davhuit
davhuit

Je me vois mal sortir un jeu de figurines pour 15 minutes.On met plus de temps a installer le jeu qu'a y jouer??

Mattintheweb
Mattintheweb

J'avais écrit un long commentaire hier soir pour apporter quelques précisions, mais apparemment il n'apparaît pas. J'essaierai de le retaper, mais d'ici là je tiens à préciser qu'une éventuelle campagne Kickstarter pour ce jeu (rien n'est encore sûr) aurait pour unique but de faire baisser le prix du jeu, plutôt que l'inverse, et serait ouverte aux boutiques. IELLO n'a aucune intention de faire du financement participatif son modèle économique, mais les coûts de développement sont tels sur ce jeu que ce serait une solution pour les absorber et proposer le jeu en boutiques à 55-60€ au lieu de 70-80€.

Perso, je rejoins plutôt l'ensemble des remarques faites plus haut, mais ce jeu n'est sans doute pas le meilleur exemple pour les illustrer... ;)

LaMéduseBlanche
LaMéduseBlanche

Plutôt d'accord avec les commentaires ci-dessus. Ce n'est qu'un élément parmi d'autres concernant ce mode de financement et de distribution, mais comme pour la musique dématérialisée où l'on va télécharger ses MP3, on fera des achats à l'aveugle sur un site internet sans voir le produit. Je suis de l'ancienne génération (avant le tout numérique), et j'aime bien "tripoter" mes CDs physiques ainsi que mes boîtes de jeux, j'ai du plaisir à aller faire mon petit tour mensuel chez mon revendeur à Annecy (je ne le citerai pas, pas de pub n'est-ce pas) pour voir les nouvelles sorties, discuter avec les vendeurs, voire avec d'autres clients ; faire vivre mon revendeur ; hésiter à repartir avec une grosse ou une petite (boîte bien entendu) ; ...

Tout ça pour dire que le principe du jeu de société, c'est principalement l'interaction, la communication, les échanges et là le crowdfunding et son achat direct sur internet, c'est supprimer une partie de la nature intrinsèque du jeu de société !

Salmanazar
Salmanazar

Point de vue du joueur / client en boutique, je ne comprends pas l'engouement pour le crowdfunding.

Il y a déjà tellement de bons jeux édités "à l'ancienne" et fraichement arrivés dans les boutiques. Pourquoi chercher ailleurs ?

Les jeux édités à l'ancienne ont des avantages par rapport aux jeux à financement participatif :

- le jeu existe au moment de l'achat : en payant, le joueur est sûr d'avoir sa boite. De plus le joueur a pu essayer le jeu avant de l'acheter (sur un salon, chez un pote...) ou lire des avis éclairés de TTiens !

- le jeu offre des garanties : testé en long et en large puisque édité par des pros reconnus, une édition de qualité pour la même raison.

Enfin, le système des options / goodies payants me déplait. Soit ces options sont nécessaires au jeu, au plaisir que procure le jeu et elles sont fournies d'office quitte à augmenter le prix du jeu. Soit elles sont futiles et on les oublie.

ludocortex
ludocortex

Le crowdfunding va rapidement porter atteinte à la perennité des petites boutiques specialisées. Non seulement on se retrouve sur une vente directe du producteur au consommateur mais en plus les boutiques se retrouvent en quelques sortes avec les "surplus invendus" sur les bras...

Nous concernant, nous arrêtons la distribution de jeux passés par le crowdfundind.

Certes, ce systeme permet à certains projets de voir le jour, mais il y a aussi l'envers de la médaille.

Mattintheweb
Mattintheweb

Je répond brièvement parce que justement nous sommes encore à Indianapolis et qu'il est un peu tard... ;) Mais ça me parait important de rectifier quelques détails : d'abord, on est pas encore certains de Kickstarter le projet, on se pose beaucoup de questions. Je dirais qu'il y a 90% de chances que ça se fasse, mais il nous reste pas mal de choses à penser. Ensuite, contrairement à ce qu'on croyait il y a encore quelques jours, il y a peu de chances que ce soit dès septembre, si ça se fait. Pas impossible, mais ça dépendra pas mal d'où en sera la finalisation du jeu, encore présenté à l'état de prototype à la GenCon (même si c'est vrai qu'on a des protos super beaux... ;) ). Enfin, et c'est sans doute la principale précision, si on envisage un financement participatif, c'est bien pour que les gens paient moins cher et non plus ! Je m'explique : IELLO est en effet un éditeur sérieux qui a les moyens d'avancer la production d'un jeu, même pour un gros jeu tel que celui-ci, et qui n'a aucune intention d'adopter le financement participatif comme modèle économique. Par contre, vus les coûts de développement de Zombie 15' (moules de figurines, pléthore d'illustrations pour les cartes, les persos, les tuiles..., composition de la bande son, etc.), on ne pourrait pas le vendre à moins de 70-80€. Et nous aussi, on trouve ça un peu dommage. D'où l'idée d'une campagne KS pour absorber ces coûts fixes, et pouvoir plutôt sortir le jeu autour de 55-60€.

Comme je le disais plus haut, tout ça est encore en pleine réflexion, et même un peu en suspens depuis une semaine vu qu'on est de l'autre côté de l'Atlantique. Personnellement, je vois bien une campagne assez simple, avec un seul pledge et très peu de bonus exclusifs, mais un prix ultra intéressant. Mais je ne sais pas si ça suffirait à susciter assez d'intérêt auprès des backers potentiels... ?

On vous tiendra au courant très bientôt. Une chose est sûre en tout cas : on adore le jeu et on est impatients que tout le monde puisse enfin y jouer ! :)

Vous pourrez d'ailleurs le découvrir en France dans les semaines à venir sur différents événements ludiques : Ludimania, Animasia, Octogônes... Et lors de la journée IELLO au CNJ le 6 octobre, bien entendu ! :)

Wodian
Wodian

@uKei Les deux sont admis.. mais dans un soucis d'homogénéité, effectivement avec un z, ce serait mieux...

@Leader Parce que tu penses réellement que ce sont les mêmes personnes qui pledgent sur les "Zombicide" et sur les "protos de particulier" ?

mrdouby
mrdouby

@Woodian2 voilà, tu as trouvé le mot que je cherchais pendant que j'écrivais mon commentaire: les textes des cartes seraient plus homogènes avec un "z"

7Tigers
7Tigers

A quand même: 80$ (donc dans les 80€ habituels chez nous avec la TVA) pour un jeu de 15 minutes?

Mais d'un autre côté, tant mieux pour les auteurs / éditeurs si ça se vend. Ils auraient tort de s'en priver!

Et si une vache à lait chez un éditeur peut financer d'autres projets plus incertains, pourquoi pas? On n'est pas obligé d'acheter...

mrdouby
mrdouby

Un site US annonce un prix de 80 $ dans son article sur la gencon. Ça fait un peu cher pour moi malgré le matériel et pourtant le prix d'Escape ne me dérangeait pas en comparaison pour un jeu de durée equivalente. Reste a voir les regles Sinon sur la carte viande avariée, il devrait être écrit "ignorez" plutôt qu'"ignorer" non ?

Lalala
Lalala

Et surtout, les éditeurs sont en train de "confisquer" ce mode de financement à leur seul profit.Je m'explique: un indépendant pourra toujours proposer un projet, mais en comparaison, car celui-ci n'ayant réellement pas les fonds, ce projet sera bien moins intéressant en terme de prix au kilo, bonus etc. Et comme le prouvent les projets qui fonctionnent, les souscripteurs sont plus touché par la quantité de matériel qu'ils ont pour leur argent, ou en tout cas, l'omniprésence de jeu offrant une multitude de matériel exclusif ou pas rend les autre projets "normaux" moins aguichants et compromet leur financement.

C'est comme pour le reste, dès qu'un outil nouveau est inventé dans un but initialement noble, l'humain qui aime tant l'argent, on se demande encore pour quoi le profit est un concept positif, trouve le moyen d'utiliser cet outils dans un but néfaste.

Mais, c'est aussi comme pour le reste, faut pas non-plus trop gueuler sur les éditeurs, c'est plutôt chaque personne qui collabore avec ce système qui entérine effectivement la validité de ce mode de faire dégénéré.

Comme pour le reste, la bagnole, les voyages en avion, les produits chimiques, l'élevage du bétail, et d'autre truc qui condamnent l'humanité en commençant par les plus faible: Tout le monde est au courant et se révolte au comptoir, mais chacun fait les exception pour soi-même en attendant le changement par d'autres, et s'en plaint.

Je vous enjoint donc à prendre vos responsabilité et à ne plus participer à ces appels à financement qui cachent des éditeurs bien établi. Ou alors fermez-là.

Fox62
Fox62

@Leader voilà ton premier paragraphe résume bien la seconde façon de tuer la poule aux oeufs d'or que je ne parvenais pas à mettre en mot.