18
réponses
0
follower
By : joconcours | Wednesday, July 13, 2005 at 10:20 AM
Default
joconcours
joconcours
Je l'évoquais ailleurs mais ça mérite peut-être un sujet à part entière... C'est quoi le double guessing ?
My top
No board game found
ReiXou
ReiXou
joconcours dit:Je l'évoquais ailleurs mais ça mérite peut-être un sujet à part entière... C'est quoi le double guessing ?


C'est le bluff style "il croit que je crois qu'il crois ..."
Enguerrand
Enguerrand
La réponse de Bruno Faidutti (en bas de la page):

Bruno Faidutti dit:Le double-guessing - pour lequel je ne vois pas d'équivalent en français - est une sorte de "devinette réciproque" dans laquelle chacun doit deviner ce que l'autre fait. Le cas type est Chi-Fou-Mi.
En français, on parle parfois de bluff, mais les américains, auxquels on a emprunté le terme de bluff, le différencient clairement du double-guessing. Pour qu'il y ait bluff, il faut qu'il y ait une composante d'intimidation, ou du moins d'utilisation des probabilités pour faire croire que l'on fait autre chose que ce que l'on fait, notamment à travers les mises. Le Poker est un jeu de bluff car tu ne te contentes pas de tenter de deviner ce que fait l'autre, tu disposes de moyens pour tenter de lui faire croire que tu fais autre chose que ce que tu fais, ce qui n'est pas le cas dans Chi-Fou-Mi.
Cela ne signifie pas que les jeux de double-guessing soient pour autant des jeux de hasard, mais juste que les éléments de psychologie à l'œuvre n'y sont pas les mêmes que dans un jeu de bluff.


Vive la fonction recherche! :wink:
My top
No board game found
ReiXou
ReiXou
Heureusement que Bruno donne la définition parce qu'il y a que lui qui emploie ce terme, à ma connaissance.
Gadget
Gadget
Les mathématiciens férus de théorie des jeux l'emploient aussi...
mxmm
mxmm
double guessing = Shazamm!
My top
No board game found
shingouz
shingouz
Je l'utilise aussi de temps en temps, car je ne trouve pas vraiment de mot en français pour désigner ce mécanisme pourtant très souvent présent dans les jeux, où le résultat d'une action dépend effectivement de ce que chacun des joueurs a décidé secrètement de faire. Bref, tu es obligé de parier sur la stratégie de l'autre pour faire ton choix.

Y'en a dans Shazaam, mais aussi dans les jeux de programmation style Himalaya ou même dans le collier de la reine quand tu décides de faire tes colliers.

Cela dit, c'est vrai que la définition du terme est floue et que moi-même je l'emploie parfois de manière incorrecte.
My top
No board game found
Ted Lapinus & Phoenix
Ted Lapinus & Phoenix
La définition de Bruno est intéressante parce qu'elle établit clairement la distinction :

BLUFF <> DOUBLE GUESSING :)

Dans le double guessing, il y a bien symétrie entre chacun des adversaires (chacun essayant de deviner le prochain coup de l'autre), mais il n'y a pas de possibilité d'infléchir le choix adverse dans un sens plutôt qu'un autre.

Dans le bluff, il y a à la fois l'aspect "devinette" (passif) et l'aspect "influence" (actif) quant au prochain coup adverse.

D'où l'équation :

BLUFF = DOUBLE GUESSING + PIPEAU :D
My top
No board game found
ChristianM
ChristianM
shingouz dit:Y'en a dans Shazaam, mais aussi dans les jeux de programmation style Himalaya ou même dans le collier de la reine quand tu décides de faire tes colliers.
Voui ! Et dans La Crique des Pirates ! Et dans El Grande (le castillo) ! Et youpi ! Et dans Citadelles bien sûr... Pfouu... J'me f'rais bien un p'tit jeu moi... Bon faut bosser quoi...
My top
No board game found
Nono
Nono
oui, moi j'utilise plus volontier le mot intuition (avec élément de réflexion ou non).
Default
Nono
Nono
Ted Lapinus & Phoenix dit:D'où l'équation :
BLUFF = DOUBLE GUESSING + PIPEAU :D


je pense que bluffer = pipoter, dans un jeu de bluff ou l'on cherche donc à faire croire à ce que l'on ne fait pas l'intuition à évidement une grande part mais elle n'a pas sa place dans l'equation, c'est une conséquence.
Bluff => intuition.
ElGrillo
ElGrillo
Maka bana, edel stein & reich, citadelles, tal der könige, shazamm, himalaya...
Tous parmi mes jeux préférés.
Certains y voit du bluff, d'autres de la chance, moi j'y vois la tension que cela amène au fur et à mesure du déroulement d'une partie.
Que du bonheur, j'adore ce mecanisme. On peut dire mécanisme d'ailleurs ?
Nono
Nono
ElGrillo dit:j'adore ce mecanisme. On peut dire mécanisme d'ailleurs ?

moi je l'appele "simultané", et quant on joue plusieurs coups d'avance en simultané (robo-rally, himalaya) j'appele ça de la programation.
faidutti
faidutti
ElGrillo dit:Que du bonheur, j'adore ce mecanisme.


Alors tu vas aimer les deux prochaines grosses boites auxquelles j'ai contribué. C'est un mécanisme important de Mission Planète Rouge, et c'est le mécanisme central de Key Largo.
My top
No board game found
Solipsiste
Solipsiste
Tal der Könige est pour moi le plus bel exemple de Double guessing, on mécanimsme que, perso, je n'aime pas du tout.

(Mais j'aime quand même la plupart des jeux du précédent intervenant)

:D
My top
No board game found
Romanus
Romanus
J'ai du mal a voir la composante double guessing dans citadelles... :shock: (mais je vais bien relire la définition... :oops: )

On a un choix de cartes et selon notre position, (ceux qui ont déja choisi et ceux qui ont encore a choisir) on essaye un choix qui sera plus ou moins risqué...

Bref, la symétrie des possibilité n'est pas la...

Par contre on essaye bien de deviner quels vont être les choix de l'adversaire :P avant et après nous!
Solipsiste
Solipsiste
Ouais, il y en a quand même un peu dans Citadelles, mais ce n'est pas évident. Disons que le double guessing entre un peu en jeu, par exemple, quand on veut taper sur un joueur. Lui se demande si on va prendre l'assassin, le condottière, etc. L'autre se demande qui l'assassin va assassiner, ou s'il devrait prendre l'évêque, etc.

Ce n'est pas le double guessing symétrique de Tal der Könige ou de Dschunke, par exemple.
My top
No board game found
Christophe
Christophe
mxmm dit:double guessing = Shazamm!


+1, + 10 000 même :D
My top
No board game found