Note du jeu
7.00/10
moyenne sur 2 avis

Les avis des membres

 0  0
Monsieur Phal
6,00 

News

16ème Festival International Des Jeux
Rédigé par Cebru on Feb 16, 2002, 12:00 AM
La Croix fait sa sélection
Rédigé par Monsieur Phal on Dec 19, 2001, 12:00 AM

Forum topics

No topic

Description

Expression est un jeu de mots !
Commencez par installer les petites potences sur leur support (voir photo) qui vont permettre aux joueurs de voir correctement les mots.
Il faut d’abord choisir le nombre de tours que durera la partie. Ce nombre doit être un multiple du nombre de participants car chacun doit devenir le joueur actif autant que les autres.
Après avoir déterminé qui est le joueur actif, celui-ci pioche dans le sac une série de mots de manière à remplir toutes les cases des potences. Un de ces emplacements sera réservé à une fiche blanche faisant office de joker.
Au début était le verbe !
C’est parti ! A l’aide des mots piochés, chacun va essayer de construire une phrase. Le temps de réflexion est choisi d’un commun accord par les participants.
Une fois la phrase la plus longue trouvée, chacun annonce le nombre de mots qu’il a utilisé. L’inventeur de la phrase la plus longue fait sa proposition et si elle est acceptée, il marquera des points en conséquence.
Evidement, à égalité, une phrase n’utilisant pas de joker remporte sur celle qui l’utilise.
On peut faire n’importe quoi ?
Pas vraiment ! Votre phrase doit être écrite en bon français. Vous ne pouvez pas conjuguer les verbes, vous devez les utiliser tels quels. Vous ne pouvez pas associer deux mots pour en construire un autre phonétiquement (exemple POIL et AN ne peut jamais devenir POILANT. Mais TIR et BOUCHON peut former TIRE-BOUCHON.)
Vous ne pouvez pas utiliser des mots en utilisant seulement leur sonorité, l’orthographe doit être respectée (« Le matin elle promène SE chien » est interdit !)
Les mots proposés ne sont jamais accentués, ce qui vous laisse plus de liberté. (CHANGE peut devenir « change » ou « changé », mais pas « changer » puisque que l’infinitif sera considéré comme une conjugaison.)
Mais on peut faire n’importe quoi ?
Toujours pas. Mais il est important de se mettre d’accord en début de partie sur le sens des phrases possibles.
Sans entrer dans le détail, une alternative s’offre à vous : Soit vous n’autorisez pas les phrases qui ne sont pas rationnelles (La pomme mousse blanc le dimanche), soit vous laissez libre cours à la poésie surréaliste.
Des exemples ? Très bien ! Voici ceux donnés par l’auteur :
Le tirage : marche, garde, bien, la, a, porte, du, le, deuxieme, elle, avec + le joker.
Voici quelques possibilités :
- Elle marche avec la deuxième garde(6).
- Elle a bien gardé la porte du marché(8).
- La deuxième garde a bien porté le repas (joker) du marché(10).
- Le garde marche bien à la porte du garage (joker) avec elle(11).
Mais comment gagne t-on ?
Chaque mot (y compris le joker) vous rapporte 2 points.
Pour chaque mot pris sur la colonne bonus : +1
Si le joueur gagnant l’enchère est le joueur actif : +3
Si vous n’avez pas utilisé le joker : +6
Si vous avez utilisé les 12 cartes : +6
A la fin de la partie, celui qui possède le plus grand nombre de points remporte la partie.
Le matériel est composé de fiches en plastique indéchirables et lavables.

Videos

No video found

Others editions

    No board game found

Extensions

    No board game found

Dans les listes

    No list