Default
ocelau
ocelau
Un topic pour donner des pistes pour comprendre comment jouer à ce jeu qui peut parait pour certains incontrôlable, impitoyable et cahotique. Je n'ai que 2 parties au compteurs, les remarques des pros seront les bienvenues :pouicok:

Boomerang
Première chose à comprendre c'est que la seule manière d'en récupérer c'est par les mises communes. Eviter le plus possible de se mettre à sec car on risque de passer plusieurs tours, voir le reste de la partie, à ramer pour se refaire. Petit exemple à 3 joueurs, je n'ai que 2 boomerangs et c'est moi qui ouvre, on fait un tour, il y a donc 3 boomerang au milieu, je les prends ce qui fait 2-1+3=4 boomerangs et une dernière place. C'est mieux mais encore bien insuffisant pour prétendre la première place dans les attributions et ça risque d'être comme ça encore 1 tour ou 2, pas de bol si c'est à ce moment que sort un gros lot de cartes.
Seconde chose à garder en tête c'est que 6 boomerangs = 1 point , notamment vers la fin de partie il pourra peut-être être tout aussi payant d'accumuler les boomerangs que de viser les animaux

Terrain ou animal ?
Assez difficile d'évaluer la situation à boomerang : les terrains se croisent ainsi que les animaux représentés. Mes repères (ça se discute) : la priorité au terrain, l'idée est de collecter le plus de cartes possibles et surtout ce qu'on choisit c'est le terrain qu'on chasse. Ensuite eh bien si j'hésite je regarde les animaux, surtout lorsque la fin de partie approche

Choix du terrain
La repère étant le terrain , lequel choisir ? D'abord le truc à comprendre c'est que chaque carte portant 2 terrains elle pourra être acquise par 2 joueurs différents. Le choix du terrain dépendra jusqu'où on est prêt à aller dans l'enchère et donc combien de boomerang on a :

beaucoup de boomerang : Là on peut aller jusqu'au bout. On repère le terrain le plus représenté et on mise sur celui-là, aussi simple que ça, on ratisse large. Si un adversaire veut faire durer l'enchère il sera toujours tant de laisser filer pour être encore mieux armé le(s) coups suivant. Sinon si ça passe , avec un peu de chance on ne laissera quasiment rien aux autres.

nombre moyen : si un joueur semble bien mieux armé il vaut mieux se rabattre sur le second terrain le plus réprésenté et là plusieurs repères : les croisements avec le plus gros terrain (éviter au maximum car c'est le terrain que risque de choisir le premier joueur ), les animaux disponibles par rapport à son jeu , faire attention aux animaux qui pourrait intéresser le joueur le mieux armé. Voir la répartition des terrains : si avec seulement 2 terrains on couvre l'ensemble des cartes, il va falloir essayer d'aller le plus loin possible car le troisième joueur n'aura probablement rien.

nombre de boomerang faible : Prendre le croisement de terrain le plus faiblement représenté, vérifier ensuite les animaux dispo si l'animal retenu nous intéresse et voir si on peut tenter un terrain plus présent. Garder en tête quand même que l'idée est d'abord de se refaire en boomerang

Exemple fictif , supposons le lot suivant :
1) tatou : herbe/sable
2) kangourou : herbe/mer
3) tortue : foret/mer
4) salamandre : foret/mer
5) kangourou : Roche/foret
6) tortue : roche/sable

le joueur avec le plus de boomerang aura à priori intérêt à choisir mer par exemple (récupère 2 3 et 4) , le second choisira Roche ( 5 et 6) et le troisième prendra plutôt sable ou herbe (1)


Déroulement de la partie
3 étapes :
- Récupérer des boomerangs : Faire un peu monter les enchères pour se faire un pactole. Rester pour l'instant dans l'attente d'un gros coup.

- Le pactole constitué, intervenir pour de la quantité. Pas la peine à se moment là de viser des animaux précis, il faut accumuler des cartes

- Anticiper la fin de jeu en faisant attention aux majorité qui s'installent. Pour info il y a 9 animaux de chaque sorte, quelqu'un qui en a 5 est donc irratrappable. Il vaut mieux d'ailleurs essayer de multiplier les majorités plutôt que de poursuivre une série gagnante. Ex : j'ai 8 kangourous et 4 tortues, un adversaire a aussi 4 tortues. Si je prends 1 kangourou et lui 1 tortue, je marque 9+0=9 et lui 0+5=5. Si on fait l'inverse je marque 8+5=13 et lui 0+0=0 !!


voilà, c'était mes quelques conseils pour apprivoiser un peu ce jeu. Je pense qu'après quelques parties on arrive plus facilement à raisonner directement en fonction des animaux plutôt que les terrains comme je le décris ici.
Hem
Hem
C'était intéressant à te lire, même si la seule remarque que j'ai a posteriori, c'est que chez nous, après notre petite demi-douzaine de parties, on ne dit pas roche et sable, comme tu dis, mais montagne et désert... c'est rigolo je trouve la différence.

Je sais que j'ai déjà fait de grosses mains de capture au tout début de la partie pour me retrouver à sec après en boomerangs, mais ça ne m'a pas empêché de gagner : comme tu rafles un peu de tout dans les 3 premiers tours environ, tu empêches les autres de se faire des collecs plus grosses que toi : genre tu prends 2 à 3 exemplaires de tout, ben comme y en a 9 (ou 11, je sais plus), et que tout le monde se chamaille, ils se retrouvent au même niveau que toi.

Belle analyse en tout cas, bravo.
ocelau
ocelau
Hem dit:C'était intéressant à te lire, même si la seule remarque que j'ai a posteriori, c'est que chez nous, après notre petite demi-douzaine de parties, on ne dit pas roche et sable, comme tu dis, mais montagne et désert... c'est rigolo je trouve la différence.

:D , je ne sais pas s'il y a un "vocabulaire" dans la boite
Hem dit:
Je sais que j'ai déjà fait de grosses mains de capture au tout début de la partie pour me retrouver à sec après en boomerangs, mais ça ne m'a pas empêché de gagner : comme tu rafles un peu de tout dans les 3 premiers tours environ, tu empêches les autres de se faire des collecs plus grosses que toi : genre tu prends 2 à 3 exemplaires de tout, ben comme y en a 9 (ou 11, je sais plus), et que tout le monde se chamaille, ils se retrouvent au même niveau que toi.

Intéressante remarque.
Hem dit:
Belle analyse en tout cas, bravo.

Merci :china:
Je voulais partager ce petit guide intiatique car je regrette de ne pas l'avoir fait avec mon entourage, ils se sont fait un blocage sur ce jeu alors que finalement ces quelques repère installés, le jeu n'est pas très difficile à jouer.
Zakouski
Zakouski
Analyse intéressante mais je pense que tu affineras au cours de tes prochaines parties.
Par exemple, même si c'est un jeu d'opportunisme, tout de même, il y a bien possibilité d'avoir, sinon une stratégie, au moins une tactique et de s'y tenir, au moins sur les premiers tours.
Par exemple, j'ai souvent gagné les parties en prenant beaucoup de boomerangs au début alors que les autres visaient déjà les animaux. Problème : une fois à sec, ils mettent trois ou quatre tours à remonter et là, tu rafles tout ce que tu veux.
Si tu commences comme ça et que les autres te laissent faire, c'est tout bon.
Mais si on est plusieurs à tenter ça, il va falloir jouer serré aux enchères, sentir à quel moment attraper les boomerangs avant les autres.

Un sale coup à faire aussi, c'est de rafler les boomerangs juste avant que le joueur n'en ayant plus le fasse. C'est salaud, mais efficace.

Après, dans ce que tu exposes, je trouve discutable l'option je prends le plus de cartes parce que j'ai le plus de boomerangs. Malgré tout, s'il y a un début de majorité qui peut se faire en prenant un territoire moins représenté, je pense que ça peut être plus judicieux.

(c'est pas facile d'expliquer tout ça par écrit, sans jouer, je trouve)

J'adore ce jeu, très bien pensé et qui fait couiner dans les chaumières...
ocelau
ocelau
-- s e b dit:
Par exemple, même si c'est un jeu d'opportunisme, tout de même, il y a bien possibilité d'avoir, sinon une stratégie, au moins une tactique et de s'y tenir

Tout à fait et c'est ce que j'indique : Au début jouer l'économie et ensuite ne frapper que lorsqu'il y a un tableau de carte intéressante (mieux vaut souvent 1 gros coup que 3 petits). L'évaluation du potentiel des cartes dispo est assez facile au début : présence ou non d'un territoire dominant permettant de tout rafler et bien-sûr s'il y a un nombre conséquent de carte à prendre. En fin de jeu ça se complique car il faut tenir compte en plus de la répartition des animaux.

-- s e b dit:Analyse intéressante mais je pense que tu affineras au cours de tes prochaines parties.

J'espère bien :D . 2 questions à ce sujet quand on maitrise bien le jeu :
- jouez vous le bluff, genre le dernier joueur en cours a choisi volontairement un petit territoire sur lequel il pense que les autres allaient se rabattre ?
- Arrivez-vous durant toute la partie (pas seulement à la fin) à avoir une bonne vision des animaux et prendre et jouer d'abord en fonction de ça plutôt qu'en fonction des terrains majoritaires/minoritaires ?
-- s e b dit:
Un sale coup à faire aussi, c'est de rafler les boomerangs juste avant que le joueur n'en ayant plus le fasse. C'est salaud, mais efficace.

effectivement , et ça c'est bien méchant :P
-- s e b dit:
Après, dans ce que tu exposes, je trouve discutable l'option je prends le plus de cartes parce que j'ai le plus de boomerangs. Malgré tout, s'il y a un début de majorité qui peut se faire en prenant un territoire moins représenté, je pense que ça peut être plus judicieux.

En fait l'idée que je proposais c'est qu'au début de jeu il ne faut pas focaliser sur des animaux particuliers, d'où ma remarque un peu réductrice il est vrai du "on prend le plus possible". Je fais aussi une corrélation entre "le plus de boomerang" = "remporter l'enchère" parce qu'effectivement si on doit aller au bout de l'enchère c'est le joueur qui en a le plus qui peut prétendre à rafler un max. Il le sait, les autres aussi donc chacun chasse en conséquence.
Bien-sûr tout ne se passe pas idéalement, on peut avoir moins de boomerang mais tenter quand même un gros territoire si les animaux en jeu sont déterminant. Il sera toujours temps au dernier moment de laisser tomber pour récupérer les boomerangs
Zakouski
Zakouski
Entièrement d'accord avec toi sur ton dernier point, notamment sur les deux premiers tours, si on arrive à prendre des cartes. Mais comme généralement, je focalise sur les boomerangs en début de partie, je me retrouve vite à devoir regarder les animaux et les majorités qui commencent à se mettre en place.

Sinon, pour le bluff, évidemment, Boomerang est avant tout un jeu de bluff, notamment pour les raisons que tu exposes et qui sont le centre du jeu, à mon avis : quand on a peu de boomerangs, on va essayer de viser un terrain délaissé par ceux qui ont beaucoup de boomerangs, qui eux viseront les grands terrains. Sauf que parfois, un terrain à une carte (il y a toujours au moins un terrain n'ayant qu'une carte, du fait de la règle de pose) peut être plus intéressant que trois ou quatre autres cartes, si l'animal en question permet d'acquérir une majorité relative.

Donc oui, je suis dès le début de la partie plus attentif aux animaux qu'aux terrains. Disons que dans l'ordre, je regarde Animaux > Terrains > Boomerangs, en essayant d'être le plus riche dès le troisième tour. Pour l'instant, ça a presque toujours marché (à condition de ne pas être contrarié sur ce point mais des joueurs confirmés ne te laisseront pas faire).