This game has been added to the database at Mar 13, 2009

edition 2009
Par Michael Rieneck
Édité par Winning Moves

Standalone

Langues des règles : French

Achetez le sur
Button to buy on PhilibertButton to buy on Boutique LudiqueButton to buy on Amazon
Game description

Quel est le but du jeu ?
Cartagena: die Meuterei (la mutinerie) est un jeu pour 2 à 4 personnes. Chaque joueur est un pirate prenant part à une mutinerie et devant bien évidemment se retrouver à la fin du jeu du bon côté de la mutinerie afin de gagner.

Comment ça se joue ?
Le jeu se déroule en deux phases principales. Une première phase correspondant au voyage du bateau pirate, la seconde correspondant à la mutinerie.
- phase 1 : le voyage
Cette phase permet aux différents joueurs de récupérer des cartes de combat qui seront utiles lors de la mutinerie, de récupérer de l'or (ce que tout bon pirate soit faire), de choisir/modifier son camp pour la mutinerie, choisir quels seront les mutins.
- phase 2 : la mutinerie
Seuls les joueurs ayant définis leur allégeance peuvent participer à cette phase, les autres sont éliminés du jeu. Parmi les mutins qui ont été positionnés à la phase précédente, on organise des duels (un pirate du côté du capitaine, un pirate du côté des mutins). Les joueurs au cours de différents rounds pourront influencer les combats. Dès que trois pirates d'un même camp ont remporté leur combat, le jeu se termine.

Et qui c'est qui gagne ?
Chaque joueur révèle sa carte d'allégeance. Seuls les joueurs ayant rejoint le bon camp peuvent gagner, les autres ont perdu.
S'il n'y a qu'un joueur dans le camp gagnant, il remporte la partie ; s'il y en a plusieurs, celui qui a le plus d'or, remporte la partie.

Game play
2 to 4 players à partir de 10 ans 45 min
Language of rules : French
Prix public conseillé : ~

 Positive reviews

Des pirates bien chaotiques
60/100 -
redeagle 
Pas mauvais
65/100 -
Govin 
Les révoltés du bounty
80/100 -
kurun 
vs

 Negative reviews

coulé
40/100 -
Biff 
Chaotique, aléatoire et pas génial
40/100 -
surame 
vs

 What we don't like

Graphics