This game has been added to the database at Oct 11, 2016

edition 2016

Standalone 2 extensions
By : pingouin | Saturday, May 18, 2019 at 11:47 PM
pingouin
pingouin
Avant-propos

Si vous savez que vous aurez du mal voire une réelle impossibilité à faire la course, je ne vous demande pas un mot signé de vos parents ni même aucune excuse mais si vous pouvez : prévenez-moi. Je n'en prendrais pas ombrage (diable, ce n'est qu'un jeu), je ne suis pas là pour vous juger ou distribuer des mauvais points, par contre toute information est bonne à prendre pour m'organiser (attendre l'heure limite pour rien et improviser des CR au milieu de la nuit n'est pas une passion dévorante)

Avant-propos BIS

Pour ceux que ça intéresse : l'attribution des CF pour ce "nouveau départ" a été définie comme suit :
- j'applique (pour les concernés) la règle habituelle du Gruppetto
- je n'ai pris en compte que les CF additionnelles de l'étape 9 (l'accumulation des étapes précédentes est donc réduite à 0)
- division par 2 du résultat, arrondi à l'inférieur
- "bonus" appliqué normalement (en l'occurrence, seulement le vainqueur de l'étape a +1CF)
Résultat : comme prévu, grande promo sur les CF. Seul un coureur a clairement mangé (parti frais et dispo, il a accumulé 11CF en une seule course sans finir dans le Gruppetto...). Heureusement que l'étape 10 commence par une descente :)

ATTENTION
Le profil présenté ci-après diffère légèrement de ce que vous pourrez trouver par ailleurs.
Merci de lire attentivement la partie "mise en place"
 
10ème étape : Annecy - Le Grand Bornand

La 9ème étape aura été dure... très dure... La journée accordée pour le transfert du Nord vers la Savoie est donc accueillie par les coureurs comme une bénédiction !
La 10ème étape était attendue par beaucoup car elle lance les hostilités sur la Montagne (la vraie).
Montagne qui a tant fait et défait de classements généraux... il faut s'attendre à (espérer ?) des remontées épiques, et des descentes aux enfers...

Et Sami Subishi parviendra-t-il à garder longtemps le mythique maillot à pois sur ses jeunes épaules ?

Même pour les sprinters rien n'est joué : pour le maillot nous n'en sommes qu'à mi-parcours : il reste encore 520 points possibles sur les 1020 de la compétition... et seulement 33 entre les deux premiers...


Tric Trac
 
Longeant le magnifique lac d'Annecy, le tracé du jour nous emmène, après un petit échauffement vers Thônes, au travers du pays de Fillières jusqu'au majestueux massif des Bornes. Les grimpeurs les plus chevronnés s'affronteront sur le Plateau des Glières puis dans l'ascension de La Colombière avant la redescente dans la vallée et l'arrivée à la station du Grand-Bornand.


Tric Trac
Les rendez-vous de l'étape sont :
  • SI : franchissement de la jonction k-t* à Thônes
  • PK1 : milieu (col) de la tuile L (35 points au 1er, jusqu'à 1 pour le 10ème)
  • PK2 : franchissement de l'avant-dernière case de la tuile D (20 pts au 1er jusqu'à 1pt au 10ème)
  • PK3/4 : pas de PK. Les 2 premiers seront déjà assez piquants
Nota : afin de limiter l'encombrement sur la table et "corrigé" un souci de chevauchement de tuiles, j'ai légèrement modifié le tracé de l'étape "officielle" telle que proposée par Gigamic. Les heureux possesseurs du goodies ET d'une table suffisamment large peuvent faire ce qu'ils veulent, ça ne change strictement rien en termes de profil... SAUF sur le sprint : sur cette version initiale il est donc relevé sur la jonction m-i


La ligne de départ est constituée (avant placement de vos coureurs) ainsi :

Tric Trac

Notae :
  • RETOUR DE GIANRICARDO ONMORENMENTI, le Grimpeur de l'équipe POUMON. Préparez soigneusement son deck et faites en sorte de ne pas confondre avec son équipier le rouleur
  • pour cette étape, la variante de l'échappée n'est PAS autorisée. Ce n'est toujours pas très thématique mais il faudrait soit modifier le tracé - pas cool pour ceux qui ont repéré - soit changer la règle de l'échappée pour ne pas donner un trop gros avantage à ceux qui démarreraient ainsi leur course dans une zone de descente.
 
CONSIGNE IMPORTANTE
 
AU DEPART, votre deck doit inclure autant de Cartes Fatigue que mentionné (en semi-caché, juste avant votre numéro de dossard) en vis-à-vis de vos coureurs en page 1 du topique général. Sauf erreur de ma part, c'est à jour, et SVP fiez-vous à ces éléments par défaut, j'ai ajusté les éléments pour tenir compte de la "journée" de repos mais TOUT LE MONDE N'EST PAS A ZERO...
 
Météo

Il fait vraiment beau en Savoie...



Vos comptes rendus sont toujours vivement encouragés sur le présent topique.

Je vous remercie par avance d'y éviter, dans toute la mesure du possible, toute mention du nombre de tours et du nombre de cartes Fatigue accumulées.
 
Vos résultats sont à transmettre au plus tard le dimanche 2 juin 2019 à 00:59 heure de mon PC (01/06/19 23:59 Lisboa time).

Nota
Je serai absent une bonne partie de la 2ème semaine, donc pas d'anticipation possible pour la 11, et difficultés prévisibles pour des réponses rapides. Le cas échéant, soyez patients...



Pour ce faire, vous utiliserez ce formulaire, et je rappelle les consignes principales :
  • ATTENTION à ne pas confondre pk1 et pk2, ils sont proches sur la page...
  • répondez pour vous, donc... avec votre pseudo
  • concernant le nombre de tours, le plus simple est a priori de compter les cartes jouées. Attention toutefois pour les éventuel.le.s échappé.e.s !
  • pour les coureurs qui sont restés dans le Gruppetto (= n'ont pas couru cette étape), NE REMPLISSEZ PAS le champ "Nombre de tours" (promis, je n'oublie pas) Vous êtes en revanche obligé.e.s de cliquer sur l'un des boutons de la ligne d'arrivée (c'est comme ça)
  • pour les coureurs qui ont RALLIE le Gruppetto en cours d'étape, sélectionnez l'option "G" dans le menu déroulant du nombre de tours. Vous êtes aussi tenu.e.s de cliquer sur n'importe quel bouton de la ligne, mais ne vous inquiétez pas ça n'a aucune incidence. Vous devez toujours déclarer le nombre de CF dans votre deck+défausse après retrait du coureur
N'oubliez pas de vérifier le nombre de tours et de CF sur le page de validation, c'est très important !
Si problème : mail/MP me

Le classement final de l'étape sera dévoilé peu de temps après la clôture, et peu de temps avant le lancement de ma 11ème étape, elle-même prévue le 02/06/2019

Si jamais vous avez des questions ou un souci, n'hésitez pas à me contacter via MP - ou mail pour celles et ceux qui ont opté pour cette solution.
 
Bonne course à tou.te.s !
My top
No board game found
dje03
dje03
l'équipe mitacos profite d'un bon départ. Le rouleur ricardo idéglasson accumule plusieurs aspiration, le sprinteur Sanchez abarro au milieu du peloton prépare son attaque pour obtenir le sprint intermédiaire.
Mais tout d'un coup la course tourne mal, Sanchez à un caillou dans sa botte, impossible d'obtenir le SI.
Puis les montagnes, ricardo voulait combattre mais la lenteur des autres équipes ont freiner ses envies. Sanchez profite de son coéquipier pour se reposer derrière lui à une bonne allure dans les descente.
A la fin ricardo s'en tire bien, mais les autres équipes attaquent à fond le sprint final se retrouvant dans l'impossibilité de gagner cette course à peu de chose.
Dommage, le podium n'est pas passé loin pour le rouleur.
Janabis
Janabis
Spectaculaire ! Magnifique ! 
Sibanaj a réalisé une course quasi parfaite pour s'imposer en solitaire ici au Grand-Bornand. Une insolence de maîtrise malgré sa jeunesse qui le relance à la conquête du maillot blanc.
Jusqu'à ce que je me rende compte que le deck de Gianricardo Onmorementi était incomplet. Ce n'est malheureusement pas la première fois que je déconne comme cela, mais là, je pense que c'est un sacré coup que j'ai du remettre au carton.

Du coup, on recommence. Même tactique, même objectif. On dira que c'était une reconnaissance pendant la journée de repos :P

"Bonjour Picol ! Comment allez-vous aujourd'hui ? J'espère que c'est la grande forme après cette journée de repos, car c'est aujourd'hui que la bagarre est annoncée.

Je suis au taquet ! Comme les coureurs sur la ligne de départ.
& c'est d'ailleurs parti comme un boulet de ... de, non, de rien du tout. C'est juste l'équipe Asphalte qui prend la course à son compte, en roulant au train.
Derrière, le reste du peloton suit gentiment, alors qu'on approche du sprint intermédiaire de Thônes.

Ah ! Voilà les hostilités qui commencent. C'est Sibanaj qui tente de sortir, mais Raymond Coquiveille veille au grain & saute dans sa roue !
Les deux hommes ont fait un léger trou. Ils vont se disputer les points du maillot vert.
& c'est logiquement le jeune sprinter de la GiBiCi qui passe le premier devant les commissaires de course. 

Tric Trac
Les deux hommes discutent & semblent se mettre d'accord sur une alliance de circonstance.
Derrière, toujours pas de réaction.
Si ! Si ! Ranabis s'extirpe du peloton pour tenter de recoller aux échappés du jour & surtout de son partenaire ! C'est excellemment bien joué tactiquement de la part de la squadra italienne.
Sibanaj ne ménage pas ses efforts & roule pour son équipier. 

Picol ! Picol ! Est-ce que vous savez si le rôle de leader d'équipe a été modifié dans cette équipe ? 

Il semblerait que oui, mais je vais tenter de descendre à hauteur de la voiture de leur directeur sportif pour demander confirmation.
...

...

...

Gianabis ! Buon djiorno. À l'aura le leader de votra scouadra a changeato ?

 ???
Ah ! Non so. Per il momento, on roulé & après on verra.

Ah la la. Vous avez vu toute la finesse tactique de cette équipe qui ne veut pas dévoiler ses intentions trop tôt, cela promet du spectacle !
& du spectacle, on a en avec
Sibanaj qui franchit le premier col en tête.

Tric Trac
Derrière, dans le peloton, cela tente de réagir, notamment avec Gianricardo Onmorementi qui semble être à contre-temps dans cette étape. Il faut dire que le jeune coéquipier de la GiBiCi, Canabis, s'est bien employé à désorganiser le peloton.
Mais devant, les positions restent toujours les mêmes.

Ah beh non. Il suffisait que je le dise pour qu'ils me fassent mentir,  Sibanaj semble être allé au bout de son effort. Son équipier tente de prendre le relais, mais c'est Raymond Coquiveille qui, lassé de ne pas voir son grimpeur revenir à sa hauteur, va tenter de jouer sa carte personnelle & prend les commandes de la course.

Tric Trac
Derrière, c'est trop tard. L'étape va se jouer entre ces trois-là.
Raymond fait la descente, Ranabis le suit comme son ombre, Sibanaj tente de suivre. 
Lequel des trois va l'emporter ?
Les deux rouleurs sont au coude à co
ude. 
Le sprinter semble émoussé & a perdu quelques longueurs.
Tant pis ! C'est lui qui lance le sprint de loin.
Le rouleur de la team Poumon réagi en faisant un gros effort.
Ranabis, à l'abri, part maintenant de l'autre côté le long de la barrière, son homologue change de lièvre, son inexpérience en matière de sprint est flagrante & il se fait manger tout cru. De chaque côté de la route les coureurs de la GiBiCi vont devoir se départager à la photo finish &
...
C'est Ranabis qui s'impose !  D'un cheveu, devant son vaillant équipier qui aura fait un sacré numéro. Bravo !
"
Tric Trac
 
Nakorlecavalierbleu
Nakorlecavalierbleu
l'équipe Bécaen a fait une bonne course, profitant du bon rythme de l'équipe asphalte pour ne pas prendre le vent. Une attaque bien tranchée de Roulta dans la descente du deuxième col lui permet de remporter l'étape dans un temps honorable. Bonne chance pour rattraper ta minute de retard pour le maillot blanc :)
My top
No board game found
bilbokristof
bilbokristof
Janabis dit :
un récit épique de ouf!

robert et simone (qui se sont cassé la clavicule en chutant à vélo début mai -véridique-) sont ravis de suivre ces CR toujours magiques...

go! go! go!

pingouin
pingouin
### ANNONCES DIVERSES & D'IMPORTANCES VARIEES ###

Un.e participant.e, distrait.e. ou trop pudique, a transmis ses résultats ce jour à 18h27 mais en omettant de s'identifier.
Ce qui est un peu gênant pour lui attribuer la paternité de ce beau doublé.

Merci à qui se reconnaîtra de m'envoyer un petit message pour se signaler.


Encore deux jours tranquilles avant une semaine compliquée par une célébration religieuse et les vacances qui vont avec. Ne vous laissez pas tenter par l'adrénaline de la dernière minute, et faites un tour virtuel en Savoie dès ce WE !

Rappel : l'organisation sera (encore plus) absente (que d'habitude) du 28 mai au 1er juin inclus. Toutes les questions, demandes, caprices et réclamations ne pourront être traité.e.s durant cette période. Si vous y tenez malgré tout, prenez vos dispositions et anticipez !

Pour votre information, la 10ème étape n'a pas encore livré son verdict mais il s'est déjà passé des choses...

 
### FIN DES ANNONCES ###
My top
No board game found
sgtpepere
sgtpepere
Bonne course pour l'équipe TGS. Le plus gros de la course se fait en peloton. L'un des poursuivants prive mon sprinteur du Sprint Intermédiaire et continuera à tenir la tête de la course sur tous les PK. Par contre, la famille Tanas file droit en vue de l'arrivée et remporte les deux premières places, en gérant plutôt bien sa fatigue. :)
pingouin
pingouin
### RAPPEL / RELANCE ###

Un.e participant.e, distrait.e. ou trop pudique, a transmis ses résultats vendredi à 18h27 mais en omettant de s'identifier.
Ce qui est un peu gênant pour lui attribuer la paternité de ce beau doublé.

Merci à qui se reconnaîtra de m'envoyer un petit message pour se signaler.

 
My top
No board game found
sprigan
sprigan
Victoire de mon sprinter. Mais Rafi s'est fait em****** par les coureurs Poursuivants qui lui enlèvent le SI, les PK, et la seconde place. Frustrant.
Après un départ tout doux avec un 3 pour tous les coureurs (ça m'amuse quand ça arrive ^^) Rafi a su se mettre dans de bonnes dispositions en suivant comme il faut le rythme des poursuivants tout en échappant aux fatigues. Derrière, le duo Soizic et coéquipier marche bien et ça bénéficie de pas mal d'aspirations. Avec une carte spéciale, le 9 des Poursuivants a raison du 7 de Rafi pour le SI.

À l'arrivée de la montée l'équipe accélére pour se mettre devant. Rafi et Soizic grimpe bien. Leur coéquipier ne les aide qu'en bloquant le Grimpeur. Bien joué. Mais au pk1 Rafi fait peut être un mauvais choix en voulant laisser le pk à Soizic alors juste derrière à la gauche d'un poursuivant. Rafi lève alors le pied pour bénéficier ensuite de cette petite descente et laisse passer Soizic... et le poursuivant qui remporte le PK.

Tout le monde ensuite bénéficie de la descente pour prendre l'élan face à cette seconde montée. Rafi veut prendre la tête mais le poursuivant ne se laisse pas rattraper. Le second Pk est pour lui.

​Dans cette dernière descente, Soizic fait parler la poudre, les mollets durs comme des lendemains d'élections. Derrière c'est le mano a mano entre Rafi et le Poursuivant qu'on renommera ici l'em***dant.

Soizic finit large, il a fait sa course. Bravo.
Rafi, derrière son poursuivant, est un tantinet décevant, je pense qu'il pouvait faire mieux. J'espère qu'il n'a pas fait le tour dans sa tête avant de le jouer. Une remise à l'ordre sera de rigueur avant la prochaine étape si il veut garder une chance.
cirdec0774
cirdec0774
Étape d'anthologie pour mon équipe: Une victoire pour mon rouleur qui, en plus, à gagner tous les points de la montagne. Mon sprinteur n'est pas en reste avec le sprint remporté en début d'étape. 


 
My top
No board game found
pingouin
pingouin
L'organisation revenant à peine d'un repérage compliqué (course de vélo sur la banquise); et sachant que 2 participants ont sollicité une rallonge, les résultats d'une 10ème étape qui promet effectivement d'être spectaculaire seront promulgués avec un petit décalage
Vous pouvez vous coucher( ou faire ce que vous voulez)


Je dois faire quelques petits calculs afin de vérifier que je peux lancer la 11 par anticipation ou pas, donc : stay tuned
Bah non, je ne peux pas

 
### RAPPEL / RELANCE ###
 
Un.e participant.e, distrait.e. ou trop pudique, a transmis ses résultats vendredi 24 mai à 18h27 mais en omettant de s'identifier.
Ce qui est un peu gênant pour lui attribuer la paternité de ce beau doublé.

 
Merci à qui se reconnaîtra de m'envoyer un petit message pour se signaler.
 
Je vais doubler d'un petit mail car la liste des étourdis potentiels s'est réduite pendant mon absence
Bah non (bis), c'est un 30ème joueur mystère...
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Les résultats (et les caractéristiques de la 11ème) seront publiés dans le courant de la soirée, horaire imprécis.

 
### DERNIERE RELANCE / LAST CALL ###
 
Un.e participant.e, distrait.e. ou trop pudique, a transmis ses résultats vendredi 24 mai à 18h27 mais en omettant de s'identifier.
Ce qui est un peu gênant pour lui attribuer la paternité de ce beau doublé.
 
Merci à qui se reconnaîtra de m'envoyer un petit message pour se signaler.

 
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Il fait bien beau au départ d'Annecy la magnifique...

La tragi-comédie de l'arrivée sur Roubaix n'a pas trop entamé le moral des AlcaTorda, et la petite journée de transition semble même avoir permis d'arrondir les angles entre les deux leaders de la formation. Rien ne vaut une franche explication...

Le départ est donné relativement tranquillement, chacun ayant à coeur de garder les batteries pleines avant la montée.

Tric Trac
Auraient-elles voulu se concerter qu'elles n'auraient pas fait mieux ! Tir groupé dans la descente !

Dans les lacets vers Thônes, l'équipe Poumon veut prendre les choses en main...

Tric Trac

mais Staska Kowalski a des fourmis dans les jambes, et remonte rapidement sur Coquiveille...

Tric Trac
... avant de le déposer irrésistiblement au Sprint Intermédiaire !

Tric Trac
Mais... que se passe-t-il ?
La sprinteuse ne relâche pas son effort, et continue son invraisemblable effort ! Personne ne la suit dans cette entreprise démente, alors que la montagne n'a pas encore vraiment commencé !!!

Tric Trac
Conscient du danger, GianRicardo Onmorémenti sonne la charge au pied de la montée, mais il est bien seul... et c'est peut-être un peu tard... Kowalski est déjà presque sur le plateau des Glières...

Tric Trac
personne ne semble en mesure de l'arrêter aujourd'hui ! Elle poursuit son effort sans sourciller jusqu'à La Colombière, et derrière c'est la débandade ! Onmorémenti semble moralement touché, il est même rattrapé par ses équipiers et l'AlcaTorda qui accélère à son tour !

Tric Trac


La sprinteuse polonaise est déjà tout en bas de la descente vers Le Grand Bornand alors que ses rivaux franchissent à grand peine la dernière difficulté du jour ! Quel pari insensé est-elle en train de gagner là ???broken heart
Tric Trac
A l'arrivée sur le Grand Bornand elle donne des signes de fébrilité, ou de fatigue, ou un peu des deux, de plus en plus évidents...

Tric Trac
mais cela semble trop tard pour le groupe des poursuivants, qui prend pourtant des risques énormes dans la descente pour la rattraper !


Tric Trac
Incroyable doublé pour les rouges, au terme d'un époustouflant cavalier seul de Staska Kowalski ! le sprint deThônes, passage en tête et en solitaire des deux cols de la journée, et victoire finale !
Bravo !

Le repos va être bien mérité, et la reprise vers La Rosière bien difficile demain... mais demain est un autre jour...



 
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Flash Spécial

TOUR DE FRANCE

10ème étape : Annecy - Le Grand Bornand


Après une belle journée de repos et de transit à travers la France, le peloton remonte en selle sur les superbes rives du Lac d'Annecy. La plupart des coureurs semble avoir repris de bonnes couleurs dès la descente de l'avion, et ce n'est pas plus mal car les "vraies" difficultés commencent avec la première des six étapes de montagne de ce Tour.

Certainement dans l'idée de se jauger comme d'économiser les forces, aucune équipe ne cherche à attaquer au départ.
Les hostilités commencent de façon inattendue et plutôt précoce puisque, à hauteur de La Balme-de-Thuy, Staska Kowaslki et Roger Déraper, après avoir brièvement conversé entre eux puis avec leurs coéquipiers, lancent une attaque brutale qui laisse le peloton sans réaction. Tout cela pour le sprint intermédiaire ? L'une comme l'autre ne sont pas a priori suffisamment bien placés pour viser le maillot vert...
Les deux se relaient superbement dans les lignes droites et Kowalski ne semble pas beaucoup lutter pour laisser les 20 points à Thônes à son concurrent. Derrière, loin derrière, c'est Richard Rivenque qui règle le sprint du peloton pour grapiller des points supplémentaires et se mettre en évidence.

Tric Trac

Les deux échappés maintiennent leur effort, et même l'intensifient, jusqu'à prendre une avance considérable au passage de La Clusaz. Leur objectif est à présent clair : ils vont tout donner pour les deux difficultés du jour et le maillot à pois voire, compte tenu du profil de l'arrivée, pourquoi pas viser une victoire d'étape !
Ils semblent en avoir les jambes en tous cas, car ils avalent les kilomètres même dans la violente ascension, entre Entremont et le Petit-Bornand. Staska Kowalski semble contrariée que le petit jeune ne prenne pas, à son goût, tous les relais qu'elle souhaiterait. Elle tente à plusieurs reprises de le lâcher dans l'ascension, mais sans succès - il faut dire que la montagne n'est pas a priori son fort, et elle tente ici dans le Massif des Bornes un coup de poker pour le moins osé... Les deux se mènent à présent une lutte acharnée dans les derniers hectomètres de l'ascension... Qui va emporter les 35 points de la difficulté majeure du jour ?


Tric Trac
C'est le jeune Roger Déraper qui donne le coup de pédale fatidique, et franchit en tête le somment du plateau des Glières !!! Il a tout donné sur ce coup, mais quel culot, et quelle réussite !
Comme on pouvait s'y attendre, le peloton derrière a complètement explosé, et la montée s'est faite avec son lot de relais et d'attaques. Comme à Thônes, personne ne semble avoir voulu contrer l'échappée, au profit d'une relative préservation des batteries... La bataille pour les points du GPM n'en est pas moins disputée, et c'est Renato Rubato qui l'emporte devant quelques pointures ! On avait déjà remarqué le jeune rouleur de la SODA à l'arrivée de La Roche-sur-Yon, et il est par sa régularité placé en embuscade au classement du maillot blanc (à 1" de Bécaen ce matin)

Staksa Kowalski, quant à elle, cache tellement mal sa colère qu'elle ne marque aucune pause et, dans les faux plats du plateau, accélère encore pour prendre ses distances avec le jeune rouleur de Kraftwerk qui, de con côté, semble un peu marqué de son effort. Les kilomètres défilent et elle ne semble plus vouloir céder à quiconque aujourd'hui. Les lacets défilent, et la sprinteuse de AlcaTorda ne faiblit pas, maintenant un rythme démentiel pour décourager toute tentative de contre-attaque. Un groupe de poursuivants s'y risque pourtant : une quinzaine de coureurs qui partent à l'assaut de la Colombière, avec une belle coordination qui leur permet de rattraper très rapidement Roger Déraper. Le groupe est mené par un Sami Subishi revanchard : il avait les jambes pour tenter de conserver son maillot à pois, mais il s'est fait bêtement piéger dans la montée des Glières et sait d'ores et déjà que le maillot à pois vient de glisser de ses épaules... mais il peut encore limiter la casse s'il rattrape Kowalski !
Les derniers virages du col de la Colombière sont difficiles, et Kowalski commence à donner des signes de fatigue... Va-t-elle flancher au dernier moment et se laisser passer comme aux Glières ?

Non ! Elle passe en tête avec une énergie rageuse, sans savoir si cet effort lui sera suffisant pour monter sur le podium au Grand Bornand. Derrière elle, les poursuivants reviennent à une allure d'autant plus folle que la course aux points est clairement lancée ! Sami Subishi jette toutes ses forces pour tenter de prendre les 15 points de la deuxième place, Richard Rivenque cherche à passer à droite, puis à gauche...

Tric Trac
...et c'est au final Renato Rubato qui porte son attaque au meilleur moment. Chaque mètre valait cher à La Colombière !

A-t-elle reçu consigne de l'équipe, ou bien a-t-elle trop présumé de ses forces ? En tous cas, maintenant qu'elle a assuré la prise du maillot à pois, Kowalski baisse clairement de rythme et, dans la descente vers Le Grand Bornand, ne parvient pas à garder ses distances. Le groupe de chasse la rattrape rapidement... bien trop rapidement en fait... car il est mené par... les deux frères Tanas, de l'équipe Erepep-TGS !
Eux ne semblent pas avoir recherché le moindre point pour la montagne, ils sont restés bien au chaud dans le sillage des poursuivants, et portent une accélération d'anthologie dans la vertigineuse descente vers le Grand Bornand ! Ils prennent même par endroits des risques ahurissants pour tenter de créer des cassures. La vitesse est telle que les protagnistes lchent les uns après les autres... Seul Gianricardo Onmorémenti semble vouloir s'accrocher aux deux frères en tête

L'arrivée sur le Grand Bornand est réglée à un train d'enfer. Razah Tanas dépose son frère en prenant des risques fous et vient signer sa seconde victoire après le Sprint de Montagne, sixième étape du Tour d'Europe (déjà la montagne !). Son frère Suppo le suit à distance, et Onmorémenti complète le podium, manifestement dépité de sa course du jour : grillé dans l'ascension, il trouve le moyen d'être aussi piégé dans la descente.

Tric Trac
Malgré une fin de course difficile, Staska Kowalski ne boude pas son plaisir de revêtir un inattendu maillot à pois (alors que les consignes d'équipe semblaient plutôt encourager son coleader à le viser), mais elle a laissé quelques plumes dans son épopée...

Et c'est un peu la soupe à la grimace à l'arrivée : après une "simple" course d'attente où il aura laissé la priorité à son compère Robert Rooky, Simon Sox accentue encore un peu son avance sur la concurrence : les Zprigan et Vertigo piégés par une stratégie d'équipe cafouilleuse, Séléné de la Fratrie peu en verve aujourd'hui (à part quelques points grapillés à Thônes). Il faudra guêter ou provoquer une défaillance des antonynoh pour espérer relancer la course !

 
Notae
  • récit de course un peu bâclé, sorry guys mais l'enchaînement banquise-boulot était un peu rude
  • A mon grand dam, je n'ai pas eu de nouvelles du participant mystère du vendredi 24. Il/elle figure donc dans le Gruppetto...
My top
No board game found
antonynoh
antonynoh
cool ce petit résumé. merci msieur pingouin.
je pensais le 12 tours faisable, mais pas réussi personellement. chapeau au vainqueur !
vivement la prochaine étape !
My top
No board game found
Marc Laumonier
Marc Laumonier
Comment un sprinteur peut gagner une étape de montagne ! Je porte réclamation !
My top
No board game found
Syr99
Syr99
Marc Laumonier dit :Comment un sprinteur peut gagner une étape de montagne ! Je porte réclamation !

Ben je crois que certains ont fait un vrai sprint quand je vois le résultat !
Sur ma table, j'ai cravaché pour passer les cols en tête et gagner ma course. A l'Arrivée je suis 33ème à 1min 28 des premiers et j'ai pris un max de fatigue !!broken heart
 

pingouin
pingouin
Le vainqueur a de toute évidence été bien aidé par les fantômes tout au long de la course
J'étais super fier de ma course, genre Grand Chelem (SI, 2PK et doublé à l'arrivée)... et ne suis "que" 7ème à 40"
broken heart
(Bon, en, fait je suis toujours fier de ma course, parce que j'ai été plus entreprenant que d'habitude et ça a payé quand même...)

Cette étape était mine de rien assez rapide, avec de bonnes portions de descente bien placées. Pas vraiment une étape de sprinters mais, dans le genre Montagne c'était l'une des plus ouvertes... j'ai fait la 11ème hier, et elle me semble bien plus corsée.
My top
No board game found
Vicen
Vicen
Marc Laumonier dit :Comment un sprinteur peut gagner une étape de montagne ! Je porte réclamation !

En la considérant comme une épreuve de descente.

Marc Laumonier
Marc Laumonier
Vicen dit :
Marc Laumonier dit :Comment un sprinteur peut gagner une étape de montagne ! Je porte réclamation !

En la considérant comme une épreuve de descente.

c'est sans doute tout à fait vrai
je me rends compte qu'à force de rester prudent, je suis dans les derniers regulierement, on est à mi course, je vais essayer d'être davantage "téméraire"...
 

My top
No board game found
Syr99
Syr99
Ce qui me chiffonne, ce n'est pas que je sois loin au général car ma course a été lente sur ma table. Donc c'est compréhensible  (il faut bien se departager). Mais plutôt que les maillots à pois et vert dépendent trop fortement de la vitesse de la course.
J'ai l'impression d'un effet win to win pour ceux qui ont la chance d'avoir des bots qui avancent vite et qui jouent les maillots, et à  contrario si tes bots n'avancent pas ben ça sert à rien de jouer les maillots car à l'arrivée tu ne marqueras au mieux que des miettes (ex. sur ma course où j'ai pris les choses en main quand j'ai vu que cela n avançait pas, et au final malgré mon grand chelem au niveau des passages de cols , je suis récompensé de 2 pauvres pts au classement du meilleur grimpeur pour 6 cartes fatigues dans mon deck final ! ?).

Peut être que mettre un barème de pts avec une base fixe /à notre table de jeu + 1 part variable (fonction rapidite de sa course) serait plus "motivant " pour ceux à la ramasse au général. 

Là en l'état actuel, si tes bots n'avancent pas, ne cherche pas à jouer les maillots. Concentre toi juste sur la victoire sur ta table. 

 
pingouin
pingouin
Syr99 dit :J'ai l'impression d'un effet win to win pour ceux qui ont la chance d'avoir des bots qui avancent vite et qui jouent les maillots, et à  contrario si tes bots n'avancent pas ben ça sert à rien de jouer les maillots car à l'arrivée tu ne marqueras au mieux que des miettes (ex. sur ma course où j'ai pris les choses en main quand j'ai vu que cela n avançait pas, et au final malgré mon grand chelem au niveau des passages de cols , je suis récompensé de 2 pauvres pts au classement du meilleur grimpeur pour 6 cartes fatigues dans mon deck final ! ?).
Je suis d'accord avec ça. Mais la solution qui avait ma faveur (sur le modèle du SI de l'étape 3 du tour d'Europe) était trop exigeante en termes de renseignements à demander à chaque coureur...

 
Peut être que mettre un barème de pts avec une base fixe /à notre table de jeu + 1 part variable (fonction rapidite de sa course) serait plus "motivant " pour ceux à la ramasse au général. 
C'est plus ou moins la fonction du classement de la combativité. Sauf qu'il mélange plusieurs critères (sprint et montagne) tout en survalorisant la victoire finale...
 
Là en l'état actuel, si tes bots n'avancent pas, ne cherche pas à jouer les maillots. Concentre toi juste sur la victoire sur ta table.

Désolé pour la frustration... ce n'était évidemment pas le but.angry

My top
No board game found
Nakorlecavalierbleu
Nakorlecavalierbleu
C'est que demander le nombre de tour à chaque PK ou SI serait assez fastidieux mais si l'on veut contrebalancer l'effet "rythme de course" et rendre plus crédible le maillot à pois et le maillot vert, cela semble inévitable. A discuter je pense
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Nakorlecavalierbleu dit :C'est que demander le nombre de tour à chaque PK ou SI serait assez fastidieux mais si l'on veut contrebalancer l'effet "rythme de course" et rendre plus crédible le maillot à pois et le maillot vert, cela semble inévitable. A discuter j66A3467A375543e pense

Ma solution "ultime" c'est de demander à tout le monde les séries de cartes jouées, genre :

Asphalte : 66A3467A375543
GrimpeurE : 73745443453755
SprinterE : 95234439592435
MonSprinter : 42995345253392
MonRouleur : 54536734354677
MonEquipier : 2355352266-

Avec ça, je peux reconstituer toutes les courses de tout le monde, ce qui me permet de faire tous les classements "objectifs" sans peine.

Mais 6 séries de 13 ou 14 signes autant c'est extrêmement facile pour moi à gérer informatiquement, autant c'est quand même c****t pour les participants...

My top
No board game found
Nakorlecavalierbleu
Nakorlecavalierbleu
demander uniquement les temps de passages à chaque col et chaque sprint serait suffisant et pas trop lourd non plus
My top
No board game found
Janabis
Janabis
Comme Syr99, je me suis récemment interrogé sur l'attribution des points.
Je n'ai toujours pas bien compris comment cela fonctionnait exactement, mais je salue le travail & le résultat, parce que malgré tout cela fonctionne bien.
Toutefois, je me demande aussi si, à mi-Tour & à mon niveau, il est encore intéressant de vouloir tenter de grappiller des points ?
Être premier de sa course ne rapporte rien ou si peu si elle n'est pas assez rapide, être le meilleur joueur humain ne rapporte rien si ses fantômes vont plus vite.
Mais je ne vois effectivement pas de meilleure solution qui serait aussi peu contraignante en terme de demande de renseignements.
Je réfléchi encore, mais à défaut, cela semble être toujours la meilleure solution.
Vicen
Vicen
Le tie-break des cols et des sprints est effectivement dépendant du résultat final. Et donc sur une étape donnée, les points auront tendance à être attribués à ceux finissant rapidement leur course (en cas d'égalité, celui ayant le moins de fatigue sera mieux classé à l'arrivé et celui aillant le + de fatigue, mieux classé aux intermédiaires).

Mais même avec un système parfait, les classements n’échapperont pas à une caractéristique de ce tour. Le nombre très important de concurrents. Il y a d’ailleurs + de joueurs que d’étapes.

Donc oui, la majorité des joueurs ne pourront pas espéré se voir bien classé dans les différents compétions pour les maillots. Ravir le moindre point est difficile car il y a énormément de concurrents.
____

Concernant vos réussites contre vos adversaires bots, il faut se référer à la combativité.
Chaque étape vous vous disputez, avec vos concurrents bots, en moyenne 140pts.

Donc dixième étape : 1400 pts
Additionner le score combatif de vos deux cyclistes pour connaître votre taux de réussite.
Si il est supérieur à 700, vous dominez vos adversaires bots.
(exemple : 775 (S) + 147 (R) = 922)


Note : il ne s’agit pas ici de comparer son score à d’autres équipes de joueurs, mais de se comparer aux bots de votre table (vos concurrents directs !).

@Syr99 : donc en faisant une course parfaite, tu as implacablement dominé tes adversaires bots et gagné des pts de combativité en conséquence.
Syr99
Syr99
Désolé, mais sans internet pendant quelques jours, pas pu repasser par là avant.

@pingouin et Vicen : Merci de vos réponses

@Vicen : Oui tu as raison pour le classement de la Combativité qui est bien fait. Et c'est le seul où l'on sait ce que l'on va marquer à la fin de l'étape.

Mais j'avoue que c'est un peu le classement que je ne regardais pas au départ. Pour moi, et mon amateurisme en vélo, le maillot vert et à pois étaient ceux qui me "parlais". Et là je me rends compte que quoique je fasse sur ma table, ben je ne maîtrise rien.
 
Le tie-break des cols et des sprints est effectivement dépendant du résultat final. Et donc sur une étape donnée, les points auront tendance à être attribués à ceux finissant rapidement leur course (en cas d'égalité, celui ayant le moins de fatigue sera mieux classé à l'arrivé et celui aillant le + de fatigue, mieux classé aux intermédiaires).

Mais même avec un système parfait, les classements n’échapperont pas à une caractéristique de ce tour. Le nombre très important de concurrents. Il y a d’ailleurs + de joueurs que d’étapes.

Donc oui, la majorité des joueurs ne pourront pas espéré se voir bien classé dans les différents compétions pour les maillots. Ravir le moindre point est difficile car il y a énormément de concurrents.

 

C'est pour ça que j'émettais l'idée que le fait de passer en tête de chaque col / sprint intermédiaire sur ta table te donne également des points pour le maillot à pois/ vert pour te récompenser quelque soit la vitesse de ta course. Du coup, tu n'aurais pas l'impression que tes efforts sur ta table n'aient servi à rien à ce niveau là.
Et cela ne change rien au nombre de données à collecter pour les participants.

@pingouin : c'est vrai que j'ai ressenti un peu de frustration sur cette course en particulier. Maintenant que je sais que je ne peux pas vraiment lutter sur ces maillots, je vais me concentrer uniquement sur ma course/classement de la combativité. Je trouve juste cela dommage d'avoir autant de classements sur lesquels je n'ai aucun contrôle.

Mais encore merci pour le taf que vous faites


 
Vicen
Vicen
C’est pingouin qui fait tout le taf à lui seul cette année.
Vicen
Vicen
Concernant les cols et les sprints intermédiaires, pour cette saison Pingouin par soucis de cohérence va sans doute conserver les départages actuels.

Mais c’est pas inutile de penser à comment les différencier de l’ordre du finish pour de potentiels futurs saisons. Peut-être en intercalant un autre tie-break. 

Le différentiel entre la fatigue de départ et celle à l’arrivée par exemple.
Priorité à ceux s’étant le moins planqué !

Exemple d’ordres de départage...

Intermédiaires :
1) Fatigue à l’arrivée - fatigue de départ = score de départage (en faveur du plus gros score)
2) chrono final
3) photo finish (ordre de saisie du formulaire)

Finish :
1) Chrono final
2) le moins de fatigue globale à l’arrivée
3) photo finish (ordre de saisie du formulaire)

Ça laisserait une chance aux cyclistes de rafler + de points sans forcément être les meilleurs au chrono.
(tout en pouvant conserver les barèmes réaliste comme ceux du véritable tour)

@Pingouin : tu dois avoir suffisamment de données pour voir si un tel ajustement peut ou non, contrebalancer l’effet win to win.
pingouin
pingouin
@Vicen & al.

Bien sincèrement, je n'ai aucune objection de principe à changer dès maintenant, ne serait-ce que parce que j'ai à coeur que les participants restent impliqués dans ce grand machin.

J'y ai réfléchi ce matin en me brossant les dents. Ce n'était pas du tout l'idée de départ mais le principe est thématiquement pas mal et, même si ça implique un petit changement pas anodin dans la programmation de la machine, c'est accessible sans trop de difficultés (paradoxalement je vais avoir un souci avec la transition 9-10 car je ne crois pas avoir gardé de traces de l'effacement partiel des CF).
J'y vois même un autre intérêt (donner un critère pour attribuer les places de fond de classement laissées vacantes)

Laissez-moi deux jours pour évaluer l'impact sur les classements intermédiaires

A l'arrache, sur E10 ça permet effectivement @Rwain et @Syr99 de revenir presque tout en haut des charts du GPM


Mes questions @la collectivité seraient plutôt :
- êtes-vous d'accord pour le changement ?
- si oui, souhaitez-vous qu'il intervienne à partir de E10 ou rétroactivement depuis le début ?

Outre les classements, il y a deux objections que l'on pourrait faire :
- mais alors, les brillants compte-rendus du taulier sont nuls et non avenus ?
- si j'avais su, je n'aurais pas couru comme ça

... je précise que je ne souscris ni à l'une ni à l'autre
yes
My top
No board game found
Cammat04
Cammat04
ok pour le changement et dés l'étape 10.