By : Arkane | Wednesday, June 5, 2019 at 11:05 PM
Default
Arkane
Arkane
Salut à toutes et à tous !
Alors voilà, je suis débutant dans l'univers du jeu de rôle mais non moins motivé et taquet au niveau de la création.
Je n'ai pour expérience JDRique que les Tales of Pi, Aventures et le Secret des Gardiens. J'ai déjà masteurisé un petit one shot l'année dernière mais rien de plus.

Alors voilà, ma question la voici :
Comment porter mon jeu de rôle un peu plus loins, c'est à dire l'amener sur un autre plan pour lui donner encore plus de corps ? Avez vous des idées ?

Pour vous aiguiller j'ai déjà pensé à quelques idées que voici :
- Proposer des sessions avec un compte à rebours.
- A certains moments, donner des messages écrits à certains PJ en particulier (symbolisant une perception qu'ils ont eu sans que les autres l'ai eu).
- Proposer un passage sous forme d'escape game.
- Proposer des énigmes.
- Saupoudrer mon JDR d'un fond sonore grâce à ce site : https://tabletopaudio.com/castle_raven_sp.html
- Avant la session, faire pré-remplir à mes PJ une feuille avec des événements aléatoire, PNJ qu'ils pourront rencontrer (jet de dé) au cours de la partie. Assez fun de voir son idée apparaitre en jeu "Ah, un nain unijambiste" c'était mon idée ça ^^"
- J'ai prévu aussi un Flip mat pour tout ce qui est des schéma in game.
- J'ai pensé aussi à du loot sous forme de petit bouts longs en papier à joindre sur sa feuille de personnage.
- Des cartes états papier (cumulatives) symbolisant des malus comme l'empoisonnement, les saignements, la saoulitude ^^...
- Bon des décors de table etc...
- Une carte du monde dans lequel les PJ vont évoluer.

Voilà, vous que faites vous ? Avez vous des idées ?


De plus, j'ai déjà mon scénario, mon univers créé de A à Z mes énigmes etc... Mais suis déjà en train de penser à une seconde campagne pour mes PJ.
Si escape game vous avez déjà fait (même en dehors d'un JDR), avez vous des idées d'énigmes sympa à faire chez soi proposant si possible de la manipulation/fouille/coopération entre PJ... :)
Des énigmes qui vous ont marquées et qui sont potentiellement "retranscriptible" dans un jeu de rôle.
Un peu dans ce délire : https://www.youtube.com/watch?v=Uj3i70kngo0

Merci de m'avoir lu et à bientôt =)

Arkane ! :D


Quelques liens de mon JDR :
- Feuille de personnage : https://i.imgur.com/0Q7mTDc.jpg
- Aide de jeu : https://i.imgur.com/fh0xvZU.jpg
- Map PS à finir : https://i.imgur.com/OP3QYiZ.jpg
- Objets sous forme de loot : https://i.imgur.com/kSd01Wp.jpg
- Exemple d'énigme : https://i.imgur.com/ZduIVwb.jpg
My top
No board game found
Gulix
Gulix
Joue.
Demande aux joueurs de te dire ce qu'ils ont aimé, ce qu'ils ont mal compris, ce qui est trop lourd.
Adapte. Réécris. Rejoue

Note trois choses que tu veux transmettre par ton jeu. Par exemple : Faire découvrir un univers mystérieux. Transmettre la peur des personnages aux joueurs. Amener les personnages à dominer leur destin.

Et fais en sorte que ton jeu pousse dans ce sens.
My top
No board game found
Kane
Kane
Je vais dans le sens de Gulix...il faut jouer, jouer, et jouer encore...ne pas hésiter à se remettre en question surtout. Et cela se fait dans la collégialité avec tes joueurs. Donc s'adapter constamment. 

Ensuite, on se rend compte très vite que les MJ ont leur marotte...donc une façon de masteriser qui leur est propre. Certains vont être très roleplay et feront peu jeter les dés, d'autres vont bosser l'ambiance avec bruitages, BO et jeu de lumières, certains vont travailler énormément leur scénarii, ou à l'inverse beaucoup jouer sur l'improvisation...et puis il y en a qui feront un peu tout cela à la fois...

Etre un bon MJ ? c'est très simple. Le plaisir qu'auront eu tes joueurs à vivre une aventure avec toi. Alors bien-sûr, il y a des astuces...qui sur le papier ont l'air évidentes, mais RIEN NE VAUT L'EXPERIENCE. Donc : joue, joue encore et encore...tu ne pourras que progresser... 
Arkane
Arkane
J'entends bien ce que vous dites, mais peut-être qu'en tant que joueurs / mj vous avez vécu des expériences inédites et pouvez m'en faire part =)
Merci en tout cas pour vos précédentes réponses !
My top
No board game found
Kane
Kane
Pour ma part, je ne sais pas si nous pourrions qualifier ce que j'ai vécu d'expérience "inédite" (je ne le pense pas), mais il y a quelques années de cela, j'ai connu un MJ qui était passionné par l'univers de Battletech et sa déclinaison en jeu de rôle, Mechwarrior. Un très très bon jeu.

Nous avons joué une campagne pendant environ 6 ans. Nous avons monté nos persos patiemment, de manière assez réaliste (à ce propos, les points d'expérience était séparé en deux : les points personnels, et les points de "groupe").

Indépendamment du fait notre MJ était excellent dans les mises en situations et l'articulation des scénarii entre eux, la putain de bonne idée qu'il a eu (pas neuve en fait), c'était de basculer entre le jeu de rôle et le jeu de plateau au sein d'une même cession, sans que l'on ait l'impression d'un prétexte...le jeu de rôle servait le plateau et inversement. En tant que joueurs, nous avons vécu de très belles expérience de jeu...

Ensuite, pour rendre hommage à ce MJ, il avait une qualité que je considère comme essentielle : il achetait les idées des joueurs...même si il y avait un risque de cramer son scénario. Mais il a toujours su rebondir et retomber sur ses pieds. Chapeau l'artiste... 
Arkane
Arkane
C'est ce type d'idée dont je raffole Kane ;)
6 ans ça en fait des sessions ^^'
J'aime beaucoup l'idée d'xp perso et de groupe, peux tu m'en dire plus à ce sujet ?
Même attrait pour la mise en situation en jeu de société, comment cela s'opérationnalisait ? Un tapis quadrillé avec des figurines ? des cartes ?

Merci en tout cas !
Si un jour j'arrive à avoir le niveau de ton MJ, je serai trop refait !
My top
No board game found
Kane
Kane
Alors :

Oh oui, cela en a fait des sessions de jeu...d'ailleurs on ne les a jamais comptées...en ce qui concerne les XP's de groupe, nous incarnions des pilotes de méchas, avec pour chacun un background fort et détaillé. Nous étions engagé dans une formation de mercenaires...quand on réussissait une mission (enfin, quand on arrivait à sauver notre peau serait plus juste), et à dégager quelques éléments de compréhension par rapport à la campagne (donc une vision globale du tas de merde dans lequel nous nous trouvions) notre MJ nous accordait un certain nombre d'XP's d'équipe : 

- amélioration de notre statut au sein du groupe de mercenaires dont nous faisions parti et de l'univers de jeu,
- amélioration de nos méchas,
- vie quotidienne plus cool...divers avantages (mais que l'on payait cher !)...etc. 

Le truc, c'est que notre MJ ne nous les donnait pas de visu, mais il faisait sa tambouille derrière son écran...et c'était à nous de percevoir ensuite les choses...par ailleurs, il avait l'art et la manière de souffler le chaud et le froid. Un bien pour un mal. Nous étions constamment confronté à des dilemmes personnels et de groupe...

Quant aux XP's persos, cela se jouait surtout au niveau interprétation de nos persos et des idées que nous apportions...au niveau idées,bon, c'était pas souvent mine de rien...faut bien se l'avouer. A titre personnel, sur 6 ans, j'en ai sorti deux. On s'est mis dans la merde bien plus souvent que l'inverse...au niveau interprétation, on a eu de très très belles expériences de roleplay...

Quant au jeu de plateau, cela se présentait sur une carte de type wargame, avec des hexagones, et chacun sa figurine de mécha...avec un scénario qui collait parfaitement à la session de jeu de rôle en cours...et qui s'imbriquait également dans la campagne...

Si tu quoi ? si tu y arriveras ? bien-sûr que oui ! patience, écoute, humilité et expérience. ET SURTOUT, PLAISIR DE JOUER !!! c'est la clé !!! 

 
Arkane
Arkane
Merci pour ces détails fort bien utiles =)
Je pense pouvoir adapter ces deux idées dans mon univers médiéval fantastique =)
Je suis preneur de toute idée même si elle est farfelue ;D
My top
No board game found
Kane
Kane
Si mon expérience de jeu peut aider, tant mieux ! 
Meyklar
Meyklar
Moi, j'ai deux longues expériences en tant que MJ et joueur. En tant que MJ, tout dépend si tu peux te permettre une campagne ou si tu es limité en nombre de session.

En temps que joueur, ce que j'adore dans une campagne (achetée ou inventée), c'est quand mes actions, les personnes que je rencontre évoluent avec le temps. Par exemple, on n'a pas réussi à détruire complètement une maladie dans un village reculé dans un scénario, j'adore savoir que je ne peux plus aller dans telle zone de la carte car c'est en quarantaine maintenant ! Autre exemple, qu'un méchant qu'on n'a pas achevé par bonté, soit revient à la charge pour se venger dans plusieurs scénario soit au contraire nous sauve d'un mauvais pas plusieurs scénarios après. Bref, vivre comme si j'étais dans une très bonne série télévisée.

Bref, tout ceci pour dire que je ne m'attache pas trop aux "fioritures" d'un JdR mais à ce que je vais pouvoir vivre. L'exemple de Kane est symptomatique pour moi : il a expliqué (je crois) que le MJ ne passait pas à une carte avec des hexagones pour le plaisir mais que cela servait le scénario.

Autre exemple, je ne sais pas si tu suis la série youtube rôle n'play, mais ils utilisent des cartes animées. Et bien j'avoue que selon moi cela n'apporte pas grand chose et surtout à d'autres moment, je trouve que si le MJ faisait un bon croquis sur un coin de feuille cela serait plus clair pour de nombreuses fois. Après, le MJ a distribué des fioles de soin que les joueurs devaient vraiment boire, dont certaines n'avaient pas bon goût, j'ai trouvé ça sympa.

Pour résumer, c'est comme pour un jeu de société, il peut être moche et être super car il a une super mécanique et un autre jeu peut être magnifique mais chiant à jouer. Et donc, l'idéal c'est les deux.

Te concernant, tu as l'air de dire que tu n'as pas de grosse expérience en MJ, je te suggère donc de te mettre en mode "proto d'un jeu de société", arrive avec une très bonne mécanique, maîtrise ton univers et apporte tranquillement les autres choses, mais l'important c'est aussi d'être à l'écoute des joueurs, rien de plus énervant que d'avoir la sensation d'être bloqué par un scénario.

Lors de ma dernière session de JdR, j'ai commencé le scénario de MashUp (hop un peu de pub au passage pour le JdR de Monsieur Phal) en utilisant un scénario trouvé sur internet et j'ai ensuite pris le risque de basculer en 100 % impro, c'est à dire ne pas avoir la suite. J'ai ensuite reçu le meilleur compliment d'un de mes joueurs, il ne s'était pas rendu compte qu'ils étaient passé en impro. Après les mauvaises langues pourraient dire que je suis tellement mauvais avec un scénario que cela ressemble déjà à de la mauvais impro mais j'espère juste être capable de créer une aventure crédible avec un scénario et réussir en 100  % impro.

J'espère que mon roman va t'aider un peu mais ce n'est que mes remarques, à prendre comme telles.
Default
Arkane
Arkane
Merci infiniment pour ce témoignage ! :D
J'ai eu aussi l'idée sur mes 6 Actes prévu d'en faire un en total impro pour voir comment mes PJ et moi réagissons (sans leur dire bien sûr).
Après comme tu dis, il ne faut pas que ce que je rajoute comme fioriture desserve l'objectif premier de mon JDR, je tâcherai d'en prendre compte ^^' car en effet j'ai une fâcheuse tendance à toujours vouloir aller plus loin et rapidement ^^'
J'apprécie aussi l'idée que les choix de mes PJ aient un impact direct sur le monde ! C'est génial :D
My top
No board game found
Kane
Kane
@ Meyklar : tu as bien compris mon propos...et je rajoute que sur Mechwarrior, le jeu s'y prêtait. Il n'y avait donc pas de "remplissage" artificiel. Et beau témoignage quant à l'improvisation.

Quant à moi, je dois avouer sans fausse modestie que depuis des années de maîtrise, je pense avoir fait mon taf UNE fois. Sur Chtulhu. Mes joueurs s'étaient introduit dans les sous-sols d'une demeure...pas de lumière. Et puis j'ai eu l'idée de baisser les lumières de la salle dans laquelle nous jouions...immédiatement, l'attitude des joueurs a changée du tout ou tout...et ma plus belle récompense me vient de l'un des joueurs qui m'a dit lorsque j'ai interrompu la session "Surtout pas, on continue !!!"...un pas grand chose dans la mise en scène nous a fait vivre un putain de moment de jeu de rôle vraiment chouette...

Et je dois dire que j'en retire un certain orgueil...pour une fois...
 
Kane
Kane
Encore une chose Arkane : Meyklar à mille fois raison lorsqu'il dit que RIEN ne vaudra une bonne description. Cela ne veut pas dire - par exemple - que lors d'un combat qu'il faut pas s'aider d'un croquis, mais que ce dernier ne doit pas masquer le roleplay.

Petite anecdote : des bons MJ, j'en ai croisé plus d'un, bien meilleur que moi. Mais j'ai eu la chance de joueur avec un meneur exceptionnel sur une partie d'héroic fantasy. Les Règles ? minimalistes : 6 caracs, un pool de points à dépenser dedans. Les compétences ? on prenait ce qu'on voulait, avec une restriction toutefois : il avait adopté un système en escalier, c'est-à-dire que l'on ne pouvait pas prendre "botte secrête" sans avoir au préalable "arme blanche" puis "spécialisation rapière"...idem pour la magie...résultat, notre feuille de perso tenait une demie page A4. Autre restriction : un seul mago à la table.

Son écran ? deux tableaux de résolutions : un pour les combats, un pour les compétences. Au D20. Point barre.

Minimaliste donc. Mais alors un putain de talent de conteur ! Les combats ? on les visualisait !!! tellement ses descriptions étaient précises sans être lourdes !!! je le dis sans détour : le type avait un don en roleplay, c'était flippant !
 
 
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Mmm... Même conseils : avant de rafinner, joue. Le principal est que tout le monde à table s'amuse, c'est la leçon 0.

Si tu te bourre le crâne de conseils de MJ niveau 25, tu ne va pas savoir quoi en faire et cela va te prendre du temps de cerveau à un moment où tu as besoin de faire d'autres trucs. Méfiez du "plus" que tu demande, pour un débutant, c'est forcément un "moins" ailleurs. C'est comme un isntrument de musique : au début, impossible de faire autre chose que de regarder ses mains sans écouter les autres, et au bout de dix ans, tu parles "la musique" avec les autres, sans réfléchir.
On ne demande pas à un débutant en musique de faire des trucs démonstratifs, on lui demande d'abord de sortir un son correct, de s'amuser et d'écouter les autres.

Débutants, chacun d'entre vous va se planter : leçon 1 soyez bienveillants les uns envers les autres : vous galérerez tous au début.
My top
No board game found
Arkane
Arkane
Vous m'avez trop donné envie de jouer ^^' J'dois attendre juillet avant de voir mes PJ ^^'
C'est vrai qu'il va falloir commencer doucement pour eux et moi et petit à petit rajouter des trucs ;)
Faut que jm'achète une lampe tamisable :p
My top
No board game found
Kane
Kane
Je cautionne les propos ci-dessus. Je me permets la leçon n° 2 : cher(s) débutant(s), sachez rester simples. Au niveau des règles tout d'abord. Pour deux raisons : un, le jeu s'en trouvera plus fluide, deux, cela permettra de se concentrer sur l'essentiel, à savoir le roleplay et le scénario. 

Au niveau scénario justement : inutile au départ de concevoir une intrigue à multiple couches. Les joueurs seront assez grands pour se foutre dans la daube sans l'aide de personne, avec une régularité de métronome...et bien souvent, ils donnent des idées au MJ...si c'est bien amené ensuite, hop, ni vu ni connu, cela peut amené plus tard une petite intrique secondaire, voire un scénario indépendant, ou plus simplement, une opposition imprévue... 

Enfin, LEauCestNul à raison : vous vous planterez. Forcément. C'est le passage obligé de chaque MJ. Donc oui, la bienveillance, dont j'ai bénéficié il y a bien longtemps...et oui, vous galérerez. Bien-sûr. Donc : SIM-PLI-CI-TE avant tout !!!   
Kane
Kane
Ton impatience et ton enthousiasme font plaisir à lire Arkane !!!! hop, bim bam boum, un nouvel adepte en perspective ! champagne !!!!!!!!!!!!!!!! 
madcollector
madcollector
Arkane dit :J'entends bien ce que vous dites, mais peut-être qu'en tant que joueurs / mj vous avez vécu des expériences inédites et pouvez m'en faire part =)
Merci en tout cas pour vos précédentes réponses !

Je me rappelle d'une partie mémorable sur l'Appel de Cthulhu où un pote était venu jouer exceptionnellement un petit rôle. Il s'est mis dans un coin, et on ne l'a plus entendu pendant 3 heures.
Et puis quand le MJ nous a annoncé l'apparition d'un monsieur très mystérieux, et que le pote s'est mis à nous parler du bout de la table où on l'avait oublié... effet sursaut garanti !

My top
No board game found
Kane
Kane
Excellent ! mais il faut déjà avoir de la bouteille pour mettre en place ce genre de mise en scène...
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Kane dit :Je cautionne les propos ci-dessus. Je me permets la leçon n° 2 : cher(s) débutant(s), sachez rester simples. Au niveau des règles tout d'abord. Pour deux raisons : un, le jeu s'en trouvera plus fluide, deux, cela permettra de se concentrer sur l'essentiel, à savoir le roleplay et le scenario. (...)
vous vous planterez. Forcément. C'est le passage obligé de chaque MJ. Donc oui, la bienveillance, dont j'ai bénéficié il y a bien longtemps...et oui, vous galérerez. Bien-sûr. Donc : SIM-PLI-CI-TE avant tout !!!   

Soit dit en passant, encore un truc valable en jdr comme en jazz.

Ca n'a pas été ma première leçon en musique et curieusement, la simplicité en musique est compliquée. En musique, la simplicité, c'est d'abord la maitrise des outils techniques de base, puis par la suite, bien plus tard, c'est l'épure.
On peut faire un solo avec peu de notes, bien placées et bien choisies, elles sont dans l'harmonie et produise un effet inattendu.
En jdr, c'est pas entièrement faux non plus. Il y a des styles de mj qui s'appuient justement sur ces choses là (les théoriciens appellent ca du "jeu de basse", et justement, moi bassiste, l'image est vraie pour le côté "instrument d'accompagnement" / pas vraie pour le cote reactivité-passivité attendue dans la méthode : le bassiste avec le batteur sont juste deux des instruments qui ne peuvent pas arrêter de jouer sinon c'est la fin du morceau, hein).

J'aime bien comparer orchestre d'impro et jdr. Si vous voyez un type qui rale parle de musique sur un site de jdr, 95% que ca soit moi avec un autre pseudo parce que j'ai jamais croisé un autre qui fais ça.

My top
No board game found
Default
LEauCEstNul
LEauCEstNul
(comme ca je fais croire qu'on est plein pis après je pourrais forcer la Cellule a renommer le Maelstrom en Met-le-tom, pus après je pourrais conquérir tout le monde et pis après je pourrais acheter Wizard of the Coast pour leur faire paraitre des trad de jdr franco-serbo-pakistanaise independante et pis après je me ferais une piscine de d12 et juste JE LA REGARDERAI).
My top
No board game found
Kane
Kane
Oh putain ! le Jazz !!! et voici le lien avec le JDR : l'improvisation !!!!!! beau témoignage...et utile.
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Si tu as des notions de solfège poussées (genre 6-8 ans de formation), intéresse-toi au swing pas en tant que style musical, mais en tant qu'outil musical. Il y a des trucs dans le groove et en harmonie aussi. Et en conduite d'orchestre. Et en rythmique. Et en écoute collaborative, et en gestion du temps créatif dans l'acte, et en plein de trucs. En fait il y a tellement de parallèles et tellement plus que dans le théâtre pour moi que je m'y suis perdu.

J'ai essayé de théoriser ça, j'ai dépassé les dix-quinze pages sur les CA.

Et après j'ai tout effacé pour ne surtout pas fixer ce brouillon parce que je partais des CA : j'ai pas eu envie de me créer des problèmes avec des gens pendant mon temps libre en gros.
Je préfère largement utiliser mon énergie créa pour des gens que je peux sentir, voir, entendre, toucher et aimer irl, et pour mes jeux, plutôt que de jouer le soir à philofighter II avec des gens obtus qui m'ont fait un peu l'inventaire du catalogue des arguments de Schopenhauer. Du coup, ciao je reste gonzo les indés :)
My top
No board game found
Kane
Kane
Oui, la simplicité, voire l'épure, est assez difficile à obtenir pour un MJ. Enfin, c'est du moins mon sentiment. Personnellement, j'ai commencé a "épurer" ma maîtrise qu'au bout d'une dizaine d'années de pratique...mais il ne faut pas que cela fasse peur à Arkane !!! 
Arkane
Arkane
D'hihihi ta comparaison LEauCEstNul avec le jazz me parle bien ^^'
Ui je vais tenter d'épurer mais c'est vraiment pas dans ma nature... J'ai vraiment du mal à me limiter... Beaucoup trop d'idées me passent par la tête certaines sont nulles, d'autres inutiles, des farfelues aussi... J'suis perfectionniste et j'avoue que le monde du JDR que je suis en train de découvrir m'a fait arrêter les jeux vidéos ^^'
C'est tellement plus complet et interessants, même si je ne les dénigrent pas hein ^^'

Ui j'ai pensé à faire jouer par des amis des PNJ madcollector, car voulant me limiter à 4PJ pour mes premières parties Meujeu, j'ai peur d'être débordé si plus de joueurs rejoignent la table des PJ.
 
My top
No board game found
Kane
Kane
C'est normal Arkane que tu veuilles aller dans les détails, que tu aies du mal à te limiter !!! pour tout MJ débutant, c'est un passage obligé !!! et puis on veut bien faire...alors forcément...

4 PJ, c'est déjà pas mal hein...mine de rien, ça fait du monde à gérer ! personnellement, encore aujourd'hui, je me limite à quatre joueurs, cinq grand maximum...

Quant à ton passage des jeux vidéos vers le JDR, c'est assez fréquent comme parcours...
LEauCEstNul
LEauCEstNul
3 ou 4 PJ c'est idéal pour moi. Au delà, j'en perd un.

Arkane, évite de sur-préparer tes parties car rien ne va se passer comme prévu et il ne faudrait pas que tu perde ta motivation. Cela ne doit pas t'inquiéter, dans 80-90% des parties au début c'est comme ça. Un gros MJ avec de la bouteille peut faire chuter le % à 60% (s'il joue en scénario non-linéaire).

Si tu joue en scénario linéaire, tu va faire chuter ce % en dessous des 50%, mais l'expérience dans un linéaire n'est pas satisfaisante pour des PJ quand ils ont affaire à un MJ débutant.

Quand on sait ce qu'on fait, 90% c'est cool aussi (c'est même recherché par certain concepteurs de jeux). Mais pour apprendre le job de mj, 90% c'est pas top.

Des trois structures de scénario (linéaire, arbre, bac à sable), le linéaire est le plus simple, mais le plus difficile à bien rendre pour le MJ.
L'arbre est le plus préparé et est + ou - tombé en désuétude pour cette raison (en "jeuderologie", c'est un de mes thèmes actuels), sauf si tu met l'exploration de donjon dans les structure d'arbre. Peu de jeux structurent leurs scénario autour de ceci, mais je sens que c'est une tendance qui revient à la mode petit à petit.
Le bac à sable est la structure qui s'appuie le plus sur la qualité des joueurs (difficile à bien rendre avec une équipe de débutant aussi).

En donjon, tu va faire tomber le % à 30% donc je te conseille de leur faire faire des explorations de donjon au début : personne n'est encore lassé à table et les premières parties sont en général un bon kif :)

C'est le plus facile pour tous et le meilleur rapport qualité de partie / difficulté pour le mj, pour des grands débutants. Ca va t'apprendre à écouter tes joueurs, à repérer les gouts des uns et des autres. Eux vont apprendre à s'écouter, à faire des plans, à t'écouter, à faire les malins, à te faire des propositions (qu'il est préférable d'accepter, si ça ne pête pas ton truc en deux - c'est ce point particulier sur lequel il faut que tu travaille au début).

Les scénario d'enquête peuvent aussi beaucoup plaire mais ils sont plus taillé pour "MJ niveau 2", prends ton temps pour découvrir le jdr par le donjon, tu verra c'est cool au début !

Ah, et n'écoute pas tout de suite les gens qui racontent "le roleplay c'est mieux que le combat" ou "l'immersion est supérieur à tout en jdr", tu as le temps pour trouver ton style.

J'arrête de te donner des conseils, je n'ai pas envie de te pourrir le cerveau in-game. Tu va voir qu'il y a beaucoup de truc à penser en même temps et ne pollue pas trop ton esprit avec ce que je te raconte là. Prépare bien la partie règles au début car tu as des gens qui n'y connaissent rien, et il faut que tu garde en tête d'éviter de perdre trop de temps à leur expliquer (question de rythme de la partie, comme un tuto en jeu video : c'est chiant).
My top
No board game found
Arkane
Arkane
Me voilà rassuré Kane ^^'

Qu'entends tu par scénario Arbre ? J'ai lu à propos des deux autres mais ce dernier ne me dit rien.
Les PJ de ces vacances sont des amis proches, ils sont conscient que je débute et débutent eux même. Donc je pense qu'un linéaire, même si j'en comprends maintenant les limites, sera le mode de scénar qui conviendra peut-être le plus

De plus, ayant construit mon écran hier soir, j'aimerai savoir qu'est-ce que vous y mettez principalement derrière ?
J'imagine les règles, grandes lignes du scénar ? Mais si on veut être un peu plus précis, pouvez vous m'en dire plus ?
Sachant que j'ai 4 pans en format paysage =)
Pour l'instant j'ai prévu de m'organiser comme ça :

Fiches plastiques derrière le paravent :
- Règles de combat (règles simples inspiré de Tales of Pi)
- Scénario (grandes lignes)
- Infos PJ (résumé des fiches persos)
- Aide à la description
- Map

Sur la table derrière l'écran :
- Scénario détaillé
- Dés
- Grilles blessures
- Fiches évènements aléatoires
- Ordinateur (pour l'ambiance sonore).

En tout cas merci à tous pour vos réponses, c'est adorable ! yes
My top
No board game found
Kane
Kane
LEauCEstNul est de bon conseil...il a bien résumé les problématiques liés à la maîtrise pour un débutant au niveau des structures de scénarios notamment. Le plus simple au départ, et je suis d'accord avec lui, le donj' (que tu devras bien préparé), avec un  scénario simple autour. Pour de nouveaux joueurs, ça marche plutôt bien. Même pour de vieux grognards, ça peut le faire si c'est correctement amené...

Egalement, je suis de son avis lorsque qu'il dit "n'écoute pas les gens qui racontent le roleplay c'est mieux que le combat". Pour moi, c'est juste une ânerie. Le combat n'est pas contradictoire avec le roleplay. Bien au contraire.

Que met-on derrière un écran ? là , à toi de voir...chaque MJ à ses habitudes, un point d'équilibre qui lui convient. C'est un peu comme les pèlerins qui partent à Compostelle...Que dois-je emporter dans mon sac ? bah ce que tu crois t'être utile...et au bout de 3 étapes, on en vire un tiers...voyage léger Arkane !!! 

Les principales tables bien-sûr, un résumé des feuilles de PJs, pourquoi pas, c'est une bonne idée, après...l'expérience fera le reste ! 

Par contre, deux impératifs : bien connaître ton scénario (ce qui te permettra d'improviser plus facilement au cas où...et il y a de grandes chances pour que cela survienne ! surtout : No panique ! on ne dit pas assez que les PJs improvisent sans arrêt eux !) et tes règles, surtout au niveau des combats...

 
LEauCEstNul
LEauCEstNul
Le scenario arborescent, c'est un mix entre le bac a sable et le linéaire.

En gros, tu a un mini scénario linéaire jusqu'à un certain point d'arrêt, un gros choix, et selon le choix un mini scénario, point d'arrêt etc etc.

C'est compliqué d'organiser plus de deux choix dans une séance (milieu et fin), car il faut préparer des bouts que tu ne jouera absolument pas.
Pareil a l'écriture. C'est pour ca que c'est peu voir pas joué.

Ceci dit au niveau qualitatif, tu as l'avantage de la maitrise du rythme et de l'époque lié au linéaire, et la "liberté" (en jargon, on parle d'agentivité) liée au bac a sable.

Les qualités sur lesquelle repose l'histoire sont équilibrée, a la fois pour les PJ et le MJ.

Cette structure est intéressante en théorie, et en pratique pas très adapté aux pratiques modernes (= temps de préparation court).
Pourtant, on peut classer la partie exploration de donjon dans ce type de structure.
C'est pourquoi, pour moi, les auteur de scenario arborescent doivent se rapprocher de la description de donjons des jeux du commerce.
My top
No board game found
Default
LEauCEstNul
LEauCEstNul
*épique, pas époque (téléphone)
My top
No board game found
Kane
Kane
Quand je lis les propos de LEauCEstNul, je t'envie Arkane...vraiment...la découverte...les bouquins (internet maintenant), putain, mes jeunes années...mais quel plaisir de t'aider dans tes premiers pas...tout comme je suppose que le LEauCEst Nul l'est aussi...