This game has been added to the database at Oct 11, 2016

edition 2016

Standalone 2 extensions
By : pingouin | Saturday, April 20, 2019 at 1:05 AM
pingouin
pingouin
Avant-propos

Si vous savez que vous aurez du mal voire une réelle impossibilité à faire la course, je ne vous demande pas un mot signé de vos parents ni même aucune excuse mais si vous pouvez : prévenez-moi. Je n'en prendrais pas ombrage (diable, ce n'est qu'un jeu), je ne suis pas là pour vous juger ou distribuer des mauvais points, par contre toute information est bonne à prendre pour m'organiser (attendre l'heure limite pour rien et improviser des CR au milieu de la nuit n'est pas une passion dévorante)

Avant-propos BIS

Bon, je râle beaucoup, c'est un peu mon rôle aussi, mais la participation reste bonne voire excellente : 21 d'entre nous ont participé à toutes les étapes, et 6 de plus qui n'en ont raté qu'une seule. Merci à tou.te.s pour votre assiduité !


Avant-propos TER
ATTENTION, un ou deux point(s) à lire attentivement


Il y a eu de la motivation, certes oui... mais l'équipe antonynoh est encore parvenue à taper fort. Faudra-t-il en venir aux mains ???

 
8ème étape : Dreux - Amiens

La 7ème à travers la Beauce devait être une étape de transition, mais fut finalement un nouveau coup de boutoir du crocodile.
Comment doit-on décrire la 8ème étape de ce jour, qui est la dernière course de plaine avant les pavés puis,  non pas la plage, mais la MONTAGNE ???
Nous espérons qu'elle sera riche en vrais rebondissements !
Sur le plan purement mathématique, elle devrait compter quand même pour le maillot vert car c'est à nouveau 70 points qui sont en jeu !

Tric Trac
 
L'étape du jour contourne la capitale, quasiment à égale distance d'une toute aussi magnifique ville du nom de Rouen. Elle traverse de charmantes bourgades aux noms fleuris, une petite colline à Pacy-sur-Eure et puis, des plaines, des plaines, des plaines... aussi loin que porte la vue, en passant par La Neuve-Grange où sera relevé le sprint intermédiaire.

Tric Trac
Les rendez-vous de l'étape sont :
  • PK1 : franchissement de la jonction Q-S (1pt)
  • SI : franchissement de la jonction f-l
  • PK2 : pas de PK3
  • PK3 : pas de PK3
  • PK4 : pas de PK4


La ligne de départ est constituée (avant placement de vos coureurs) ainsi :

Tric Trac

Notae pour les studieux (un jour je vais lâcher un vrai scud dans ce paragraphe, ça fera les pieds aux distraits) :
  • la configuration est quasi identique à celle de l'étape précédente. Sauf que les fantômes sont aux avant-postes.

J'ai encore ajouté en gris les coûts en énergie (avec 1/2 carte(s)) d'une éventuelle échappée à partir de telle case.


 
CONSIGNE IMPORTANTE
AU DEPART, votre deck doit inclure autant de Cartes Fatigue que mentionné (en semi-caché, juste avant votre numéro de dossard) en vis-à-vis de vos coureurs en page 1 du topique général. Sauf erreur de ma part, c'est à jour, et SVP fiez-vous à ces éléments par défaut car j'ajuste en fonction de l'arrivée précédente (Gruppetto et coureurs en tête).


La variante de l'échappée est toujours autorisée pour cette étape (cf. la variante sur le sujet général.)
Elle permet d'accéder à la cinquième case après la ligne de départ (4ème case de la tuile b)
Je rappelle que vous faites le choix d'une éventuelle échappée après placement de vos coureurs. Et qu'en cas d'échappée(s), les cases vides ne sont pas complétées (pas d'aspiration).

 
Météo
Le vent a chassé les nuages mais ça reste un peu gris : je vous rappelle que nous arrivons à Amiens
(oui, après les Bretons... un Tour de France est vraiment l'occasion en or de se fâcher avec tout le monde, à grands coups de clichés éculés à chaque étape)


Vos comptes rendus sont toujours vivement encouragés sur le présent topique.

Je vous remercie par avance d'y éviter, dans toute la mesure du possible, toute mention du nombre de tours et du nombre de cartes Fatigue accumulées.
 
Vos résultats sont à transmettre au plus tard le samedi 04 mai 2019 à 00:59 heure de mon PC (03/05/19 23:59 Lisboa time).

Nota IMPORTANT
C'est toujours les vacances en France, et l'on approche d'une période de ponts. PLUS QUE JAMAIS, si vous pressentez une difficulté sur la période, tenez-moi au courant, je peux envisager un glissement de l'échéance (pour le moment nous avons bravement tenu le cap)



Pour ce faire, vous utiliserez ce formulaire, et je rappelle les consignes principales :
  • répondez pour vous, donc... avec votre pseudo
  • n'oubliez pas de cocher la case "s'est échappé"... si c'est le cas
  • concernant le nombre de tours, le plus simple est a priori de compter les cartes jouées. Attention toutefois pour les éventuel.le.s échappé.e.s !
  • pour les coureurs qui sont restés dans le Gruppetto (= n'ont pas couru cette étape), NE REMPLISSEZ PAS le champ "Nombre de tours" (promis, je n'oublie pas) Vous êtes en revanche obligé.e.s de cliquer sur l'un des boutons de la ligne d'arrivée (c'est comme ça)
  • pour les coureurs qui ont RALLIE le Gruppetto en cours d'étape, sélectionnez l'option "G" dans le menu déroulant du nombre de tours. Vous êtes aussi tenu.e.s de cliquer sur n'importe quel bouton de la ligne, mais ne vous inquiétez pas ça n'a aucune incidence. Vous devez toujours déclarer le nombre de CF dans votre deck+défausse après retrait du coureur
N'oubliez pas de vérifier le nombre de tours et de CF sur le page de validation, c'est important !
Si problème : mail/MP me

Le classement final de l'étape sera dévoilé peu de temps après la clôture, et peu avant le lancement de la 9ème étape, elle-même prévue le samedi 04 mai, heure TRES incertaine et date également.

POUR LA PROCHAINE ETAPE (9ème), merci à tous ceux/toutes celles qui N'ont PAS l'extension de m'envoyer un petit message.

Si jamais vous avez des questions ou un souci, n'hésitez pas à me contacter via MP - ou mail pour celles et ceux qui ont opté pour cette solution. Normalement, je réponds vite (bien ? je ne sais pas)

 
Bonne course à tou.te.s !
My top
No board game found
Vicen
Vicen
Cette étape est cruciale si je veux reprendre le maillot vert... mais mes cyclistes sont sur les rotules. heart
Et voilà...
Catastrophe, je ne pioche pas mon dernier 9 (noyé dans le deck).
L'équipe D20 est en train de lâcher prise peu à peu.
lessteph
lessteph
Chers amis, bonjour!

Bienvenue à vous pour suivre la 8ème étape de ce Tour de France qui emmènera le peloton de Dreux à Amiens.
Nul doute que cette étape verra les équipes de sprinteurs au premier plan.

Tric Trac
Les premiers kilomètres sont avalés à une allure très faible. Les précédentes étapes ont laissé des traces dans les organismes. 

Tric Trac
A l'approche des premiers lacets de la seule difficulté du jour, Pierrick Rack porte une attaque. Il emmène avec lui dans sa roue les deux coureurs de l'équipe Poumon, Raymond Coquiveille et Stefano Sovedeso

Tric Trac
Puis il accélère encore. Seul le sprinteur peut le suivre.

Tric Trac
Il accentue son avance et enchaîne le classement de la Montagne et le Sprint Intermédiaire. Quelle générosité dans l'effort! L'écart entre la tête de course et le peloton est porté, au dernier pointage, à plus de 9 minutes!

Tric Trac
On entre désormais dans les faubourgs de l'agglomération amiénoise. On aperçoit au loin la magnifique cathédrale Notre-Dame. L'allure reste très soutenue devant, mais le peloton, vent dans le dos, lancé à plus de 65 km/h, est annoncé à 2 minutes et 30 secondes. Pierrick Rack arrivera t-il à maintenir son avance?

Tric Trac
Oh la la, mais c'est terrible!! Pierrick Rack va se faire reprendre! Le peloton, sous l'impulsion de Peggy Soussey-Marieh, revient à toute vitesse sur lui. On peut imaginer que cette situation était prévue, dans l'équipe AsPhalTe, pour tenter d'empêcher les équipes adverses de se mettre en ordre de marche. Chez Lessteph, on commence à se replacer. Les bleus reviennent et posent une première banderille. Il faudra compter sur eux pour l'emballage final.

Tric Trac
Le peloton est dans la rue Vanmarcke, d'où on peut avoir une magnifique vue d'ensemble de la Cathédrale, mais les coureurs préparent le sprint massif, qui maintenant, est inévitable. Sophie Fonfec, qui était restée bien à l'abri durant cette étape, grâce au très bon travail de son porteur d'eau, pose une seconde banderille. Elle revient dans la roue de Pierrick Rack, sans doute le plus combatif du jour. Richard Avoile coince un peu et ne peut suivre l'allure de sa sprinteuse.

Passage sous la Flamme Rouge!! Le peloton est groupé. Ca joue des coudes!!

Tric Trac
Le sprint est déclenché par Pierrick Rack lui-même! Il est inépuisable. Sophie Fonfec revient à sa hauteur, puis c'est Peggy Soussey-Marieh qui repasse devant…mais coince à son tour.

Dans un ultime effort, c'est finalement Sophie Fonfec qui porte l'estocade et vient s'imposer en terre Picarde, à l'issue d'un sprint d'anthologie!
Pierrick Rack et Peggy Soussey-Marieh complètent le trio. Richard Avoile se voit attribuer une belle quatrième place. Raymond Coquiveille et Stefano Sovedeso, quant à eux, n'ont pu qu'assister à la bataille finale sans pouvoir y participer.

Tric Trac

"C'est une belle victoire pour Sophie (Fonfec, NDLR). Elle mérite cette première place, après ses déboires dans les dernières étapes." Propos recueillis auprès du Directeur Sportif Lessteph par notre envoyé spécial sur le Tour.

Après avoir revisionné la vidéo pour la photo finish à maintes reprises pour finaliser le classement, les commissaires déclarent Sophie Fonfec vainqueur! Elle monte sur le podium de cette étape pour recevoir les honneurs et les acclamations de la foule en délire.

Le classement de cette étape ne sera dévoilé que quelques minutes plus tard…

Tric Trac
Il est temps pour moi de rendre l'antenne.
A vous les studios!
 
My top
No board game found
antonynoh
antonynoh
course simple mais sans exploit de mon coté. 
j'ai réussi à gérer la fatigue ; c'était le but de la course. 
mes coureurs finissent derrière pierrick et peggy qui ont joué un tempo assez rapide. 
bonne course à vous !
My top
No board game found
Janabis
Janabis
Si j'essaye de traduire, cela donnerait :
J'ai fini la course en onze tours, juste derrière les Asphalte, parce qu'il n'y avait plus de case devant eux, histoire de ne pas trop vous dégoûter & je n'ai plus aucune carte fatigue, parce que dans la montagne faut arrêter de déconner.

C'est gentil de prévenir ^^
Syr99
Syr99
Etape finie pour moi également. Et mes coureurs ont du cravacher pour tenir le rythme !!

Tric TracDépart en fanfare, et mes coureurs ne sont pas attentifs !Tric TracIl aura fallu toute la ligne droite pour arriver à recoller au peloton de tête. .. j'espère juste que mes coureurs ne vont pas payer leur effort  dans l'ascension qui se profile !
Tric TracSyr Ose tente de se faufiler pour grappiller des pts au classement de la montagne mais se fait tasser par tous les autres coureurs. ...Que font les commissaires de course ?

Tric TracA cause de la bousculade, une nouvelle cassure se fait au détriment de mes coureurs frown
Tric TracMes coureurs ont beaucoup de mal à combler l'écart. ... mais ils carburent à quoi les autres ?

Tric TracAlors que mon porteur d'eau fait un super travail pour faire revenir mes leaders, une nouvelle attaque à l'avant m'enlève mes derniers espoirs de victoire enlightened
Tric TracMais Syr Ose, piqué au vif, ne l'entend pas ainsi et dans un sublime effort solitaire, arrive à recoller aux hommes de tête 
Tric TracEt les déposera littéralement pour gagner en solitaire !! 
Ray Ussyr quant à lui finira dans l'anonymat cette étape,  tu parles d'un leader !
Va falloir qu'il se sorte les doigt du ... si il veut finir dans les 10 premiers !





 
sunkart
sunkart
Après une étape au chaud dans le peloton, l'équipe VelOCC s'est remise au boulot en atteignant les objectifs mais un peu dans la douleur :
- SI remporté par Scotty Speedy mais qui a souffert sur la fin de l'étape terminant 6ème
- Etape remportée par Raoul Rouly qui a dû se démener sur la fin se retrouvant bloquer 4 fois au total sur l'étape dont 3 sur la dernière portion (entre la tuile m et la tuile e)

Un peu de fatigue quand même sur cette fin d'étape, il faudra gérer la prochaine.
My top
No board game found
Janabis
Janabis
Après une semaine de vélo intense (championnat départemental puis régional à domicile en trois jours d'intervalle), me voici physiquement & tactiquement près pour une troisième course (même si celle-ci me fera moins mal aux jambes que les deux premières :P )
A vrai dire, j'avais déjà couru cette 8° étape la semaine dernière, mais j'ai du la refaire parce que je me suis aperçu que j'avais mal construit le circuit.
Au final, le résultat sera quasi identique. Même fatigues, même classements intermédiaires, presque même place finale ... mais avec un tour de plus :/


Bref !

 "Bonjour O'Goulo. Comment allez-vous aujourd'hui ? Pour des raisons techniques, nous ne pouvons pas être en direct, mais vous nous avez donc concocté un petit résumé détaillé de la journée. N'est-ce pas ?

Oui, oui, ça va bien merci. Comme vous dites, le résumé sera rapide, je ne vais pas extrapoler de façon soporifique cette belle étape.
Alors donc, nous avons eu de belles tentatives d'échappées, mais, malheureusement ou pas, cela s'est achevé par un sprint massif & très serré, remporté par l'inévitable
Peggy Soussey-Marieh.

Euh ... Picol, c'est tout ? Quand je disais "petit" c'était une façon de parler, j'ai surtout dit "détaillé" !

Ah bon !? Ah ...

Alors, euh ...
& bien, la squadra GiBiCi a changé de tactique en restant bien sagement dans le peloton. C'est donc Stefano Sovedeso qui se porta volontaire pour lancer les hostilités avant la première, & la seule d'ailleurs, difficulté du jour.
Très vite, Pierrick Rack est parti en contre alors que la squadra GiBiCi toute entière faisait l'élastique à l'arrière, grâce leur jeune coéquipier Canabis qui se dévoue à la perfection pour ses leaders.
Contre de Rack payant d'ailleurs puisque c'est dans l'ascension que la jonction s'est faite & qu'il a pu prendre quelque points précieux devant un Sovedeso, limité en montagne.
Tric Trac​​​​​​
La prochaine étape faisant visiblement peur, tout le monde s'est relevé & tout est rentré dans l'ordre à l'approche du sprint intermédiaire que Raymond Coquiveille emmena pour son sprinter. Mais les coups de pédales trop appuyés du rouleur &ayant raison de tout le monde, y compris son équipier qui avait déjà fourni trop d'effort auparavant, il n'y eu pas de sprint & Raymond passa la ligne tête baissée, sans s'en apercevoir.
Tric Trac
La squadra GiBiCi profita du moment de flottement qui s'ensuivit pour remonter tout doucement dans le peloton & c'est ce moment que choisi Peggy pour porter son attaque, faisant très rapidement le trou. Soutenant son allure jusqu'à quelques kilomètres de l'arrivée.
Un peu juste, elle se fera rejoindre sous la flamme rouge par un peloton remonté, mais ce dernier ayant laissé trop de force dans cette poursuite n'arrivera pas à voler la victoire à une Peggy Soussey-Marieh à bout de force, mais victorieuse. Au grand dam de Sibanaj qui demande à revoir la photo finish & qui n'arrive toujours pas à y croire. Cette étape lui échappe pour un petit boyau seulement, même s'il n'a jamais utilisé que des chambres à air.

Tric Trac
Ah ! Voilà qui est bien mieux comme résumé Picol. Bravo !"
cemi59
cemi59
Bonjour tout le monde 

Course réalisé ce jour 

Désolé pour les comptes rendus mais  c'est une période un peu compliqué  pour moi .

bonne course à tous 
My top
No board game found
pourfendeur912
pourfendeur912
course faite. Roberto Granpié remporte l'étape.

Je suis bien placé pour le doublé. Dans mes 5 dernieres cartes j'ai un 9 pour Sébastien Voiladu, mais évidement je le pioche pas...frownIl terminera 3eme au tour suivant derriere Sovedeso.


A Pingoin: je t'ai MP je m'ai gouré plein de fois dans mon compte rendu de résultats
My top
No board game found
pingouin
pingouin
@pourfendeur912 : vu par mail, no souci
 
ANNONCE GENERALE A CARACTERE INFORMATIF

Le classement officiel de la 8ème étape sera décalé de 24 à 48h pour intégrer les résultats de bonnes volontés empêchées par les vacances.
Bonne nuit à ceux qui attendaient ledit classement...

Et merci de votre compréhension collective !


 
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Mais je vous aime bien quand même, donc j'ai lancé l'étape 9 en avant-première.

C'est jouable tout de suite si ça ne vous dérange pas de courir sans connaître le résultat de la 8ème...
(Il s'est passé des trucs...)
 
My top
No board game found
pingouin
pingouin
Flash Spécial

TOUR DE FRANCE

8ème étape : Dreux - Amiens

L'ambiance est lourde au départ de Dreux. Les deux victoires de Simon Sox ont copieusement assommé le peloton, et personne ne semble savoir comment réagir pour contrer l'équipe antonynoh... Surtout sur l'étape du jour, très roulante et peu susceptible de générer des écarts...

Sans surprise, tout le monde s'épie au départ et les quelques timides velléités d'échappée sont vite dissuadées par les grognards des équipes de tête.
Au bout de quelques kilomètres pourtant, la maillot à pois Sami Subishi porte une violente accélération qui laisse le peloton sans réaction. Les lieutenants de antonynoh attendent quelques instants les instructions de leur Direction, et décident de laisser filer le jeune loup de l'équipe Safari : trop loin au classement, sans doute.

Il prend une avance confortable de plus d'une minute, et passe en tête le PK de Pacy-sur-Eure, tout heureux de conforter son maillot à pois.
Son avance augmente doucement, et à ce moment les leaders semblent réagir, se souvenant que Subishi est le seul, à ce jour, à avoir mené au bout une échappée (lors de la 5ème étape à Quimper). Une contre-attaque furieuse est alors promptement lancée à partir de Vernon... mais va-t-elle être efficace ? Sous l'impulsion de l'équipe Poumon, les poursuivants mènent un train d'enfer et remontent sur le maillot à pois qui donne quelques signes d'essoufflement dans sa chevauchée solitaire.

Au passage de l'impressionnante place-forte des Andelys, son avance a fondu à moins de 20 secondes, et l'on se doute qu'il aura du mal à rééditer son exploit  de Lorient. Et en effet, il est rattrapé peu avant le sprint intermédiaire de La Neuve-Grange, qui est réglé par Sanchez Abarro, décidément en grande forme après son podium à Chartres !

Tric Trac

L'étape est encore longue, et les nouveaux meneurs décident de ralentir le rythme avant la grande explication à l'arrivée sur Amiens...
L'on croit s'acheminer vers un sprint massif, et pourtant...

Après Gournay-en-Brie, c'est l'équipe Zprigan qui tente un incroyable bluff apparemment très bien préparé : leurs vigies se placent progressivement en tête de peloton, qu'ils verrouillent sans ménagement après avoir laissé passer leurs deux leaders dans une accélération ahurissante. Les autres équipes, totalement prises au dépourvu, ne peuvent réagir avant la fermeture du catenaccio des nordistes, et seul Stefano Sovedeso, dans son habitude des sprints rugueux, parvient à quitter la nasse et prendre le sillage des échappés.

Le coup est osé, mais les 3 échappés semblent dans une forme insolente et leur avance ne cesse d'augmenter. Sovedeso et Fifimple, tous deux bien placés au classement général, ont un énorme coup à jouer et ont donc un intérêt mutuel à se soutenir.

Bilan de la coopération : leur avance culmine à plus de 2 minutes vers Crèvecoeur-le-Grand, au moment où la panique s'empare des antonynoh. Ce qu'ils pensaient impossible le matin même (la perte du maillot jaune) prend de plus en plus tournure au fur et à mesure que les kilomètres défilent... Ils produisent alors un gros effort pour accélérer le rythme du peloton, mais avec une réussite assez mitigée : au passage de Loeuilly, ils accusent toujours un gros retard oscillant entre 1'30 et 1'50. Pas assez pour faire tomber Sox de son piédestal, mais suffisant quand même pour un rapprochement dangereux. Même si l'arrivée massive semble à présent hors de portée, le peloton redouble d'effort et l'avance des échappés commence à fondre doucement. Sovedeso et les deux Zprigan sont à présent engagés dans une lutte acharnée qui pourrait laisser des traces...

A la flamme rouge en entrée d'Amiens, c'est du délire : les coureurs locaux sont en tête, au coude-à-coude avec une vedette et la victoire ira, c'est sûr, à l'un de ceux-là ! Le rythme et la tension dans les rues d'Amiens sont démentielles, et c'est Soizic Enzaxélère qui lâche en premier : ce sera un mano-a-mano entre les deux leaders, qui se livrent un combat sans merci ! L'arrivée est un long couloir bordé par une foule en délire, qui hurle ses encouragements à leur champion : "Ra-fi ! Ra-fi !"

Hélas, est-ce l'effet de la pression ou la roublardise de son adversaire ? Fifimple fait un léger écart dans la ligne droite, qui l'envoie contre la barrière, manquant de justesse une chute grave... mais il perd dans sa manoeuvre une dizaine de mètres que, makgré toute sa détermination rageuse, il ne parviendra pas à combler. Stefano Sovedeso remporte donc sa deuxième victoire du tour, devant les deux Zprigan qui peuvent légitimement pester contre le sort, car ce qu'ils pouvaient accomplir aujourd'hui avait les allures de l'exploit...

Tric Trac


Un peloton assez étiré rallie l'arrivée peu de temps après, et les dégâts sont quand même là. Simon Sox ne cède finalement qu'une quarantaine de secondes sur les vainqueurs du jour, mais c'est une brèche qui se forme dans l'armure des leaders.
Pour Rafi Fifimple et les Zprigan, c'est la journée des deuxièmes places qui laissera certainement un goût d'inachevé, mais également une grande fierté.
A noter également un gros rapprochement dans le classement des jeunes, où Roulta Bécaen ravit à Sibanaj le maillot blanc pour une poignée de secondes... mais tout est encore loin du dénouement : on compte 10 coureurs à moins d'une minute !

L'étape suivante, la redoutable classique de pavés entre Arras et Roubaix, promet quelques rebondissements... tout cela avant d'aborder la montagne !

Ne ratez pas cette étape dantesque !

 
My top
No board game found
sprigan
sprigan
En effet, le leader a eu un dernier coup de pédale bien frustrant. Mais je ne vais pas faire la fine bouche car c'est en le suivant que Rafi a pu bénéficier d'aspirations qui lui ont permis de bien finir devant mon sprinter qui lui a été le véritable héro d'une stratégie menée parfaitement à 3 avec le domestique pour faire souffler à tour de rôle lui et son coéquipier (en vu du finish) tout en ne s'éloignant pas de la tête de la course grâce aux aspirations successives (stratégie perfectionnée lors d'une étape précédente déjà avec succès).

Très fier en effet. Même surpris. Si bien que je me suis demandé si l'étape n'était pas faisable en 11 tours tellement ça allait vite.

Sont chouettes tes résumés Pingouin. Désolé de pas avoir eu trop le temps de toujours résumer mes courses, mais je vais avoir plus de possibilités maintenant. La suite va être intéressante.