Patate3
Patate3
Je dirais la numéro 2.
La carte avec le diablotin n'inspire pas confiance. La 3 il y a un monstre sur la voie qu'il regarde et la 4 l'enfant a l'air d'avoir peur donc c'est pas libre.
Margaux
Margaux
Je pense que c'est la deuxième carte, tout d'abord par élimination, et ensuite parce qu'elle montre que peu importe à quoi ressemble le chemin, personne ne peut nous empêcher d'y avancer.
Ned_
Ned_
Numéro 3.

Le mec veille pour que sa poule puisse traverser (la voie) en toute sécurité.
Alexounette
Alexounette
La numéro 2 pour moi. Parce qu'un conte raconte une hitoire differente en fonction de son imagination. Alors je me fie à mon imagination ;)
nicoatlantis
nicoatlantis
la numéro 2.

Entrons dans le monde obscur
Et dans le monde clair
Voici la croisée des chemins
Ouvre ton esprit sans freins
Choisis, en un éclair
Ici commence l'aventure....
Noiraude
Noiraude
C'est la numéro 4, le jeune garçon en quête d'aventure a enfilé son chapeau d'Indiana Jones et profites de la nuit tombée (pyjama) pour sortir discrètement de sa chambre et s’engouffrer dans le monde incroyable de son imaginaire.
alakazam
alakazam
La n° 1 :
Philomène jouait l’aventurière dans l’arbre du jardin, mais au moment de descendre, elle glissa et fit une chute brutale qui la plongea dans le coma. Depuis, elle oscille entre deux mondes et ne sait lequel choisir. D’un côté, elle entend sa mère sanglotante qui lui demande de revenir, elle lui dit que son petit frère a besoin d’elle, qu’il l’attend pour jouer dans le jardin. D’un autre côté, elle a fait la rencontre d’un petit garçon à l’apparence étrange répondant au nom si particulier d’Elbaid … c’est vraiment un drôle de nom. Mais elle se sent irrésistiblement attirée par lui. Elbaid lui propose de visiter un monde dans lequel il existe une cascade magique dont l’eau à le pouvoir de guérir n’importe quelle maladie, un monde dans lequel un arbre donne des pommes d’un goût incomparable. Bref, un monde pour une aventurière comme elle. « S’il te plaît, reviens ma chérie ! » relance sa mère une fois encore. Elbaid regarde Philomène en lui souriant et lui tend la main l’invitant à venir avec lui : « Viens ! La voie est libre ! ». Philomène hésite un instant, puis saisit la main du petit garçon. « Vraiment, « Elbaid » … quel drôle de nom ... » se dit-elle en souriant à son tour.
Le Gabier
Le Gabier
Instinctivement, je pars sur la n°2.

Le couloir est vide, dégagé, donc libre.
Mais surtout, nous avons affaire à deux visions de ce même couloir. Et parmi ces deux voies, le choix est libre. A nous de choisir de quel côté nous souhaitons nous trouver.

Bonne chance à tous :)
le8emenain
le8emenain
bonsoir je dirais la carte 2

et bien pour le premier un diablotin qui t'indique la voie c'est plutôt louche
la 2 me parait pas mal, au pire des cas tu prends une porte.
la 3 et bien on ne voit pas assez a gauche et a droite pour en être sur
l'image 4, il al'air surpris donc je ne pense pas que la voie est libre.


merci a vous pour ce concours
jarod4as
jarod4as
Bonjour!!

Je vote pour la 1 :

Je pense qu'il ne faut pas comprendre la voie comme le "chemin" mais comme trouver sa voie, et ce malgré les évidences ou la " prédestination " . Je comprend donc " la voie est libre" comme : " chacun est libre de choisir sa voie" ...
Par ailleurs pour la 2,3 ou 4 les voies n'ont pas l'air si libre qu'elles n'y paraissent.
Bises, à+ dans l"bus