Note du jeu
7.71/10
moyenne sur 57 avis

Les avis des membres

 7  0
rammillica
4,30 
 7  0
Foussa67
9,70 
 5  0
Austyn
9,00 
 4  0
PtitJu
7,00 

News

Cannes, le programme de BOMBYX
Rédigé par Bombyx on Feb 12, 2015, 5:00 PM
Liste de noël familial
Rédigé par arthelius on Nov 21, 2014, 7:54 AM
Test de souk
Rédigé par arthelius on Oct 29, 2014, 10:12 AM
Souk, de l'explipartie !
Rédigé par Tric Trac on Sep 24, 2014, 10:00 AM

Forum topics

[Souk] - de les stratégies ?
Last post Kerquist
on Dec 29, 2014, 5:43 PM
[Héliopolis] Jeu de négociation au Souk
Last post Asan
on May 12, 2014, 2:18 PM

Description

Le 24 avril 2013, le Docteur Mops (hey ! mais c’est moi !) écrivait ici-même que Spice Merchant de monsieur Gun-Hee Kim allait être édité chez Bombyx et illustré par Matthieu Leyssenne (youpi !)! Aujourd’hui je suis heureux de voir combien j’avais encore une fois raison. C’est l’été et un peu d’autocongratulation ne fera subir aucune souffrance à aucun animal…

En fait nous vous avions promis un peu plus de précisions et bien c’est le moment.

D’abord Gun-Hee Kim, bien que nous indiquant une origine coréenne ne vous dit peut-être pas grand chose mais si je vous précise que ce charmant homme utilise le pseudonyme de Gary Kim vous allez pouvoir pousser des hooo ! et des haaa ! en comprenant que nous avons à faire au créateur de l’inénarrable Koryo, entre autres…

Default

Spice Merchant est donc devenu en français Souk. C’est bien c’est court, ça claque. Et Souk rejoint bientôt (mi septembre) la collection des petites boîtes métal tendrement embossées dont il est doux de caresser les courbes et les déliés pour peu qu’on soit un peu tactile et, dans ce cas, qu’on aime les marchands barbus ou les petits singes mais tous les goûts sont dans la nature.

Une fois ce moment de sensualité passé, il est temps d’ouvrir la boîte pour découvrir ce que recèle ce jeu de marchands d’épices.

Dans ce Souk nous allons commercer du Poivre Noir, du Pavot, de l’Anis Étoilé, du Curcumas, de la Cardamone et du Piment qui pique. Oui mais à quel prix ? Et c’est bien là que jouer à la marchande va devenir un petit peu plus palpitant : c’est que le prix change en fonction de la demande.

DefaultDefaultDefaultDefaultDefault

Si vous regardez bien une carte Épice (oui j'ai mis les images dans le mauvais ordre mais là vous regardez plus bas normalement), vous voyez des petits chiffres dans tous les sens avec un nombre de cartes différent. C’est le prix que nous pourront vendre l’épice en fonction de la demande qui va de 1 à 4 cartes. De 0 à 4 en fait mais à 0 le prix est de 0 alors pas la peine de le marquer.

Default

Ainsi le piment qui pique se vendra 3 si une personne en veut, 6 pour deux, 8 pour trois et 10 pour quatre !

Mais comment savoir combien de personnes veulent acheter une épice particulière ?

En début de tour, chacun reçoit une main de cartes au hasard. Au milieu de la table, le petit plateau circulaire représente les différentes échoppes du Souk. Il y en a plus ou moins suivant le nombre de participant et, à ce moment du jeu, elles sont encore vides.

En fonction que ce que nous avons en main, nous allons choisir une carte épice que nous voulons vendre. Nous posons celle-ci devant nous mais cachée, chut ! C’est secret !

Nous en repiochons une nouvelle tout de suite pour compléter notre main.

Attention c’est parti !

Quand vient notre tour, nous avons le choix entre 2 actions. La première consiste à choisir une nouvelle épice que nous souhaitons vendre. Comme la précédente, nous la posons devant nous mais cette fois si, visible de tous.

Attention ! Il faut bien choisir car on ne peut le faire qu’une fois par manche.

On ne pourra donc vendre qu’un maximum de 2 épices par manche. Ça peut-être la même si nous sommes vraiment sûr de nous ou bien une autre. Soit que nous pensons en tirer un bon prix, soit que nous voulons enduire nos petits compagnons d’erreur en leur faisant croire que son prix va monter pour les abuser sournoisement.

Default

L’autre action, la plus fréquente donc, est de poser des cartes sur une des échoppes du Souk. Ce sont les clients. On peut en poser de 1 à 4 mais il faut que ce soit les mêmes cartes. Bonjour ! Mettez moi deux kilos de Piment qui pique. C’est pour consommer de suite !

Quelque soit le nombre de cartes posées, on en repioche le même nombre pour toujours avoir une main de même taille.

Il vous faut savoir qu’on ne peut jamais mettre plus de 4 cartes par échoppes et qu’une même épice ne peut pas être vendue dans plus de 2 échoppes. Et puis pendant que je suis dans les détails, sachez que suivant la nature de l’épice, il n’y en aura pas le même nombre de cartes. Ne vous inquiétez pas, vous aurez une petite carte aide-mémoire ou tout est marqué !

Mais on va faire ça toute la vie ?

Quand il y a au moins une carte dans chaque échoppe, la manche prend fin. Et puis si 2 échoppes sont pleines chacune de 4 cartes et bien c’est fini aussi ! On peut donc mettre fin à une manche assez vite. Encore faut-il être sûr qu’on va bien vendre…

C’est la fin du Souk !

Chacun dévoile l’épice secrète qu’il veut vendre et c’est simple, il suffit de regarder combien de demandes sont présentes dans les échoppes pour voir le prix de vente marqué directement sur la carte. Pratique non ?

Imaginons que vous ayez vendu deux fois la même épice. Dans ce cas, le prix de première est dictée par l’échoppe possédant le plus de clients (s’il y en a sinon vous êtes dans le caca) et la seconde vaudra celle de l’échoppe suivante (s’il y en a sinon…).

C’est donc un peu risqué de jouer la même épice deux fois mais je vous avais prévenu.

On oriente sa carte dans le bon sens et on la garde par devers soi parce que contrairement à ce que je viens d’écrire, le Souk n’est pas terminé, on remet le couvert pendant 4 manches.

Dans les deux dernières, on fera grimper la tension d’un cran et posant non pas une mais deux cartes cachées en vente !

Default

À la fin il suffira d’additionner les points des cartes que l’on a gagné et le plus riche sera le plus riche donc le plus fort et certainement le plus beau et assurément le plus énervant qu’on va s’en refaire une parce qu’on ne peut pas se quitter comme ça ce serait trop bête et cette fois tu vas manger sévère !

Oui c’est aussi ça le jeu de société : des buts inavouables et immoraux teintés de vengeances terribles. Tu le vois ce piment ? …

Il est vicieux big Kim quand même…

Pour la petite histoire de Tric Trac Closer, le jeu a été goûté par ce vicelard de monsieur Benoît Forget de Purple Brain qui était quand même un peu embêté par cette histoire de piment vu qu’il édite des jeux pour enfants alors il a refilé le bébé à d’autres vicieux sans scrupules de Bombyx. Y a t-il eu coucherie ou pas ? Moonster Game va t-il se venger ? Tric Trac est-il vraiment orienté éditeur dépendant ? Les photos dans un prochain article. Ou pas.


Souk
Un jeu de Gary Kim
Illustré par Mathieu Leyssenne
Publié par Bombyx
3 à 5 joueurs
A partir de 8 ans
Langue de la règle: Française
Durée: 15 minutes
Prix: 15,00 €


Videos

Image de la vidéo Souk, de l'explipartie !
il y a 7 ans 12170  28′
Explipartie

Others editions

Extensions

    No board game found

Dans les listes

    No list