This game has been added to the database at May 19, 2010

edition 2010
Par Merle Robbins
Édité par Mattel

Standalone
Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
Docteur Mops

Boom Bokken ou le Uno musclé

Boom Bokken ou le Uno musclé

Default

Noël c’est aussi les rennes. Oh mais quelle merveilleuse transition pour vous présenter un jeu rennais de monsieur Henri Kermarrec : le Boom Bokken avec du pif paf pouf dedans ?

Vous en avez marre de jouer au Uno ? Non… Parce que c’est amusant certes mais comme c’est un des jeux de cartes les plus vendus, la lassitude peut commencer à poindre après toutes ces années de succès. C’est une valeur sûre. En général quand on dit ça, il y a une petite odeur de sapin mais en même temps c’est un de ces jeux qu’on achète même sans savoir ce que c’est parce qu’on en a forcément entendu parler quelque part. Donc… On ne va pas se casser la nénette à trouver des trucs compliqués qu’on peut se gourer et que c’est peut-être tout pourri…

Default

Heureusement Tric Trac, super Kermarrec, Playad, ma maman sans qui… et d’autres professionnels qui s’y connaissent à mort sont là pour vous conseiller ! Et là si vous vous amusiez autrefois avec le Uno mais que ça suffa comme çi, zou ! Jetez donc un œil sur ces petits ninjas explosifs.

Si je mets ainsi à mal le temple du jeu de carte le plus connu, c’est que Boom Bokken en emprunte quelques petits airs de famille. Par contre ici nous sommes dans du plus fébrile et du plus rentre dedans. Bagarre gentille hein ? On peut y jouer dès huit ans.

D’abord nous allons jouer par équipe de deux et ne vous inquiétez pas de tomber avec cet imbécile de Lulu que tout le monde déteste parce que les équipes tournent. On joue par équipe mais on gagne tout seul. Non mais. Faut pas exagérer non plus !

Lorsque la leçon du senseï est terminée, les apprentis ninjas se retrouvent dans la cour du dojo pour pratiquer un jeu explosif. Les joueurs vont se répartir par équipes, et se passer une bombe qui ne doit jamais toucher le sol, sans quoi elle explose.

Le principe est simplissime. Nous avons des cartes en main. Des chiffres et des couleurs. Oui comme le Uno mais je vous avais déjà prévenu non ? Un joueur joue une carte, il désigne un autre joueur et le somme de jouer soit plus ou moins. C’est à dire une valeur supérieure ou égale ou inférieure ou égale. Les cartes sont numérotées de 1 à 8. Forcément sur un 1 joué on ne peut que monter et sur un 8, on ne peut que descendre.

Si le joueur désigné peut jouer ; c’est lui qui prend la main et ça continue.

Si par contre il ne peut pas jouer de carte : Boum ! Il explose. Il est viré de la manche en cours. Ce qui bien c’est que quand on réussit à faire péter un autre joueur, on touche un jeton qui donne des points en fin de partie.

Default

Et les couleurs ? Elles servent à quoi ?

En fait les cartes bleues sont des interruptions. Même si l’on n’a pas été désigné comme joueur on peut jouer une carte bleue sur une carte de même valeur. Et on dit Flash ! pour se la péter un peu. Comme ça en plus on reprend la main. Sauf bien sûr si un autre joueur joue aussi un flash. On peut flasher temps qu’on peut, c’est le dernier qui joue qui aura raison. Comme dans la vraie vie dis donc !

Seulement voilà, pour jouer un Flash, il faut la carte bleue avec la bonne valeur. Dans le genre « arrêtez tout c’est moi qui joue ! » Il existe le Temps Mort. Une carte spéciale qu’on peut jouer quand on le souhaite et qui nous en refait piocher une autre. Mais en jouant un temps mort, c’est nous qui reprenons la main.

C’est quoi cette manie de vouloir toujours reprendre la main ?

Eh ! Bien pour gagner bien sûr !

En fait l’objectif est d’être le premier à se tirer de ce merd… cette bataille. Une fois que l’on a joué sa dernière carte, on est hors jeu et sauf. Les autres continuent à se foutre sur la tr… jouer ensemble. Jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un et contrairement à dans Highlander, ce n’est ni plus malin ni le plus fort.

En fonction du fait de réussir à sortir plus ou moins vite de la partie (vider sa main de cartes) les membres de l’équipes marqueront plus ou moins de points.

On fait ainsi plusieurs manches en changeant d’équipiers pour ne pas faire de jaloux.

C’est pas un peu simple comme jeu ?

Je vous ferais dire que oui. Forcément c’est fait exprès ! Mais le gars Kermarrec a prévu que des petits malins allaient faire leurs petits malins ! Alors il a intégré des règles avancées où l’on va pouvoir jouer un perso avec un pouvoir spécial.

Boom Bokken est un jeu très animé qui peut se pratiquer entre amis ou en famille. C’est à la fois simple et un cran au dessus des jeux plus populaires. C’est surtout plus inventif tout en restant amusant. Et tout cela est renforcé par un look très sympathique dû au talent de Gorobeï. Les amateurs auront repéré un des illustrateurs des BD dont vous êtes le héros de chez Makaka. Des Bds qu'on aime de par ici...

Vous savez tout ou presque

Default


Boom Bokken
Un jeu de Henri Kermarrec - Illustré par Gorobeï
Publié par Playad Games
4 à 9 joueurs - 8 à 99 ans
Langue des règles: Française, Allemande, Anglaise
Durée: 20 minutes
Prix: 20,00 €
Disponible


/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

I don't like

Games this article speaks about

Boom Bokken
Boom Bokken
Par Henri Kermarrec
Illustré par Gorobeï
4-9 8-99 20´
Uno - WW
Uno - WW
210+ 7+ 30´

Comments (2)

Default
Peetsa
Peetsa

Pour l'avoir tester au Flip, j'ai vraiment adoré ce jeu... Même si j'ai pris ma raclée !!!

Perso moi le Uno...

Boom Bokken est vraiment très très sympa !!!

duinhir
duinhir

sushi dice, boom bikken, rolling Japan, love letter... Le japon est à l'honneur dans les news :)