This game released on Jun 15, 2014, and has been added to the database on Jun 2, 2015 by Docteur Mops

edition 2014

Standalone

Langues des règles : English

£37.99
Suggested price
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
Game description

Mutant Year Zero vous emmene dans le monde après l'Apocalypse. La fière civilisation des Hommes est tombée. Les villes sont des terres désolées, fouettées par les vents qui s'engouffrent dans les rues vides devenues des cimetières. Mais la vie est toujours là. Parmi les ruines, le Peuple vie. Vous êtes les héritiers de l'Humanité - mais pas tout à fait humain non plus. Vos corps et vos esprits sont capables de choses surhumaines. Vous êtes des Mutants.

Le livre de 269 pages en couleurs contient tout le necessaire dont vous aurez besoin pour jouer :
- Créez un personnage mutant unique - incluant les compétences, talents, mutations, équipements et ses relations - en quelques minutes.
-Poussez les compétences de votre personnage jusqu'à leurs limites, en libérant d'incroyables pouvoirs mutants.
-Combattez dans de rapides et furieuses batailles, faites que chaque balle compte en utilisant une liste détaillée de blessures critiques.
-Situez votre scénario dans une des zones proposées - The Big Smoke et The Dead Apple- ou créez votre propre zone, basé sur votre ville.
-Développez l'Ark - votre base dans la Zone - en exhumant des Projets et en construisant une nouvelle socièté.
-Explorez la zone en utilisant la carte quadrillé et le système unique de génération de mutants, monstres et Phénomènes.
-Faites l'expérience des cinq secteurs spéciaux - des lieux de scénario pouvant être placé dans n'importe quel secteur de la Zone.
-Partez à la recherche du mystérieux Bunker Eden, dans la campagne "The Path To Eden", qui inclut un final épique.

Game play
2 to 6 players à partir de 12 ans 120 min
Language of rules : English
Prix public conseillé : £37.99

 Positive reviews

kaizereva
Vraiment bon
94/100 -
kaizereva 
vs

 Negative reviews

No review

 What we like

No more/less
vs

 What we don't like

No more/less