This game has been added to the database at Aug 24, 2009

edition 2009

Standalone 4 extensions
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
106
réponses
0
follower
By : Ara Qui Rit | Thursday, January 7, 2010 at 11:53 PM
Default
Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
Je recherche actuellement un jeu "poids moyen" intéressant aussi bien à 2 qu'à plus, susceptible de me plaire ainsi qu'à ma moitié.
Pour info on joue à toutes sortes de jeux, en étant souvent réticents aux "petits jeux" trop simples.
Pour info, et sans rentrer dans des détails de préférences, voici une liste hétéroclite de jeux auxquels on aime jouer:
Dune, Le Havre, Age de la Renaissance, Space Alert, SdA, Caylus, Res Publica Romana, RFTG, Méditerranée, La Citta, Descent, Horreur à Arkham... vous voyez, on est pas difficiles.

La liste est loin d'être complète.
Ma chérie n'aime pas, par exemple, T&E ou Taluva.

Voila, ce préambule donne une idée de nos goûts, même s'il est difficile d'y voir clair.

Le jeu "poids moyen" (on va dire d'une complexité/durée comparable à Small World) sur lequel je m'interroge est CYCLADES.

J'aimerais avoir vos avis sur sa profondeur (y a-t-il encore des choses/tactiques à découvrir après disons une 15aine des parties ?), sa jouabilité dans toutes les configurations; un gros joueur peut-il prendre plaisir à y jouer ? (par exemple, une partie de Small Word me convient de temps en temps).

Enfin voila, je finis ma tartine, je sais que la question est rude. J'ai déja lu les avis et les sujets du forum, lu les règles... etc mais j'ai du mal à me faire une opinion nette. Tous les avis sont les bienvenus (avec arguments si possible), de ceux qui ont aimé, de ceux qui aiment toujours avec du recul, de ceux qui ont détesté...
greg909
greg909
La plupart des jeux de ta liste sont assez clairement un cran - voire deux- au-dessus de Cyclades en terme de poids.

Tu semble être un joueur qui aime les jeux moyens-lourds: ce sont mes préférés également!

J'ai du faire 7 ou 8 parties de Cyclades. Les 2 ou 3 premières étaient sympa, puis à chaque fois que j'y rejouais les sensations étaient moins bonnes: je ne trouve pas assez de profondeur ou de variété dans le jeu pour qu'il se renouvelle. J'ai l'impression d'en avoir trop vite fait le tour...

Sans connaître davantage tes goûts, il est probable que je me trompe mais mon impression est que tu risques de ne l'apprécier que de temps en temps, comme Small World.
My top
No board game found
TS Léodagan
TS Léodagan
Pas d'accord, j'ai pas mal de parties derrière moi et je trouve que les parties ne se ressemblent pas et qu'on peut toujours avoir des surprises. Cyclades a l'avantage et le désavantage de dépendre plus encore que d'autres du niveau des joueurs adverses. Donc avec des joueurs qui connaissent le jeu, il y aura toujours du rebondissement et des coups d'anthologie.

Pour ma part, je trouve que Cyclades est un des rares jeux aussi bon à 2, qu'à 4 ou 5. Léger bémol pour le jeu à 3 mais il reste vraiment sympa néanmoins. C'est un de mes jeux préférés de 2009.

Par contre autant te prévenir ce n'est pas un jeu ou on construit sa victoire. C'est un jeu où il faut se mettre en position pour gagner et savoir être opportuniste pour finir le travail. Régulièrement ce n'est pas celui qui "mène" pendant la partie qui gagne.

J'ai 2 comptes-rendus avec photos sur mon mini-site dont tu trouveras le lien dans ma signature. Ce sera dans Parties 2010 :D
lolo-ratchet
lolo-ratchet
C'est sur le côté opportuniste justement où le jeu se renouvelle en fonction du niveau des autres joueurs. Je suis parfaitement en phase avec Leodagan sur ce coup-là. Quand j'ai découvert le jeu, j'ai eu tendance à essayer de construire ma victoire et dès la 2ème partie, on a compris que c'était tout sauf aussi 'planplan' que ça : tension permanente, un joueur qui 'mène' peut tout perdre en laissant filer un dieu ou une carte mythologique crucuiale pour (ou contre :wink: ) son jeu.
Pour t'aider à apprécier mon avis, j'adore Le havre (poids lourd) et Caylus. Mais quand à 2 j'ai besoin de 2h à Le Havre, Cyclades nous offre 1h de divertissement sans qu'il nous semble trop léger attention par contre : c'est tout sauf un LeHavre où une victoire se construit manche après manche.
My top
No board game found
Giludo
Giludo
TS Léodagan dit:
Par contre autant te prévenir ce n'est pas un jeu ou on construit sa victoire. C'est un jeu où il faut se mettre en position pour gagner et savoir être opportuniste pour finir le travail. Régulièrement ce n'est pas celui qui "mène" pendant la partie qui gagne.


Même avec le peu de recul que j'ai sur ce jeu (reçu il y a 3 jours et une seule partie), voilà un argument qui me semble bien résumer Cyclades, et dont il faut tenir compte. C'est même une des composantes essentielles du jeu, et qui lui donne une saveur si particulilère.
J'ai joué ma première partie -dite de découverte- plus ou moins volontairement un peu discret, j'ai fait une métropole par construction, pratiquement en même temps que les autres, puis après, je me suis retrouvé assez vite avec 3 philosophes. D'un coup, en position donc de l'emporter sans conquète particulière.
Les autres (4 joueurs) m'ont mis sur surveillance, mais ce n'est pas moi qui ai gagné, c'est un joueur qui a réussi à avoir les plus gros revenus et son enchère finale sur Athéna a été décisive.

Ce n'est pas un jeu où on élabore une tactique sur une longue durée, et c'est aussi cela qui désarçonne certains joueurs, qui du coup, n'apprécient pas vraiment. Je n'en fais pas partie, parce que je trouve ce jeu vraiment formidable sur tous les points.
My top
No board game found
sanjuro
sanjuro
Je vais abonder dans le sens qui déjà été dit. J'adore les jeux d'optimisation où l'on construit sa victoire pas à pas comme Caylus ou Agricola... et j'adore la façon dont Cyclades peut rendre fou un optimisateur planplan (dont je fais parfois partie).

S'il est essentiel de construire une bonne position sur le terrain, il faut aussi prendre en compte dans sa réflexion tous les autres éléments du jeu :
- quels Dieux sont disponibles
- dans quels ordre
- quels monstres
- à quel prix

Et enfin et surtout...lire le jeu des adversairessss :pouicintello:
- leurs priorités
- leurs options
- leur revenu
- ce qu'ils sont prêts à cracher à l'enchère.

En bref, j'aime beaucoup ce jeu. :pouiclove:
My top
No board game found
Giludo
Giludo
Je me tourne cette fois vers Sanjuro, parce que j'aime bien ce qu'il vient de dire, et en même temps, ça donne des infos au posteur, le perroquet malicieux, le fameux ara qui rit :wink: .

En effet, je fais aussi partie de ceux qui aiment bien analyser et réfléchir, avec une réflexion à long terme, dans les jeux de type développement, mais je reconnais que la nécessaire réactivité permanente de Cyclades est jouissive, sujette à une tension de tous les instants.
Simple à comprendre, Cyclades est loin d'être simpliste à jouer, tellement les paramètres qui naissent de l'action des joueurs sont importants à prendre en compte, car ils modifient en permanence la physionomie du jeu, là encore plus qu'ailleurs.
Je ne sais pas s'il perd un peu de sa quintescence à deux ou trois joueurs (il semblerait que non), mais notre partie à cinq a été plutôt réussie pour une première approche collective (possesseur du jeu, j'étais le seul au courant des règles). Je note juste que la méconnaissance inévitable des capacités des créatures a fait qu'elles ont été très peu jouées, ce qui ne serait sans doute plus le cas la prochaine fois.
My top
No board game found
r0ck
r0ck
On a fait que des parties à 5 joueurs ... Pour ma part je l'anticipe comme un jeu calculatoire, j'anticipe les enchères, les dieux etc, je vais pas détailler.
Certains de mes amies voient ça comme un jeu d'affrontement, et il calcule pas trop, ça leur convient, je pense que dans cyclades il y en a pour tous les gouts. J'aime les jeux moyens lourds aussi, je vais voir si au bout de quelques parties le jeu ne perd pas de sa superbe. Car par exemple pour SmallWorld j'ai du mal à y rejouer...
My top
No board game found
Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
Merci pour vos retours argumentés, ça fait plaisir.

Tout d'abord:

Giludo dit:Je me tourne cette fois vers Sanjuro, parce que j'aime bien ce qu'il vient de dire, et en même temps, ça donne des infos au posteur, le perroquet malicieux, le fameux ara qui rit :wink: .


...malicieux, pourquoi pas, mais fameux ? :shock: :pouiccooool: Depuis quand ?

Après vous avoir lus, Cyclades à l'air de coller assez bien à ce que je recherche: une diversité suffisante pour avoir envie d'y jouer de temps en temps. Même Greg, le seul à émettre des réserves, tire cette conclusion, donc bon signe par rapport à ce que j'attends de Cyclades;
A savoir:
-quelques parties de découvertes sympa à 2
-le sortir avec des amis moins gros joueurs
-pouvoir initier des gens aux jdp "poids moyen" en douceur
-avoir plaisir à y jouer de temps en temps

Je ne m'attends pas à la grosse claque (qui sait ?), mais je vais de ce pas marquer la neige de mes empreintes de piaf jusqu'à la boutique du coin. (150 mètres quoi :mrgreen: ).
alighieri51
alighieri51
Ara Qui Rit dit:je vais de ce pas marquer la neige de mes empreintes de piaf jusqu'à la boutique du coin. (150 mètres quoi :mrgreen: ).

camarade stéphanois, si tu penses à l'Arene comme boutique, il ne l'avait pas reçu ce matin, et l'attendait pour cet aprem ou demain
déçu moi, ce matin : plein de froid et pas de Cyclades :cry:
My top
No board game found
Default
sanjuro
sanjuro
Attention toutefois aux "moins gros joueurs"... oui, mais joueurs avertis tout de même. Les règles de "Cyclades" sont simples, mais le jeu peut se révéler particulièrement vicelard.

D'une part, on est constamment menacé et on comprend vite qu'une invasion peut faire très mal.

D'autre part, à chaque tour, l'ordre des Dieux change, les montsres mythologiques disponibles tournent... et c'est une nouvelle partie qui apparaît!

Il faut immédiatement ré-évaluer les opportunités et les dangers. Le coeur du jeu est clairement dans cette lecture qui n'a rien d'évident pour des joueurs occasionnels.
My top
No board game found
Bruno des Montagnes
Bruno des Montagnes
Il faut immédiatement ré-évaluer les opportunités et les dangers. Le coeur du jeu est clairement dans cette lecture qui n'a rien d'évident pour des joueurs occasionnels.


c'est exactement cela m'sieur sanju...
et c'est le joueur le plus malin qui gagne généralement, pas forcément celui qui a le plus gros processeur ;-))
Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
Arf, monsieur le Stéphanois tout vert, effectivement, la boutique en question n'a pas encore rempli son rayon Cyclades. Brrr froid dehors...

Sanjuro, merci pour l'avertissement. Mais je suis du genre à initier sur du Caylus (ou du Res Publica Romana, Dune, Civilisation en leur temps) avec un certain succès. Après ça, ils ont tendance à tout trouver simple :mrgreen:
Pour initier avec succès, la complexité d'un jeu compte moins que la forme qu'on y met et l'ambiance que l'on tente de susciter. Mais c'est un autre sujet...
adel10
adel10
Bruno des Montagnes dit:
Il faut immédiatement ré-évaluer les opportunités et les dangers. Le coeur du jeu est clairement dans cette lecture qui n'a rien d'évident pour des joueurs occasionnels.

c'est exactement cela m'sieur sanju...
et c'est le joueur le plus malin qui gagne généralement, pas forcément celui qui a le plus gros processeur ;-))

et oui tout le monde a sa chance et c'est rare même jouer chaotique ment des fois ça marche
My top
No board game found
La Rouquine
La Rouquine
Ma petite contribution :
http://atontour.canalblog.com/archives/2009/11/03/15674372.html

Pour ma part, je crois que c'est MON jeu préféré en 2009 !
My top
No board game found
snico
snico
Bruno des Montagnes dit:
Il faut immédiatement ré-évaluer les opportunités et les dangers. Le coeur du jeu est clairement dans cette lecture qui n'a rien d'évident pour des joueurs occasionnels.

c'est exactement cela m'sieur sanju...
et c'est le joueur le plus malin qui gagne généralement, pas forcément celui qui a le plus gros processeur ;-))

Et cela, je dois dire que ça fait très plaisir !

Je surenchéris tout ce qui a été dit précédemment : ce sont d'excellentes analyses quant au caractère "opportuniste" dans un bon sens du terme, qui permet une forte interaction puisqu'il faut en permanence surveiller ce que font les autres, et en même temps qui évite un temps d'attente interminable (avec les joueurs calculettes) ; c'est de cela que naît une bonne partie du rythme et de la tension !
My top
No board game found
Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
Merci encore à ceux qui continuent de donner leur avis éclairé.

Je ne suis malheureusement pas encore en possession de Cyclades, pour cause de camions dans la neige.

Un caractère opportuniste avec un tour de jeu sans attente excessive, c'est en partie ce qui définit pour moi un jeu "poids moyen".

Vos commentaires me confortent dans le choix de Cyclades pour une catégorie de jeux qui n'abonde pas chez moi.

Le côté très esthétique du jeu est aussi un atout indéniable auprès de joueurs qui n'ont pas connu l'ère des jeux tout moches (des pions en carton colorés, des plateaux avec de grands aplats...). J'avoue que même moi je prends plaisir à ce côté visuel qui n'entre pourtant pas dans mes critères de sélection d'un jeu.

C'est fou comme d'une question simple je peux partir sur d'autres sujets... et encore, je me réfrène. :pouicsilence:
lolo-ratchet
lolo-ratchet
Bruno des Montagnes dit:
Il faut immédiatement ré-évaluer les opportunités et les dangers. Le coeur du jeu est clairement dans cette lecture qui n'a rien d'évident pour des joueurs occasionnels.

c'est exactement cela m'sieur sanju...
et c'est le joueur le plus malin qui gagne généralement, pas forcément celui qui a le plus gros processeur ;-))


Un point n'a toutefois pas été cité parmi toutes ces -excellentes - analyses (messieurs Leodagan, Giludo & Sanjuro, ce serait un plaisir de jouer à ce jeu à vos côtés :china: ), c'est le poids des PO, ce qui en soit est une évidence, mais qui n'est obtenu (quasi-exclusivement) que par les cornes d'abondance. Au delà d'Apollon, je trouve que les cartes zones de 'commerce extérieur' ainsi que l'affrontement pour les îles à 2 cornes sont redoutables : oui le joueur le plus opportuniste (malin dans le bon sens du terme) sera le plus souvent le grand gagnant ... mais celui qui saura construire des positions solides sur les cornes d'abondance du plateau pourrait de mon point de vue être assez riche pour contrôler les enchères. A vos opinions messieurs ! :wink:
My top
No board game found
Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
Oui, oui, continuez d'opinioner :lol:
maester
maester
lolo-ratchet dit:
Bruno des Montagnes dit:
Il faut immédiatement ré-évaluer les opportunités et les dangers. Le coeur du jeu est clairement dans cette lecture qui n'a rien d'évident pour des joueurs occasionnels.

c'est exactement cela m'sieur sanju...
et c'est le joueur le plus malin qui gagne généralement, pas forcément celui qui a le plus gros processeur ;-))

Un point n'a toutefois pas été cité parmi toutes ces -excellentes - analyses (messieurs Leodagan, Giludo & Sanjuro, ce serait un plaisir de jouer à ce jeu à vos côtés :china: ), c'est le poids des PO, ce qui en soit est une évidence, mais qui n'est obtenu (quasi-exclusivement) que par les cornes d'abondance. Au delà d'Apollon, je trouve que les cartes zones de 'commerce extérieur' ainsi que l'affrontement pour les îles à 2 cornes sont redoutables : oui le joueur le plus opportuniste (malin dans le bon sens du terme) sera le plus souvent le grand gagnant ... mais celui qui saura construire des positions solides sur les cornes d'abondance du plateau pourrait de mon point de vue être assez riche pour contrôler les enchères. A vos opinions messieurs ! :wink:


On ne s'est jamais beaucoup battu pour de telles îles car elles sont relativement peu intéressantes en dehors des cornes. En effet, elles ne disposent que d'un seul emplacement de construction. Et puis deux cornes d'abondance, ça ne devient pas le plus intéressant dès que la partie devient avancée car des îles en recèlent bien plus grâce à Apollon.

De même, il ne faut pas négliger le pouvoir de Zeus et de ses prêtres qui sont redoutables lors des phases d'enchères. Cela permet d'économiser ses sous et de conserver suffisamment de marge pour acheter des troupes et des navires.
My top
No board game found
Default
Valahuir
Valahuir
J'annonce de suite, Cyclades est mon jeu favori^^

Pk? Car il y a tellement de manières de jouer! Vous aimez les combats? Lancez vous dans les conquêtes? Vous préférez construire dans votre coin? Vous pouvez aussi! Vous aimez étudier? Engagez des philosophe!

Mais tôt ou tard, vous devrez vous friter avec les autres, qui empêcheront vos petits plans minutieusement établis, ou qui vous raviront le dieu qu'il vous fallait...
=> 1er point positif: mélange des genres
=> 2e point +: forte interaction

Comme mes prédecesseurs l'ont déjà signalés, (et je confirme), ce n'est généralement pas celui qui est en tête qui gagne. Je m'explique: s'il manque un philosophe pour gagner, les autres essaient de te priver d'athéna.... Et en attendant, l'outsider tranquille chope posséidon pour construire son ultime batîment!

Dans toutes les parties qu'on a jouées (aussi bien à 2,3 4 et 5: Rmq: Petit bémol pour la partie à 3, moins intéressante que les autres), ce qui frappe, ce sont les retournements de situation: même si on a l'impression d'être largué ou loin derrière, il y a tjrs un moment ou l'autre où l'on va pouvoir jouer un bon petit coup qui nous relancera dans la course!

Par contre, tu parles de poids moyen pour Cyclades? J'ai quand même un doute là... Tu comparais avec Small World, personellement je trouve Cyclades bien plus complexe (lors d'une partie, un joueur a même trouvé Cyclades plus compliqué que Caylus, ptet exagéré mais bon, voilà ^^)

Les parties se renouvellent bien, jusqu'à présent, malgré la configuration imposée initiale. Maintenant, ça ne m'étonnerait pas qu'à la longue, les joueurs chevronnés ne s'habituent au jeu et trouvent des sortes "d'ouvertures classiques" comme aux échecs (ex: je commence d'office par prendre Apollon, puis conquête d'une île, ce genre de choses...)

Petite remarque au passage sur la partie à 2: très sympa, mais j'aime qd même mieux celle à 5. Pk? Car à 2, tu peux chasser un de tes propres pions pour en libérer un et donc retourner donc ton adversaire vient de chasser... Le seul effet est d'augmenter le montant des enchère. Je trouve juste ce point un peu dommage, on perd le côté frustant de se voir chasser par l'adversaire et de ne pouvoir y retourner...

J'espère qu'avec tous ces avis tu es convaincu

NB: Je ne sais pas si certains d'entre vous ont lu la critique faite de Cyclades dans JsP, mais perso, ce qu'ils en disent, je trouve que c'est exactement le contraire (notamment un manque de tension... Dans toutes les parties jouées, c'était tjrs tendu comme un string...) Vous en pensez quoi?
My top
No board game found
Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
Excuse-moi de te demander pardon mais là.... A la lecture des règles et même sans avoir joué au jeu, je maintiens mon qualificatif de poids moyen (et même light par rapport aux jeux auxquels j'aime le plus jouer), sans y mettre la moindre once de péjoratif.
Ce sont juste des mots pour que tout le monde s'entende sur la catégorie de jeu que je recherchais.

Sans vouloir te vexer je pense quand même être capable de distinguer un Europa Universalis d'un Triomino.

:wink: :clownpouic: :P


Durée, complexité, tout y est. Beaucoup, dont toi, évoquent la richesse de Cyclades et c'est bien ce point là qui me titillait/retenait.
C'est la recette un poil de gestion, une cuiller d'enchères, un baril de baston saupoudrés d'un mélange 4 épices (opportunisme, fourberie, interaction, esthétique) qui a agité mes papilles jeutatives.

Je suis en partie rassuré, mais je sais très bien qu'il ne me faudra pas 50 parties pour avoir fait le "tour" des possibilités du jeu. J'attends juste que passé ce stade, je sois susceptible d'avoir envie d'y jouer encore de temps à autres et de prendre plaisir à initier du monde avec (et c'est déjà beaucoup).

Merci en tous cas pour ton analyse constructive et passionnée.

De toutes façon je VAIS l'acheter. :mrgreen:
Bruno des Montagnes
Bruno des Montagnes
et puis....
il n'est pas dit qu'un de ces jours on ne vous propose pas un départ "libre" pour joueurs expérimentés...
mais c'est pas au point pour l'instant ;-)
TS Léodagan
TS Léodagan
maester dit:
lolo-ratchet dit:Un point n'a toutefois pas été cité parmi toutes ces -excellentes - analyses (messieurs Leodagan, Giludo & Sanjuro, ce serait un plaisir de jouer à ce jeu à vos côtés :china: ), c'est le poids des PO, ce qui en soit est une évidence, mais qui n'est obtenu (quasi-exclusivement) que par les cornes d'abondance. Au delà d'Apollon, je trouve que les cartes zones de 'commerce extérieur' ainsi que l'affrontement pour les îles à 2 cornes sont redoutables : oui le joueur le plus opportuniste (malin dans le bon sens du terme) sera le plus souvent le grand gagnant ... mais celui qui saura construire des positions solides sur les cornes d'abondance du plateau pourrait de mon point de vue être assez riche pour contrôler les enchères. A vos opinions messieurs ! :wink:

On ne s'est jamais beaucoup battu pour de telles îles car elles sont relativement peu intéressantes en dehors des cornes. En effet, elles ne disposent que d'un seul emplacement de construction. Et puis deux cornes d'abondance, ça ne devient pas le plus intéressant dès que la partie devient avancée car des îles en recèlent bien plus grâce à Apollon.


Alors là, je ne suis pas exactement du même avis. J'ai une "ouverture" classique Apollon (surtout à 2 ou 3 joueurs), mais il m'est aussi arrivé de gagner sans jouer Apollon de la partie. Gagner une corne d'abondance, c'est bien mais ça fait un tour "mort". Piquer une corne en s'emparant d'une ile adverse, ça me plait plus. :pouicgun:

De même pour les îles à 2 cornes. Elles sont essentielles pour moi. Pourquoi? Elles apportent des finances, certes, mais elles sont surtout centrales. Si on arrive à prendre une île à 2 cornes et surtout à la tenir, on obtient un point d'attaque sur au moins 2 adversaires. Je trouve que ce sont des sites stratégiques très très importants. L'idéal étant de mettre une métropole dessus pour avoir le bénéfice des remparts pour mieux la tenir et du port dans l'idée de porter une menace à l'adversaire.

J'ai eu le cas lors d'une partie à 3 où après avoir mis ma métropole sur une telle île, mes adversaires se sont battus pour renforcer leur défense sur les îles à métropoles à portée (l'un avec Arès, l'autre avec Poséidon), pendant que moi derrière je prenais Athéna quasi gratis, me faisais 2 philosophes + 1 avec le Satyre et terminais aux philosophes ma 2e métropole. :mrgreen:

Comme l'a dit Sanjuro, il faut TOUT regarder. Il faut faire attention à tous les éléments et ne pas négliger une position ou une opportunité. C'est ce qui fait que je ne pense pas qu'un jour Cyclades puisse devenir aussi mécanique qu'aux échecs. Cyclades est un jeu où le contrepied et la surprise sont des armes fatales. :pouiclove:



PS: Je prierai mes chers amis internautateurs de bien observer notre Ara qui rit et de bien vous priver de descriptif d'ordre volatile puisque cette créature est un chien de planqué. Remarquez que ce piégeur bariolé présente dans un seul avatar les qualités de perversion, malice et manipulation qui en ferait un joueur de standing à des jeux comme Cyclades justement?!
TS Léodagan
TS Léodagan
Je vous conseille aussi de lire les derniers CR de Divadees et Ethérion sur Cyclades ici, derniers messages d'"Hier j'ai joué à..."

On y est. Tout est là. C'est aussi pourquoi on aime tant ce jeu. :pouiclove:

PS: Bruno je t'aime! :mrgreen:
Bruno des Montagnes
Bruno des Montagnes
PS: Bruno je t'aime!

euh.. ça me fait plaisir mais faut surtout pas oublier ludo parce que il n'est pas pour rien dans ce jeu, loin de là !!! ;-)
alighieri51
alighieri51
bandes de nantis qui vivez dans des villes approvisionnées, pensez aux pauvre joueur qui revient chez lui, après 45 mn de marche sous la neige, vaincu : sa boutique préférée n'a pas Cyclades. il restera dans la neige, il n'ira pas sous le soleil des iles grecques. il va devoir se rabattre sur un autre jeu alors qu'il avait promis à ces potes une soirée Cyclades. Il est triste et vaincu, et il en profite pour dire que ça fait un petit bout de temps qu'il n'avait pas été aussi attiré par un jeu, et que plus je vous lis plus je sais que je ne serais pas déçu lorsqu'enfin, rhaa lovely, j'aurais ce gnnn de truc en carton avec d'autres trucs en carton jolis aussi
bref, je suis jaloux et aigri :clownpouic:
My top
No board game found
cerkan
cerkan
alighieri dit:(...)


Te reste encore les boutiques en ligne sinon, mais ça va être tendu pour ce week-end pour le coup ;)
My top
No board game found
r0ck
r0ck
Moi lors de ma dernière partie il y a un truc qui m'a chagriné, on était 2 à avoir la possibilité de gagner, tout le monde fait en sorte de nous bloquer, normal ... Puis le joueur bleu qui a pas fait grand chose de la partie opte pour Zeus, joue son pouvoir de switch une créature, il tombe sur pégase, il achète, prend sa 2ème métropole, et fait en sorte que moi et l'autre joueurs ne puissent pas gagner. ça c'est joué uniquement sur la chance.
Certes les fins de partie sont très tendus, mais des fois c'est un peu tiré par les cheveux !
My top
No board game found
maester
maester
La chance, pas exactement. Certes, le tirage des créatures est soumis à la chance sauf que tu n'as peut-être pas misé sur le bon Dieu. Si tu avais pris Zeus, même sans compter forcément sur Pégase t'aurait peut-être permis de retarder encore la fin.
My top
No board game found
Default
Jacob101O
Jacob101O
cerkan dit:
alighieri dit:(...)

Te reste encore les boutiques en ligne sinon, mais ça va être tendu pour ce week-end pour le coup ;)

Oui mais non, car à moins de se faire livrer par les corbeaux, ça va pas le faire :mrgreen:
Le magasin étant fermé le lundi :(, faudra attendre mardi.

Jacob1010, le Gaga masqué :wink:
Giludo
Giludo
r0ck dit:Moi lors de ma dernière partie il y a un truc qui m'a chagriné, on était 2 à avoir la possibilité de gagner, tout le monde fait en sorte de nous bloquer, normal ... Puis le joueur bleu qui a pas fait grand chose de la partie opte pour Zeus, joue son pouvoir de switch une créature, il tombe sur pégase, il achète, prend sa 2ème métropole, et fait en sorte que moi et l'autre joueurs ne puissent pas gagner. ça c'est joué uniquement sur la chance.
Certes les fins de partie sont très tendus, mais des fois c'est un peu tiré par les cheveux !


Sur ce coup là, tu as du rester... médusé ! :wink:

Cela dit, je peux comprendre ta déception, mais le jeu est ainsi fait qu'il faille s'attendre à tout, et notamment à des retournements de situations aussi imprévus qu'inespérés, donc à notre détriment ou à notre avantage.
Je ne crois me tromper en disant que, de tous les jeux que je possède, c'est indéniablement celui qui réserve les fins les plus ouvertes...
My top
No board game found