissent en tête, mais se sont bien cramés - tout ça pour finir encore à plusieurs minutes des meilleurs sans doute... surtout avec des bots qui ont été encore plus à la rue, finissant loin loin loin derrière mes deux coureurs).
pingouin
pingouin
@Rwain
Non, tu n'es pas largué...

@tous
une question intéressante posée à l'occasion de l'arrivée en Montagne
My top
No board game found
Rwain
Rwain
AH !!!! Chouette !!!!

Mais bon, je ne vais pas m'enflammer non plus... à la dernière étape, j'étais persuadé d'avoir super bien géré... et j'étais super dans les choux... yes
Ericl
Ericl
Après un gros départ de onmorementi, il est rejoins au sommet de la première ascension par Sam epiletoi. Celui entame alors une échappée au long court, passe les difficultés difficultes du jour en laissant beaucoup d énergie. Il est rejoins dans la dernière ascension par les asphaltes et rasta Laguibole. Sam franchit la dernière difficulté en tête mais les efforts du jour lui sont prejudiciable et Rasta profitant d un bon de sortie remporte l étape. Sam finit 3 ème. Après une étape da ans le grupetto, les Bic cyclette ont repris du poil de la bête.
satisfait de ma course, dommage que mon sprinter ne réussit pas le final parfait.
My top
No board game found
pingouin
pingouin
### ANNONCE GENERALE ###

Pour ceux qui ont déjà participé à l'étape 11, l'étape 12 sera lancée dans la soirée

Les résultats de l'étape 11 attendront
- les résultats communiqués par deux joueurs qui m'en ont fait la demande de décalage
- que la poussière retombe et les opinions se forgent sur le sujet du barème des PK, sur lequel vous êtes cordialement invités à vous exprimer si ce n'est déjà fait
 
### FIN DE L'ANNONCE ###
My top
No board game found
pingouin
pingouin
La nuit a donc été bien courte au Grand Bornand...

La rumeur rigolarde au sein de l'AlcaTorda raconte que Staska Kowalski a dormi avec son maillot à pois...
En tous cas, elle affiche une belle mine au départ d'Albertville. Et les résultats d'hier ne semblent avoir eu aucune influence sur la stratégie de l'équipe : on reste solidaires !

Mais Staska n'a pas complètement perdu le nord malgré tout. Elle sait bien que, sur un tracé comme celui d'aujourd'hui où ses chances de l'emporter sont minimes, elle doit tenter des choses plutôt rapidement.

A près un court conciliabule avec Rico Lamiré, elle se propulse aux avant-postes pendant que son rouleur reste bien au chaud derrière les équipiers.
Tric Trac

Et ça paye au delà de tout espérance grâce à un incroyable cafouillage entre les deux leaders de Poumon !

Tric Trac
La réplique des Verts ne se fait pas attendre, mais pour Kowalski c'est Noël avant l'heur e ! Avec ce "Hold-up des Saisies", elle a peut-être sauvé son maillot à pois aujourd'hui !

Tric Trac
Onmorémenti passe le Cornet de Reselend en tête et avec autorité, mais la mauvaise entente persiste entre les Poumon, et leurs permet aux AlcaTorda de rester obstinément au contact...

Tric Trac
A Bourg-Saint-Maurice, c'est sous un tonnerre d'applaudissements que les rouges portent une violente accélération pour souffler le drapeau du sprint !

Tric Trac
Cette fois-ci entraînée par son coleader, Kowalski accélère encore dans la vallée, jusqu'à lâcher imparablement les Poumon ! Vont-ils rééditer, en mieux peut-être, l'exploit de la 10ème étape ???

Tric Trac
Il ne faut pas trop rêver quand même...

Après une violente engueulade enregistrée par la nuée de journalistes autour d'eux, GianRicardo Onomrémenti et Raymond Coquiveille serrent les dents et les coudes, et produisent un énorme effort pour revenir sur les fuyards... La montée de La Rosière va être longue... déjà, Staska Kowalski craque et se fait rejoindre, alors que Lamiré reste en tête... mais pour combien de temps ?

Tric Trac
Mais contre toute attente, Onmorémenti flanche à son tour ! Au plus mauvais moment !

Tric Trac
Et Lamiré passe en tête le dernier col, vers la victoire peut-être ???

Tric Trac
Eh oui ! Une victoire en solitaire et sans coup férir ! Qui vient couronner une belle solidarité entre les deux leaders de l'AlcaTorda

(et une bonne dose de chance aussi... les AsPhalTe qui jouent leurs cartes Attaque aux plus mauvais moments, les Poumon qui empilent les combo offrant des aspirations magiques... et mes deux 9 coup sur coup...)
L'avantage de commencer une course avec plein de CF, c'est qu'on a pas mal de chances d'en avoir toujours une en main dans les descentes... là, ça n'a pas loupé !


 
My top
No board game found
pourfendeur912
pourfendeur912
Course faite ce jour.

Je termine 3eme et 5eme sur ma table. L'étape est remportée par le grimpeur, il y a mis toute son energie.
My top
No board game found
cirdec0774
cirdec0774
Le grimpeur de l'équipe Poumon à fait le grand chelem sur cette étape: tous les PK et le sprint et victoire à la fin.
mon rouleur à payer ses efforts de l'étape précédente mais à bien terminé pour finir 2éme. Mon sprinteur s'est épuisé à essayer de suivre le leader: en chasse patate durant toute la course il termine 3éme avec beaucoup de fatigue.
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Nota : Vous pouvez consulter le verdict des urnes.

Flash Spécial
 
Tour de France
 
11ème étape : Albertville - La Rosière

Ambiance étrange au départ d'Albertville ce matin...
La brume est annoncée dans les cîmes et, paradoxalement, il y a comme de l'électricité dans l'air...

L'étape promet d'être difficile, c'est une vraie étape de rouleur-grimpeur.
Aucune échappée au départ, mais à peine la route commence-t-elle à s'élever que c'est un véritable feu d'artifice !

Staska Kowalski, supposant sans doute qu'elle tient dans ces premiers kilomètres sa meilleure occasion d'aller chercher des points aujourd'hui, porte une violente accélération qui laisse la plupart des protagonistes sans réaction. Mais la pluoart seulement, car des spécialistes réagissent à temps à produisent l'effort nécessaire pour revenir dans sa roue
Quelle bonne nouvelle de retrouver Raymond Tada, maillot à pois du Tour d'Europe, et Sam Subishi, premier "vrai" porteur du maillot cette année après son baroud en Bretagne ! Ils sont accompagnés par les grimpeurs de Poumon et AsPhalTe, l'inusable Gianricardo Onmorémenti, déjà 3ème hier au Grand Bornand, et la jeune Pauline Gerrand-Sabot

Le rythme de l'ascension est très fort et relègue le peloton loin derrière. La sprinteuse de l'AlcaTorda fait ce qu'elle peut pour repousser ses poursuivants, mais la tâche est trop lourde pour une non-spécialiste, qui plus est sans équipier.
Au sommet aux Saisies, c'est Raymond Tada qui passe en tête, sans que la jeune polonaise puisse riposter. Elle arrache toutefois la seconde place d'un souffle devant un Sami Subishi très remonté

Tric Trac
Les premiers grimpeurs du jour ont produit un très gros effort qu'ils commencent à payer... et la brume tenace dans les entrelacs de Reselend les incite à la prudence... Le peloton remonte rapidement sur eux, et le passage au sommet se déroule dans la plus grande confusion... Les commissaires de course ont dû faire appel aux prises de vue de plusieurs journalistes pour confirmer les ordres de passage au Cormet !

Tric TracSami Subishi confiera à l'arrivée n'avoir même pas vu Epiletoi devant lui.
Et pourtant, les vidéos concordent...


Peut-être entraîné par un excès d'optimiste, le sprinter de Safari tente un nouveau "coup" : avant même la descente et dans une brume encore plus épaisse, il accélère brutalement et prend rapidement une large avance.

Mais... que se passe-t-il ???
Sami Subishi a chuté !!!
Un "tout-droit" dans la brume !!!
La moto qui le suivait à bonne distance a juste eu le temps d'apercevoir la chute et s'arrête pour lui porter assistance !

Pendant que les poursuivants, ignorants de la situation et du danger, descendent plus prudemment et passent les lieux de l'accident sans s'en rendre compte...

Quelques kilomètres plus loin, ils émergent en pleine lumière, de façon presque surréaliste... et c'est déjà Bourg Saint Maurice qui se profile !
Sam Epiletoi mène un petit groupe de chasseurs, parmi lesquels Séléné de le Fratrie a flairé le "bon coup" : elle est sortie de la brume au meilleur moment pour tenter un petit hold-up et se rapprocher au classement du maillot vert...

Mais... le "show Kowalski" n'est pas terminé !!! Revenue de nulle part, la valeureuse porteuse du maillot à pois accélère dans des portions dangeureuses de l''ultime descente et tente une incroyable accélération pour pointer en tête dans la vallée et, qui sait ? rééditer sa manoeuvre folle de La Colombière hier ? Hélas, pour le sprint c'est déjà raté car elle est suivie dans sa folle tentative par Simon Tagne, qui vient rafler la mise à la surprise générale !
Décontenancée par la manoeuvre insensée des deux sprinters, Séléné de la Fratrie franchit la ligne quelques secondes plus tard, l'air un peu furieux... qui sait si ces 5 points ne pèseront pas lourd au final ???

Tric Trac
La leader de D20 ne perd pas ses moyens et fait parler l'expérience. Après quelques brefs conciliabules avec Sam Epiletoi et Sylvain Coeur, elle porte une violente attaque pour revenir sur les deux fuyards dès les premiers hectomètres de montée à la sortie de Bourg-Saint-Maurice. Et, pour bien marquer leurs territoire, les 3 se relaient tant et plus pour accélérer, et accélérer encore... Pour Tagne et Kowalski, c'était clairement beaucoup trop pour eux, et ils lâchent dès les premiers lacets !
L'échappée à 3 va-t-elle tenir jusqu'au bout ?

ça reste à voir, car le peloton n'a pas dit son dernier mot... Entraînés par une équipe antonynoh soudain consciente d'un danger, les meilleurs grimpeurs ont remis la machine en route depuis leur passage à Bourg-Saint-Maurice, et l'avance des coureurs de tête fond rapidement... le compte-à-rebours est lancé...
Onmorémenti et Gerrand-Sabot prennent vite les commandes d'une vraie contre-attaque, à laquelle se joignent quelques visages connus, notamment Richard Rivenque et... Rico Lamiré ! Le rouleur colombien n'est pas à une roublardise près, mais son intention est certainement de se porter sans trop d'effort à la hauteur de son équipière afin de les amener dans les meilleures conditions à) l'arrivée... car il y a claiorement un coup à tenter...
Lorsqu'ils sont rattrapés, Simon Tagne est à la dérive mais Staska Kowalski n'est pas tellement plus vaillante...
Son bref échange avec Lamiré, peu ambigü, est ponctué d'une tape dans le dos de son compagnon : elle le laisse tenter sa chance pour l'arrivée car elle n'a manifestement plus les jambes pour le faire.

La contre-attaque accentue son effort, et rapidement ils ont les 3 sprinters de tête dans leur ligne de mire... Séléné de la Fratrie semble la seule à pouvoir tenir, et elle est de moins en moins efficacement relayée par Epiletoi et Coeur, moins rôdés qu'elle à l'exercice... Leur avance fond inexorablement... plus que dérisoires quelques mètres d'avance...

Alors que les sommets de La Rosière se profilent, la messe semble dite... mais Séléné de la Fratrie tente le tout pour le tout,  accélère et lâche ses compagnons d'échappée !

Mais cette attaque ne suffira pas ! Roublard comme jamais, Rico Lamiré prend immédiatement sa roue et ne la lâche pas ! Et à 200m du sommet, il fait parler sa (relative) fraîcheur, et porte une estocade qui laisse la sprinteuse de D20 sans réaction !!!
Quelle indignité ! Il aura profité des efforts d'à peu près tout le monde aujourd'hui, pour rafler un fanion ô combien symbolique sans autre effort majeur qu'un petit coup d'opportuniste !
Les échanges verbaux entre les deux protagonistes ne sont d'ailleurs pas ambigüs...

Tric Trac
Mais à peine le col franchi que c'est déjà l'arrivée qui se profile ! Et à roublard, roublard et demi... voire plus d'ailleurs, car de la Fratrie comme Lamiré sont rapidement repris par les poursuivants, qui ont eux-même été rattrapés ! Et le groupe de tête ainsi reconstitué mène un rythme d'enfer !
Razah Tanas tente de refaire, en miniature, le "coup du Grand Bornand", mais il est coincé dans sa manoeuvre par Lamiré, qui a gardé un piètre souvenir de cette mauvaise manière... Ce faisant, tout à ses zig-zag devant le rouleur de Erepep-TGS, il laisse la porte ouverte à GianRicardo Onmorémenti et Pauline Gerrand-Sabot, qui accélèrent brutalement dans un virage et dévalent la pente à une allure presque dangereuse ! Les deux rivalisent de manoeuvres osées, que personne n'essaie de suivre, et prennent une avance quasi décisive ! ça se jouera entre eux ! Plus que quelques centaines de mètres...
Et, comme à Roubaix dans un autre style, c'est la fougue de la jeunesse qui l'emporte sur l'expérience ! Onmorémenti freine un peu trop tard dans l'avant-dernier virage et manque de chuter... il se rattrape in extremis, mais doit laisser Pauline Gerrand-Sabot filer vers une première victoire sur le Tour !!!


Tric Trac
A l'arrivée, tout le monde constate avec joie que Sami Subishi a eu plus de peur que de mal, et a pu remonter en selle... il finit dans le Gruppetto, mais pas trop abîmé, et manifestement toujours désireux de faire parler de lui sur ses deux roues !!!

Effet de la montagne ou autre, les résultats sont donc extrêmement serrés. A part les deux fantômes de tête, 17 coureurs sont arrivés dans le même tour (14), et 10 autres ont été à une case près, ce qui fait 27 coureurs rassemblés dans 40". Autant vous dire que chaque Carte Fatigue coûtait cher...

Pour la 12ème, c'est par ici.

Nota pour les intéressés à la chose : j'entérine de façon dictatoriale ET rétroactive l'introduction du talon (ou plancher) dans le barème des PK. Le vote mentionné ci-dessus concerne seulement le mode de détermination du classement
My top
No board game found
antonynoh
antonynoh
toujours aussi sympa ces résumés de course.
My top
No board game found
Vicen
Vicen
Finalement bon chrono, mais seulement 16 secondes de repris sur le croco.
Là où c'est par contre très satisfaisant, c'est le nombre de points qui me permet de recollé au classement du maillot vert.