This game has been added to the database at Apr 16, 2004

edition 1999
Par Aaron Weissblum
Illustré par Albert Lemant
Édité par FX Schmid and Out of the box

Standalone

Langues des règles : English

Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
Game description

Le plateau de jeu représente 9 nuages de valeurs allant de 1 à 25. Chaque joueur pose son pion dans la nacelle de la montgolfière et celle-ci est placée sur le premier nuage. Selon le niveau suivant celui où le ballon se trouve, le joueur actif lance entre 2 dés (au début de l'ascension) et 4 dés (pour les deux derniers niveaux).
Chaque dé est composé de 2 faces blanches (qui n'induisent rien de particulier) et de quatre faces colorées (vert, jaune, rouge, violet) correspondant aux 4 couleurs de cartes. Dans l'ordre du tour, chacun décide de rester dans la nacelle et d'essayer d'atteindre le nuage suivant, ou au contraire de descendre en marche et de marquer les points associés au niveau (plus on monte, plus on peut marquer).
Si le joueur actif ne peut pas jouer les cartes correspondantes aux couleurs des dés, la montgolfière redescend au niveau 1 (les joueurs ayant sauté en marche ont eu raison de le faire, les autres ne marquant rien), sinon elle avance.
Il existe 4 cartes Joker qui peuvent remplacer n'importe quelle combinaison de cartes colorées, et elles seules peuvent ne pas être jouées (de manière à faire redescendre le dirigeable).
Tout le monde pioche une carte, puis c'est au tour du joueur suivant de devenir le joueur actif.
Dès qu'un joueur dépasse les 50 points, on continue de jouer jusqu'à ce que le ballon ait fini son ascension, ou qu'il soit totalement retombé. Le joueur avec le plus de points est alors le vainqueur.
Descriptif issu du site de Rody

Game play
2 to 6 players à partir de 10 ans 30 min
Language of rules : English
Prix public conseillé : ~

 Positive reviews

vs

 Negative reviews

Pas mauvais
59/100 -
Govin 
Aller, je descens…
40/100 -
Romanus 
Ballon de baudruche
40/100 -
nemo 
vs

 What we don't like

No more/less