Revolución!

de Pascal Bernard
Revolución!
5.21 
31 reviews

Description du jeu :

¡¡ Arriba, arriba !!Vous êtes à la tête d'une des factions luttant pour le contrôle de l'État dans les années troubles de la Révolution mexicaine. Le vainqueur sera le dernier joueur à posséder un de... En savoir plus

Achetez ce jeu sur :
What we like
No more/less
What we don't like
No more/less
Categories
Card games
Description complète

¡¡ Arriba, arriba !!
Vous êtes à la tête d'une des factions luttant pour le contrôle de l'État dans les années troubles de la Révolution mexicaine. Le vainqueur sera le dernier joueur à posséder un de ses lieutenants en vie. Évidemment tous les moyens sont bons pour éliminer les lieutenants adverses !

Mise en place :
Chaque joueur a devant lui une plaquette de jeu pour disposer ses lieutenants encore vivants et ses pions de "Soutien Populaire".
Au centre de la table est disposée la ligne de chemin de fer sur laquelle progresse la bombe : une fois qu'elle est arrivée au bout de la voie ferrée (elle progresse d'une case à chaque séquence d'un joueur), elle explose.
Chaque joueur commence avec 8 cartes.
Un tour de jeu s'achève quand la bombe explose. L'ordre des joueurs n'est pas fixe : c'est le joueur à qui l'on a passé la bombe qui joue.
Tour de jeu :

1 - Tirage du marqueur d'état politique
Il existe trois jetons déterminant la situation politique (deux « Révolution », un « Démocratie »). On en tire un des trois au début de chaque tour ; l'on connaît ainsi l'état politique, ce qui a une influence sur les actions des joueurs (en démocratie par exemple, pas question d'une attaque frontale contre un adversaire : les lieutenants ne peuvent être éliminés que par l'explosion de la bombe).
2 - Distribution des cartes
Chaque joueur complète sa main pour avoir 8 cartes ; par la suite, il pourra avoir un nombre de cartes illimité dans sa main.
Les joueurs peuvent échanger autant de cartes qu'ils le souhaitent contre un nombre équivalent de la pioche.
3 - Actions du joueur possédant la bombe
* Il peut jouer autant de cartes qu'il le souhaite (en Démocratie, il ne peut jouer que les cartes possédant la marque « D »).
* En période de révolution, le joueur dont c'est le tour peut décider d'une attaque contre un autre joueur. Voici la procédure à suivre :
L'attaquant annonce sa cible. Il pose sur la table les cartes qu'il utilise (Troupe, Mercenaires, équipement...). Le défenseur fait de même.
L'attaquant et le défenseur utilisent des pions "Soutien populaire" s'ils le souhaitent (4 maxi). Chacun additionne le total de ses soutiens au résultat d'un jet de dé à 6 faces : la somme la plus élevée l'emporte ; le perdant se défausse de toutes ses cartes. Si le défenseur, et seulement le défenseur, est le perdant, il perd un lieutenant. Les pions "Soutien populaire" sont perdus.
* Il doit jouer une carte « déplacement d'une bombe » : il transmet le marqueur bombe (symbolisé par un pion) à un autre joueur ; la bombe avance d'une case supplémentaire sur la piste centrale, et c'est au nouveau détenteur de la bombe de jouer. Si la bombe explose à ce moment, il perd un lieutenant et le tour prend fin.
* Il pioche une carte dans le talon.

Awards
No award found
Auteurs et éditions

edition 1999
Par Pascal Bernard
Illustré par Franck Dion
Édité par Asmodée

This game has been added to the database at Feb 1, 2002

Suggestion de jeux :

No board game found

Les avis

5.21 
31 reviews
Smiley
8
Smiley
0
Smiley
2
Like
Une bombe pour le diner !!!
8,00 
Vimaire June 21, 2007

"Revolucion" doit être l'un des premiers jeu de cartes édité par Asmodée que j'ai acheté, voir même l'un de mes premiers jeu de cartes tout court. Alors forcément, j'ai un brin de nostalgie qu'en j'y joue.l'expresions...

Positive reviews

421 en un coup sec ??!! Appelle ta femme Jeannot!
8,90 

Qu'est-ce que j'aime ce jeu... Et pourtant la part de tactique est bien mince...Mais rassemblez 3 ou 4 bons potes dans une ambiance apéro...

Negative reviews

No review
Give your opinion!Lire tous les avis