246
réponses
7
followers
By : palferso | Wednesday, November 20, 2019 at 6:27 AM
palferso
palferso
fati 2020 dit :Ma question portait sur les très bonnes cartes à 4.

Il y a deux types de très bonnes cartes à 4. Celles qui sont formatées 3-4 cad plus "light" à 3 joueurs et plus hard/potentiellement compétitives à 4 (par exemple Scandinavia, France, Moon) et celles qui sont formatées 4-5 cad plus "light" à 4 joueurs et plus hard/potentiellement compétitives à 5 (par exemple Allemagne, Korea, Rust Belt).

Les autres (les 2-3 et 5-6) ne sont pas bonnes du tout à 4...


Après, ceci étant dit et au-delà du fait que ce jeu quoi qu'il arrive propose toujours des choix passionnants et tendus, j'ai déjà fait par exemple une partie qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable de Moon à 4 joueurs (donc sa config à priori la plus tendue pour une carte en soi très originale) et une partie phénoménale de Rust Belt à 4 joueurs (une carte plus classique dans sa config supposément la moins violente).

D'où, comme je l'expose plus haut, un classement assez peu pertinent des cartes à ce jeu au-delà du fameux "les goûts et les couleurs"... Donc, quelques cartes dans chaque config avec des caractéristiques différentes et c'est plus que nickel!

My top
No board game found
bast92
bast92
Mexique 4 joueurs

3 joueurs donc c'était la 5eme partie.
1 joueur beaucoup plus expérimenté.

Et devinez quoi ?
Le joueur le plus expérimenté a explosé les autres 😆 (70-53-42-24)

Ce soir j'ai appris :
- que la jouer cigale dans un groupe de fourmies peut être payant.
- que laisser un joueur seul phagocyter un coin de la carte, même si c'est une zone très coûteuse, est une belle connerie, surtout si les autres font peu l'action production (ils vont être rapidement à court de ressources alors que le gars tout seul dans son coin va être le roi du pétrole sur les dernières manches).
- qu'un joueur très fortuné peut flinguer les autres en prenant à chaque manche l'action loco (cela force les autres à dépenser une action de livraison pour monter leur loco, donc 9 points d'écart dans la tronche à chaque fois qu'ils vont le faire (livraison de 3 troncons perdue), c'est énorme !).
- que sans ressources on ne fait aucun point, aussi beau soit le réseau, donc un réseau oui mais surtout au bon endroit : où il y aura moins de concurrence sur les ressources.
​​​​​​Investir dès le départ dans la zone coûteuse était donc très bien joué sur cette carte du Mexique, même si Mexico ne faisait pas rêver de prime abord (pas comme Paris ou Berlin avec leurs innombrables ressources). Les plus gros scores auront été obtenus par ceux qui ont le plus construit dans cette zone, qui était la seule encore pourvue en ressources sur les dernières manches.
- que j'ai encore beaucoup à apprendre de ce jeu ! 😂

Sinon concernant la carte du Mexique, elle est prévue pour 4 ou 5 joueurs.

Règle spéciale : l'action Ingénieur ne permet pas de construire un 4eme rail mais de nationaliser un tronçon, c'est à dire qu'on donne qqs piècettes au propriétaire du tronçon, mais il en perd la propriété, et ce tronçon revient à l'état qui loue son utilisation (on donne à la banque 1 piècette à chaque fois qu'on empreinte ce tronçon). Idée géniale je trouve !
Pénurie en ressources assurée sur cette carte (et encore, nous n'étions que 4 joueurs) : la troisième ligne du tableau d'approvisionnement ne doit pas être remplie durant tout le jeu, gloups ! (ça aussi on l'a pas vraiment anticipé... pourtant tu nous l'avais bien dit Fabien 😉).

Par contre à 4 vu qu'on ne se marche pas beaucoup sur les pieds en terme de construction, on joue peu l'action Nationalisation, ou en tout cas assez tard.

À 5 cette action doit s'imposer beaucoup plus tôt dans la partie.
ll faudra par ailleurs bien penser à jouer Production tôt dans la partie car les ressources vont manquer très vite à 5.
Bref Loco, Production, Nationalisation, sans oublier l'inévitable Urbanisation : à 5 va y avoir du taff !

Donc je n'ai qu'une hâte : rejouer cette carte du Mexique à 5 !

Toujours aussi emballé par ce jeu au multiples tiroirs stratégiques que je suis très très loin d'avoir tous ouverts : un diamant brut ce jeu ! 😍

​​​​​
My top
No board game found
palferso
palferso
Très chouette soirée en compagnie de bast92, studiordl et Marc.

Effectivement, j'ai été très content de découvrir cette carte du Mexique en leur compagnie. Comme l'a souligné bast92, il est clair que cette carte sera encore bien supérieure à 5 joueurs. Mais il n'était pas mal de s'y confronter pour une première fois dans sa config la moins violente.

Sinon, pas grand chose à ajouter ni à redire à ce qu'a dit bast92 (si ce n'est que ce n'est pas l'action Privatisation mais Nationalisation ;-) ).

J'ai effectivement pris l'option d'emprunter comme un malade dès le début de la partie pour investir massivement sur la partie de la carte la plus onéreuse en construction d'infrastructures et pas forcément la mieux lotie en terme de livraisons sur le court terme.

Mais mes adversaires ayant tardé à me suivre en terme d'endettement massif, j'ai pu installer tranquillement des relais lucratifs dans ce secteur coûteux et préparer le plus long terme, les condamnant à continuer à épuiser entre eux des ressources rares et chaque fois plus vite plus rares sur cette carte qui en limite effectivement le nombre total...

Dans ce même esprit, j'ai en début de partie attaqué sur la Loco (cohérent avec mon projet et mon contexte de dév de départ) et en continuant à le faire ensuite pour en priver mes adversaires même si je n'en avais pas techniquement besoin pour livrer ce que j'avais à livrer, les obligeant à sauter des livraisons pour rester à flot de ce point de vue et surtout, pour les freiner du coup dans leur capacité logistique à venir me faire de l'ombre dans mon secteur (si toutefois ils voulaient pouvoir connecter leurs dévs potentiels vers chez moi de manière efficace avec leur réseau établi).

De la même manière, je ne livrerai pas toujours forcément les ressources qui auraient pu me rapporter le plus, mais celles qui en leur ôtant une possibilité (même moins directement lucrative pour moi que d'autres) dont la caractéristique (couleur) et l'emplacement (à portée de feu de leurs réseaux) allait attiser encore plus la lutte entre eux face à leur nécessité de livrer, déplaçant leurs intérêts loin de moi et les retardant ici aussi dans leurs velléités/possibilités de venir m'emmerder (ce qu'ils feront très bien dans les 2 derniers tours, mais trop tard).

Encore une fois, je ne le répèterai jamais assez, ce jeu n'est pas un jeu d'optimisation au sens classique (sinon, je n'aurai pas (re)pris une action (la Loco) qui ne me servait pas directement, je n'aurai pas livré de ressources qui me rapportaient moins que d'autres, je n'aurai pas investi sur un secteur plus cher et moins directement porteur que d'autres, etc., etc., etc.).

Un jeu à part, totalement à part, tellement à part...

Merci messieurs pour cette soirée et à la prochaine!
My top
No board game found
fati 2020
fati 2020
merci pour le retour.
Où avez-vous trouver la carte Mexique?
Encore récupérable en PNP ou achetable?
My top
No board game found
palferso
palferso
C'est une des cartes de la V3 que j'avais acheté à l'époque (il y a la Chine (5-6 joueurs) de l'autre côté). Aucune idée de si elle est encore trouvable.
My top
No board game found
bast92
bast92
Très juste tout ça Palferso et résultat sans appel.
Tu nous as maintenu à distance tout au long de la partie, tout en nous asphyxiant petit à petit, très bien joué 👍

Mes 3 plus grosses erreurs je crois :

- ne pas t'avoir emboîté le pas dés le début de partie pour investir sur Mexico et ses ressources périphériques (Marc a su le faire à contre-temps et a au pire bénéficié de tes nationalisations : voir plus loin).

- ne pas m'être donné les moyens d'aller chercher l'action Loco au moins 2 fois sur la partie.
Je ne l'ai pas prise une seule fois de la partie, n'importe quoi !!!!
Je suis donc monté à 4 en loco en dépensant 1 livraison en manche 2 (pas trop grave), mais surtout 2 livraisons dans les deux avant dernières manches : 15 points perdus au bas mot (livraison de 3 + livraison de 2).
Très longtemps au coude à coude avec Marc, je me fais distancer sur les dernières manches à cause de cela : lui, bénéficiant du cash de tes nationalisations pour aller chercher aux enchères l'action Loco à deux reprises sur les dernières manches (il me met alors dans la vue les 15 points cités plus haut, et aussi 2 parts que lui ne sera pas obligé de prendre grâce à l'argent des nationalisations, donc 21 points au total, ça fait mal !).

- ne pas avoir joué l'action Production assez tôt, rendue indispensable par ma première erreur.

Hâte d'essayer de corriger cela 😉 on remet ça quand tu veux Palferso ! Marc et Christophe sont chauds patate comme moi 😃

Ce jeu est d'une richesse !
Par contre il faut savoir mettre son orgueil de côté, on y prend facilement de belles claques, un faux pas et c'est mission impossible pour remonter.
À l'inverse un joueur qui trouve les bons filons peut s'envoler en bloquant les enchères avec sa capacité financière.
Pas un jeu de Bisounours, sachez le...


​​​​​
​​​​

 
My top
No board game found
palferso
palferso
bast92 dit :laisser un joueur seul dans un coin de la carte, même si c'est une zone très coûteuse, est une belle connerie

[...]

Tu nous as maintenu à distance tout au long de la partie​​​​

Je préfère largement ta deuxième tournure que la première.


Sérieusement, c'est un des (nombreux) aspects importants de ce jeu. Un des clichés les plus récurrents à AoS est: "le joueur qu'on laisse peinard va gagner". Comme tous les clichés, sa base repose sur du concret et c'est vrai qu'à AoS, jeu si hautement interactif, un type qu'on n'emmerde pas a forcément plus de chances de l'emporter qu'un autre...

Cependant, ce que je voulais montrer est qu'au-delà de la confrontation directe (inévitable et permanente à AoS), ce jeu te laisse aussi la possibilité de générer/créer des leviers pour contraindre les autres à te foutre la paix peu ou prou (ou au moins un peu plus qu'aux autres...). C'est ce que j'ai tenté de faire hier soir et effectivement, je suis parvenu à vous maintenir à distance par certains de mes choix (loin des critères classiques d'optimisation qu'on trouve dans la majorité des jeux comme détaillé plus haut dans mon CR) ce qui explique en grande partie le résultat final.

Pour synthétiser, vous ne m'avez donc pas laissé seul dans mon coin mais plutôt, le jeu m'a permis de pouvoir mettre en place les éléments pour vous pousser à le faire.

My top
No board game found
bast92
bast92
Oui mais sur les 3 premières manches si nous avions beaucoup emprunté comme toi nous aurions pu construire sur les 6 arêtes de Mexico qui n'attendaient que nous.
C'est par la suite que tu as verrouillé son accès.

Notre erreur a été sur les 3 premières manches où ton verrouillage n'était pas encore efficient 😉
My top
No board game found
palferso
palferso
Oui. Après, le match on peut le refaire indéfiniment. Si vous vous étiez rué sur Mexico et/ou si vous vous étiez donné les moyens de vous ruer sur Mexico, j'aurais peut-être pris une autre décision et d'autres options.

A la prochaine!

PS: et arrête de dire que ce sont des privatisations, ce sont au contraire des nationalisations! Les seules entreprises privées qui s'écharpent sans pitié ni cas de conscience pour amasser plus de pognon que les autres, c'est nous à ce jeu!

My top
No board game found
bast92
bast92
Mais oui je corrige ça tout de suite !

Et oui, tu aurais trouvé un moyen de nous distancer quand même, je n'en doute pas une seconde : ce sera la prochaine étape de notre apprentissage lors de notre prochaine partie 😉
My top
No board game found
fdubois
fdubois
Vous n'avez même pas une petite photo à partager ?
bast92
bast92
Et non malheureusement, on avait tout viré du plateau qu'on s'est dit merdoum on a pas pris de photo 😆

C'est d'autant plus con que cette carte semble assez rare, sorry...
My top
No board game found
palferso
palferso
Un photo du recto-verso (Mexique-Chine): ICI
My top
No board game found
bast92
bast92
Tric Trac

La zone que Palferso a investie à coups de gros emprunts (parts) dés la première manche.
On a tenté de venir lui piquer ses jouets (ressources) mais c'était trop tard, il avait préparé notre arrivée, nous n'avons eu que des miettes.

Pour info les hexagones marrons coûtent 3$ et les 6 hexagones autour de Mexico 6$, qui est la seule métropole Bleue du jeu (la nouvelle ville bleue est exclue du jeu).

Une carte très intéressante.
 
My top
No board game found
fdubois
fdubois
C'est quoi cette map du Mexique ???

Y-a même pas le Chiapas ni la péninsule du Yucatan !!!

yes
palferso
palferso
fdubois dit :Y-a même pas le Chiapas ni la péninsule du Yucatan !!!

yes

Oui. D'accord avec toi. Juste la pollution du valle de Mexico et les zones désertiques du nord... Déprimant...

My top
No board game found
fati 2020
fati 2020
Elle est bien tordue cette carte. Drôle de géographie!!
Cependant les règles de cette carte sont très interessantes.
Si quelqu'un dispo d'un fichier pour réaliser cette carte en PNP, je suis preneur. Une photo bonn qualité suffit.
My top
No board game found
palferso
palferso
A noter que la répartition des villes de couleur est assez bien vue et assez originale: le "quartier rouge" dans les plaines du nord, le "quartier jaune" dans les montagnes, le "quartier violet" en bordure des montagne et évidemment Mexico (coincée entre le quartier jaune et le quartier violet et très loin du quartier rouge), seule et unique ville bleue du jeu puisque comme l'a souligné bast92, on ne pourra pas urbaniser la ville bleue.

Par contre, je confirme qu'elle doit être bien supérieure à 5 joueurs qu'elle ne l'est à 4...

fdubois, c'est quand tu veux!

My top
No board game found
bast92
bast92
Je pense aussi que la lecture de la carte (ressources présentes et ressources à venir) est cruciale pour construire au bon endroit et de manière durable.

Et cette lecture vient avec l'expérience j'imagine.
Sur les premières parties on est un peu perdu face à cette carte remplie de ressources de toutes les couleurs. En tout cas moi je suis paumé, et c'est plus tard dans la partie, quand le plateau se vide un peu en ressources que les choses deviennent plus clair, mais il est alors bien difficile de rectifier le tir 🥴

À jouer et à rejouer donc.
Bien envie de le limer celui-ci, comme Barrage.



 
My top
No board game found
palferso
palferso
bast92 dit :Et oui, tu aurais trouvé un moyen de nous distancer quand même

Alors, il n'est pas sûr du tout que je vous aurais distancé mais par contre, j'aurais certainement eu d'autres ouvertures quant à choix et options que j'aurais pu emprunter ou pas.

Tout ça pour dire que ce qui est fort avec Martin Wallace et ce qui transparait de manière spectaculaire notamment dans ses grands jeux, c'est sa capacité à créer des jeux où le tactique et le stratégique sont indissociables, où tu vas être constamment contraint de t'adapter tout en pouvant/devant suivre une ligne moins court-termiste qu'il va falloir savoir efficacement tordre, nuancer voire abandonner en fonction de ce qui se passe, de ce que font les autres, de ce qu'on a bien fait ou pas, etc. Et de la même manière, on (se) perdra souvent chez lui sans ligne directrice pour nous guider/épauler dans nos choix tactiques, faisant que les options tactiques les plus évidentes et immédiatement réactives ne seront pas toujours forcément les meilleures...

Aucun autre auteur à mon sens et à ma connaissance ne parvient à imbriquer aussi étroitement et de manière aussi profonde, indissociable et intimement cohérente le tactique et le stratégique.

I love you Martin!


My top
No board game found
Proute
Proute
palferso dit :

Tout ça pour dire que ce qui est fort avec Martin Wallace et ce qui transparait de manière spectaculaire notamment dans ses grands jeux, c'est sa capacité à créer des jeux où le tactique et le stratégique sont indissociables, où tu vas être constamment contraint de t'adapter tout en pouvant/devant suivre une ligne moins court-termiste qu'il va falloir savoir efficacement tordre, nuancer voire abandonner en fonction de ce qui se passe, de ce que font les autres, de ce qu'on a bien fait ou pas, etc. Et de la même manière, on (se) perdra souvent chez lui sans ligne directrice pour nous guider/épauler dans nos choix tactiques, faisant que les options tactiques les plus évidentes et immédiatement réactives ne seront pas toujours forcément les meilleures...

Oups, je ne m'étais jamais intéressée au monsieur jusqu'à présent (à part un Via Nebula que j'ai eu pratiquement par hasard), pour la bonne raison que ses jeux sont presque tous encensés dans une configuration de 4 joueurs.
Mais là, tu décris exactement ce que j'aime dans un jeu : suivre une idée tout en devant s'adapter constamment, que cela soit suite aux actions des adversaires ou à des éléments révélés en cours de jeu.

Mais il nous faudra soit trouver un 4e joueur, soit nous contenter d'y jouer à 3, voire à 2 parce que de toute façon notre troisième joueur pour le moment préfère les jeux pas trop lourds.

Je reviens donc au problème de base, sauf que maintenant je le regrette. no

bast92
bast92
Je ne sais pas ce que tu entends par jeu lourd.
Mais pour moi AoS n'est pas un jeu lourd, pour deux raisons :
- règles simples, peu nombreuses, expliquées en 20min grand max
- durée de partie relativement courte (2h30 à 4 joueurs et moins de 2h à 3).
Donc rien à voir avec un Lacerda par exemple.

Je dirais plutôt que c'est un jeu qui fait énormément réfléchir, et que parvenir à bien y jouer n'est pas chose facile.

Par contre comme le dit Palferso, on n'est pas pris par la main comme dans beaucoup de jeux (via des cartes objectif par exemple), ce qui le rend difficile à jouer : quels choix je fais ?...
My top
No board game found
Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
Proute dit :
palferso dit :

Tout ça pour dire que ce qui est fort avec Martin Wallace et ce qui transparait de manière spectaculaire notamment dans ses grands jeux, c'est sa capacité à créer des jeux où le tactique et le stratégique sont indissociables, où tu vas être constamment contraint de t'adapter tout en pouvant/devant suivre une ligne moins court-termiste qu'il va falloir savoir efficacement tordre, nuancer voire abandonner en fonction de ce qui se passe, de ce que font les autres, de ce qu'on a bien fait ou pas, etc. Et de la même manière, on (se) perdra souvent chez lui sans ligne directrice pour nous guider/épauler dans nos choix tactiques, faisant que les options tactiques les plus évidentes et immédiatement réactives ne seront pas toujours forcément les meilleures...

Oups, je ne m'étais jamais intéressée au monsieur jusqu'à présent (à part un Via Nebula que j'ai eu pratiquement par hasard), pour la bonne raison que ses jeux sont presque tous encensés dans une configuration de 4 joueurs.
Mais là, tu décris exactement ce que j'aime dans un jeu : suivre une idée tout en devant s'adapter constamment, que cela soit suite aux actions des adversaires ou à des éléments révélés en cours de jeu.

Mais il nous faudra soit trouver un 4e joueur, soit nous contenter d'y jouer à 3, voire à 2 parce que de toute façon notre troisième joueur pour le moment préfère les jeux pas trop lourds.

Je reviens donc au problème de base, sauf que maintenant je le regrette. no

De M. Wallace pour 2 joueurs, tu as l'excellent A Few Acres of Snow (je ne sais pas si on le trouve encore facilement).

bast92
bast92
palferso dit : le tactique et le stratégique sont indissociables, où tu vas être constamment contraint de t'adapter tout en pouvant/devant suivre une ligne moins court-termiste qu'il va falloir savoir efficacement tordre, nuancer voire abandonner en fonction de ce qui se passe

Très vrai.

J'ajouterai que ce qui est terrible à ce jeu et sa phase d'enchères, c'est que la ligne dont tu parles n'est jamais (ou rarement) complètement rompue, elle est toujours possible, et c'est pire.
​​​​​
La question est plus complexe que se demander : est ce que je poursuis sur cette ligne ou est ce que j'en choisis une autre ?

C'est plutôt : cette ligne semble être la plus pertinente parmi les différentes lignes possibles, mais à quel prix ?...

Faut il que j'y mette jusqu'à 5$ lors des enchères ou cette autre ligne que j'aurai probablement pour pas cher devient elle finalement plus pertinente ?...
S'entêter ou bifurquer ? et à quel moment bifurquer ?
Et impossible de quantifier cela avec précision, car les copains jouent et changent la donne en permanence, il faut donc se lancer, et parfois se vautrer.

ligne = ligne stratégique (pas ligne de chemin de fer 😉)
 

My top
No board game found
Proute
Proute
Ara Qui Rit dit :
Proute dit :
palferso dit :

Tout ça pour dire que ce qui est fort avec Martin Wallace et ce qui transparait de manière spectaculaire notamment dans ses grands jeux, c'est sa capacité à créer des jeux où le tactique et le stratégique sont indissociables, où tu vas être constamment contraint de t'adapter tout en pouvant/devant suivre une ligne moins court-termiste qu'il va falloir savoir efficacement tordre, nuancer voire abandonner en fonction de ce qui se passe, de ce que font les autres, de ce qu'on a bien fait ou pas, etc. Et de la même manière, on (se) perdra souvent chez lui sans ligne directrice pour nous guider/épauler dans nos choix tactiques, faisant que les options tactiques les plus évidentes et immédiatement réactives ne seront pas toujours forcément les meilleures...

Oups, je ne m'étais jamais intéressée au monsieur jusqu'à présent (à part un Via Nebula que j'ai eu pratiquement par hasard), pour la bonne raison que ses jeux sont presque tous encensés dans une configuration de 4 joueurs.
Mais là, tu décris exactement ce que j'aime dans un jeu : suivre une idée tout en devant s'adapter constamment, que cela soit suite aux actions des adversaires ou à des éléments révélés en cours de jeu.

Mais il nous faudra soit trouver un 4e joueur, soit nous contenter d'y jouer à 3, voire à 2 parce que de toute façon notre troisième joueur pour le moment préfère les jeux pas trop lourds.

Je reviens donc au problème de base, sauf que maintenant je le regrette. no

De M. Wallace pour 2 joueurs, tu as l'excellent A Few Acres of Snow (je ne sais pas si on le trouve encore facilement).

Et il remplit les mêmes qualités qui font aller vers une réflexion stratégico-adaptative ? -> répondre ici

@bast92 : voilà, pour moi un jeu lourd c'est entre autres un jeu où tu réfléchis beaucoup.

palferso
palferso
bast92 dit :comme le dit Palferso, on n'est pas pris par la main comme dans beaucoup de jeux (via des cartes objectif par exemple), ce qui le rend difficile à jouer : quels choix je fais ?...

Je ne l'avais pas dit (ou pas comme ça) mais si c'est le cas, bast92 l'a mieux dit et a entièrement raison.


Wallace, souvent, te laisse libre d'explorer créativement le cadre de ses jeux et ne limite, ne guide et ne formate pas tes choix à par exemple "je vais faire tel ou tel type de contrat et si on me le pique j'aurais toujours celui-ci ou celui-là qui nécessite moins de ceci et plus de cela", "je vais construire tel ou tel type d'édifice qui me permettra de produire ceci et si on me le pique, je construirai tel ou tel autre qui me permettra de faire cela", je vais produire et utiliser tel ou tel type de ressource qui me permettra d'acheter ça et sinon, je produirai et utiliserai tel ou tel type de ressource qui me permettra d'acheter plutôt ça", etc.

Pas de choix aux cadres pré-définis et tout tracés d'emblée. Pas de cartes à jouer déclinées à l’infini. Pas de douzaine de ressources différentes qui se combinent entre elles afin de donner la sensation artificielle de complexité et de diversité (le truc + le machin donnent un bidule, mais 2 bidules de couleur différente donneront un trucmuche). Pas de contrats à remplir là aussi déclinés à l’envie (1 truc + 2 machins donnent tant de points alors que 2 machins + 2 trucmuches en donnent tant) Pas de 74 édifices (celui qui donne +1, celui qui permet de piocher plus, celui qui permet de gagner le bidule ou les machins).

Chez lui, dans ses plus belles créations, c’est au contraire strictement la mécanique propre et intrinsèque du jeu qui induit les choix, leur diversité et la réflexion, et non l’abondance exogène et boulimique d’effets et d’éléments divers et variés qui ne sont que des déambulateurs plaqués et plus ou moins artificiels, souvent destinés à faire croire qu’un jeu est riche et profond alors qu’il ne l’est en fait que très peu en soi (ce qui ne veut pas dire évidemment qu’on ne pourra prendre du plaisir à y jouer de temps en temps).

Wallace a créé un (autre très grand) jeu qui s'appelle Liberté et où la Révolution française prend chair sous nos yeux au gré de nos choix et de ceux de nos adversaires avec ses incertitudes et craintes, ses problématiques fondatrices et destructrices, ses manigances, ses drames et autres influences politico-militaire pernicieuses avec quelques cartes (qui permettent grosso-modo toutes la même chose), quelques pions et un plateau. Et parfois, le jeu démocratique des alternances se sera bon an mal an mis en place tantôt avec des purges et des exécutions répétées, tantôt (un peu) plus pacifiquement. Parfois, un raz de marée révolutionnaire emportera tout sur son passage. Parfois, une contre-révolution royaliste mettra à mal les idéaux révolutionnaires, etc.

Voilà, Li-ber-té...



I Love you Martin!

@Proute: si tu veux des infos sur A few acres of snow (que je juge, peut-être à tort, comme un Wallace plus mineur), n'hésite pas à ouvrir un post dédié et oui, les jeux de Wallace sont en général assez exigeants en terme de réflexion entre autres pour la grande liberté/créativité donc qu'ils laissent (parfois déconcertante pour certains) et aussi entre autres parce qu'ils sont souvent très interactifs et assez punitifs.

My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
palferso dit :

Wallace a créé un (autre très grand) jeu qui s'appelle Liberté et où la Révolution française prend chair sous nos yeux au gré de nos choix et de ceux de nos adversaires avec ses incertitudes et craintes, ses problématiques fondatrices et destructrices, ses manigances, ses drames et autres influences politico-militaire pernicieuses avec quelques cartes (qui permettent grosso-modo toutes la même chose), quelques pions et un plateau. Et parfois, le jeu démocratique des alternances se sera bon an mal an mis en place tantôt avec des purges et des exécutions répétées, tantôt (un peu) plus pacifiquement. Parfois, un raz de marée révolutionnaire emportera tout sur son passage. Parfois, une contre-révolution royaliste mettra à mal les idéaux révolutionnaires, etc.

Mon prefere, d'assez loin.
Plus original, accessible et court que ses illustres copains, et pourtant tout aussi interessant.

My top
No board game found
palferso
palferso
Par contre, Liberté est aussi bien plus foncièrement et drastiquement mono config que ses petits camarades. En gros, c'est 4 ou 5 joueurs point final (alors que Brass est potable à 2, pas mal à 3 et idéal à 4 joueurs et AoS peut couvrir tout le prisme de 2 à 5 joueurs si l'on choisit la map adéquate).
My top
No board game found
T-Bow
T-Bow
Tout a fait.
Meme si je me demande ce que ca donne avec 6 connaisseurs.
My top
No board game found
bast92
bast92
Message effacé car hors sujet
​​​​​​
​​​​​​
My top
No board game found
fdubois
fdubois
Tiens, vous m'avez donné l'envie de ressortir Liberté en famille à Noël.
La dernière de mes 10 parties remonte à.......................2015 (même contexte pour ces 10 parties c'est à dire 4/5 joueurs avec père/mère/frères).
fati 2020
fati 2020
J'ai prévu sa découverte à noel en famille. Pile le programme de 4ème d'Histoire géo.
Pour AOS, plus on joue et plus on a envie d'y rejouer.
Découverte de la carte Northern California. Qu'elle est rude et sanglante!!!
My top
No board game found