Rheinländer

Aucune catégorie
Par Reiner Knizia
Illustré par Franz Vohwinkel
Édité par Parker
3 to 5
Joueurs
12 ans et +
Age
45 min
Temps de partie
Button to buy on PhilibertButton to buy on Acheter chez CulturaButton to buy on Boutique Ludique
Note du jeu
7.16/10
moyenne sur 19 avis

Les avis des membres

 0  0
Rod
Une bonne surprise !
10,00 
 0  0
MrGirafe
8,00 
 0  0
Schastar
Un Knizia de trop
6,00 
 0  0
Oxianne
Duchés rhénans
8,00 

News

No news

Forum topics

[Rheinlander] Récupération des chevaliers ?
Last post sylla
on Jul 23, 2012, 8:12 PM
Rheinlander ... petites interrogations..
Last post patcom407
on Jan 31, 2012, 9:08 AM
[Rheinlander]cases adjaçantes
Last post beaudegat
on Oct 25, 2011, 3:44 PM

Description

Vous, archiduc, devez prendre le contrôle du Rhin en plaçant vos Duc et leur vassaux, des chevaliers, sur les terres autour du fleuve.
La boite
La boite contient beaucoup de matériel: un plateau représentant le Rhin et de chaque coté des cases numérotées (54) pour les terres, des cartes reprenant ces numéros, des figurines pour les ducs, des pions chevaliers (125), des sous, des marqueurs et une carte évêques, des marqueurs de royaume, de villes, églises, châteaux et bastions...
Les villes, églises et châteaux sont répartis aléatoirement le long des terres.
Prendre le contrôle d'un duché
A votre tour, vous posez une carte de votre main et vous placez un chevalier sur le terrain du numéro
correspondant. Une section de Rhin contient 2 cases terre et une case fleuve qui ne sera occupez que si les 2ère sont déjà occupées. A la place, vous pouvez aussi vous défausser de n'importe quelle carte et placez un chevalier en renfort selon certaines conditions.
Si vous êtes majoritaire (et au moins 2 pions), vous prenez le contrôle de ce duché et placez un duc. S'il y avait un duc avant, il reçoit la valeur de son duché en pièces et enlève son duc. Un duché vaut 1 point auquel on ajoute la valeur des villes (1 à 4 points), des châteaux (1 point) et églises (1 point). Les pions (villes,...) font partie du duché
s'ils sont en contact avec un chevalier (même de couleur adverse) de votre duché.
Annexions, château, bastions...
Si lorsque vous placez un chevalier, vous réunissez deux duchés, on refait le calcul de majorité et un des ducs (ou les 2 en cas d'égalité) s'en va et bien sur, touche son dû.
Les autres marqueurs permettent des coups particuliers:
Les villes rapportent des points uniquement.
Le bastion est placé à votre tour, sur n'importe quelle terre libre, en plus de la pose d'un chevalier et bloque définitivement cette case (empêche l'extension d'un adversaire ou protège un de vos duché de l'annexion immédiate).
Les châteaux vous autorisent à y placer un chevalier supplémentaire. On regarde la majorité dans le duché. Si vous ne l'obtenez pas, le château change de main et le duc y place un de ses chevaliers. Il en vas de même si un duché est annexé, tout les châteaux changent de main.
Les églises sont placés sur le plateau et appartiennent au propriétaire du duché. Celui qui a le plus d'églises possède la carte évêque et peut à son tour convertir un chevalier adverse en l'un des sien en jouant la carte correspondant à la terre de ce chevalier.Et ça finit comment ?
Quand un joueur a placé tous ses chevaliers, la partie s'arrête après son tour.
On convertit les duchés en points sachant que les ducs valent 5 points au lieu de 1 et l'archevêque vaut 5 points.
Le joueur possédant le plus de points remporte la partie.

Videos

No video found

Others editions

Extensions

    No board game found

Dans les listes

    No list