This game has been added to the database at Aug 24, 2009

edition 2009

Standalone 4 extensions
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
64
réponses
0
follower
By : alighieri51 | Monday, January 25, 2010 at 5:27 PM
Default
alighieri51
alighieri51
(je vous fait grâce d'une partie lamentable à 5 joueurs, dont 3 qui avaient trop bu, avec kingmaking absurde)
hier partie à 2 (la 1ere fois qu'on joue dans cette config) contre un pote dont c'est la 3e partie (la 5e pour moi)
on commence moi poseidon et athéna, lui zeus appollon - avec poséidon je lui détruit la flotte entre son ile et l'ile neutre à 2 cornes qu'on vise tous les deux, et occupe une case de commerce extérieur à coté
tour 2 je prends ares, et envahit l'ile neutre en question, 2 cornes ça pese dans le différentiel de thunes, lui est plus du tout placé pour augmenter ses revenus rapidement -je prends appolon, aussi
les enchères sont cools, il mise peu et ne réagit pas à mon activisme militaire, il semble jouer "construction de plein de batiments et long terme"
tour 3, c'est Ares qui manque, je prends zeus pour la 1ere place, joue le griffon, qui me coute 3 et me rapporte 2, mais le différentiel de thune est pour moi (6/3) et le -2 lui fait très mal, il ne peut plus faire grand chose avec poseidon qu'il a payé cher
tour 4 je suis plus riche, je bourrine sur Ares qu'il ne peut m'empêcher de prendre (et qui est 1er dieu, si vous avez suivi), je reprend 6 thunes avec les grées, fait 2 troupes, attaque son ile ou il y a 2 bâtiments, fait ma 1ere métropole avec 4 bats
et là, il concède la partie :shock: , on a joué 20mn (j'ai 4 iles 8 revenus, lui 1 et 3)
c'était pourtant pas un débutant (3e partie), mais il pensait jouer long terme et a gravement sous-estimé l'agressivité d'une partie à 2 -il me reproche mon anti-jeu, que c'est pas drôle etc...
c'est vraiment pas pareil, à 2 joueurs, le militaire a une place plus grande...
My top
No board game found
ocelau
ocelau
alighieri dit:
et là, il concède la partie :shock: , on a joué 20mn (j'ai 4 iles 8 revenus, lui 1 et 3)
c'était pourtant pas un débutant (3e partie), mais il pensait jouer long terme et a gravement sous-estimé l'agressivité d'une partie à 2 -il me reproche mon anti-jeu, que c'est pas drôle etc...
c'est vraiment pas pareil, à 2 joueurs, le militaire a une place plus grande...

:? Toujours surpris de ce genre de réaction surtout pour quelqu'un ayant 2 parties d'expérience. Qu'éventuellement il demande à arrêter parce qu'il a voulu tenter une stratégie mais qu'il voit que c'est une impasse, pourquoi pas. Mais qu'il disent que c'est de l'anti-jeu c'est vraiment n'importe quoi pour un jeu où la moitié des règles explique le principe du militaire et des créatures.

J'ai 3 parties d'expérience à 2 à Cyclades. Je ne crois pas que le militaires aient une place plus grande, ce sont surtout les ressources financières (cela va certes parfois de pair) : Celui qui a un avantage a ce niveau peut encore plus qu'à plusieurs mettre la pression sur l'autre :
- par le système d'enchère car à 2 on peut revenir plus facilement sur le même dieu (double tranchant cependant)
- par le fait qu'un coup la pression mise, tu ne peux pas compter sur une alliance, mais là encore c'est le propre des jeux à 2.
On pourrait dire que c'est un effet win-to-win, je dirais plutôt que c'est un point à faire attention car les chemins sont nombreux pour améliorer ses finances : conquête d'ile, zone de commerce, prêtre, cornes

Le coup du griffon devient en fait un classique tout comme celui des grées, là encore il n'aurait pas du être surpris. A connaitre un peu mieux les créatures je commence personnellement à anticiper leur arrivée possible (typiquement Pégase)


première Partie à 3 hier. CR : //www.trictrac.net/forum/sujet/hier-j-ai-joue-a?page=215
C'était encore du tout bon :pouicok: . Une chose très agréable que j'ai pu constater c'est que je n'était pas très bien engagé la partie, me retrouvant avec une seule île. En fait avec la sécurité de ne pouvoir être détruit entièrement j'ai capitalisé pendant plusieurs tours en cornes, bateau et bonus d'Apollon à 4 pour finalement revenir dans le jeu et gagner (bon, match nul car je n'avais pas précisé qu'au cas où plusieurs métropoles serait faite, le plus riche l'emporte).
Heureux de cette tournure de la partie car ça me confirme que le jeu propose suffisamment d'axes pour se retourner d'un mauvais pas. D'ailleurs à notre partie à 2 précédente j'ai bien failli me faire avoir ainsi où pareil mon épouse n'avait qu'une île et en avait bien profiter, il était temps que je termine car elle revenait en force.

De là à imaginer une stratégie complète d'isolement volontaire, pourquoi pas même si c'est risqué ;)
cerkan
cerkan
ocelau dit:De là à imaginer une stratégie complète d'isolement volontaire, pourquoi pas même si c'est risqué ;)


D'autant que tu es obliger de rendre ta 2nd île attirante pour que ton adversaire l'attaque, ou alors mettre un gros appât (un bâtiments et pas de défense), faute de pouvoir abandonner une île. Pis bon, si tu laisse juste l'île nue, ton adversaire va peut être te voir venir un peu :D
My top
No board game found
cerkan
cerkan
Lors d'une partie à cinq que je détaille ici j'ai réussi à avoir un très grand nombre de prêtre rapidement (7, alors que les autres en avait maximum un ou deux). Or, et ce malgré des revenus très faibles pour moi (3 po / tour) contrairement à mes adversaires (~6 po/tour) j'étais considéré comme le joueur le "plus riche" et le "plus menaçant". Tout ça parce que j'avais des richesses visibles, les prêtres donc.
Finalement, c'est la joueuse la plus discrète de la partie qui l'emporte, comme quoi, il est plus sûr de n'avoir l'air de rien que s'assurer une armée de prêtre ostentatoire (pour pas dire bling bling :lol: )
My top
No board game found
ocelau
ocelau
cerkan dit:Lors d'une partie à cinq que je détaille ici j'ai réussi à avoir un très grand nombre de prêtre rapidement (7, alors que les autres en avait maximum un ou deux).


7 prêtres :shock:
Ah oui effectivement tu étais tranquille pour les enchères :D ! Le revers des prêtre est effectivement que ça n'apporte pas de liquidité. C'est d'autant plus rageant quand tu as un dieu pour pas cher ce qui arrive quand même de temps en temps. C'est pour ça que dans les premiers coups je privilégie plutôt les revenus par les cornes (Apolon, conquête, zone de commerce) et ne suit pas trop adepte de l'achat d'un prêtre supplémentaire
T-Bow
T-Bow
De mon unique partie à 5 joueurs, tu peux quand même grimper à 3 prêtres tranquille. Les dieux ne partent jamais à moins de 3 et le plus souvent à 4+.
My top
No board game found
Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
Ma première partie à 5 joueurs. J'ai fait un CR plus sur le ressenti que purement technique ici:
http://www.trictrac.net/jeux/forum/view ... 96#1125496

J'ai voulu partir sur une voie prêtres/temples en m'octroyant Zeus aux 3 premiers tours. Après, ça a été la catastrophe pour moi. Un ami a trouvé ça potentiellement trop bourrin, et m'a complètement mis hors-jeu très vite en me privant de revenus (et en revenant systématiquement à la charge dès que je repointais le bout de mon nez). Je n'ai jamais pu revenir dans la partie. :lol: Bien fait pour moi, qui m'étais dit que pour sa première partie il allait démarrer pacifiquement.

On a une phrase qui revient comme un leitmotiv entre nous quand on joue:
"l'important c'est l'écart" :lol: . Là il a direct appliqué ce saint précepte. Pourquoi aller chercher une source de revenus neutre, plutôt que d'en prendre une à quelqu'un ? (surtout à moi en l'occurrence).

Bon, à la fin il perd quand même. Mieux vaut être très légèrement en retrait, en embuscade, plutôt que trop visiblement en tête, on a moins de chances de se prendre tous les autres joueurs sur le dos.

Chiron a été décisif en fin de partie, joué en protection par une joueuse sur la seule île de ma compagne (avec une métroplole mal défendue).
cerkan
cerkan
Ara Qui Rit dit:J'ai voulu partir sur une voie prêtres/temples en m'octroyant Zeus aux 3 premiers tours. Après, ça a été la catastrophe pour moi. Un ami a trouvé ça potentiellement trop bourrin, et m'a complètement mis hors-jeu très vite en me privant de revenus (et en revenant systématiquement à la charge dès que je repointais le bout de mon nez). Je n'ai jamais pu revenir dans la partie. :lol: Bien fait pour moi, qui m'étais dit que pour sa première partie il allait démarrer pacifiquement.


Exactement le constat que j'ai fais quelques messages plus haut : commencer avec plein de prêtre, c'est certes très pratique pour les enchères, mais vu qu'ils sont visible on devient la grosse menace de la partie. Et du coup, acharnement, et comme toi après je ne pouvais plus gagner, mais ça en m'a pas empêcher de mettre mon petit bazar :)
My top
No board game found
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Bonjour,

Petit up sur ce sujet après ma première partie de Cyclades. Configuration : 3 joueurs qui découvraient le jeu.

La partie a duré 2 heures, un peu longue étant donné que j'ai eu le sentiment que la partie était pliée à la fin du tour 2. J'aimerais discuter les choix stratégiques qui nous étaient offerts en début de partie, afin de voir ce que des joueurs plus aguerris auraient fait à notre place.

Pour mémoire :



Tour 1 :

Ordre du tour : Noir, Jaune, Bleu (moi)
Dieux disponibles : Poséidon, Athéna, Appolon
Créature : je crois le géant, en tous cas pas une intéressante au premier tour.

- Noir mise sur Poséidon (à 3 PO si ma mémoire est bonne)
- Jaune prend la première place sur Appolon
- Bleu prend la deuxième place sur Appolon (je ne vois pas l'intérêt d'Athéna au premier tour, et surenchérir sur Poséidon me paraît une dépense non justifiable étant donné que je n'ai pas de case de commerce extérieur proche à capturer)

Noir prend un bateau et choisit de le mettre en contact avec l'île bleue en bas. Noir n'exerçant aucune pression sur une île ennemie en début de partie, je comprends l'action même si elle ne rapporte pas de sous.

Jaune s'empare d'une corne et d'une PO.

Bleu s'empare d'une PO.


Tour 2 :

Dieux : Zeux, Arès, Appolon

- Bleu (revenu 2 PO => 9 PO dans le trésor) mise sur Arès avec l'idée de prendre l'île centrale à 2 cornes
- Jaune (revenu 3 PO => 10 PO dans le trésor) surenchérit bien évidemment sur Arès avec la même idée, déloge bleu qui va sur Zeus.
- Noir, le moins riche car le seul à avoir fait des dépense au premier tour, choisit Apollon.

Fin du tour 2 :
- Jaune a un revenu de 5 PO par tour, une position centrale menaçante et un plus grand nombre de troupes
- Bleu a un revenu de 2 PO par tour, 2 prêtres et un temple qui pour l'instant ont mis ses finances à mal en attendant de se rentabiliser
- Noir a un revenu de 3 PO


2 heures plus tard :
Victoire du joueur jaune par 2 métropoles à rien. La résistance a fonctionné un moment mais ses revenus supérieurs lui ont permis de maîtriser les enchères tout du long de la partie.

En temps que joueur Bleu, je n'ai pas eu accès une seule fois à Arès. Noir y a eu accès deux fois mais à des prix trop exorbitants pour pouvoir ensuite masser des troupes. Jaune a toujours pris Arès le reste du temps. A trois joueurs, Arès n'est présent que la moitié des tours et il a donc pu assurer ce monopole sans pour autant négliger les autres Dieux.

Au final, il construit sa première métropole grâce à une unique attaque lui permettant de s'emparer sans risque d'un bâtiment manquant, la deuxième métropole grâce aux philosophes dont deux piqués avec le satyre.


Pour les doléances personnelles : je trouve la position bleue assez faible au début. Noir a un accès non concurrencé à une île à deux cornes et une corne maritime a deux case. Jaune a besoin d'un seul bateau pour atteindre une case de commerce extérieure; il a aussi a accès à une île à deux cornes s'il peut prendre Arès avant bleu. Bleu n'a aucun revenu "garanti", il doit gagner la course contre jaune vers l'île centrale. Avec notre tirage de départ, je n'ai pu ni avoir de corne d'abondance via Apollon, ni me mettre dans une position favorable pour gagner les faveurs d'Arès au second tour. J'ai le sentiment un peu frustrant que ce retard initial était inévitable et m'a pénalisé sur l'ensemble de la partie.

Tout commentaire ou conseil me permettant d'aborder ma prochaine partie du bon pied sera bienvenu, cette première expérience n'ayant pas été aussi exaltante que souhaitée :).
My top
No board game found
Bruno des Montagnes
Bruno des Montagnes
Hello

Dans ta position, je n'aurai sans doute pas joué le tour 1 de cette façon:

- Athena pour 1PO en prenant juste un philosophe était un coup intéressant. Parce que il te reste 6PO + 2 pour miser sur le tour suivant... ce n'est pas si mal, et ça permet, même si au final tu te fais chasser, de faire payer ares cher à celui qui le prendra. Et si tu prends ensuite Apollon, alors au tour 3 tu arrives riche, et tu luttes à armes égales sur un tour ds lequel il y a 3 créatures disponibles...

- Poseidon pour 4, ça peut paraître cher, mais c'est jouable aussi.
Avec le bateau gratuit, plus un autre à 1PO, tu fais une flotte de 2 et tu casses le bateau jaune au nord. Intérêt: tu stoppes la menace jaune et en crée une sur noir et jaune. Si vis pacem, para bellum. Et avec ta dernière PO, tu bouges ton autre flotte pour aller chercher la corne d'abondance à l'est.
Certes, tu te retrouves en short (plus de PO), mais ds une situation de revenus améliorés, qui te permet d'aller chercher apollon direct au tour suivant... car si un petit malin te pique une île, c'est égal: ça te fera 4PO avec apollon.. presque un cadeau !!
Et ds cette position, tu peux même faire le dos rond sur Apollon deux tours de suite...
Default
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Salut Bruno,

Merci pour une réponse aussi rapide qu'instructive :).

En effet, a posteri, prendre Athéna au tour 1 me mettait dans la possibilité de surenchérir jaune au tour 2 sur Arès. Dans le feu de l'action, être le premier à jouer au tour 2 m'avait paru intéressant pour prendre Arès mais je me suis rendu compte un peu tard que le patron était souvent le dernier à poser sa mise.

Pour la surenchère sur Poséidon, j'y ai pensé en rédigeant mon post ce matin, mais dans l'optique de casser la flotte jaune à l'est et le priver de l'accès à l'île centrale. L'inconvénient dont je me rends compte suite à ta suggestion, c'est que je serais à poil au tour 2, sans moyen de prendre Arès (ça ok, on peut temporiser un peu le temps de se refaire avec Apollon), mais surtout avec mon île du nord toujours vulnérable.

Merci pour tes précieux conseils !
My top
No board game found
ocelau
ocelau
Quelques compléments aux judicieuses remarques déjà énoncés :

- J'aurais mis aussi sur Athéna quitte à ne rien acheter de plus que le philosophe gratuit. Même si ça ne parait pas au début, les philosophes ça monte très vite en métropole et même si ce choix n'est pas concrétisé, ça te laisse d'autant plus de cordes à ton arc et te rend plus difficile à gêner dans les enchères.

- Je ne vois pas trop l'intérêt d'aller à Apollon ailleurs qu'en premières place pour la corne d'abondance. Un coup à faire seulement si tu as une seule île pour moi. N'importe quel dieu pour 1 seul pièces t'apporte des trucs gratuits.

- La première place aux enchères n'est pas forcément la meilleure : En effet le système d'éjection de l'enchère fait que tu n'as pas le droit à l'erreur si tu veux un dieu précis, le premier joueur mise donc à l'aveugle. Mais bon ça dépends des cas et notamment ta marge de manoeuvre

L'important au début de jeu c'est de bien démarrer tes ressources, pour ça plusieurs options :
- Arès pour conquérir une île à corne
- Poséidon pour faire la même chose en mer
- Zeus pour économiser sur les futurs dépenses (prêtre et temples). Plusieurs options : juste le prêtre gratuit, prêtre + temple, prêtre + prêtre , temple + temple (fait à la dernière partie , plutôt intéressant)
- Apollon pour avoir une corne d'abondance.
Athéna n'est pas un choix d'investissement, cela dit à 1PO autant profiter quand même du philosophe gratuit voir de suite un second. Tu te retrouves de suite à 1 coup de métropole si tu as à nouveau Athéna et les moyens de payer un second philosophe.
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Merci ocelau :).

Ce n'est pas du tout un jeu facile. Du fait qu'il n'y a pas un nombre de tours prédéfini mais un objectif à atteindre, la partie peut durer si tous les joueurs sont novices et manquent des opportunités intéressantes. C'est ce qui nous est arrivé, les deux joueurs à la traîne parvenant à empêcher l'autre de conclure sans pour autant jamais réussir à renverser la situation.

En tous cas, vos posts donnent matière à réflexion. J'espère remettre le couvert bientôt, avec peut-être des figurines peintes car je n'ai pas pu résister à l'appel du pinceau devant un tel matériel :).
My top
No board game found
ocelau
ocelau
DuncanIdaho dit:Merci ocelau :).
Ce n'est pas du tout un jeu facile. Du fait qu'il n'y a pas un nombre de tours prédéfini mais un objectif à atteindre, la partie peut durer si tous les joueurs sont novices et manquent des opportunités intéressantes. C'est ce qui nous est arrivé, les deux joueurs à la traîne parvenant à empêcher l'autre de conclure sans pour autant jamais réussir à renverser la situation.
En tous cas, vos posts donnent matière à réflexion. J'espère remettre le couvert bientôt, avec peut-être des figurines peintes car je n'ai pas pu résister à l'appel du pinceau devant un tel matériel :).


De rien :pouicok:

Cyclade n'est effectivement pas facile dans le sens où il est assez impitoyable et ce du premier au dernier coup, c'est une arène où il faut jouer des coudes à chaque instant. Par contre s'il est impitoyable, il laisse toujours la possibilité à un joueur de revenir voir de profiter de l'effet de surprise pour l'emporter. C'est un jeu opportuniste dans son déroulement mais qui demande cependant de bien préparer l'occupation sur le plan des enchères et celui des positions du plateau.

Bref j'aime beaucoup, dommage qu'autour de moi il divise et passe après d'autres jeux :cry: (RFTG, Pandémie, très bons eux aussi :) !!! )
Joffrey
Joffrey
Bonjour,

J'ai fait ma première partie de CYCLADES et nous sommes tombés face un petit probleme.

un joueur devait jouer en seconde position. Le premier joueur a choisi la créature qui permet de voler la moitie de l'or d'un autre joueur. Pour le coup c'est le second joueur qui a vu sa bourse s'alléger. De fait, il n'a plus été en mesure de financer l'offrande à son Dieu.

Je n'ai pas trouver dans la règles, ce cas précis. Nous nous sommes donc tout simplement inspiré de la règle qui indique qu'il n'est pas possible de se placer sur un dieu sans avoir la somme pour payer l'offrande.
Bref, ce second joueur a passé son tour d'activation mais a eu néanmoins le droite de choisir parmi les créatures.

L'auriez-vous géré ainsi ?

A vous lire,
My top
No board game found
PioT
PioT
Salut,

Je suis tombé dans le même cas lors de la sortie du jeu. En fait, tous les joueurs doivent payer l'offrande en même temps, dès la fin des enchères. Ensuite on commence à utiliser les dieux et à appliquer leurs pouvoirs. Ainsi il n'est pas possible "privé" un joueur de la moitié de son or avant qu'il ne paye son offrande.
My top
No board game found
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Salut,

Novice également mais je crois déceler une erreur dans l'application de la règle : tous les joueurs doivent régler leur offrande dès la fin des enchères, avant que le premier joueur fasse ses actions.

Edit : grilled :)
My top
No board game found
Joffrey
Joffrey
ahh cool, merci de vos réponses aussi rapide !

on avait décelé un autre truc mais , je m'en souviens plus...

bonne partie à vous.
My top
No board game found
DuncanIdaho
DuncanIdaho
Bonjour,

DuncanIdaho dit:En tous cas, vos posts donnent matière à réflexion. J'espère remettre le couvert bientôt, avec peut-être des figurines peintes car je n'ai pas pu résister à l'appel du pinceau devant un tel matériel :).

Je n'autoquote pour faire un petit update : j'ai enfin eu l'occasion de faire ma deuxième partie de Cyclades, toujours à 3 joueurs, et avec des figurines peintes (franchement, ce serait hérésie de ne pas peindre les 5 créatures, d'autant qu'elles ne présentent aucune difficulté particulière).

Grâce à l'expérience de ma première partie et les conseils avisés donnés plus haut, j'ai mieux géré mes actions et remporté la victoire. Merci à Bruno et ocelau :).

J'ai été frappé par les renversements de situation. J'ai en effet passé une bonne partie de la partie avec une unique troupe sur la carte et des revenus moyens, et il m'a suffit de prendre Arès une unique fois pour acheter quelques troupes, lancer deux attaques (dont une sur une île adverse vide suite à une malencontreuse attaque de harpie) et construire ma première métropole. Peu de temps après, une mise considérable sur Athéna m'a assuré le recrutement des deux philosophes manquant pour la deuxième.

C'est sûrement Poséidon qui m'a le plus aidé : non seulement j'ai longtemps possédé 3 des 4 cornes de commerce extérieur, mais j'avais des accès disponibles un peu partout en prévision d'une enchère réussie sur Arès. Et si Poséidon m'a bien aidé, il a donc peu aidé les autres qui avaient peu de bateaux menaçant mes îles. Cela m'a libéré de la crainte d'Arès et m'a permis de déserter momentanément mes îles, me contentant d'un marqueur pour en assurer le contrôle.

Au final, une très bonne seconde impression et une forte envie d'essayer une autre configuration :).
My top
No board game found
barbi
barbi
alighieri dit:et là, il concède la partie :shock: , on a joué 20mn (j'ai 4 iles 8 revenus, lui 1 et 3)
c'était pourtant pas un débutant (3e partie), mais il pensait jouer long terme et a gravement sous-estimé l'agressivité d'une partie à 2 -il me reproche mon anti-jeu, que c'est pas drôle etc...
c'est vraiment pas pareil, à 2 joueurs, le militaire a une place plus grande...


Je me suis retrouvé dans cette config à notre 3ème partie, sauf que c'est moi qui était à la traine et que j'étais proche de l'abandon (synonyme de divorce pour ma part, donc je ne peut pas :lol: )
Bilan de l'affaire : j'ai gagné essentiellement en prenant le contrôle des mers, mais 1h plus tard !
Partie donc très tendue, mais ce jeu permet vraiment tous les retournements
Default
ocelau
ocelau
@DuncanIdaho Merci de ce retour :pouicok:

c'est marrant parce que Poseidon a au début un air de Arès au rabais et est en fait très puissant mais surtout plus discret , ce qui est essentiel à ce jeu :

- la bateaux ne coûtent pas chers (ce qui a permis à un joueur lors de ma dernière partie de faire des économies que je ne soupçonnais pas )
- il permet de choper des cornes d'abondance
- il permet d'éviter qu'on puisse venir nous attaquer en coupant les accès
- enfin et c'est le plus dangereux : en tissant un réseau de bateaux entre les îles, cela permet au joueur d'être menaçant un peu partout

C'est avec notamment tous ces avantages qu'à ma dernière partie c'est le joueur ayant pris Poseidon le plus souvent qui a gagné. Le petit revers de ce dieu quand même c'est qu'il est vulnérable à 3 créatures : kraken, polyphène, sirène (qui peut retourner l'avantage du réseau tissé contre soi)
DuncanIdaho
DuncanIdaho
ocelau dit:@DuncanIdaho Merci de ce retour :pouicok:

De rien, c'est normal après les conseils que vous m'avez donnés :).
ocelau dit:Le petit revers de ce dieu quand même c'est qu'il est vulnérable à 3 créatures : kraken, polyphène, sirène (qui peut retourner l'avantage du réseau tissé contre soi)

J'ai subi une attaque du kraken, qui a surgi de l'eau pour me bouffer un bateau placé sur une corne. Heureusement, il s'est plu sur cette case et n'a pas été plus loin. J'ai fait gaffe aux autres créatures qui ne m'ont pas cherché des noises.

Globalement, j'ai pu me prémunir des créatures en prenant souvent le premier dieu ou en utilisant Zeus. J'ai beaucoup apprécié aussi, en étant sur le premier dieu, d'être assuré de mettre une enchère en dernier au tour suivant. C'est une leçon que j'ai retenu de ma partie précédente :).
My top
No board game found
buth
buth
Salut à tous !

J'ai refait une partie à 2 hier soir, mémorable. Elle a duré 4h30 à peu près.
Pour info je n'avais joué que ma toute première partie de cyclades à 2, mais je n'en avais pas réellement profité car novice... depuis j'avais testé 3, 4 et 5 joueurs.

Un petit retour d'expérience :

Pourquoi 4h30 ? Pour rappel une partie à 2 se joue en 3 métropoles, avec 2 dieux par joueur chaque tour, et nous étions tous les deux assez expérimentés (5-6 parties au moins chacun à notre actif).

Mais surtout, on a testé pour la première fois une petite extension maison que je dois encore fignoler : l'ajout du dieu Hadès (dieu des enfers).

Le principe est qu'à partir du 2ème tour, on jette les 2 dés (qui vont de 0 à 3) lors du positionnement des tuiles des dieux. Si le résultat est 6, Hadès remplace Apollon. Sinon, au prochain tour ce sera sur 5+, puis 4+, etc. jusqu'à la venue d'Hadès (on réinitialise à 6 après coup). (le souci de ce système de tirage c'est qu'il faut retenir le chiffre seuil, ça a l'air de rien comme ça, mais à 3h du mat ça commence à être dur :D )
Le fonctionnement d'Hadès c'est qu'il remplace Apollon, il est donc gratuit, plusieurs joueurs peuvent se placer dessus, et il ne peut pas acheter de créatures normalement. Mais comme il tombe rarement, il a 3 effets puissants (pour le 1er joueur uniquement), et il est surtout là pour foutre la m**** :
1) famine : le joueur peut retirer un jeton corne d'abondance du plateau (dans notre test, le joueur pouvait en plus en retirer une deuxième pour 2PO, mais ça rallonge vraiment trop)
2) épidémie : le joueur peut sélectionner une seule île, et y tuer jusqu'à 3 armées ou flottes (qui sont collées à l'île) => ça coûte 2, 3 puis 4 PO (comme pour engager des armées avec Arès)
3) résurrection : même effet que la chimère, pour 4PO, Hadès peut fouiller dans la défausse des créatures et en jouer une. (après on remélange, ce qu'on n'a pas fait lors du test, mais important à mon avis)
Lorsque d'autres joueurs se placent aussi sur Hadès (ce qu'on n'a pas fait à 2, mais qui peut arriver faute de thune) les autres joueurs (pas le 1er hein) ont le droit de voler une PO à un autre, et sont immunisés au pouvoir d'épidémie - sauf à 2 joueurs, quand même. Si plus qu'une île, ils peuvent voler une PO à chaque autre joueur)


Pour en revenir à la partie, le résultat a été assez violent. Il est tombé 3 fois (tous les 4-5 tours) sur une partie qui a duré environ 15 tours ! (heureusement il reste assez rare)

La première sortie a retourné le jeu. Au tour 5 j'avais déjà 2 métropoles et bien parti pour la 3ème, et mon adversaire m'a détruit 2 cornes d'abondance, m'a vidé une métropole de ses troupes et a utilisé pégase (qu'on a modifié aussi au passage, il ne peut transporter qu'un seul soldat - on le trouvait trop bourrin) dans la défausse pour me la piquer, ayant construit entre temps, il s'est retrouvé à 2 métropoles et moi une seule.

Mais j'ai redressé la barre, mon adversaire favorisant Appolon et le commerce extérieur, moi plutôt Zeus et ses prêtres/temples (à 2 c'est un peu dur financièrement au début, car il faut payer 2 dieux). Ca a été serré tout du long.

La lutte a été acharnée pour les premières positions sur la fin, pour prendre les créatures mythologiques et même simplement empêcher l'autre de les prendre. Extrêmement tactique donc, chaque action avait son poids et ses conséquences (c'est le propre des parties à 2 je pense, moins chaotiques et bien plus tactiques, car pas d'alliances possibles).

Apollon était aussi très prisé quand le seuil d'Hadès commençait à baisser, car il octroie la première position au tour suivant pour tenter Hadès. Les pouvoirs d'Hadès coûtent cher, mais le prendre c'est aussi s'assurer que les autres n'y auront pas accès (pas en mode violent en tout cas).

Sur la fin mon adversaire contrôlait les mers, on avait 2 métropoles chacun et il avait 3 philosophes... le problème étant qu'il n'avait plus de place disponible pour en mettre une 3ème, du coup hors de question de prendre Athéna.

Finalement, j'ai gagné surtout grâce à une erreur d'attention de mon adversaire, qui a oublié, au bout de 15 tours, de considérer les créatures mythologiques avant de jouer. J'ai donc pris Arès en première position (il me l'a laissé car je n'avais pas de bateau en position de menace) mais les Sylphes étaient là, ce qui m'a permis de lui piquer sa métropole... EN VIDANT BETEMENT une des miennes, et en laissant une créature disponible => ça lui a permis d'utiliser Zeus pour faire apparaitre une chimère, et ressortir pégase pour bouger un de ses hommes sur ma métropole ! c'est reparti pour un tour (ça commençait à être long là) : Arès et Zeus, on a commencé à se jeter dessus, puis j'ai remarqué Athéna, j'avais 2 philosophes et une île dispo. Victoire intellectuelle ! Youhou :D (et au final 5 métropoles sur le plateau 2 joueurs !)

Bref, je posterai Hadès dans les variantes une fois qu'on l'aura un peu plus testé, et surtout qu'on aura design la tuile (pour recouvrir Apollon).

Si d'ici là ça vous intéresse de la tester, n'hésitez pas me/nous faire un retour, et surtout faites gaffe à la durée de jeu (bon, dans les faits c'est une corne qui disparait et surtout une autre qui n'apparait pas, tous les 3 à 5 tours en moyenne)

Pour finir je rappelle à quel point ce jeu - bravo à Ludo et Bruno - est beau, a des mécaniques intelligentes, bref, est génial... non, excellent... non, génial ! :)
My top
No board game found
erween
erween
Personnellement dans la plupart des parties que j'ai faites, le dieu "star" etais souvent Zeus.

Apres tout les prete sont un peu "des cornes de revenu" mais que l'on ne peux pas se faire piquer (exepté creatures...)

Apres c'est vrai que dans cyclades, qui reste mon jeu préféré, des tonne de strategies sont possible, et les partie ne se ressemble pas.

J'ai le souvenir memorable d'une partie a trois, ou la victoire par deux joueur a étée delimitée a... 1po pres.


La fin du jeu est vraiment tres calcul, car tout peux s'enchainer vite, et c'est dailleurs la dapres moi la plus grande force d'athéna, celle qui etais la raison de mes victoires quand je gagnais...


Sinon hier mon marchant de jeu ma parler d'une...extension pour 2011? Je veux!

Une petite question sur le tas, je ne me rappel plus exactement si c'est preciser dans les regles.

Zeus lorsqu'il deffausse des creatures, si la pioche est epuisée, on remelange ou il ne peux plus utilisé son pouvoir?

Merci d'avance :)
My top
No board game found
cerkan
cerkan
erween dit:Zeus lorsqu'il deffausse des creatures, si la pioche est epuisée, on remelange ou il ne peux plus utilisé son pouvoir?


En fait, ça ne peut pas arriver.

Si tu joues la chimère : tu mélanges la défausse et la pioche
Si tu défausses la chimère (via Zeus) : tu mélanges la défausse et la pioche

Du coup, il y a forcément toujours une pioche de disponible.

Sinon effectivement une extension est prévue, plus d'info >>> ici <<<
My top
No board game found
erween
erween
La chimere lorsquelle est defaussée ou jouée remelange la pioche? JE n'avais jamais fais attention a ce point de regle !

Merci :D

Pour l'extension ça ma l'air bien bon tout ça, reste juste une question, le prix ^^

Malgres ça je pense que je lacheterai si les changements sont consequents, car cyclades est mon jeux préféré :pouiclove:
My top
No board game found
Dude
Dude
cerkan dit:
erween dit:Zeus lorsqu'il deffausse des creatures, si la pioche est epuisée, on remelange ou il ne peux plus utilisé son pouvoir?

En fait, ça ne peut pas arriver.
Si tu joues la chimère : tu mélanges la défausse et la pioche
Si tu défausses la chimère (via Zeus) : tu mélanges la défausse et la pioche
Du coup, il y a forcément toujours une pioche de disponible.


Je ne vois pas pourquoi. Zeus peut défausser des créatures et laisser la chimère sur la piste...
allard92
allard92
Dans ce cas autant jouer la chimère vu que l'on a accès à toute la défausse :wink:
Dude
Dude
allard92 dit:Dans ce cas autant jouer la chimère vu que l'on a accès à toute la défausse :wink:


Si la carte que l'on cherche n'est pas dans la défausse, mais se trouve être la dernière de la pioche, au tour suivant, quand on rempli la piste de créature, il faut mélanger la défausse pour recréer la pioche.
Ça ne doit pas arriver souvent, mais ça peut.
allard92
allard92
La question portait sur l'utilisation du pouvoir de zeus et non lorsque l'on remet des créatures en début de tour (là il est bien évident que si il n'y en as pas assez dans la pioche on mélange la défausse pour refaire une pioche).
Default
le Zakhan noir
le Zakhan noir
erween dit:
Apres tout les prete sont un peu "des cornes de revenu" mais que l'on ne peux pas se faire piquer (exepté creatures...)


Je ne suis pas tout à fait d’accord avec cela, même si je l’entends souvent.
Certes, avec plain de prêtres permet d’être fort pendant les enchères, et c’est très important.
Mais un prêtre, ce n’est pas un revenu… Après tout, si d’autres joueurs ne paient pas beaucoup plus que toi et se sont réfugiés sur d’autres dieux, le prêtre ne t’aura financièrement rien rapporté

Et celui qui a 6 drachmes pourra faire plus de choses avec son dieu que celui qui a 2 drachmes et 4 prêtres...

Donc, puissance des prêtes, clairement oui, (si on peut prendre le dieu qu’on veut grâce à un pouvoir d’enchères accru, c’est excellent) mais est-ce qu’ils se substituent toujours avantageusement à un revenu de 1 supplémentaire, non…
erween
erween
Apres des le moments ou les enchere montent, il suffit que tu ne te mette pas sur appolons et cela devien quand meme une sorte de revenu puisque ce sera des Po que tu gardera pour jouer tes dieux/creatures, ou garder pour le tour apres.

Les cornes gardent l'avantage sur appolons, certes.

Mais tout de meme se faire piller une iles avec deux cornes ça fais mal tout de meme.

Je prefere les pretres et utiliser les cases marines :)

Souvent les joueurs avec qui je jouent omettent ces cases tres importantes.


Dailleurs certaines iles ont l'avantage d'etre a coté d'une case "commerce marchant" et donc avec posseidon peuvent directement y posé un bateau. D'autre joueurs n'ont pas cet avantage.

Apres les cornes bon, jtrouve qu'il faut pas en abuser, alors que les pretres, en abuser ne peux pas faire de mal :kingpouic: :kingboulet:
My top
No board game found