This game has been added to the database at Oct 11, 2016

edition 2016

Standalone 2 extensions
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Amazon
By : pingouin | Saturday, May 19, 2018 at 11:44 AM
Marc Laumonier
Marc Laumonier
et c'est parti sous un crachin et un froid assez vifs !
le baroudeur toujours en tête et il semble particulièrement en jambes aujourd'hui
les frères Riton restent nettement en queue de peloton, ce qui permet au rouleur de se débarrasser de 2 cartes fatigue bien habilement
les 3 Asphaltes sont en tête et commencent à mener un train d'enfer
le baroudeur passe aisément le PK1 en tête
et les frères Riton sont même lachés !
grâce à la descente et à une baisse des Poumons, les riton reviennent en jeu
Raymond Riton se prend quand même une fatigue alors qu'il roule à côté du grimpeur de la course, ma foi, fort discret pour le moment
et ça continue ! deuxième fatigue pour le grimpeur et Raymond qui n'arrivent pas à recoller !
le baroudeur continue seul avec une aisance déconcertante, vive l'EPO sans doute, mais je suis mauvaise langue, en tout cas il ne faiblit pas !
enfin les frères Riton se repositionnent au mieux en vue de la grande ascension
le grimpeur s'énerve enfin et vient se placer en tête du peloton de chasse
au PK2 c'est encore le baroudeur qui passe premier, mais il commence à montrer nettement des signes de fatigue
le grimpeur et Raymond Riton le rejoignent enfin dans la descente et tout les reste sauf Stanislas Riton pour qui l'enfer va commencer, ayant mal géré ses efforts, le voilà déjà avec une carte fatigue, son coéquipier l'attend pour l'aider, il évitera ainsi une seconde CF pourtant évidente
et c'est l'arrivée groupée au bas de la côte, Raymond Riton malheureusement a été coincé et se retrouve mal placé
et c'est finalement l'arrivée ! Riton arrivera avec un dernier sursaut d'orgueuil à terminer troisième
un des asphalte terminera plus loin et enfin Stanislas Riton terminera avec beaucoup de retard et 3 cartes fatigue !

(à corriger j'ai mis 2, mais en fait c'est 3 avec celle de l'arrivée) !
belle course cependant et la troisième place du frère riton, le célèbre rouleur est tout à fait correcte !
My top
No board game found
pingouin
pingouin
@Marco
c'est corrigé
et oui, ton Raymond est plutôt bien placé...
My top
No board game found
antonynoh
antonynoh
Frustration cette etape.
Entre un sprinteur qui décide ou de ne plus pédaler du tout ou de taper un sprint au mauvais moment ,un domestique à l'utilité restreinte et un peloton qui décide de couper le rythme en montée empêchant mes coureurs de progresser a leur plein potentiel, on en ressort frustré...
Pas la sensation que lequipe progresse au fur et a mesure de la compétition. 
il va falloir prendre du repos et du recul pour la suite . 
Voila en résumé ce qu'a pu obtenir un journaliste avant que lequipe monte dans le bus...
My top
No board game found
pingouin
pingouin
### MESSAGES DE SERVICE ###

Il me manque 4 résultats !
Aucune urgence bien sûr, la date limite est toujours fixée au 15 septembre, mais comme c'est la fin du WE et que les périodes de rentrée sont assez sportives, je préfère prendre les devants...

Par ailleurs, le PC course appelle le Directeur de l'équipe Zprigan à se signaler : une erreur semble s'être glissée dans leur fiche

### FIN DES MESSAGES ###
My top
No board game found
sprigan
sprigan
Oups. J'ai renvoyé le résultat via le formulaire. Je m'étais trompé dans les cases d'arrivée je crois. Désolé, j'ai pas la tête à jouer en ce moment. 

Néanmoins c'était une course plaisante. Même si j'ai voulu prendre des risques pour jouer les points et une volonté de mettre mon rouleur proche du grimpeur, je me suis confronté à pas mal de blocage dans un peloton dense. Peu d'aspirations à mon avantage, la course n'a pas été une catastrophe même si j'aurai aimé faire mieux. Je ne gagne pas, mais je passe le pk1 en tête et, pris dans le trafic, mon rouleur en a profité pour lever le pied et se débarrasser de fatigues. Prestation moyenne comme d'hab, à l'image de mon humeur. :/
pingouin
pingouin
sprigan dit :Prestation moyenne comme d'hab, à l'image de mon humeur. :/

Oups, j'espère que ce n'est rien de grave
cheeky

Pour les résultats, je voulais juste m'assurer avec toi que c'était juste un problème de saisie et pas le mauvais côté de la tuile d'arrivée. J'ai regardé ce que tu as renvoyé, c'était bien ce que j'avais imaginé.

My top
No board game found
sprigan
sprigan
Pour le moral disons que mes coureurs portaient pour cette étape le brassard noir.

Sinon Non la tuile était du bon côté, c'est juste que je n'ai toujours pas intégré que la dernière case d'arrivée n'est pas forcément la cinquième...
pingouin
pingouin
sprigan dit :Pour le moral disons que mes coureurs portaient pour cette étape le brassard noir.

désolé...

My top
No board game found
sprigan
sprigan
T'es gentil. ^^ Il aimait jouer alors the game must go on
bilbokristof
bilbokristof
@ sprigan: Pas facile de rouler dans ces conditions... courage


Encore un peu à la bourre, désolé.
Pour les fous du guidon, la stratégie était simple:essayer de se débarrasser des CF. ça marche bien au début mais l'équipe se fait détacher au round 3. un 9 et un 6 permettent de recoller au peloton avant la première ascension.

Le rouleur asphalte passe en tête le pk1 puis s'échappe avec le baroudeur!Mais ils calent rapidement, ça se regroupe à nouveau, avant que les fous du guidon soient à nouveau décrochés dans la 2è montée, protégés par Raymond Coqueville.

Finalement simone peut jouer ses deux 9 sur la dernière partie pour jouer la victoire! mais elle sera battue de peu par le rouleur de l'équipe asphalte qui aura mené tout au long de la course. Résultat simone et robert se prennent chacun une cf à l'arrivée, ce qui les remet au même niveau de cf...

J'ai franchement eu peur du grimpeur à plusieurs reprises (qui avait l'art de sortir ses 7 en montée), mais au final il termine 3è.

Il est trop bien ce jeu...
pingouin
pingouin
Plus que 3
Je m'inquiète (un peu) pour l'un des trois qui ne s'est plus manifesté depuis 2 semaines et... sa dernière course ici-même.


@bilbokristof
je t'ai envoyé un MP
My top
No board game found
Abileor Bordeaux
Abileor Bordeaux
Moi je compte la faire demain je pense.
Rwain
Rwain
La course est terminée depuis plusieurs heures maintenant...
Et la porte du vestiaire de l'équipe EPO ne s'est toujours pas rouverte...
De loin, on entend les hurlements du directeur de course. Visiblement, le champagne qui avait coulé à flot à la suite de la 3ème étape a été remisé à la cave...
BLAM !
La porte claque enfin sur le visage dépité de Luccio Belanc... Livide, le porteur d'eau de l'équipe EPO sort torse nu du vestiaire... Les lambeaux de son maillot dans les mains... ce beau maillot rose qu'il étrennait spécialement pour cette 4ème étape, ce beau maillot rose dont il était si fier. Et oui, il faut croire qu'EPO et Szuper Beton ont fait des commandes groupées, puisque chez les coyotes aussi, on arborait de tous nouveaux dossards fournis par des sponsors ravis du tir groupé des coureurs rouges lors de la dernière étape. C'est ainsi que Luccio, dont le travail remarquable avait été salué par tous, s'était vu affublé d'une tunique rose pétante loin de lui déplaire. De quoi lui donner des rêves de champion italien des cols du Giro !
Oui mais voilà, ici, c'était l'Auvergne, et les rêves du grandeur du porteur de bidon se sont noyés au pied des volcans...
Limogé le Belanc qui s'est vu trop beau... Ca lui apprendra à se prendre pour un leadeur !

Retour sur le film de l'étape qui a amené à ce triste dénouement...

Tric Trac
Dès le départ, le spécialiste des échappées, le flamboyant Rhino de l'AsPhalte, nous refait la même ! Le voilà qui prend ses distances sur le peloton et s'élance tout seul à l'assaut de la première montée. Derrière, les autres équipes ricanent. Ce n'est pas une première cette échappée du Rhino, et comme à chaque fois, il sera rattrapé et dépassé au final.... sauf que...

Tric TracSauf que le Rhino est dans une forme incroyable ! Il avale la montée en quelques minutes sans perdre une seule seconde sur le peloton. Pourtant, c'est le spécialiste de la montagne, Onmorémenti, qui mène le train derrière, et il ne mâche pas ses efforts car il voit dans cette première étape une occasion d'enfin briller.

Tric TracMais rien n'y fait ! Le baroudeur semble infatigable et son avance se maintient dans le seconde ascension... Pour en revenir à nos dopés... euh à nos coureurs de l'EPO, il faut avouer que jusque là, la course se déroulait plus ou moins selon les plans... Comme à leur habitude, Seigneur Lajabert et Richard Rivenque restaient dans les roues de leur équipier, au fond du peloton, pour s'économiser et gérer au mieux leur fatigue... mais on sentait déjà dans les premières longueurs que la mécanique n'était pas aussi bien huilée. A plusieurs reprises, Belanc coinçait dans les roulements, laissant ses équipiers prendre le vent, à croire qu'il n'était pas dans un bon jour, ou qu'il avait la tête ailleurs...
Mais dans cette seconde ascension, c'est le drame ! Le directeur de course de l'EPO lui crie dans le mégaphone de laisser la porte ouverte pour que Rivenque passe à l'offensive. Luccio se retourne à peine, grimace, et se lance à fond dans la montée ! Le leadeur de l'EPO, au lieu de revenir aux premières loges sur son attaque, se retrouve tassé dans le fond du peloton, bloqué par son propre coéquipier ! On croit à une mésentente, mais le domestique aux rêves de grandeur nous refait le coup dans la seconde partie du col ! Et bim, Rivenque est à nouveau coupé dans son élan !!! Ca hurle dans la voiture EPO, mais rien n'y fait, Belanc, grisé par sa tunique rose, se croit capable d'aller au bout en rivalisant avec les meilleurs grimpeurs du peloton.

Tric TracEt là, c'est le drame !!!! Une créature monstrueuse, poilue et griffue, vient perturber la course, balançant d'un énorme coup de patte les coureurs situés à l'arrière du peloton !!!! Un fait de course incroyable qui aurait pu mettre fin au Tour d'Europe ! Mais heureusement pour le spectacle, après une intervention du deus ex machina qui éloigna la bête, les coureurs purent reprendre leur place dans le peloton, grâce aux multiples photographes qui avaient immortalisé la scène.
Comme on peut le voir, le rêve de Belanc avait déjà pris un coup de l'aile, le domestique EPO se retrouvant en queue de peloton dans la descente...
Et devant, aussi incroyable que cela peut le paraître, Rhino était toujours loin devant ! Irrattrapable !
Quant aux coureurs EPO, ils sont toujours tassés dans le peloton, bouchonnés comme par un vieux liège poreux, ils perdent leur saveur, s'éventent et se fatiguent en vain...

Tric Trac
La victoire est pour Rhino, qui finit loin devant les autres, ne faiblissant toujours pas dans la dernière ascension. Derrière, Lajabert règle le sprint du peloton devant Onmorémenti. Rivenque finit encore plus loin, ayant complètement manqué son finish et ayant perdu un nombre incalculable de mouvements grâce à son futur ex-équipier...
Syr99
Syr99
Jolie course, et l'intervention du chat pour empêcher le povre Lucio de devenir le nouveau leader.... du jamais vu . Ils sont trop fort à la FicST ! !yes

Ps : c'est pas une première la victoire de notre Rhino ?
pingouin
pingouin
@Syr99

La victoire du Baroudeur sur une table individuelle n'est pas exceptionnelle, mais reste marginale.
Elle suppose a minima qu'il n'est pas rattrapé par ses acolytes de AsPhalTe et donc que les cartes Attaque ne sortent pas (ou pas au bon moment), ce qui revient à dire que le rythme général de la course est assez lent.
Pour qu'il finisse bien classé (sans parler de victoire) dans le bilan général de l'étape, il faudrait donc un bon concours de circonstances quand même.
Au classement général il n'a à peu près aucune chance mais comme il est toujours présent (statistiquement il ressort presque toujours au moins une fois), il constitue un soutien précieux - voire excessif ? - à AsPhalTe, pour les points comme pour le temps.
Et sur le classement de la Montagne il est redoutable puisqu'il rafle presque tous les PK.

Cela fait partie des micro-ajustements que nous allons sans doute opérer pour la saison 3.


[edit pour ceux que ça intéresse :
toutes statistiques actuelles déployées, le Baroudeur gagne la course 2 fois sur 15, avec une nette préférence pour les étapes de montagne]
My top
No board game found
Vicen
Vicen
Je sais plus lequel du baroudeur ou du Massif Central j'ai créé en premier... ça fait un moment déjà. Mais je me souvient que lors de tests bot contre bot, ce stage vit la toute première victoire du baroudeur, alors même que deux attaques étaient tombée.

Techniquement, si tout se goupille bien au niveau des pentes pour lui, il peut être redoutable, alors imaginez si en + aucune carte attaque ne tombe et là c'est le record du monde. Donc peut être qu'il arrivera un jour où il ne se contentera pas de seulement gagner à sa table, mais remportera une étape multi-table.
Abileor Bordeaux
Abileor Bordeaux
Course faite petit compte rendu à venir.
pingouin
pingouin
@Abileor
peux-tu me contacter par MP ou mail, il y a un petit souci avec ta transmission


@bilbokristof
idem (rappel), voir MP
My top
No board game found
pingouin
pingouin

Bon... je vais faire mon gros lourd de base :
 
J-2


laugh

 
My top
No board game found
Tellim
Tellim
Désolé je suis à la bourre. Je fais ça aujourd'hui.

Edit : ça y est c'est bon avec une fin dans la douleur pour mon sprinteur.
pingouin
pingouin
Merci Tellim

Ne manque plus qu'un retour
 
H-21
 
MONEY TIME !!!


My top
No board game found
dge
dge
C'était moi le dernier.

Bien à la bourre aussi désolé.

Tentative de gestion de la fatigue accumulée lors des dernières étapes.
Etrange stratégie d'essayer de gérer la fatigue pendant une étape de montagne me direz vous, on aime les contradictions chez les noctambules.
Et ce fut un échec, les deux coureurs vedettes finissent presque aussi fatigués qu'au début de l'étape.
Et tout ça pour un bilan très moyen, vraiment il va falloir se réveiller les gars où on vous envoie directement en sacrifice au dieu de la petite reine.
My top
No board game found
Vicen
Vicen
Et oui la strat de dormir au fond du peloton n’est pas forcément la meilleure sur cette étape propice à l’attaque qu’est le Massif Central.

[...]

Et concernant la montagne, vous allez voir ce que signifie le terme Hors Catégorie sur Cima Coppi.
« Nous sommes des professionnels, ne reproduisez pas ce genre d’étape chez vous à la maison » ^^
pingouin
pingouin

Et voilà...

Tric Trac
J'avais espoir... Jusque tardivement, le Maillot Jaune était (presque) dans les limbes et les classements se resserraient...
Las, l'une des dernières tables fait claquer LE résultat qui tue pour Pierre Mince.
enlightened

Et voilà l'éternel poursuivant qui remporte sa seconde victoire d'étape, repoussant tout le monde aux classements...
Il va falloir qu'on lui règle son compte...

A noter que les fantômes sont à la fête : ils squattent le podium, et le 4ème larron n'est pas loin, ne devant sa 6ème place qu'au "hasard" de la photo finish... preuve que le niveau des bots n'est pas si mauvais que ça, pour ceux qui en douteraient...
Et que dire des classements par équipes...

(Tous les classements sont à jour)

Je m'attelle sans attendre à la mise en place de la 5ème étape.

N'anticipez pas, il y a deux petites règles spéciales.
(pour les couche-tard : ce devrait être OK vers minuit)
My top
No board game found
pingouin
pingouin


Et c'est officiellement parti pour le sommet symbolique de ce Tour d'Europe !!!

Lisez attentivement tout le post SVP
 
5ème ETAPE : CIMA COPPI

Tric Trac

Notez bien qu'il n'y a que 2PK : entrée de tuile H et 4ème ligne de la tuile L.
Le replat de la tuile D ne compte pas.

Pour les comptables :
la course permet de marquer jusqu'à 36 points au classement de la montagne
(6 au PK1, 10 au PK2, et jusqu'à 20 points pour la victoire d'étape)

(Autant dire que c'est là que le maillot se joue...)


 
### ATTENTION ###

Pour cette étape seulement

MISE EN PLACE SPECIALE

Tric Trac
Le Grimpeur est donc en retrait par rapport à une montagne "classique"


 
REGLE SPECIALE : Porteur d'eau

Un cycliste en contact (gauche droite devant derrière) avec un autre peut prendre une fatigue supplémentaire, en échange de quoi l'autre cycliste se déplacera de minimum 4 le tour prochain (utilisable une seule fois sur la course).


ENFIN...
Je rappelle que vous devez constituer vos decks avec les CF signalées dans la liste (a priori à jour) en page 1

 
Les derniers résultats doivent me parvenir par le formulaire habituel au plus tard le samedi 29 septembre 2018 à 13h45
(mais si tout arrive avant je ne porterai pas plainte)


Pierre Mince va-t-il finir par craquer sur le toit de l'Europe ?
Bernard Rhino va-t-il lâcher son rutilant maillot à pois ?
Les vrais joueurs vont-ils enfin faire la peau des fantômes aux classements par équipe ?

Vous le saurez en suivant les commentaires de cette passionnante étape !

 
Que la force soit avec vous !



 
My top
No board game found
Vicen
Vicen
(édit)
Vicen
Vicen
Oups, j'ai faillit oublié les fatigues au démarrage. Effectivement, faites bien gaffe à ça tout le monde.
D'autant que Séléné est dans le rouge (sur l'échelle de Pingouin).

Et mettez vous un pense bête pour le pouvoir porteur d'eau, pour y penser durant la course.
Ce serait bête de pas profité de l'Eau Potable Ordonnancée aux joueurs.
Vicen
Vicen
Rapport succin de course :

Et bien course derrière Raymon Coquiveille tout du long. Qui remporte les deux PK et la course sans jamais défaillir. Gionricardo Onmorémenti c'est fait avoir dans un blocus de masse. Cela lui apprendra à être trop confient et laisser un avantage à son coéquipier rouleur de l'équipe poumon.

Le train de course assez vif du début n'aura pour autant pas empêché mes deux cyclistes de se refaire une jeunesse grâce à un domestique au taquet. Dont une fois grâce au pouvoir porteur d'eau au bénéfice de Séléné dans la grande ascension. (Elle a dû toutefois quand même sacrifier un neuf durant cette ascension). Le domestique n'aura plus servi après ça mais je suis assez satisfait de sa perf.

Épreuve pas si terrible finalement (merci le combo domestique porteur d'eau), même si j'aurai pu faire mieux avec moins de fatigues au départ. J'étais très surpris du peu de fatigue me restant au final. Quelque part, c'est le fait que Raymond m'ait tout piqué qui a fait que d'un autre côté, j'étais à l'abri du vent. Je peux cependant dire adieu à tout espoir de chopper le maillot à pois.
pingouin
pingouin



Le peloton bruisse de mille rumeurs depuis quelques jours. les performances des uns et des autres sont examinées à la loupe, mais AsPhalTe est particulièrement dans l'oeil du cyclone.

Chez AlcaTorda, c'est la soupe à la grimace. Les coureurs, pourtant plutôt en forme, peinent à s'illustrer vraiment... à part une obscure 5ème place et qeulques points glanés çà et là, autant dire : rien.
Certes, il faut s'épargner sur une course à étape, mais finir frais et en fond de classement : who gives a shit ? Il s'agit donc de mettre en place une stratégie plus offensive.

La course commence sous les pires auspices : le dérailleur de Staska Kowlaski fait des siennes, et le départ est déjà complètement manqué ! Heureusement, le peloton n'est pas parti sur des bases trop rapides.

Tric Trac
vous avez de jolis petit c...(aleçons) les gars,
ce serait dommage de ne pas en profiter non ?

Respectueux des consignes, les compères rouges fournissent l'effort qu'il faut pour animer le peloton. Rico, plus en forme, prend les commandes de la poursuite avec autorité. Hélas, Bernard Rhino est également en forme et il ne faiblit pas dans la première ascension du jour, bien secondé par son équipe qui contient les velléités de Lamiré. Au fond du peloton, Staska et Onmorémenti se jaugent, et ne semblent pas vouloir tirer trop vite leurs cartouches.

Rhino passe le PK1 en solitaire tandis que le peloton, emmené par Raymond Coquiveille, revient sur lui alors que Rico Lamiré met peut-être un peu trop de zèle à jouer les premiers rôles : au prix de gros efforts, il bloque la remontée de Gianricardo Onmorémenti et permet à Staska de rester dans sa roue... mais, ce faisant, il laisse Rhino reprendre ses distances à l'occasion de la descente. La stratégie des rouges (si stratégie il y a...) ne bénéficie-t-elle pas en premier lieu à AsPhalTe ?

Eh bien non, car le vétéran connaît son premier coup de pompe de la journée, et se voit rattraper par le peloton emmené par son vieux rival Coquiveille ! Mais l'accélération est fatale à l'unité de l'équipe AlcaTorda, dont le fidèle équipier est lâché dans la descente. Coquiveille prend les commandes avec autorité, mais c'est le coup de tonnerre à l'arrière, où Staska Kowalski place sa première banderille au meilleur moment !

Tric Trac
admirez le déhanché

Laissant Onmorémenti le souffle soupé, elle remonte tout le peloton et vient se caler dans la roue du senior de l'équipe Eco. Elle négocie avec Rhino, pour qu'ils se relaient alors que la Cima Coppi se dresse devant eux... Et ils prennent les commandes !!! Mais est-ce une si bonne tactique ?

Rhino n'est pas un perdreau de l'année, et pourtant c'est lui qui se fait piéger à ouvrir la route alors que, dans son sillage, Staska profite au mieux de la courte descente.

Tric Trac
"j'aime bien qu'un plan se déroule sans accrocs"

Le début de l'ascension est déjà l'occasion d'une cassure peut-être définitive : Rico Lamiré a lâché, mais il fait de son mieux avec son équipier pour rester dans le rythme.
Kowalski continue à tisser sa toile à la perfection laissant Coquiveille et Rhino prendre les relais les plus difficiles dans la redoutable ascension. A l'arrière la course est impitoyable : c'est au tour de l'AsPhalTe de bloquer les vélleités de Onmorémenti, et cette obstruction permet à Lamiré de recoller !

Le passage du Cima Coppi est titanesque ! Bien aidé par son coéquipier, Onmorémenti redouble d'efforts et passe le barrage AsPhalte mais c'est trop court ! Et c'est Rhino qui rafle une nouvelle fois les points du mythique PK2, mais Staska Kowalski est juste à côté, et dans la forme de sa vie !

Tric Trac
"honneur aux anciens" d'accord...  mais des fois, ça saoûle

Peut-être vexée de s'être fait flouer, ou seulement désireuse de tuer le suspense, Staska porte une accélération monstrueuse dans la descente, qui laisse le vieux baroudeur sans réaction. Pierre Mince tente de prendre sa roue mais il part de trop loin, et la jeune sprinteuse franchit la ligne les bras levés ! Mission accomplie ! Elle remporte cette course de légende au nez et à la barbe des plus chevronnés, et surtout loin devant GianRicardo Onmorémenti qui finit presque en anonyme sur le tracé qui était presque son objectif du Tour.
Tric Trac
Na na na na nèèèèère

Derrière, Rico Lamiré est revenu du Diable Vauvert pour passer presque tout le peloton en revue dans l'emballage final. On est loin du doublé mais, compte tenu du déroulement de la course, même son résultat est une performance !


Bref. J'ai fait ce que j'ai pu, pas mécontent d'une première victoire sur table cette saison... Mais, pas de bol, ce faisant c'est sur moi que retombe la honte d'attribuer un résultat à Pierre Mince... saleté de statistiques...
 
My top
No board game found
Rwain
Rwain
Vicen dit :Et Mince, fichue Pierre !
Multiplier par le nombre de table mes bots sont trop fort. C'est pour ainsi dire l'armée des clones.
Y a que le rouleur officiel qui ne nous supplante pas. Et encore, il est pas mal positionné sur l'étape du Massif Central.
Va falloir dépister ce qu'ils ont dans les urines un de ses quatre.frown
Espérons que la petite bouteille d'eau plate ordonnancée aux joueurs, suffise à les remonter à bloc.

Sinon, il faudrait prendre en compte leur performance moyenne sur l'ensemble des tables plutôt que la meilleure, histoire de les rendre moins imbattable et de replacer le challenge des maillots entre les joueurs. Parce que là, je ne vois pas qui d'autre qu'un fantôme pourra prétendre à un quelconque prix final.

Resinon, je m'attendais à prendre une plus grosse claque sur cette dernière étape... finalement, je n'ai pas été le seul à souffrir ! Bon, c'est mal barré pour le général, c'est sûr, mais je peux toujours tenter de viser une place sur le podium par équipes. Il est calculé comment d'ailleurs le temps du trophée par équipes ?

pingouin
pingouin
Rwain dit :
Vicen dit :Et Mince, fichue Pierre !
Multiplier par le nombre de table mes bots sont trop fort. C'est pour ainsi dire l'armée des clones.
Y a que le rouleur officiel qui ne nous supplante pas. Et encore, il est pas mal positionné sur l'étape du Massif Central.
Va falloir dépister ce qu'ils ont dans les urines un de ses quatre.frown
Espérons que la petite bouteille d'eau plate ordonnancée aux joueurs, suffise à les remonter à bloc.

Sinon, il faudrait prendre en compte leur performance moyenne sur l'ensemble des tables plutôt que la meilleure, histoire de les rendre moins imbattable et de replacer le challenge des maillots entre les joueurs.

Le débat est intéressant mais je préfèrerais qu'il ait lieu ailleurs ou plus tard
Je précise toutefois que cette question s'est déjà posée dans le secret de l'alcôve des MP - ce n'est pas comme si nous avions été parfaitement insconcients.
Il y avait plein de solutions possibles, dont celles-ci, que j'ai examinées sous l'angle statistique d'abord, puis empirique ensuite

J'y porte (comme à d'autres) une objection principale : cela peut conduire (et, en pratique, aurait conduit) un coureur à remporter une étape qu'il n'a pas gagné sur sa propre table, ce qui est symboliquement pour le moins curieux.
 

Parce que là, je ne vois pas qui d'autre qu'un fantôme pourra prétendre à un quelconque prix final.

ça oui, on est d'accord que c'est gênant. Pour cette saison, j'ai une solution radicale : pour les points, dégager les fantômes (ils prennent les points mais ne figurent dans aucun classement. Après tout, la compétition est entre nous :)

Pour les temps, on souffre de la trop grande régularité du Poursuivant, et seulement de ça. Il y a une solution relativement élégante mais ça m'embête de la mettre en place a posteriori (pas pour des raisons techniques)
 

Resinon, je m'attendais à prendre une plus grosse claque sur cette dernière étape... finalement, je n'ai pas été le seul à souffrir ! Bon, c'est mal barré pour le général, c'est sûr, mais je peux toujours tenter de viser une place sur le podium par équipes. Il est calculé comment d'ailleurs le temps du trophée par équipes ?

On additionne les temps des deux meilleurs coureurs, sauf le contre-la-montre où l'on ne retient que le temps du 2ème.
Là encore, AsPhalTe bénéficie du double effet kisscool : Pierre Mince trop fort et Bernard Rhino trop régulier.

Mais on voit que ça tient à pas grand'chose : une seule fois dans le Gruppetto et il rentre dans le rang... le problème c'est qu'il sort toujours, le bougre...

 

My top
No board game found
Vicen
Vicen
Dans ce cas parlons en plutôt , si on en parle.